Propositions pour un culte d’ouverture enfance et familles – Notre Terre extraordinaire

 Préparé par Christine Rumpel et Laurence Bohnenblust-Pidoux

Introduction

Dans ce document vous trouvez plusieurs propositions, texte pour un culte d’ouverture des activités enfance et familleS sur la thématique de l’année 2021 « notre terre extraordinaire » à adapter avec votre créativité et votre inspiration

Les propositions sont en lien direct et s’inspire

Vous pouvez télécharger cette célébration en entier  : Propositions pour un culte d’ouverture enfance et familles

Accueil et invocation
  • Proposition 1 : allumer une (ou trois) bougie(s) pour symboliser le fait que Dieu est avec nous en disant par exemple :
    • Source de toute vie, sois avec nous
    • Jésus le Christ, que ta lumière éclaire nos vies
    • Souffle d’amour, inspire nos vies
  • Proposition 2 : prier avec son corps du programme :
    • Inviter les personnes à se lever, pour ceux et celles qui le veulent à répéter nos gestes, voire à répéter les paroles.
    • Lever les bras vers le ciel en invitant les gens à prendre une grande respiration en disant
      • Avec ton Souffle de vie
    • Baisser les bras vers le sol en disant
      • Avec la terre
    • Ouvrir grand les deux bras en regardant autour de soi
      • Avec les autres, la nature, les animaux et les plantes
    • Poser les deux mains sur son coeur
      • Avec tout mon coeur
    • Mettre les deux bras en avant
      • Je veux t’accueillir, toi le Dieu de la Vie
    • Lever les pouces
      • Amen
  • Proposition 3 en lien avec le parcours :
    • Introduction à la thématique : cette année nous allons parler des biotopes, ce mot un peu compliqué qu’on peut aussi appeler « le milieu de vie ». Il est relativement stable, identifié par un certain nombre de caractéristiques uniformes qui vont déterminer les conditions de vie des êtres qui vivent dedans. On retrouve par exemple (essayer de faire deviner les enfants) :
      • prendre une lampe de poche : la lumière
      • un ventilateur ou bulle de savon : l’air
      • un arrosoir* : l’eau
      • un thermomètre : la chaleur
      • des chaussures ou de la terre : le sol
    • Il y a plein de milieux de vie différents sur notre Terre et cette année nous avons décidé d’en découvrir six ! *ouvrir le plan en grand ou projeter avec un beamer* Il y a le désert, la plaine, la forêt, les jardins, les lacs et la montagne !
    • Pour les découvrir, nous serons accompagnés de 6 insectes (coller par exemple les stickers au bon endroit) : coccinelle, sauterelle, scarabée bouseux, libellule, papillon.
    • Proposer aux enfants, et aux adultes, d’écrire leur nom sur un autocollant ou un post-it et de venir le coller là où ils préféreraient se mettre.
  • Proposition 4 :
    • Proposer aux familles de venir avec un élément qu’ils ont pris dans la nature. Interpeller les enfants (on peut les inviter à s’approcher pour voir) : « qu’est-ce qui est devant l’autel ? » « pourquoi est-ce qu’on a apporté tout ça à l’Église ce matin ? » (bravo, merci, partage…).
    • Certains d’entre nous ont apporté des fruits et des légumes du jardin pour partager ce qu’ils ont avec des familles moins chanceuses, c’est une façon très concrète de remercier Dieu d’avoir été généreux. Et si on apporte tout ça au culte, dans l’église, devant l’autel, c’est pour dire notre admiration et notre reconnaissance à Dieu pour toutes les merveilles de la nature. C’est une façon de lui dire bravo et merci. C’est ce qu’on va dire d’abord avec des mots et puis avec un chant.
Chant : 
  • Pour les chants, nous vous proposons de regarder ce qui est proposé par le programme
  • Autres idées traditionnelles : Vous bondirez de joie, Seigneur nous arrivons des 4 coins de l’horizon
Prière de louange
  • Proposition 1 :« Bénissez le Seigneur, vous tous qu’il a créés » (Psaume 103/102, 22)
    • À partir de ce verset, composez votre propre bénédiction • Demandez aux enfants, aux personnes présentes de nommer des éléments de la nature. Vous pouvez également prendre des images de la nature et chacun·e choisit une ou deux images qui lui parle particulièrement.
    • Ensuite, vous composez la prière ainsi… – «Vous, les …., bénissez le Seigneur ! » ou: «Vous, les …., remerciez le Dieu de Vie ! »
    • À la fin, vous pouvez terminer comme le psaume: «Et moi, à mon tour, je dirai merci au Dieu de Vie» ou «Et nous, à notre tour, nous bénissons le Seigneur »
  • Proposition 2 : (dont choix de versets des Psaumes 103 et 104)  tiré de Dire merci
    • Lecteur 1 : Je veux remercier le Seigneur ! Oui, je veux dire merci au Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits !
      • Lecteur 2 : Du haut du ciel, Seigneur, tu arroses les montagnes et tu remplis la terre de tes bienfaits. Tu fais pousser l’herbe pour les troupeaux, tu fais grandir les plantes pour les humains. Ils les cultivent pour tirer de la terre leur nourriture : le vin réjouit leur cœur, il fait briller leur visage plus que l’huile, et le pain leur rend courage.
    • Lecteur 1 : Les arbres du Seigneur, les cèdres du Liban qu’il a plantés sont bien nourris.Les oiseaux font leurs nids dans leurs branches, la cigogne a sa maison dans les cyprès.
      • Lecteur 2 : Seigneur, tous, animaux sauvages et animaux domestiques, hommes et femmes, comptent sur toi pour avoir à manger au bon moment. Tu leur donnes la nourriture, ils la prennent, Tu ouvres la main, ils mangent à leur faim.
    • Lecteur 1 : Oui, je veux remercier le Seigneur. Chantez la louange du Seigneur !
      • Lecteur 2 : Dieu nous offre le monde : le ciel, la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les arbres les plantes les animaux et les hommes. Dieu nous offre le monde dans toute sa richesse.
    • Deux lecteurs : Nous voulons dire merci au Seigneur sans oublier un seul de ses bienfaits !
  • Proposition 3 :
    • « Seigneur, de tes mains, tu touches le monde. Tu formes la terre et tout ce qui vit. Tu ne cesses de créer. Tu nous touches par la chaleur du feu et le souffle du vent, par la fraîcheur de l’eau et par la terre, solide, qui nous porte et nous nourrit. Seigneur, fais de nous des hommes et des femmes capables de toucher avec tendresse, d’entourer ceux qui en ont besoin, de trouver les gestes de consolation. Seigneur, sur cette terre, lorsque nous touchons tes créatures, nous sommes reliés à ta Création, que ce soit les animaux, les plantes, mais aussi nos frères et sœurs les êtres humains. Merci de nous mettre ainsi en communion, dans le respect les uns des autres. Amen»
Prière de prise de conscience et action de grâce
  • Proposition 1 :
    • inviter les personnes à réfléchir, voire partager  à quel élément, quel animal, quel végétal, vous pourriez dire «pardon»
    • Terminez par une prière du type: Dieu, tu nous invites à communier avec toute ta Création. Que ta grâce nous ouvre à chacune de tes œuvres. Cette terre nous invite à l’émerveillement et à la reconnaissance. Que ton amour renouvelle nos regards. Tu nous invites à respecter et à prendre soin. Que ta grâce transforme nos cœurs. Cette terre mérite d’être préservée et gardée pour l’avenir. Que ton amour éclaire nos actions. Tu nous invite à la réconciliation et au partage. Que ta grâce soutienne nos engagements. Oui, nous avons besoin de toi dans nos vies, sur notre terre. Amen
  • Proposition 2 :
    • Narration : (officiant) Narration tirée de : Dire merci
      • Nous avons commencé ce culte en remerciant Dieu pour toute les merveilles de sa Création et en vous entendant chanter les enfants, cela m’a fait penser à un petit garçon que je connais : il s’appelle Dimitri. Si j’ai pensé à lui en vous entendant, c’est parce qu’il ne sait pas dire merci. Ce n’est pas qu’il n’arrive pas à prononcer ce mot parce que c’est un mot facile. Vous y arrivez tous, n’est-ce pas ?
    • Les enfants : merci, merci, merci…
    • Narration suite :
      • Dimitri parle très bien, s’il voulait dire merci, il pourrait, mais voilà, il ne veut pas ! Ni pour les petites choses, ni pour les beaux cadeaux, il ne veut jamais dire merci.
      • Pourtant, ses parents, ses grands-parents, toute la famille, même la maîtresse à l’école, ont tout essayé. On lui a expliqué, que lorsqu’on est bien élevé, on dit merci quand on reçoit quelque chose, ça ne coûte pas grand-chose et ça fait plaisir à celui qu’on remercie.
      • Pendant un moment, chaque fois qu’il recevait quelque chose sa maman lui disait : « Qu’est-ce qu’on dit ? ». Mais Dimitri ne répondait pas. Sa maman insistait : « Qu’est-ce qu’on dit lorsqu’on reçoit quelque chose ? » Mais Dimitri ne répondait pas et faisait la moue. Alors sa maman a renoncé.
      • Son papa qui est plus sévère a voulu essayé la manière forte : un matin, lorsque sa maman lui a servi son chocolat chaud et donné ses tartines, Dimitri, comme toujours n’a pas dit merci, alors son papa lui repris son chocolat et ses tartines en disant : « Je te les donnerai quand tu diras merci ». Dimitri n’a rien dit. A midi, lorsqu’il a reçu son assiette avec un steak et des frites, Dimitri n’a pas dit merci. Son papa lui a repris son assiette en disant : « Je te la donnerai si tu dis merci. » Dimitri avait drôlement faim, mais il ne voulait pas dire merci. Et le soir, au dîner, le papa de Dimitri lui a encore retiré son assiette, mais Dimitri a refusé de dire merci.
      • Alors son papa a renoncé et il lui a rendu son assiette, parce qu’il préférait avoir un petit garçon mal élevé plutôt qu’un petit garçon mort de faim.
      • Nous allons interrompre l’histoire un moment, parce que ce que je viens de dire me fait penser à nous : je suis sûre que dans la vie de tous les jours aucun d’entre vous n’oublie de dire merci pour ce qu’il reçoit, mais il nous arrive à tous d’oublier d’être vraiment reconnaissants, ou d’exprimer vraiment cette reconnaissance, surtout lorsque c’est à Dieu que devraient s’adresser notre reconnaissance et nos mercis. Prions.
      • Dieu, tu nous invites à communier avec toute ta Création. Que ta grâce nous ouvre à chacune de tes œuvres. Cette terre nous invite à l’émerveillement et à la reconnaissance. Que ton amour renouvelle nos regards. Tu nous invites à respecter et à prendre soin. Que ta grâce transforme nos cœurs. Cette terre mérite d’être préservée et gardée pour l’avenir. Que ton amour éclaire nos actions. Tu nous invite à la réconciliation et au partage. Que ta grâce soutienne nos engagements Oui, nous avons besoin de toi dans nos vies, sur notre terre. Amen
Partage de la parole, Lectures bibliques et prédication : 
  • Découverte du Psaume 104/103
    • Montrer la vidéo du psaume sur youtube
    • Faire une narration en cercle, voir programme
    • Lire le texte avec participation des personnes dans l’assemblée.
      • Découper le psaume en 6 parties. Pendant l’accueil, demander à 6 personnes si elles sont d’accord de se lever et depuis leur place de lire une partie du psaume
      • Le psaume découpé en 6 parties : Psaume 104 en 6 parties
  • Temps de partage : A la fin de la lecture, possibilité de demander aux personnes :
    • Quel mot, quelle phrase, quelle image vous a le plus interpellé ? parlé ? surpris ? Réjouit ?
  • Prédication sur l’émerveillement avec la parabole de l’Evangile de Marc 4, 26-29
    • Vous pouvez pour cette prédication vous munir de bulles de savon.
    • Vous pouvez également à la fin de cette prédication offrir des bulles de savon aux enfants, voir à tous et toutes.
    • Cette prédication n’est là que comme source d’inspiration à moduler et vous servir selon vos besoins.
    • Prédication sur l’émerveillement avec le Psaume 104
Ateliers
  • Nous vous proposons pour donner un aspect participatif à ce culte à prendre un temps d’ateliers de 15-20 minutes environ.
  • Il faut toujours préciser aux personnes qu’elles n’ont aucune obligation de participer à un atelier, que tout est libre, qu’elles peuvent aller voir et repartir. Il est bon que l’officiant reste à disposition pour parler avec les personnes ne souhaitant pas faire d’ateliers ou n’osant pas y aller.
  • L’idée est de proposer des ateliers de type différents. Le but n’est pas la production mais le partage et l’échange.
  • Voici quelques propositions d’atelier que vous pouvez compléter avec des idées inspirées du parcours
  • 1. Atelier partage : Imprimer les/quelques images du psaume 104 voir psaume 104 images dans programme-animations générales. Chacun·e choisit l’image qui lui plaît et peut partager son choix aux autres.
  • 2. Atelier ludique : concours de bulles de savon. Petites et grandes.
  • 3. Atelier méditation :
    • Suivant la place que vous avez:
      • faîtes 6 coins pour 6 biotopes autour d’une bougie à chaque fois
      • faites 6 chemins se terminant par une bougie
    • Imprimer les 6 * 4 feuilles de méditation : une titre, une souvenir, une citation, une prière
    • Au centre ou à un endroit, prévoyez une grande feuille et des stylos si des personnes veulent partager leurs prières
    • Inviter les gens à choisir un chemin… s’ils veulent en faire d’autres, sans problème.
    • Atelier Méditation
    • Atelier Méditation en PDF
  • 4. Atelier créatif :
  • 5. Atelier sensoriel :
    • Dans une pièce, si possible sombre, passer des bruits de la nature.
    • Créer un parcours pieds-nu avec différentes texture :
      • Lac-rivière : Un bac rempli d’eau
      • Désert : Un bac rempli de sable
      • Jardin : Un bac rempli de terre
      • Forêt : Un bac rempli de feuilles, branches
      • Plaine : Un bac rempli d’herbe, de foins ou de paille
      • Montagne : Un bac rempli de cailloux
Intercession
  • Proposition 1 : Reprenez les prières laissées dans l’atelier méditation. Si vous choisissez cette option, c’est important de le noter dans l’atelier que les prières seront partagée à haute voix.
  • Proposition 2 :
    • Lecteur 1 : Seigneur, aujourd’hui, nous te disons notre reconnaissance pour tous les biens et toutes les joies dont tu nous combles.
      • Lecteur 2 : Seigneur, nous te disons merci pour la nourriture abondante sur notre table. Donne-nous de toujours discerner ton amour dans cette abondance. Apprend-nous la joie du partage.
    • Lecteur 1 : Seigneur, nous te disons merci pour toute ta création : pour le soleil et la pluie, pour les fleurs sauvages et les légumes du potager, pour les arbres des forêts et les fruits du verger. Apprends-nous à agir avec sagesse et respect pour ne pas détruire ce que tu as créé.
      • Lecteur 2 : Seigneur, nous te disons merci pour l’affection dont nous sommes entourés, pour nos parents, nos frères et sœurs, nos familles, nos amis. Donne-nous de savoir accueillir et aimer.
    • Lecteur 1 : Et comme Jésus-Christ l’a enseigné à ses disciples, nous te disons : Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal, car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire,pour les siècles des siècles. Amen.
  • Proposition 3 : Prière ballon : envoyer un ballon dans la salle et celui qui l’attrape peut dire un mot s’il le souhaite.
Bénédiction et au revoir 
  • Proposition 1 : Prier avec son corps du programme :
    • Inviter les personnes à se lever, pour ceux et celles qui le veulent à répéter nos gestes, voire à répéter les paroles.
    • Lever les bras vers le ciel en invitant les gens à prendre une grande respiration en disant
      • Que le Souffle de Dieu vous garde
    • Baisser les bras vers le sol en disant
      • Que Dieu vous accompagne sur cette terre
    • Ouvrir grand les deux bras en regardant autour de soi
      • Soyons tous et toutes bénis par Dieu
    • Poser les deux mains sur son coeur
      • Il nous aime
    • Mettre les deux bras en avant
      • Marchons dans sa lumière
    • Lever les pouces
      • Amen
  • Proposition 2 : Inviter les gens à mettre la main droite sur l’épaule d’un voisin, d’une voisine et à ouvrir leur main gauche en direction du ciel. Dire une bénédiction, par exemple :
    • La vie de Dieu est entre nos mains
    • La paix de Jésus le Christ nous accompagne
    • Le courage du Souffle de Dieu nous porte
    • Marchons dans son amour. Amen
Pour revenir au programme général