image_pdfimage_print

 La rencontre en PDF – JE SUIS LÀ !

Abimélek est roi. Sa royauté dans ce récit se lit au travers de sa sagesse et de sa compassion. Par la fenêtre, il découvre le mensonge d’Isaac. Cela le met en colère. Effectivement, si la supercherie avait marché, elle aurait comporté des risques pour tout le peuple. Pourtant, Abimélek ne va pas juger et punir Isaac. Bien au contraire, il va le protéger. Étonnant de la part d’un roi qui a tout pouvoir. Personne n’aurait pu lui reprocher d’avoir pris des mesures à l’encontre d’Isaac. Il agit avec compassion et bienveillance. Face à la tromperie, quelle option prenons-nous?

 

Objectifs

  • Faire prendre conscience de la fidélité de Dieu et de sa générosité.
  • Ouvrir les regards sur tout ce que la vie offre, parfois par des moyens détournés.
  • Réfléchir sur nos peurs et sur nos réactions liées à la peur.

Parole ouverte

  • Je me demande qu’est-ce qui t’a plu? Qu’est-ce qui t’a surpris dans cette histoire?
  • Je me demande pourquoi Isaac a menti? De quoi il avait peur?
  • Je me demande s’il t’arrive de mentir? Et pourquoi ou comment cela se passe?
  • Je me demande comment tu réagis si tu découvres que quelqu’un t’a menti?
  • Je me demande si Dieu aime toujours Isaac?

Animation

Proposer une chasse au trésor dans le lieu de rencontre ou à l’extérieur. On peut par exemple cacher des pièces en chocolat, ou plein de petits objets symbolique avec le thème de la rencontre.

Prière

  • Pour les différentes rencontres, apportez des coussins de formes ou de couleurs différentes.
    • L’un pour dire « merci »,
    • un autre pour dire « s’il te plaît »,
    • « j’ai quelque chose à te dire »,
    • « pardon »,
    • « je t’écoute ».
  • Les enfants ont la possibilité de prendre l’un des coussins et de dire à haute voix ou dans leur coeur une prière à Dieu.
  • Pour cette rencontre mettez particulièrement l’accent sur la demande « pardon ».
    • C’est quoi le pardon?
    • Quand demande-t-on pardon?
    • Comment c’est de pardonner?
    • Qu’est-ce que cela signifie?
    • Terminer la prière libre par une parole de grâce et d’amour, par exemple une petite phrase personnalisée que tout le groupe dit : Dieu t’aimes XY (dire le prénom) tu es son fils/sa fille!

Documents utiles

 

Pour revenir au programme général – METS-TOI EN ROUTE !