image_pdfimage_print

La séquence basée sur la parabole du grand festin : Luc 14/15-24 (exemple de tract : Tract Culte à 4 pattes)

Tous invités à la fête donnée par le Seigneur ! C’est maintenant le moment, il n’y en a pas d’autre. C’est là la pointe de l’histoire que nous voulons partager avec les enfants.

Histoire : La parabole sera racontée aux enfants. Elle se déroulera autour d’une « grande » table (à fabriquer en carton ou…) autour de laquelle se réuniront des invités (personnages playMobil P. ex.) et en fin d’histoire tous les bonhommes fabriqués par les enfants.

A la fin de l’histoire, lecture de « quand on est content on a envie de danser »… donc après on chantera et on dansera !!!

Bricolage : les enfants fabriquent un petit bonhomme à partir d’un rouleau vide de papier toilettes (on leur demandera d’en emmener un, mais il est bon d’en prévoir quelques uns). Coller horizontalement trois bandes de papier en couleur pour faire la tête, le haut du corps et les bras, le bas du corps et les jambes ; Les yeux sont dessiné, on peut mettre des yeux auto-collants, c’est plus rigolo ! On peut aussi prévoir des gommettes pour décorer les habits du personnage.  Pour vous faire une idée de ce que cela peut donner : Exemple de personnages

Déroulement

Temps d’ Accueil et de Bricolage (15 à 20 mn)

Culte

Paroles d’accueil

Salutations : le matin on dit… (Paroles d’accueil – le matin on dit…)

Chant : Tout le monde est bien arrivé  (Partition Tout le monde est bien arrivé)

Louange : dite par un adulte (à inventer…)

On peut faire le tour de l’église en chantant : Nous marchons dans la lumière de Dieu  (partition Nous machons dans la lumière de Dieu)

Histoire du grand repas : On s’installe autour de la table qui accueillera les invités. L’histoire peut être soit lue telle qu’elle est écrite dans l’évangile, soit dans une versions simplifiée que l’on peut trouver dans une Bible destinée aux enfants. Au fur et à mesure du récit, on ajoute des invités autour de la table. Finalement, on installe les petits personnages fabriqués par les enfants.

On termine l’histoire avec un chant sur lequel on puisse danser (puisque c’est la fête !!! ) : P. ex. Ayawe (paroles et accords)

Prière d’intercession (à composer)

Notre Père en se donnant la main ou signé

Temps de partages des nouvelle et offrande

Bénédiction

Chant : Joie, joie, mon cœur est dans la joie  (paroles et accords Joie, joie, mon cœur est dans la joie)

Salutations : le soir on dit… (cf. les paroles d’accueil/salutation au début)

Chant : Tout le monde rentre à la maison (cf. Tout le monde est bien arrivé au début)

Crédits : Guy Moser (UEPAL) –  PointKT