Jeudi Saint avec les figurines bibliques

Célébration du jeudi Saint, avec les figurines bibliques disposées sur l’autel et projetées sur l’écran. Télécharger le  PowerPoint Jeudi Saint. Les textes en italique proviennent de « Incandescence – Prières et méditations » de Christine Reinbolt (Editions du Signe, 2010)

Accueil  : Les enfants, petits et grands, vous invitent à participer à un cheminement à travers cette semaine si particulière où Jésus, le Messie, a souffert pour nous.

Jeu d’orgue

Scène 1La montée à Jérusalem  (court rappel du dimanche des Rameaux) Scène biblique avec les figurines

  • Jésus, assis sur un âne accompagné d’un ânon
  • La montée vers Jérusalem ( plan de la ville) avec des vêtements jonchés au sol et des rameaux / sans foule

Lecteur : Nous l’avons célébré il y a quelques jours. Jésus est monté à Jérusalem pour y fêter la Pâque juive, avec ses disciples, assis sur une ânesse accompagnée de son ânon. La foule était grande et quand Jésus s’est approché, les gens ont mis leurs vêtements, comme un tapis, sur le sol et ont salué son passage avec des branches d’arbres. Ils ont poussé des cris de joie : Hosanna !  Hosanna !  Hosanna !   (les enfants , en chœur) Gloire à toi, notre Roi !

Les applaudissements de la foule t’accueillent
Et Jérusalem résonne des cris de triomphe :
« Gloire à toi, notre Roi ! »
Tu foules un sol jonchés de rameaux
Sous les louanges et les chants de joie.

Jeu d’orgue

Scène 2  – Jésus lave les pieds à ses disciples  Jean13,14+15 Scène biblique avec les figurines

  • Jésus ayant déposé son manteau, à genou devant un disciple qui a enlevé ses sandales, récipient et cruche, linge fixé à la taille de Jésus.

Lecteur : C’est jeudi-soir. Jésus et ses disciples vont prendre le dernier repas ensemble. La bible nous dit : « Jésus se leva de table, ôta ses vêtements et prit un linge, dont il se ceignit. Ensuite il versa de l’eau dans le bassin, et se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. »

Meneur de l’interview
Chez nous, ce sont plutôt les mains que nous lavons. Pourquoi ? (faire parler quelques enfants)
Du temps de Jésus, la coutume voulait que ce soit les pieds qu’on lavait. Pourquoi ? Parce que les gens marchaient le plus souvent pieds nus ou avec des sandales, dans le sable et la poussière. Quel soulagement que de pouvoir se rafraîchir les pieds ! Ce sont les serviteurs qui s’en occupaient. C’était un geste d’hospitalité, de bienvenue.

Le genou à terre,
Tu as revêtu le tablier de service.
Tu t’es abaissé jusqu’à terre pour nous
Et, dans ce dépouillement sans réserve,
Tu t’es fait le plus petit en disant :
Faites comme moi, servez vos frères !

Chant de l’assemblée

Scène 3 – Le dernier repas – institution de la Sainte Cène. Scène biblique avec les figurines ; une table basse avec les douze disciples et Jésus au milieu.

Lecteur : Jésus sent que les évènements se précipitent et pourtant il veut encore, une dernière fois vivre ce repas dans le calme avec ses amis. Les disciples sentent que le moment est important pour tous, mais n’arrivent pas encore à le comprendre. Judas, lui, sait ce qu’il va faire ; il trahira son maître. Ce n’est que plus tard qu’il le regrettera amèrement…

(Deux enfants apportent le pain et la coupe pour les poser sur l’autel près des figurines) Déroulement liturgique de la Cène Cantiques

En ce soir-là, Jésus,
C’est par amour que tu as tout donné.
Entre tes mains, tu as rompu le pain,
Et tu l’as partagé entre tous, en disant :
« Mangez : c’est ma vie donnée pour vous ! »

 En ce soir-là, Jésus
C’est par amour, que tu as tout donné.
Tu as versé le vin aux chaudes couleurs de soleil
Et tu as tendu la coupe à tes amis en leur disant :
« Buvez : c’est ma vie donnée pour vous ! »

 En ce soir-là,
C’est par amour, Jésus,
Que tu as tout donné.                                         

Jeu d’orgue

 Scène 4Au mont des Oliviers, appelé Gethsémané. Scène biblique avec les figurines : Jésus en prière, sous un olivier + Les disciples fatigués

Lecteur : Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent au mont des Oliviers. Jésus dit : Asseyez-vous ici, pendant que je m’éloignerai pour prier. Jésus est profondément triste et plein d’angoisses…

Le soleil a disparu à l’horizon
Et le silence est tombé sur le jardin,
Enveloppant la terre de son manteau ténébreux.
Les silhouettes noueuses des oliviers
Déchirent la pénombre.
Jésus est seul…
Épuisés, les apôtres se sont endormis.
C’est la nuit de l’angoisse.
Vidé de lui-même et dépouillé de tout
Jésus est seul…

 La mort est proche et il le sait.
Au plus profond des doutes et de la peur
Jésus se réfugie dans la prière.
Et soudain, un cri de désespoir
Rompt le silence du jardin :
« Père, si tu le peux, éloigne de moi cette coupe… »
 Il fait nuit et Jésus est seul…

 Le soleil brûlant, bientôt ,
Va se lever sur Gethsémané.
Déjà, des portes du jardin,
Montent des voix puissantes :
Les gardes sont là : ils vont arrêter Jésus.
« Père, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse,
Mais la tienne… »                                                                                    

Chant de l’assemblée

Scène 5 – L’oreille coupée  – Mt 26, 47+ss (Sans figurines)

Lecteur : L’un de ceux qui étaient avec Jésus étendit la main et tira son épée ; il frappa le serviteur du souverain sacrificateur et lui emporta l’oreille. Alors Jésus lui dit : Remets ton épée à sa place… et ayant touché l’oreille de cet homme, il le guérit. Jésus rejette la violence.

Scène 6 – Le reniement de Pierre  dans la nuit de jeudi à vendrediScène biblique avec les figurines. Un feu et un coq (quelques chants de coq de la part des enfants)

Lecteur : Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite : Avant que le coq chante, tu diras à 3 reprises : Je ne connais pas ce Jésus ! Pierre sortit et pleura amèrement…

Scène 7 – Vendredi-saint  Scène biblique avec les figurines : Les trois croix et deux femmes.

Lecteur : Après bien des maltraitances, des interrogatoires et des violences, advint ce qui devait arriver. Jésus fut crucifié…

Demain, ô Jésus,
Sous les sarcasmes et les cris de haine, tu avanceras
Sur la route du calvaire, écrasé par le poids du gibet.
Et cloué sur la croix de la torture,
Tu connaîtras le silence, la solitude et l’abandon.

Scène 8 – Dimanche de Pâques / la résurrection : la pierre roulée, la croix, la lumière et quelques figurines joyeuses.

Lecteur : La victoire sur la mort. Jésus a vaincu la mort pour nous. Hallelujah !!!

 O Seigneur de ma vie,
Donne-moi le courage d’oser me donner,
gratuitement, sans calcul et sans détour.
Apprends-moi à entendre ton appel
Et à choisir la vie.
Donne-moi de t’aimer assez
Pour me laisser conduire par toi,
Et mets-en moi le désir toujours brûlant
De croire au jour qui se lève,
Comme au merveilleux matin de Pâques !

 Quand viendra pour nous le dernier soir,
Jésus, soutiens-nous
Et aide chacun de tes enfants
A s’abandonner dans ton amour.
Apaise nos angoisses et nos terreurs
Devant la souffrance, la guerre, et la mort.
Et lorsque nous rendrons
Notre dernier souffle,
accueille-nous auprès de toi
pour nous ouvrir
le chemin de la Résurrection.

Jeu d’orgue

Crédit : Christiane Klett, Pascale Kaennel, Myriam Hott (UEPAL), Point KT