Les Grandissants

Pourquoi lire les Grandissants de Marion MULLER COLARD, éloge de l’adolescence entretissé avec une lecture de la parabole du fils prodigue ?

Pour le plaisir d’abord. Et puis, peut-être, pour interroger et trouver un positionnement de parent d’ado. Ou de catéchète d’ado. Chez moi, les deux sont des affaires en cours qui s’entremêlent.

 

Tékitoi, l’Ado, le Grandissant ? Qu’est-ce que tu veux de moi ? Qu’est-ce que j’ai à te transmettre et qui t’encourages à être vivant? A être toi, vivant ?

Je peux te dire déjà, que, plus profond que mon agacement devant ton flegme, plus sérieux que ma surprise quand tu t’enflammes pour des trucs que je ne comprends pas, plus vrai que les certitudes que tu défends de toute ta fougue : je te considère. Profondément.

Je considère cette étape de ta vie de Grandissant, étape qui peut arriver à tout âge. J’ai de la considération pour ton courage de quitter ce que tu es en train de quitter. Et de la considération pour cette souveraineté que tu es en train de déployer. Je suis pleine de gratitude devant ton courage de vivre, d’expérimenter, et même si ça pique : de risquer

Mais toi, tu me demandes plus que de la considération.

Tu veux naître de l’intérieur.

Tu veux avoir pour être.

Tu veux. Et ce que tu veux, je ne le comprends pas vraiment. Mais je vois que c’est une force qui te met en mouvement.

Tu veux, pour que tu partes, que je reste, moi, à ma place.

Tu veux ta part de confiance. Tu veux que je te fasse confiance. Tu veux que je nous fasse confiance : tu peux recevoir la responsabilité de ta propre vie. Tu veux que je fasse confiance à ce Grand Vivant qui nous apprend tout de la vie, de ses échecs et des relevailles, en Jésus-Christ qui guérit, qui enseigne, qui prie, qui aime, qui dénonce, relevé de la mort, ressuscité, compagnon de toutes nos routes.

« Si je veux faire l’éloge de ce temps de l’adolescence, ce n’est pas seulement parce qu’il est nécessaire, mais parce qu’il est beau. Aussi beau qu’une naissance ».

Pour en découvrir un peu plus sur les Grandissants en vidéo

Crédits : Marianne RENAUD (UEPAL) – Point KT – photo Pixabay




Éduquer sans préjugés

En tant qu’acteurs et actrices de la catéchèse, nous contribuons à l’éducation des enfants, des adolescents et adolescentes. À ce titre, il est intéressant de s’interroger sur les stéréotypes qui nous habitent, notamment en ce qui concerne le genre, car ces stéréotypes vont influer sur la façon dont nous racontons les textes bibliques, sur la manière dont nous accueillons les enfants, sur les activités que nous leur proposons, sur nos attentes quant à leur comportement (exemples en vrac : « un garçon, ça ne pleure pas » ; « les filles sont bavardes »…), sur nos pratiques pédagogiques…
Ce livre aborde ces questions et il fait réfléchir ! C’est un livre engagé, ses autrices sont des militantes féministes, co-fondatrices de l’association Parents et Féministes, mais ce n’est pas un pamphlet : il est très abordable, agréable à lire, rédigé avec humour, il ne culpabilise pas, mais informe (saviez-vous par exemple que le bleu fut longtemps une couleur féminine et le rose une couleur masculine ?) et invite à prendre conscience de tout ce qui nous parait « normal » par convention sociale en ce qui concerne le masculin et le féminin et les rôles et représentations qui leur sont associés.
Ce livre relève ce qui mérite d’être interrogé et remis en cause afin que les enfants puissent se construire en toute liberté et non enfermés dans des rôles prédéfinis en fonction de leur sexe.

Et si, au nom de celui qui a invité Marthe à délaisser ses casseroles pour s’assoir et l’écouter comme seuls les hommes avaient alors le droit de le faire … et si, en son nom, on essayait ici et maintenant de voir le masculin et le féminin comme un élément parmi d’autres de notre identité et non comme un critère déterminant ?

Vous pouvez feuilleter quelques pages du livre et visionner une vidéo de présentation des autrices en ouvrant le lien suivant : https://www.editions-jclattes.fr/livre/eduquer-sans-prejuges-9782709666749/




Jeu des vocations : Et toi, qu’en dis-tu?

Jeu : Et toi ? Qu’en dis-tu ?

L’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine propose un jeu de cartes destiné à toutes les tranches d’âges et pour tous publics ! Avec un titre accrocheur : « Et toi ? Qu’en dis-tu », ce jeu de la vocation se propose de décloisonner la foi et de l’incarner dans les diverses réalités de la vie humaine.  Le design est plutôt moderne et branché. Les cartes sont réparties en quatre catégories :

  • Célébrer
  • Témoigner
  • Servir
  • Vivre ensemble

Chacune possède un titre, un verset biblique, la thématique, le personnage, un « cas » à discuter et quatre pistes possibles !

Avec « Et toi ? Qu’en dis-tu ? » tu pourras te glisser tour à tour dans la peau d’un-e- pasteur-e- ; Animateur-trice jeunesse ; bénévole ; sacristain-e- ; conseiller-ère presbytéral-e- ; jeune ; chef de chœur etc… Tu seras appelé-e-, de manière ludique, à prendre une décision, défendre une conviction, te laisser interpeller, proposer une solution et rire du comique de situation !

Voir le verso de ces cartes (« Pasteur-e »)  4 cartes verso

Et peut-être même cela te donnera-t-il l’envie de… devenir pasteur-e- ?

« Et toi ? Qu’en dis-tu ? » est un jeu adapté à de nombreuses situations pour un Week-end de jeunes, le catéchisme, une journée d’Eglise, une réunion de la communauté, une formation, le partage biblique… Dans la diversité de toutes ces situations, tout « régionalisme » a été évité, de manière à pouvoir être joué par toutes les communautés chrétiennes. Une proposition de parcours thématique permet d’approfondir une question spécifique. En prime, 6 manières sont proposées pour utiliser les règles du jeu et stimuler encore plus ton imagination ! Alors à toi de jouer ! Et surtout rassures-toi ! « Toute ressemblance avec des situations existantes ou des personnages existants serait purement fortuite » !

Jeu en vente à 10 € + frais de port. Renseignements à l’accueil de l’UEPAL : accueil@uepal.fr 

Crédit : Frédéric Gangloff (UEPAL), Point KT




Rencontres avec LUI

« Rencontres avec LUI. Et toujours l’amour qui guérit... » est le premier ouvrage de Simone Barthelds-Lathuilière publié aux Editions Olivétan. Ce livre de 125 pages est un véritable bijou. L’auteure fait sortir de l’ombre les personnages rencontrés par Jésus et leur donne corps et âme, pour le plus grand bonheur du lecteur. Cet outil de narration biblique ouvre bien grandes les portes de l’imaginaire. Une vraie pépite. A offrir aux jeunes… et moins jeunes ou à s’offrir comme lecture plaisir d’été.

ISBN 978-2-35479-558-0 Disponible en France aux éditions Olivétan

Crédit : Laurence Gangloff (UEPAL) – Point KT – photo de couverture Jens Lelie – Unsplash

 




Guide pédagogique Alpha et Oméga

Télécharger ici le Guide pédagogique Alpha et Omega  accompagnant les livrets 1 à 5  de la collection « Alpha et Omega », destinée à l’enseignement de la culture religieuse protestante pour les années collège. Il a été produit à l’initiative de l’Union des Eglises Protestantes d’Alsace et de Lorraine (UEPAL), sous la direction de Claude Demissy et Jean-Marc Meyer. Photo de couverture de Christophe Meyer.  Avec leur aimable autorisation.

Pour commander les livrets : Editions Olivétan

 

 

 

Crédits ; Laurence Gangloff (UEPAL), Point KT

 




La confiance en soi avec les Théopopettes

Le 7e album de  la série des Tréopopettes  » Les chaussures à l’envers » aborde le thème de la confiance en soi. Pour Théo, tout va de travers depuis ce matin : son papa l’a grondé, il a fait pleuré une copine de classe… il se sent nul, nul, nul… mais son amie Popette sait comment le faire sourire et même rire : c’est vrai que Théo se trouve plutôt rigolo quand il marche avec ses chaussures à l’envers. Et toi… qu’est-ce qui te permet de prendre confiance en toi ? Voici un livre complice pour échanger sur les grandes questions de la vie.

Textes de Madame Florence, illustrations de Monsieur Martin.

  • Le site officiel des Théopopettes 
  • La chanson des Théopopettes : cliquer ici 
  • les autres articles à propos des Théopopettes sur Point KT : cliquer ici et ici
  • Disponible chez Olivétan (France) et Opec (Suisse)

Crédits : Laurence Gangloff – Point KT