image_pdfimage_print

Un totem dans une église ? Cela peut paraître surprenant. Et pourtant, c’est ce que nous avons réalisé avec les enfants lors de notre fête consistoriale ! Il s’agissait d’un totem tout à fait particulier : les animaux nous ont raconté des épisodes bibliques où ils ont tenu un rôle marquant

Cette réalisation s’est inspirée du totem des béatitudes, cliquer ici.

Huit paroisses ont participé à cette journée. Chaque équipe de catéchètes et leur groupe d’enfants a pris en charge un étage du totem. À l’avance, avant la fête, chaque animal  a reçu sa fiche d’identité, suivie de 2 ou 3 récits fondamentaux issus de l’Ancien et du Nouveau Testament, dans lesquels celui-ci s’est distingué. Je vous recommande plusieurs sources d’inspiration utiles :

  • Le bestiaire de la Bible de Sophie Furlaud et Jérôme Brasseur, Bayard jeunesse
  • Les animaux de la Bible pour les petits de Marie-Hélène Delval, illustré par Aurélia Fronty, Bayard jeunesse
  • Animaux dans l’Évangile Tugdual Derville, illustré par Didier Tiphaine, ECCLÉSIA
  • Les animaux de la Bible, allégories et symboles d’Olivier Cair-Hélion, Éditions Gerfaut
  • Exposition BNF « Les animaux de la Bible », cliquer ici.

Mis à la portée des enfants, ces récits sont présentés sous forme d’une bande dessinée ou d’un court texte illustré sur une grande bande de couleur qui entourera chaque étage du totem. Ainsi le poisson racontera comment et pourquoi il a avalé puis recraché Jonas, comment le serpent a tenté Ève…

Réalisation du totem :

Il est réalisé étage par étage (hauteur = 29 cm), au fur et à mesure de l’étude d’un animal avec les enfants de l’atelier qu’ils ont choisi, animé par une paroisse.
Chaque étage est construit autour d’un carton rectangulaire (hauteur d’un étage = 29 cm ; base = 39 x 36 cm, entouré d’une feuille de cartonnée d’une belle couleur vive (canson épais déjà coloré ou feuille peinte à l’avance) de 1,70 m x 0,29 m. Cette feuille de carton disposée en anneau autour du carton sera fixéepar des attaches parisiennes, après avoir été décorée dans chaque atelier.

Pour conserver et maintenir la forme ronde de chaque étage, il est nécessaire de combler l’espace entre le carton et la bande colorée avec des boules de papier journal bien compressé.

Chaque groupe a étudié un animal biblique. Les animaux sont dessinés, peints ou réalisés par collage de différentes matières,  tissu, laine, plumes, etc.  Les moniteurs et monitrices ont préparé le support de dessin, afin que chaque pièce puisse trouver sa place dans le totem.

Les étages du totem seront empilés sur un socle constitué d’un carton lesté, dans lequel est fixée une tige de bois servant de structure verticale. Les ailes et le bec de l’aigle sont confectionnés dans du polystyrène, peint ou décoré de formes de papiers de couleurs collés. Ces deux ailes sont fixées sur une tige de bois et fixées transversalement avant la présentation de l’avant-dernier étage. Lorsque les étages sont prêts, le totem est construit en présence de tous les participants. Au fur et à mesure de la construction, chaque groupe d’enfants raconte à l’assemblée leurs découvertes, faites au cours de l’atelier auquel ils ont participé.

Répartition des étages par paroisses ou groupes 

  • Paroisse 1 : MARRON – le serpent 1er étage du bas (Genèse 3 ; Exode 4 et 7 ; Nombres 21 ; Jean 3,14 ; voir aussi Ésaïe 27,1 ; Daniel 7,1-12).
  • Paroisse 2 : BLEU FONCÉ – le poisson (Genèse 1,20 ; Jonas 1-3 ; Tobie ; Matthieu 12,40 ; Jean 21 et ICTHUS).

  • Paroisse 3 : VERT – le lion (Genèse 49 ; Daniel 6  et Daniel 7,1-12 ; Juges 14 – le lion et les abeilles ; Apocalypse 5,5).
  • Paroisse 4 : VIOLET – l’âne (Juges 15,15 ; Ésaïe 1,3 ; Zacharie 9,9 ; Nombres 22,21-35 ; Matthieu 21,1-9) et le bœuf (Ésaïe 1,3 ; Genèse 41 ; Exode 32).
  • Paroisse 5 : JAUNE – les insectes (Lévitiques 11 ; Exode 8 – les insectes symbolisent la malédiction de Dieu : un fléau, une maladie, un cauchemar… mais il y a les bêtes à « Bon Dieu » – ; Luc 11,12) et le bouc (Lévitique 16,21-22 ; « bouc émissaire » ; Matthieu 25,33).
  • Paroisse 6 : ROUGE – l’agneau (Genèse 4 ; Genèse 22,1-18 ; Exode 12 ; Lévitique 23 ; Ésaïe 53 ; Psaume 23 ; Matthieu 26,26-29 ; Luc 15,3-10 ; Jean 1,29).
  • Paroisse 7 : ORANGE aigle (Exode 19,4 ; Deutéronome 32,11 ; Ésaïe 40,31…).
  • Paroisse 8 : BLEU CLAIR – les oiseaux et la colombe de la PAIX dernier étage (Genèse 1,20 ; Genèse 6-8 ; Matthieu 3,13-17 ; Marc 1,10-11 ; Luc 3,22 ; 1 Rois 17,2-6 – le corbeau ; Psaume 102 ; 84 ; 91 ; Cantique des cantiques 1,15 et 5,11 ; Matthieu 23,37 et Luc 13,34 ; Matthieu 6,26 et Luc 12,22-24) et les ailes et le bec de l’aigle (Exode 19,4 ; Deutéronome 32,11 ;  Ésaïe 31,5 ; Apocalypse 12,14).