image_pdfimage_print

Quand Abraham et Loth se séparent, qu’en disent  les moutons ? Une conversation pas si bête de quatre d’entre eux, pour réfléchir au partage et à l’envie d’avoir toujours plus, rédigée par les confirmands 2016 de la paroisse de Hurtigheim-Quatzenheim-Wintzenheim après un travail sur le texte de Genèse 13.

  • Mouton 1 (Mérinos) : Bêêê…. Bêêê… J’ai les crocs !
  • Mouton 2 : Mérinos, ne raconte pas n’importe quoi, les moutons n’ont pas de crocs !
  • Mouton 1 (Mérinos) : Oh ça va, « mouton je sais tout » ! T’as très bien compris ce que je veux dire : j’ai faim !
  • Mouton 3 : Moi aussi j’ai faim. Je sais pas ce qu’ils ont nos bergers en ce moment, mais ils sont vraiment nuls dans le choix des pâturages ! Y a rien à brouter !
  • Mouton 2 : C’est pas la faute des bergers, nous sommes trop nombreux ! Il n’y a plus assez d’herbe pour nous nourrir tous.
  • Mouton 4 : Regardez, regardez, ils se disputent d’ailleurs à propos de ça ! Chacun veut avoir le meilleur pâturage pour son troupeau.
  • Mouton 1 (Mérinos) : Chouette, chouette, va y avoir une baston ! A défaut d’herbe, un peu de spectacle ! Des humains qui se battent, c’est toujours marrant !
  • Mouton 2 : Calme ta joie Mérinos. A mon avis, il n’y aura pas de baston : voilà Loth et Abraham, les maîtres des bergers.
  • Mouton 4 : C’est peut-être eux qui vont se battre ?
  • Mouton 3 : Chut ! Ecoutez ce qu’ils se disent…
  • Mouton 1 (Mérinos) : Bon ben voilà qu’ils discutent… Zut, c’est loupé pour la baston…
  • Mouton 3 : Chut Mérinos ! T’as peut-être pas de crocs, mais t’as la langue bien pendue ! Alors, alors, qu’est-ce qu’ils ont dit ?
  • Mouton 2 : Abraham a dit à Loth que chacun devrait partir de son côté pour qu’il n’y ait pas de dispute.
  • Mouton 1 (Mérinos) : Bon ben pour la baston, c’est mort…
  • Mouton 3 : Et c’est tout ?
  • Mouton 2 : Abraham a proposé à son neveu Loth de choisir quelle partie du pays il veut habiter.
  • Mouton 4 : Pourquoi il fait ça ? C’est lui le plus vieux, c’est lui le chef du troupeau…
  • Mouton 2 : Chef de famille tu veux dire… ce sont des humains, pas des moutons.
  • Mouton 4 : Oui bon, le chef de famille. Mais alors pourquoi il ne choisit pas ?
  • Mouton 3 : Notre maître Abraham est un homme de paix et il aime beaucoup son neveu : en lui laissant le choix, il sait que Loth sera content et qu’il n’y aura pas de jalousie, ni de rancœur.
  • Mouton 2 : Abraham a confiance en Dieu. Il se dit que peu importe où il va, Dieu l’accompagnera et prendra soin de lui, donc aussi de ce qui est à lui, de nous quoi.
  • Mouton 4 : Ben c’est sûr que sauf si Dieu veut faire tomber le pain du ciel, il vaudrait mieux qu’on ait de l’herbe à brouter : car c’est grâce à nous que la famille d’Abraham a de quoi vivre.
  • Mouton 1 (Mérinos) : Bon en même temps, si Dieu veut faire tomber le pain du ciel, ce serait bien, ça nous éviterait de finir en grillades ou à la broche.
  • Mouton 3 : Bon vous avez fini de délirer tous les deux ! Le pain qui tombe du ciel ! N’importe quoi !
  • Mouton 2 : Rien n’est impossible à Dieu… Il arrive même à rendre les humains généreux : regarde Abraham qui est heureux de laisser la meilleure part à son neveu.
  • Mouton 4 : Comment ça la meilleure ?
  • Mouton 2 : Oui, Loth a choisi d’aller habiter la vallée du Jourdain et ses prairies bien arrosées.
  • Mouton 4 : Oh zut ! C’est là qu’il y a la meilleure herbe ! Nous allons devoir suivre notre maître Abraham sur les pentes arides de Canaan.
  • Mouton 1 (Mérinos) : M’en fout ! Moi j’aime bien les broussailles croustillantes.
  • Mouton 3 : Oh et puis l’herbe grasse et verte, c’est mauvais pour la ligne !
  • Mouton 4 : Ok, si tu le monde est d’accord avec ce partage alors… je ne dis plus rien.
  • Mouton 2 : Râle pas, va… Vivre en paix grâce au partage et à la générosité, c’est pas si mal !
  • Mouton 1 (Mérinos) : C’est pas si bêêêête !

Crédit : Claire de Lattre-Duchet et les confirmands 2016 de la paroisse de Hurtigheim-Quatzenheim-Wintzenheim