Bizarre – chant de Daniel Priss

Quel étrange phénomène que le rêve….  Cette étrangeté et d’autant plus fascinante pour les parents, qui se penchent sur le lit de leur enfant endormis….Jeanne, la fille de Daniel Priss, aujourd’hui jeune adulte, avait huit ans quand il écrivit cette chanson. Chaque soir les parents, Françoise et Daniel, comme tous les parents répétaient cette phrase rituelle au coucher de leur enfant : « Bonne nuit, et fait de beaux rêves ». Il était fréquent que l’on évoque ses rêves ou cauchemars au petit déjeuner. Le pasteur Jacques Parmentier, qui travaillait à la rédaction du projet « Ça se fête », sollicita Daniel Priss, pour l’écriture d’une chanson qui parle du rêve des enfants. La réponse fut, évidente, il suffisait de puiser dans ce vécu quotidien !

La question que pose l’enfant est « A qui parler ? »…… Oui, l’enfant a besoin de parler de ses rêves, le rôle des parents est d’être présent pour les écouter….

Dans la dernière strophe, la question est différente : « M’a t’il parlé…. ». L’allusion à Samuel est une évidence….

Les questions que posent les enfants, sont parfois d’ordre existentiel…. Cette double question peut se poser « A qui parler ? …. M’a t’il parlé ?…. »

Daniel PRISS en tant que pasteur a été de nombreuses années catéchète en milieu scolaire à l’école primaire (Alsace-Moselle) et dans le cadre paroissial pour préparer la confirmation. La majorité des chansons catéchétiques proposées à la publication ont été « expérimentées » de nombreuses années en situation réelle. Dans sa pratique pédagogique Daniel Priss offrait souvent aux enfants la possibilité de choisir les chants. « Bizarre » était un tube ! Son succès reposait notamment, sur le piège de la dernière strophe, « M’a t’il parlé ?», l’erreur possible était devenue un jeu !

  • télécharger la partition : Bizarre
  • Ecouter la chanson

 

Bizarre Paroles et musique : Daniel Priss

Bizarre, bizarre, bizarre, bizarre,
Il y a des rêves, des rêves bizarres.
Bizarre, bizarre, bizarre, bizarre,
Ce sont mes rêves, mes histoires.

1. Des loups, des fées,
Des araignées,
Me font pleurer
Ou rigoler.
Mes yeux fermés
Ou éveillés,
Je suis troublé.
A qui parler ?

2. J’ai vu hier soir
À la télé
Une série B.
Oui, j’ai pleuré
La belle histoire
Mal terminée.
Je suis troublé.
A qui parler ?

3.Parfois j’ai peur,
J‘ai le cafard,
J’ai des frayeurs,
Le désespoir.
Je n’veux revoir
Ce cauchemar.
Je suis troublé.
A qui parler ?

4.Je m’suis levé
Fort étonné.
Oui, j’ai rêvé.
J’reste bouche bée.
J’ai cru me voir
Dans cette histoire.
Je suis troublé.
M’a-t-Il parlé ?

Crédit ; Daniel Priss (UEPAL) Point KT photo Pixabay

 

 




Mots mêlés – les qualités

Voici une nouvelle proposition de grille de mots mêlés de la pasteure Agathe Douay (UEPAL). Pour les adolescents.

Cette fois, le thème est celui des qualités.

Défi : trouver tous les mots de la liste  cachés dans la grille. Les mots peuvent être lus de gauche à droite (et inversement), de haut en bas (et inversement) et même en diagonale !

Feuille de grilles à télécharger : Deux grilles Mot mêlés Qualités
Télécharger ici la feuille  : des réponses

Voir la grille de mots mêlés sur le thème des animaux de la création

Voir l’article pour créer soi-même les mots mêlés

Crédit : Agathe Douay (UEPAL) Point KT




Violent moi ?

Un violentomètre (voir photo) permet de mesurer le taux de violence dans mes relations. Imaginé au départ comme un outil de prévention de violences faites aux femmes. Il est un formidable outil pour mesurer aussi les relations pas toujours amicales dans les groupes d’ami.es

Trois couleurs pour trois situations relationnelles. L’échelle va de 1 à 24 ;  24 étant la pire situation.

C’est un outil d’auto-évaluation, avec 23 questions rapides à se poser qui permettent de repérer les comportements sexistes et/ou violents et de mesurer si la relation de couple/ amicale est saine ou au contraire, si elle est violente.

Comme pour la prévention du harcèlement ou des conduites à risques, en Eglise nous ne pouvons pas laisser cette question à la porte au prétexte qu’il s’agit de l’intimité ou de la vie privée des jeunes. Peut-être pouvons-nous mettre en mots ces dangers et les accompagner pour apprendre à tisser des relations saines, repérer les relations toxiques, et savoir comment réagir ou vers qui se tourner en cas de difficultés.

Pour l’animation :

Idée 1

  • distribuer le violentomètre aux adolescents, les laisser découvrir l’outil.
  • Leur demander de réagir : qu’est-ce qui les surprend ? y a-t-il des situations qu’ils rencontrent ou qu’ils voient autour d’eux ?
  • Pourquoi est-ce que fouiller dans les textos de ton amoureux.se est-ce un problème ?
  • citez quelques situations. Echanger.

Idée 2

  • Présenter l’outil à l’oral (les 3 couleurs).
  • Ne pas le distribuer.
  • Citez quelques exemples de situation et leur demander, selon eux, est-ce dans le vert, rouge ou orange ?
  • Puis le distribuer, le lire, laisser réagir.

 

Exemple de questions :

  • a confiance en toi ?
  • respecte tes décisions et tes goûts ?
  • te fait du chantage quand tu refuses quelque chose ? (dis Stop)
  • fouille tes textos, mails, applis ? (dis Stop)
  • menace de se suicider à cause de toi ? (demande de l’aide)
  • t’oblige à regarder des films pornos ? ( demande de l’aide)

 

Pour en savoir plus, découvrir les autres questions, télécharger le violentomètre voir le site https://www.centre-hubertine-auclert.fr/article/outil-de-prevention-des-violences-le-violentometre

Crédits : Agathe Douay (UEPAL) – Point KT




Daniel Priss en chansons

Toute l’équipe de Point KT vous souhaite une bonne année 2022 !

Le pasteur auteur-compositeur Daniel Priss souhaite offrir au moins un chant chaque mois de cette année aux utilisateurs de Point KT. Chants pour la catéchèse des enfants, mais aussi des adolescents et des adultes. Voir les liens des chants déjà  publié sur Point KT sous la vidéo

 

 

 

Chants pour le temps de l’Avent ou de Noël

Narration de Noël

Autres chants

 

Crédits : Daniel Priss (UEPAL) – Point KT




Tissons des liens – chant de Daniel Priss

Ce chant de Daniel PRISS évoque l’amour fraternel, qui trouve sa source dans la prière, la méditation du texte biblique. Amour reçu, amour donné,  qui s’enrichit dès qu’il est partagé ! C’est la meilleur définition de l’Église !

La première strophe évoque la communauté fraternelle, qui découle de l’amour du Père.
La seconde strophe évoque le culte, la Sainte Cène, la prière, la lecture et méditation de la parole.
La troisième strophe évoque l’envoi hors des murs de l’église, vers le quotidiens de nos vies et l’invitation au partage.

Ce chant a été le chant thème de Protestants en Fête 2009 à Strasbourg. Publié sur l’album « Tissons la fraternité » de Françoise et Daniel PRISS et sur « Ça se fête » (Éditions Olivétan).

  • Écouter la chanson
  • Écouter le Playback

Tissons des liens

Paroles et musique : Daniel Priss

Venus aujourd’hui, du sud et du nord,
Dire mon ami : « Nos liens sont très forts ».
Égaux et unis, nos vies se colorent
De soleils qui brillent au dehors.

1. Car ces liens d’amour
Durent toujours,
Si nous tissons l’amour,
Jour après jour.
Oui, cette chaîne d’amour
Qui nous entoure,
Nous unit sans recours
Au Dieu d’amour.

2. Nourris chaque jour
Du pain d’amour,
Nous prions sans détour
Le Dieu d’amour.
Sa parole laboure
Tous nos discours.
Chaque jour, je parcours
Ses mots d’amour.

3. Conduits par l’amour,
De bourg en bourg,
Nous partageons l’amour,
De jour en jour.
A Son cri d’amour,
N’soyez pas sourds.
Vous êtes à votre tour
Témoins d’amour.

Crédit : Daniel Priss (UEPAL) – Point KT