image_pdfimage_print

Voici un ensemble d’animations proposées autour du thème de la Liberté. Elles étaient mises en place pour un camp familial à la neige. Ces animations correspondent aux soirées du séjour. Mais on peut tout à fait les reprendre dans d’autres contextes et dans un autre ordre. Un article proposé par la pasteure Marlies Voorwinden. 

 

Première animation :

faire connaissance avec le thème en utilisant la technique du photo langage.Ce soir, pour faire connaissance, j’invite chacun à nous montrer l’image qui pour lui -elle représente le mieux ce qu’est la liberté ! Pour cela, on va faire la chose suivante : Sur les tables vous voyez des images. Pendant une minute vous pouvez regarder les différentes images, sans les déplacer. Vous vous poserez la question : laquelle exprime le mieux ce qu’est la liberté pour moi ?

Vous vous arrêterez là où vous êtes quand je sonne la cloche.

– Chacun peut maintenant prendre une image (si quelqu’un a déjà pris votre image préférée, soit vous en prenez une autre, soit vous vous mettez à côté de la personne qui a pris l’image qui vous aimez). On se rassoit.

– Maintenant vous pouvez soit simplement montrer votre image aux autres, soit dire en une ou deux phrases en quoi cette image vous fait penser à la liberté.

– Par groupe de 4 vous recevez une lettre du mot « liberté » en carton. 1. Liberte en majuscules

A vous de coller vos images dessus > Colle liquide + éventuellement du papier cadeau. Pendant cette semaine, le mot liberté ne sera pas un mot uniquement, mais il sera habillé (comme ces images), ou habité par nos idées.  On gardera ce mot pendant la semaine > Ficelle + pinces à linge.

Deuxième animation :  des citations sur le thème de la liberté

Liberté : droit ou devoir ? Chacun de nous va recevoir une citation  sur la liberté…des citations très différentes. citations Liberté

Nous nous asseyons en cercle. Vous pouvez choisir d’être debout ou assis. Chaque fois que la question posée correspond à la citation que vous avez, vous changez de position. Vous garderez la même position jusqu’à la fois ou vous pourrez répondre « oui ».

Petit essai sur vous (pas sur les citations) :

– Vous êtes une femme.
– Vous participez pour la première fois au séjour « neige » de notre consistoire.
– Vous avez skié aujourd’hui.
– Votre taille de chaussures dépasse 40.
– Vous portez des lunettes de vue.
– Vous préférez la plage à la neige.

Et maintenant pour les citations sur la liberté que vous avez dans les mains.

– Vous connaissiez déjà cette citation.
– La liberté décrite est un droit.
– La liberté décrite concerne toute personne.
– La citation parle des limites de la liberté.
– Changez tous de position !
– La liberté décrite s’oppose à l’enfermement.
– La liberté décrite se définit comme le respect d’autrui.
– Donnez chacun votre citation à votre voisin de gauche.
– La citation est un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme.
– Je sais que ma citation a été écrite avant 1900.
– Donnez chacun, de nouveau, votre citation à votre voisin de gauche.
– La liberté décrite est toujours à reconstruire.
– La liberté décrite me fait espérer.
– La liberté décrite s’oppose à l’indépendance.
– Chacun pose la citation sur sa chaise…puis il change de place, en restant debout.
– La liberté décrite est un devoir.
– La liberté décrite est un cadeau à recevoir.
– La liberté décrite ne concerne pas tout le monde.
– Donnez chacun votre citation à votre voisin de droite.
– J’aimerais que chacun mette en place la liberté décrite.
– Ma citation se trouve dans la Bible.
– Sans la liberté décrite il serait plus difficile de vivre dans notre monde.
– Donnez chacun votre citation à votre voisin de droite.
– La liberté décrite veut dire que nous vivons sans contraintes.
– La liberté décrite vient de Dieu.
– Qu’est-ce que vous a marqué pendant le jeu ou dans les citations ?

 

– Certaines citations étaient tirées de la Bible. La Bible parle beaucoup de la liberté. Avec le jeu suivant je vous propose de découvrir davantage sur la notion de liberté dans la Bible.

Chacun reçoit une feuille A4 avec un extrait de texte biblique . Le but est de les mettre dans le bon ordre. A vous de voir qui a le morceau suivant. Une fois la frise reconstituée, on l’accrochera dans la salle et vous pourrez lire le contenu… > Frise de la liberté dans la Bible.

 Troisième animation :  voir un film et en débattre

Film : Alexandre le bienheureux.  Film français de 1968. (1h 40min) De Yves Robert

La synthèse du film sur Allociné : « Lorsque sa femme meurt, Alexandre décide de se consacrer à sa grande passion : la paresse. Il se couche pour plusieurs semaines. Son chien lui rapporte les provisions que lui sert la jolie Agathe, qui finit par le séduire. Mais, au moment de l’épouser, il se ravise, sa liberté et sa paresse risquant d’être compromises. »

Quatrième animation :  Mémory

Chacun de vous va recevoir deux petites cartes. Le but est de dessiner sur ces cartes (feutres) quelque chose qui a un rapport avec la liberté. Vous dessinez la même chose, sur les deux cartes, pour que nous puissions utiliser vos cartes dans un jeu de memory que nous aurons fabriquer tous ensemble (chacun fabrique une paire de cartes).

Vous pouvez utiliser des mots et/ou des images, faire en sorte que les deux cartes soient identiques.

Une fois les dessins réalisés, on met toutes les cartes mélangées – le côté dessiné étant caché.

On joue au jeu du memory. Vous gardez les paires que vous avez trouvé.

Une fois terminé, vous viendrez mettre vos cartes qui portent un petit chiffre sur les feuilles disposées pour cela. Vous poserez votre carte sur l’endroit indiqué par le chiffre de votre carte. Attention à la couleur du chiffre et à la petite flèche qui indique le haut de l’image. Vous collerez (colle) le dos de la carte dessus, donc le chiffre à l’intérieur.

Résultat > deux images de posters de l’ACAT verront le jour.

Un animateur présente le travail de l’ACAT: ONG CHRÉTIENNE CONTRE LA TORTURE ET LA PEINE DE MORT (15 min). cf: https://www.acatfrance.fr/

Cinquième animation : le thème de la liberté dans des chansons

Nous allons écouter 8 chansons qui abordent le sujet de la liberté.

A vous de compter le nombre de fois où, dans les textes chantés, il y est question du mot LIBERTÉ(S) ou LIBRE(S) ou français ou en anglais. On fera le décompte à la fin de chaque chanson… > papier + stylos.

A fur et à mesure que vous écouterez les différentes chansons, je vous invite à les classer selon votre préférence.

Après avoir écouté les 8 chansons, mettez-vous en groupes, chacun se retrouvant autour de sa chanson préférée. Vous vous regrouperez autour de la feuille qui indique le nom de votre chanson préférée. Les différentes feuilles sont disposées dans la salle.

Discutez ensemble pour savoir pourquoi les uns et les autres préfèrent cette chanson par rapport aux autres.

Vous pouvez écrire l’essentiel sur le dos de la feuille.

En grand groupe, une (ou plusieurs) personne(s) de chaque groupe peut dire un résumé de ce que vous avez discuté.

La liste de chants proposés :

  • Fais comme l’oiseau (Michel Fugain)
  • Je chante avec toi, liberté (Nana Mouskouri) écrit sur la musique du célèbre « cœur des esclaves hébreux » de l’Opéra « Nabucco » (1842) par Guiseppi Verdi. Cette chanson est une adaptation par Alain Goraguer. Les paroles sont de Pierre Delanoë et Claude Lemesle.
  • Liberté, j‘écris ton nom (interprété par les Enfoirés)
  • Ma liberté de penser (Florent Pagny)
  • Ma liberté, longtemps je t’ai gardée (Georges Moustaki)
  • Oh Freedom (Gospel)
  • Rien ne pourra jamais nous séparer de l’amour de Dieu (Paroles et musique : Joël Dahan (2010))
Éléments pour un culte

Pendant la semaine ; sept volontaires ont reçu la prière « Je ne crois pas » de Michel Quoist Mon Dieu, je ne crois pas

et une lettre découpée du mot LIBERTÉ. Sur cette feuille ils écrivent un texte « Je crois » qui continue la prière « Je ne crois pas ». Cela peut être une prière ou un slogan.

Pendant le moment de culte, la prière de Michel Quoist est lue, puis les différentes réactions préparées, en commençant par le L, puis le I, etc.

Envoi/ Bénédiction

Lorsque Dieu envoie Moïse pour libérer son peuple, ce dernier essaye d’argumenter en conseillant à Dieu de trouver quelqu’un d’autre.

Il dit : « Qui suis-je pour aller vers Pharaon, et faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ? » Mais Dieu répond : « Je suis avec toi ! » (Ex. 3,11-12).

Un peu plus tard Moïse insiste en expliquant à Dieu qu’il n’est pas un homme à la parole facile : « Je t’en prie Seigneur, je ne suis pas doué pour la parole…j’ai la bouche et la langue pesantes ».

Mais Dieu ne s’arrête pas à ces détails, et lui répond : « Va donc maintenant, c’est moi qui suis avec ta bouche, et je t’enseignerai ce que tu as à dire ».

Dieu nous envoie aussi dans le monde pour être les témoins de sa libération et de l’espérance qui en résulte, par nos actes et nos paroles.

Nous pouvons nous sentir pas prêts, pour l’instant, trop occupés ou trop éloignés de tout ce qui concerne Dieu et son Évangile : à toutes les bonnes, et les mauvaises excuses, que nous inventons pour ne pas vivre l’Évangile, Dieu répond simplement : « Viens, et écoute ce que je te dis. Va, car je suis avec toi ! ». Tu ne regretteras pas la route !

Chants : Rien ne pourra jamais, Dieu qui nous appelles à vivre.

Crédits : Marlies Voorwinden (EPUdF) Point KT