Le choix

Cette animation/prédication sur le thème du choix, vise à nous faire réfléchir à ce qui motive nos choix.

Conditions de réalisation de l’animation sur le choix

Aménagement du lieu

Placer soit une table assez longue, soit 7 chaises côte à côte qui serviront de support aux objets devant les personnes qui suivent l’animation.

Objets à présenter

  1. Plaque de chocolat :
  • Une vraie plaque de chocolat
  • et une fausse (représentation en plâtre ou autre) : copie de l’autre mais en toc !
  1. Dans deux petits flacons ou bocaux transparents :
  • l’un : verser du sucre vanillé : bonne odeur qui met en appétit
  • l’autre : récolter de la cendre de cigarette : odeur repoussante
  1. Deux représentations de tableaux de style très différents. Documents joints en annexe du doc principal
  • Reproduction d’un Monet : pour un goût artistique traditionnel
  • Reproduction d’un Picasso : avec des formes distordues pour un goût artistique bien autre
  1. Dans deux petits flacons ou bocaux transparents :
  • Des noisettes (ou noix) décortiquées et prêtes à être mangées : sans sucre
  • Un bonbon ou un chocolat emballé : bien sucré et dangereux pour un diabétique
  1. Deux photographies de villes très différentes. Documents joints en annexe du doc principal
  • Un village de montagne : image attrayante
  • Un bidonville : ne donne pas envie d’y habiter mais peut-être d’y travailler…
  1. Objets symboliques
  • Un chocolat (style barre Mars, Twix ou autre) : quelque chose de consommable immédiatement
  • Une perle (ou une bille) : représente une certaine valeur mais sorte de promesse pour le futur
  1. Deux symboles clairement identifiables. Documents joints en annexe du doc principal
  • Une tête de mort : indiquant un danger immédiat
  • Un panneau de circulation, neutre, mais clairement identifiable : flèche à gauche
  1. Un seul objet : dans une main fermée (pas besoin de chaise sauf pour se rappeler éventuellement)

Une pièce de monnaie (à dissimuler dans un poing fermé)

Prévoir aussi 8 papiers, un gros feutre et du papier collant.

Déroulement

Courte introduction sur ce qui motive nos choix.

Présenter le duo d’objets les uns après les autres. Les faire circuler si nécessaire pour bien voir. Les re-déposer sur la chaise de façon très visible.

Questionner l’assemblée :

  • Que choisissez-vous ? (aucune mauvaise réponse même contradictoire)
  • Pourquoi ce choix ? Sur la base de quoi ?
  • Essayer de caractériser ce type de choix par un adjectif et le noter sur une feuille à scotcher sur le dossier de la chaise pour en garder une trace. Essayer d’éviter les doublons en orientant les gens si nécessaires. Voir les titres donnés à chacune des 8 situations.
  • Conclure par une reprise succincte des éléments évoqués + contextualisation (voir texte en italique de chaque situation dans le doc principal)

——————————-

Explication du point 6 :

Lors d’une séance de catéchisme sur le choix d’Esaü au retour de la chasse

. entre son droit d’aînesse (bénédiction dont il ignore le contenu mais qui est une promesse pour l’avenir -> symbolisé par une perle à échanger en fin de rencontre)

. et un plat de lentille de Jacob (consommation immédiate, satisfaction d’un besoin présent et impérieux ou simplement une envie -> représenté par un chocolat)

J’ai mis les enfants par 2. Dans chaque « couple » l’un reçoit un chocolat, l’autre une perle (ou bille). L’un reçoit un cadeau immédiat, l’autre un trésor qui est promesse pour l’avenir. Leur demander de discuter entre eux pour savoir s’ils échangent leurs trésors et si oui, pourquoi. Puis refaire l’exercice en permutant les objets entre les 2 enfants. Après chaque exercice, demander aux enfants leur motivation à changer ou non. Comparer après chacune des 2 postures.

Finalement, échanger la perle contre un chocolat identique !

———————————-

Explication du point 8 :

Quand j’étais petite, mon cousin avait l’habitude, en fin de rencontre, de me tendre ses deux poings fermés. Il y avait toujours un billet, une pièce ou un petit cadeau dans l’une de ses mains. Il me demandait de choisir une de ses mains. Mais pour que je sache laquelle choisir, après un petit moment, il soulevait brièvement mais nettement, le poing qui contenait la surprise ! Choix orienté ?

———————————-

Après avoir fait vivre les 8 situations, lire le texte biblique. Deux versions sont proposées dans le document principal. Demander aux participants de repérer auxquels des types de choix qu’on vient de définir, le peuple d’Israël et donc nous aussi, on est soumis dans ce texte.

Lire une première fois le texte d’un trait. Puis relire le texte en s’arrêtant aux endroits suggérés par le découpage du texte du document principal. Poser la question sur le type de choix présent.

Des propositions de types de choix sont notées en rouge dans le document principal.

En conclure que Dieu joue un peu avec nous comme au point 8. Par amour, Il nous laisse le choix. Mais Il sait ce qui est le meilleur… Il nous suggère fortement de choisir les bénédictions et la vie.

Message proposé par Hélène Denebourg, diacre dans la paroisse de Villeneuve – Haut-Lac, en Suisse :

Animation

Conditions de réalisation Animation sur choix Dt 30

Image par Rama Krishna Karumanchi de Pixabay

Crédit : Nicole Rochat




DétoX’ la terre

Mobilisation œcuménique des jeunes

du 5 au 20 mars 2021

PROJET

Deux semaines de jeûne pour se confronter ensemble devant Dieu à la crise écologique actuelle et vivre une transformation dans notre rapport à la Création.

POURQUOI UN JEÛNE?

C’est un temps de recul mis à part pour faire face à ces réalités dans la prière. Le jeûne favorise la reconnaissance et la sobriété sur le long terme, avec un impact direct également (je peux donner l’argent non dépensé et je diminue des consommations nuisibles pour la Création).

2 choix de jeûne: nourriture ou de biens de consommation

DÉROULEMENT

5 mars: rassemblement d’ouverture
Jeûne personnel avec des rencontres par petit groupe

de suivi pour s’encourager durant ce temps 20 mars: rassemblement de fin

COMMENT S’INVESTIR?

Demander une visite dans ton groupe ou église (présentation ou animation/prédication)

S’inscrire comme animateur·rice de groupe durant le jeûne

Contacter Elisa, jeune responsable du projet

PAPILLON A TELECHARGER




Kamishibaï maison : à qui la faute? Jean 9

Voici une vidéo du kamishibaï maison (théâtre de papier) pour découvrir le texte de Jean 9 à propos de la souffrance :  » A qui la faute ?  » cliquer ici 

Méditation en image à partir du Kamishibaî : cliquer ici Méditation en images

Fabrication du Kamishibaï

Le bricolage est au format A4 (pour utiliser l’imprimante) et propose l’utilisation des peintures (gouaches) et de pastels – mais toutes les formes de créativité sont possibles. Petits et grands peuvent être associés à cette création qui nécessite peu de matériel.

Matériel : imprimante (16 feuilles de papier pour les dessins en noir et blanc + textes) + peintures + pinceaux + eau + colle + 8 feuilles de papier épais. On peut bien sûr dessiner soi-même, sans être obligé d’imprimer. Dans ce cas, veiller à respecter une marge de 3 cm de chaque bord de la feuille.

Première étape

Imprimer (en recto) toutes les  planches de dessins en noir et blanc disponibles ici kamishibai Jean 9

Deuxième étape

Mettre en couleurs les dessins; toutes les techniques sont possibles : crayons, feutres, gouaches, aquarelles, crayons gras, pastels, papiers déchirés-collés…

Troisième étape

Coller les feuilles sur du papier épais. Le recto de chaque planche est soit un titre, soit un dessin et le verso, le texte. On peut bien sûr éviter d’imprimer le texte en le recopiant manuellement au dos des planches. Dans ce cas, attention à bien centrer le texte au milieu de la page.

Quatrième étape

Glisser les planches dans le bon ordre, dans le butaï (pour voir la fiche technique, cliquer ici )… s’entraîner en face d’un miroir (pour voir les images) et une fois que l’on se sent prêt : inviter au « spectacle » !

Crédit : Laurence Gangloff (UEPAL) – Point KT




Musique et chants, thèmes d’une année de cultes à 4 pattes

Pour les enfants de 1 à 6 ans, la spiritualité se vit avec le corps, les sens, la musique et souvent par terre … à 4 pattes : on court, on bouge, on bricole, on chante, on parle avec des jouets, des peluches, des bricolages… Et ce sont de vrais cultes : dans le Temple (on habite notre architecture), avec les grandes orgues (la musique est parole pour tout âge), une salutation, le Notre Père (en geste, car ça parle mieux avec le corps).
Et toujours une histoire de la Bible racontée et animée de telle manière que l’enfant va en devenir acteur et participant ! Voici donc l’équivalent d’une année de rencontres autour du thème de la musique et des chants de la Bible . Initiative de la paroisse « Le Bouclier« , Strasbourg et de son équipe « cultes à 4 pattes ».

Nos convictions CulteToutPetits-IdéesGénérales

  • Rencontre 1 : Je chante comme David voir ici
  • Rencontre 2 : Noël s’annonce en musique ! voir ici
  • Rencontre 3 : Chante et danse pour Jésus ! voir ici 
  • Rencontre 4 : La création en musique ! voir ici 
  • Rencontre 5 : Ensemble, avec la musique, avec Dieu, c’est mieux ! voir ici
  • Rencontre : Chanter Dieu dans tous les pays ! voir ici 

Crédit : Pierre Magne de la Croix (pour l’équipe des cultes à 4 pattes) – Point KT




Musique et chants : 6 Chanter Dieu dans tous les pays !

« Chanter Dieu dans tous les pays ! »  est l’une des propositions de cultes à 4 pattes autour du thème de la Musique et des chants.  C’est une initiative de la paroisse « Le Bouclier« , Strasbourg et de son équipe « cultes à 4 pattes ». Merci à eux !

Fil rouge  : pour chanter Dieu : point de frontières
Chanter Dieu sans frontières – chanter Dieu partout / ici et ailleurs
Chanter Dieu dans tous les pays / partout

Psaume 81

Strophe 1  Que nos chants, nos cris d’allégresse, jaillissent vers Dieu, le puissant Seigneur, qui met sa vigueur dans notre faiblesse.
strophe 2 :  Violons et guitares, pianos et trompettes Nos cœurs (chants) et nos voix diront quel bonheur  brûlent notre cœur en ce jour de fête

Accueil

  1. Accueil de chaque enfant par la marionnette Jaco, Arbre des présences
  2. Bricolage : personnaliser le carnet de voyage  (ici la page 2 du document de voyage) que reçoit chaque enfant pour faire le parcours des pays / Eglises du monde – télécharger le document de voyage
  3. Bricolage livre d’or

A l’orge, on chante

  • Psaume 81
  • Shalom
  • Stille Nacht
  • Dans mon pays d’Espagne
  • Le lion est mort ce soir
  • Amazing Grace
  • Ahani kouni schebehou hani
  • Naoé (CD « va je t’envoie » du Defaap)
  • Maketume tume papa, maketume tume papa
  • Let my people go  (refrain)
  • Alleluia tumsifuni (GB – D – F – Grec – …)
  • Toi lève-toi : recueil « Alléluia » 62-86
  • On descend avec les grandes orgues, petit circuit dans le Temple, et on se rassemble autour de la table :
  • Le matin nous disons … « Bonjour! »
  • Chant : « Tout le monde… est bien arrivé » (voir feuille de culte)

1er temps

La musique c’est la vie ! Qu’est-ce que vous chantez à la maison ? Moi : français et allemand ! et vous ? (Les animateurs répondent pour que les enfants répondent à leur tour)  Que chantent vos parents, vos amis, vos frères et sœurs ? Chants – musiques françaises, allemandes, anglaises … Chacun s’exprime, chante dans sa langue , dans le monde entier on chante Dieu dans différentes langues, et différentes musiques

2e temps

On va découvrir les églises du Monde. Et découvrir comment ils disent « Notre père » et ce qu’ils chantent et ce qu’ils mangent. Trouver des adultes qui se déguiseront pour présenter le pays ; pour chaque pays : une spécialité à manger, un chant,  « Notre Père »

On part en avion : Ding dong, Ladies and Gentleman, the plane…On s’envole et on s’envole vers 3 à 4 pays suivant les ressources. Dans chaque pays : Un ou plusieurs paroissiens déguisés vont présenter

  • un chant « simple » dans sa langue
  • le début de la prière « notre père » dans chaque langue,
  • un goûter typique
  • Tampon du pays dans son passeport
  • à chaque fois, sortir le document de voyage du sac, le tamponner, et ajouter un goûter typique dans le sac (si pas mangé dans l’atelier)

Soit un grand groupe fait le voyage tous ensemble. Soit on organise plusieurs avions et on tourne (méthode des ateliers tournants). imprimer la page 3 du document de voyage en nombre suffisant.

3e temps

  • Rassemblement
  • Vérification des passeports
  • On reprend les chants

Envoi

  • la prière du notre Père
  • Le soir nous disons …. Au revoir !
  • Chant : « Tout le monde… rentre à la maison  » ( voir feuille de culte)
  • Bénédiction

Crédits Pierre Magne de la Croix (pour l’équipe des cultes à 4 pattes) – Point KT




Musique et chants : 5 Ensemble, avec la musique, avec Dieu, c’est mieux !

« Ensemble, avec la musique, avec Dieu, c’est mieux ! »  est l’une des propositions de cultes à 4 pattes autour du thème de la Musique et des chants.  C’est une initiative de la paroisse « Le Bouclier« , Strasbourg et de son équipe « cultes à 4 pattes ». Merci à eux !

Fil rouge : Tout seul, c’est petit ; 

ensemble, avec la musique, avec Dieu, c’est mieux !

Accueil         

  1. Accueil de Jaco :  dehors  (si le temps le permet !) à la grille d’entrée  – Arbre des présences
  2. Atelier fabrication de la ville de Jéricho : dans la cour  avec les cartons des familles + cartons préparés à l’avance
  3. Bricolages :
  • fabrication d’un shofar
  • Fabrication de l’Arche avec un carton sympa et deux grands bâtons, ficelles … les plus grand colorient et décorent l’arche ?
  1. Bricolage : livre d’or

A l’orgue

  • chants anciens
  • nouveau chant :

Refrain :  Un chemin tout en musique
avec nous c’est Dieu qui chante
Un chemin tout en musique
avec Dieu la ville accueille / avec Dieu tout le monde s’ouvre

  • On descend avec les grandes orgues (ut Majeur, BWV 547),
  • petit circuit dans le Temple, avec les lampions allumés pour l’atmosphère
  • et on se rassemble autour de la table : Le matin nous disons … Bonjour !
  • Chant : « Tout le monde… est bien arrivé ! » (voir feuille de culte)

1er temps

Jaco est  prisonnier dans la ville de Jéricho ! Dieu dit au peuple d’aller dans la ville de Jéricho pour chercher Jaco …Mais la ville est fermée ! Comment l’ouvrir ?   On casse tout ? Non !! On va y aller en chantant : la musique adoucit les mœurs, les chants permettent d’ouvrir toutes les portes. La musique permet de faire du bien. Quand on est en difficulté, quand on a du mal, quand c’est pas simple, souvent une musique, un chant peuvent aider. Aussi quand on est en route, le chant ou la musique accompagne !!!

Raconter l’histoire : de Josué 6 On va faire comme les Hébreux, tourner 7 fois autour de la ville pour qu’elle s’ouvre. Et dans l’Arche se trouvent les bagages importants : les shofars, Le Shofar, un hautbois, une Bible,

Et nous allons chanter  …

2e temps

On va tourner autour de la ville en cartons. En chantant et en disant les jours de la semaine. Après chaque jour, on s’arrête et un musicien joue quelque notes. Puis chacun souffle dans son shofar. Puis on reprend avec une autre équipe pour porter l’arche. A chaque nouveau tour, on rajoute 1 jour dans  le chant. (arriver à samedi ou 6 tours).

le 7e jour, (dimanche) On refait le tour de la ville On rechante ; Et on redit les 6 jours joués (ou récités lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi) + un dimanche. On va souffler 7 fois dans le shofar- Puis on écoute un « vrai shofar ». Et la ville de Jéricho s’ouvre : on délivre Jaco.

Envoi

  • Notre père en gestes
  • Le soir nous disons …. au revoir !
  • Chant : « Tout le monde… rentre à la maison » (voir feuille de culte)
  • Bénédiction
  • Goûter

Crédit : Pierre Magne de la Croix (pour l’équipe des cultes à 4 pattes) – Point KT