image_pdfimage_print

 La rencontre en PDF – TU SERAS REMPLIS DE BOHNEUR ET DE JOIE !

La promesse de Dieu, c’est la joie. Le cadeau que Dieu fait à Zakarie et Élisabeth, c’est la joie. Dieu veut remplacer la tristesse et la honte par la joie et le bonheur. Élisabeth devient enceinte. Pour elle, cet enfant est porteur de joie. Symboliquement, cela signifie qu’un enfant, en tant que porteur de vie et de projet, est joie pour Dieu.

 

Objectifs

  • Découvrir que Dieu veut donner à chacun la joie et le bonheur.
  • Donner le goût de se laisser surprendre par ce que Dieu veut nous offrir.
  • Valoriser la notion de fidélité, tant de la part de Dieu que de notre part.
  • Faire prendre conscience aux enfants qu’ils sont une joie aux yeux de Dieu. Dieu a des projets de vie pour eux.

Parole ouverte

  • Je me demande qu’est-ce qui t’a plu? Qu’est-ce qui t’a surpris dans cette histoire?
  • Je me demande pourquoi Zakarie a été ému et a eu peur de l’ange?
  • Je me demande pourquoi Zakarie a questionné l’ange?
  • Je me demande, quand un enfant naît, est-on heureux ou heureuse? Pourquoi?
  • Je me demande si vous connaissez des bébés?
  • Je me demande ce qui provoque de la joie chez toi?
  • Je me demande si Dieu peut te rendre heureux ou heureuse et si oui comment?
  • Je me demande si tu sais d’où vient ton prénom ? Qu’est-ce qu’il veut dire? Quelle est son histoire?

Animations

  • A la recherche des prénoms: l’animateur ou animatrice peut chercher à l’avance la signification des prénoms des enfants. Dans un moment d’échange les enfants parlent de leur prénom et accueille ce que l’animateur ou animatrice a trouvé. Puis chacun-e prend une grande feuille de couleur et fait un poster avec son prénom.
  • Animal et prénom : Le groupe forme un cercle. L’animateur ou animatrice lance le ballon à un enfant qui dit son prénom et un animal qu’il aime. Puis il passe le ballon à un autre enfant. Une fois que tous les enfants ont pu s’exprimer, le ballon repart. Cette fois l’enfant qui lance doit se souvenir du prénom et de l’animal de l’enfant qui reçoit le ballon et le dire. On peut faire un passage en ne citant que les animaux.

Documents utiles

 

Pour revenir au programme général – TRESORS D’EVANGILE