image_pdfimage_print

Marc 8, 1-9 & Deutéronome 8, 7-18 : Des stats et des pains au rabais !*

  • Narrateur 1 : (Ton très pastoral) Le Seigneur votre Dieu va vous faire entrer dans un pays arrosé et plein d’eau !
  • Narrateur 2 : (Ton très désabusé) Ah bon ? Et la sécheresse et le réchauffement climatique ?
  • Narrateur 1 : C’est le pays joyeux des enfants heureux où poussent le blé et l’orge, la vigne et le figuier, où coulent l’huile et le miel…
  • Narrateur 2 : Tu parles ! C’est de la pub mensongère… La diversité des cultures en plaine d’Alsace se limite au maïs qui pompe des litres d’eau !
  • Narrateur 1 : Vous aurez de quoi vous nourrir abondamment. Vous vous construirez de belles maisons où vous vous installerez…
  • Narrateur 2 : Mais bien sûr ! Continuez à vous empiffrer et à consommer ! Bétonnez à fond vos espaces végétalisés et vous allez bronzer…
  • Narrateur 1 : Vous possèderez de plus en plus de bœufs, de chèvres, de moutons… Davantage d’argent, d’or et de biens de toutes sortes…
  • Narrateur 2 : Et une fois que vous serez confinés, dans vos beaux quartiers, avec toutes ces pandémies à venir, vous en ferez quoi de vos coffres enflés avec tout votre fric épargné ?
  • Narrateur 1 : Veillez alors à ne pas devenir orgueilleux au point d’oublier…
  • Narrateur 2 : Encore faudrait-il ne pas se la péter et se prendre pour des dieux…
  • Narrateur 1 : C’est dans l’immense et redoutable désert que le Seigneur Dieu vous a donné de la nourriture et qu’il vous a fait rencontrer des difficultés…
  • Narrateur 2 : Evidemment pour nous tester ?
  • Narrateur 1 : Tout en vous préparant un avenir heureux !
  • Narrateur 1 & 2 : Et maintenant ?

Deux autres personnages se mettent en place. Les narrateurs peuvent jouer ce rôle, mais ils doivent changer de position, de ton, voire de costume… L’un tient un carnet sur lequel il prend des notes (Statistix) et l’autre semble libre et rêveur (Sansgarantix)… Statistix est occupé à compter, à enregistrer et à noter…

  • Sansgarantix : Avé, Statistix, toujours à dénombrer, à compter, à enregistrer pour communiquer chiffres, à la population ?
  • Statistix : Santé à toi, Sansgarantix, je suis en train d’enregistrer, pour les archives de l’état, les performances que notre Seigneur Jésus-Christ a accomplies en faveur de nous, les païens… Et je les compare à ses résultats trimestriels précédents…
  • Sansgarantix : Et ça donne quoi, ton relevé comptable ?
  • Statistix : Eh bien ! Jésus n’a pas vraiment chômé lui ! Dépossession de la fille d’une Libanaise ; guérison d’un sourd muet et d’un aveugle, et pendant la pause midi… Multiplication de pains et de poissons…
  • Sansgarantix : Incroyable ! Il n’arrête donc jamais ?
  • Statistix : Pire ! Il nourrit 4 000 personnes, rassemblés depuis 3 jours dans un endroit désertique… Le tout avec 7 pains et quelques poissons !
  • Sansgarantix : C’est en mode : Mini prix mais max d’efficacité… Semble-t-il ?
  • Statistix : Non mais, imagine, qu’il y a même une seconde version, devenue virale, avec plus d’impact : 5 pains – 2 poissons – 12 paniers de reste pour 5 000 personnes…
  • Sansgarantix : Trop fort Jésus ! Et depuis, combien de ces « milliers » de personnes ont changé leur vie sans réclamer leur miracle quotidien ?
  • Statistix : Je ne m’occupe pas des cas individuels ! C’est la courbe d’ensemble qui m’intéresse, et pour l’instant, c’est l’embellie… Elle est à la hausse… Si tu prends tous ces chiffres et que tu tapes 7
  • Sansgarantix : Moi j’y vois la puissance agissante de Dieu, à l’œuvre, par la foi des disciples…
  • Statistix : Et que tu retiens 3
  • Sansgarantix : Les jours passés à écouter Jésus, le ventre vide sans s’en rendre compte, et le temps de passer de la mort d’une foule perdue à la vie d’une foule repue…
  • Statistix : Plus 5
  • Sansgarantix : Comme une référence aux 5 livres de la Loi qu’il faut garder en mémoire en tous les cas…
  • Statistix : Avec une augmentation de 12 % !
  • Sansgarantix : Comme un rappel que c’est tout le monde qui y a droit, sans marginaux, exclus ni pourcentage de perte…
  • Statistix : Et un chiffre d’affaires multiplié par 2
  • Sansgarantix : Comme l’expression du lien entre l’ancienne et la nouvelle alliance… Tous ces chiffres ne montrent que Jésus, le Christ, et par lui, des événements étonnants sont rendus possibles !
  • Statistix : Moi je crois aux chiffres ! Ils ne mentent pas, eux ! Jésus a dû faire un max de chiffres… d’affaires… Toutes ces personnes présentes, rendent inévitables la contagion du buzz sur les réseaux… Que des convaincus !
  • Sansgarantix : Je me demande alors pourquoi Jésus ne fait jamais sa pub et pourquoi il interdit aux gens de communiquer sur ses miracles ? Pourquoi la plupart n’arrêtent-ils pas de lui réclamer des signes ?
  • Statistix : Tu dois te tromper… Mathématiquement, si avec 7 pains, il était capable de nourrir 4 000 personnes… 4 000 divisé par 7 = 571 ! Cela donne comme ratio, 1 pain pour 571… Elémentaire mon cher Sansgarantix !
  • Sansgarantix : C’est que l’inquiétude et la peur de manquer, sont si présentes en l’humain, que même des mesures miracles ne pourront jamais amener la confiance…
  • Statistix : Je reste persuadé qu’il faut continuer à faire du chiffre ! Convaincre, prêcher, argumenter… Mieux encore ! Il ne faut pas hésiter à mettre en scène des miracles, des guérisons, en direct pour toutes les maisons… Engageons des leaders charismatiques et nous pulvériserons l’audimat !
  • Sansgarantix : Tu crois vraiment que la foi peut venir de la démonstration ou d’un show d’émotion ? Et si elle se résumait plutôt dans les ultimes paroles de Jésus : « Entre tes mains je remets mon esprit » !
  • Statistix : Tu veux dire que Jésus a fait le grand saut, sans filet, sans élastique ? Même sans avoir, au préalable, établit une garantie obsèques ?
  • Sansgarantix : Tout le monde veut des garanties… Jésus nous garantit la sécurité si nous renonçons à tout planifier, contrôler et prévoir… C’est une confiance exclusive et entière en Dieu !
  • Statistix : Mais c’est impossible ce que tu me réclames là ! J’ai besoin d’assurances et de prévoir… Comment me mobiliser autour d’un projet, si je n’ai aucune garanti que demain, je pourrais le réaliser !
  • Sansgarantix : Mais est-ce que ce n’est pas ce que nous vivons tous ? En ce moment ? C’est par cette foi que la foule est restée trois jours à écouter Jésus, le ventre vide, sans avoir emporté de quoi manger ?
  • Statistix : C’est la même foi qui a conduit le peuple, à travers le désert, vers un avenir incertain, sans garantie de trouver une boulangerie en chemin !
  • Sansgarantix : Et Abraham qui a pris ses cliques et ses claques pour partir vers un lieu inconnu… Et sa descendance ? Tu te rappelles ?
  • Statistix : Très bien ! Selon les statistiques, il n’y avait aucune chance que cela se fasse ! Un vieux qui n’en peut plus et une veille qui n’en veut plus…
  • Sansgarantix : Je ne te le fais pas dire… Plus le temps passa… Plus Abraham s’y est mis à croire et à attendre l’impossible…
  • Statistix : Si des miracles ne peuvent pas produire la foi/confiance ; Peut-être que c’est la foi/confiance qui pourra amener à changer le monde en cour des miracles ?
  • Sansgarantix & Statistix : Et maintenant ?

Les deux partent et les narrateurs reviennent et se remettent en place. Si ce sont les mêmes acteurs, il faudra penser à changer d’endroit et de costume…

  • Narrateur 1 : (Ton très pastoral) Ne pensez jamais que vous avez atteint la prospérité par vous-mêmes, par vos propres forces…
  • Narrateur 2 : (Ton très désabusé) Donc, tout le discours sur le retour à la croissance pour bientôt, c’est du pipeau ?
  • Narrateur 1 : Souvenez-vous ! C’est votre Dieu qui vous donne les forces nécessaires pour atteindre…
  • Narrateur 2 : La croissance tant espérée ?
  • Narrateur 1 : Si vous l’oubliez, Dieu, et que vous adorez d’autres Dieux…
  • Narrateur 2 : Du genre le fric, les chiffres, le Numeris clausus, le retour à la normale, le casseur des liens humains…
  • Narrateur 1 : Je vous avertis solennellement ; vous disparaîtrez complètement !
  • Narrateur 1 & 2 : Et maintenant ?

*Je remercie mon collègue, Jean-Mathieu Thallinger, Pasteur à Mulhouse, qui m’a beaucoup inspiré par sa prédication sur le site des « aides à la prédication » de l’Uepal !

Crédit : Frédéric Gangloff (UEPAL) – Point KT – photo pixabay