image_pdfimage_print

Le plus beau cadeau est une pièce de Noël  écrite en 2019 – par la pasteure Sophie Letsch. C’est l’histoire d’un groupe d’enfants qui cherche le plus beau des cadeaux de Noël pour leur arrière-grand-mère. Ils font plusieurs rencontres de personnes qui veulent les aider. Mais ils arrivent finalement les mains vides chez leur Mémère. Cette dernière les console en leur expliquant que le plus beau des cadeaux, elle l’a déjà reçu : c’est Jésus.

15 Personnages :

  • 4 arrières-petits-enfants de la Mémère
  • 2 enfants voisins
  • Carla
  • Mimi, Nono et Titi
  • Ines et Mimma
  • L’infirmière
  • La Mémère
  • Narrateur

On peut facilement ajouter des tous-petits qui participent sans dire de texte (chez les voisins et dans la famille Karchaoui et même dans le groupe des arrières petits-enfants).

Décor : 4 portes matérialisées dans différents coins de l’église (nous avions peint sur de grands cartons). Un lit devant l’autel avec une lampe de chevet.

Jingle : une version instrumentale de « We Wish you merry Christmas »

Ritournelle : Sur l’air de « We Wish you a merry Christmas« , les enfants chantent : Est-c’que vous pouvez nous aider ? Car nous aimerions trouver / le plus beau cadeau de la terre. C’est pour notre Mémère.

Introduction

Narrateur : C’est l’après-midi. Pas n’importe quel après-midi. C’est l’après-midi de la veille de Noël. Ce soir, c’est la fête ! Dans beaucoup de familles, on va se retrouver, on va s’embrasser, on va rire et on va bien manger.

Mais quand c’est comme ça, il y a tant de choses à préparer ! Dans cette famille-là, tous les cadeaux ne sont pas emballés, tous les toasts ne sont encore pas tartinés. Et puis, il y a la nappe à repasser et… oh, la nièce vient d’envoyer un message. Elle a enfin décidé de nous présenter son copain. Il sera là demain. Mince, alors il manque un cadeau ! On trouvera certainement quelque chose au supermarché. De toute façon, il y a le citron qu’on a oublié d’acheter. Ohlala quelle course ces fêtes de Noël !

Et les enfants qui sont survoltés ! Vous ne voulez pas sortir un peu ? Non ? Et bien si, sortez ! Parce que. Allez zou ! Ca va vous faire du bien de jouer un peu dehors. Mettez vos bonnets, et comme d’habitude, vous restez dans le quartier ! Et quand je vous appelle, vous rentrez ! Oui ? Non ? Allez !

Les enfants arrivent sur scène, bonnets, anoraks et gants

Enfant 1 : Bon, et maintenant, on fait quoi ?

Enfant 2 : Je veux faire du toboggan !

Enfant 1 : Oh non ! moi je n’ai pas envie !

Enfant 2 : Alors on peut jouer à cache-cache ?

Enfant 1 : Oh non… pas non plus.

Enfant 3 : On pourrait aller chez la Mémère !

Tous les enfants : ah oui !

Enfant 4 : Elle est tellement gentille !

Enfant 1 : ça c’est bien vrai.

Enfant 3 Et puis, ça lui fait tellement plaisir quand on lui rend une visite. Allez, on y va ! (Les enfants font quelques pas)

Enfant 1 : Attendez, attendez, et si on lui apportait un cadeau !

Tous les enfants : Ah oui ! Youpi !

Narrateur : Un cadeau pour la Mémère ! En voilà une bonne idée ! Mais où vont-ils le trouver ? Les enfants ont réfléchi et ils se sont rappelés de ce que les enfants des voisins avaient raconté. C’est dans le bus de l’école, qu’ils en ont parlé. Leur maman avait décidé qu’ils avaient bien trop de jouets. Et elle leur a demandé de les trier. C’était pour en donner. Peut être qu’ils pourront les aider…

Jingle pendant que les enfants s’avancent vers la première porte.

Les voisins et les jouets (Porte 1)

Bruit de sonnette. Les voisins apparaissent derrière la porte. Les enfants chantent leur ritournelle.

Voisin 1 : Un cadeau pour votre mémère ! Super !

Enfant 3 : Vous pouvez nous aider ?

Voisin 2 : Oh oui, surement. Regardez, on a tous ces jouets ! (il sort  un sac rempli de jouets)

Tous les enfants : Wouah !

Enfant 1 : Il y en a vraiment beaucoup !

Voisin 2 : Oui. Maman dit qu’on en a trop et qu’on doit partager.

Voisin 1 : Elle a raison. (Il prend un jeu) Celui-là par exemple, on l’a reçu deux fois l’an dernier.

Voisin 2 : (Elle prend un jeu de bébé) Et celui-là, on n’y joue plus jamais. C’est un jeu pour les bébés !

Voisin 1 : On en a tellement qu’on ne sait plus où les ranger !

Voisin 2 : Et bien servez-vous ! Prenez ce que vous voulez !

Enfant 1 : Moi je veux celui-là !

Enfant 2 : Et moi celui-là ! (Tous les enfants prennent un jouet.)

Voisin 1 : Bon, il faut qu’on ferme la porte. Le froid va rentrer.

Voisin 2 : Et puis on était en train de regarder la télé !

Enfant 1 : Oh la chance….

Enfant 4 : Merci beaucoup les amis !

Voisin 2 : Vous nous raconterez comment ça s’est passé ?

Tous les enfants : Oui, promis !

Tous les voisins : Salut les amis !

Jingle. Les voisins disparaissent. Les enfants reviennent au centre de la scène et se mettent à jouer avec les jouets.

 Narrateur : Les enfants sont repartis ravis ! Et dans le froid, ils ont joué longtemps. Evidemment, les jouets des autres sont toujours plus intéressants. C’est un mystère que connaissant tous les parents.

Enfant 1 : Eh, mais, on a oublié la mémère !

Enfant 3 : Ah oui… C’est vrai que, pour une arrière-grand-mère, des jouets ce n’est pas vraiment adapté !

Enfant 1 : Alors qu’est ce qu’on fait ?

Enfant 4 : Regardez, il y a de la lumière chez Carla !

Carla et le spa (Porte 2)

Narrateur : Alors ça c’est étonnant ! La maison de Carla, c’est la plus grande maison du village. La plus grande, la plus belle et certainement la plus chère. Mais Carla n’est presque jamais là pour en profiter. Elle parcourt le monde entier. C’est pour ses affaires…

Les enfants rangent les jouets et montent sur les marches de la chair. Jingle / Bruit de sonnette Carla apparait (en haut de la chaire)

Carla : Oui…

Les enfants chantent : Est c’que vous pourriez nous aider ? etc.

Carla : Oh que c’est joli ! Que c’est mignon cette chanson ! Et quelle douce attention… Mais, mais qui êtes-vous ? J’ai l’impression que je vous connais…

Enfant 3 : Ben oui, on est les enfants de la maison d’à côté.

Carla : Mon Dieu mais c’est vrai ! Qu’est ce que vous avez changé ! Ohlala… Je ne suis vraiment pas au village assez souvent ! Mais alors, ce cadeau que vous cherchez, c’est pour la Louise ! Votre arrière grand-mère !

Tous les enfants : Oui !

Carla : Ca fait très longtemps que je ne l’ai pas vue. C’était la marraine de ma mère. Elle vit toujours dans sa maison ?

Enfant 1 : Oui, mais elle ira à la maison de retraite, dés qu’il y aura une place pour elle.

Carla : Ah d’accord… Bon voyons voir… Un cadeau pour la Louise… Qu’est ce que je… euh… Ah mais oui ! Regardez, j’ai ça : un bon pour un massage dans un spa ! ça lui fera certainement le plus grand bien. (Elle donne une enveloppe à un des enfants)

Enfant 3 ou 4: Mais… euh… Elle ne peut plus sortir de sa maison…

Carla : Ah mais ça ce n’est pas grave. C’est un bon de chez Julien. Ils vont quand même pouvoir envoyer quelqu’un jusqu’à sa maison ! Je les appelle, Ok ? (sans attendre leur réponse, elle pianote sur son téléphone) Oui ? Bon, c’est décidé. Je suis désolée mais là, je dois vous laisser. (au téléphone) : Oui c’est Carla… oui… (aux enfants) : Embrassez la Louise de ma part. Ah et joyeux Noël les enfants ! (au téléphone) : Alors comment allez-vous ? Je vous appelle à propos de… (Elle disparait. Les enfants restent plantés là.)

Narrateur : Les enfants ne savent pas trop quoi penser. C’est gentil de la part de Carla, mais un massage ? Pour la mémère ? Vraiment ? Ils sont presque sûrs que ça ne l’intéressera pas… Pff… le plus beau des cadeaux… que c’est difficile à trouver !

(L’enfant qui a réceptionné l’enveloppe la range dans sa poche. Les enfants font quelques pas et s’arrêtent. Ils font mine de réfléchir. Après quelques instants, au fond de l’église on allume des guirlandes qui clignotent). Jingle

Bazar de Mimi (Porte 3)

Enfant 3 : Mais qu’est-ce que c’est là derrière ?

Enfant 1 : C’est le bazar de Mimi !

Enfant 4 : On y va ?

Tous les enfants : Oui !!

(Ils se déplacent jusqu’au fond de l’église. Mimi, Nono et Titi sont en habits de travail. Mimi est en train de repeindre un meuble. Nono répare un vélo et Titi est assis en train de boire une bière. Quand les enfants arrivent ils chantent leur ritournelle. Titi se lève et leur barre la route avec un regard menaçant)

Mimi : Qu’est ce que c’est ? (Elle se lève et regarde les enfants en éclairant leurs visages avec une lampe de poche).

Enfant 1 (à enfant 3) : On ferait peut-être mieux de s’en aller…

Mimi : C’est bon Titi, laisse les passer. C’est les enfants du quartier. (Titi retourne s’assoir). Qu’est ce que vous voulez ?

Enfant 3 : Euh… ben… comme on vient de le chanter, on cherche un cadeau pour notre mémère.

Mimi : Un cadeau de Noël ? Eh les gars, ils cherchent un cadeau de Noël. Pour leur mémère ! (Nono et Titi se mettent à rire) Arrêtez de rire ! (ils s’arrêtent, gênés) On va les aider !

Tous les enfants (intimidés) : Merci Madame…

Nono et Titi : hahaha !!! Madame !! (ils rigolent)

Mimi : Eh ! (ils s’arrêtent de rire) Alors… Voyons voir…

(Nono apporte un père Noël et le propose à Mimi. Mimi secoue la tête en disant non. Titi apporte une bouteille d’alcool à Mimi. Mimi secoue la tête en disant non. Nono apporte encore une carte routière. Puis Titi apporte un étendoir à linge. Nono apporte un truc pour faire des bulles de savon, Titi apporte un truc qui fait du bruit, c’est non à chaque fois (ça peut être d’autres objets))

Mimi : Ah, je sais ! (Elle sort un vieux fauteuil de jardin et le donne à Enfant 1)  Voilà… Et vous donnerez le bonjour à Louise de ma part.

(On entend des aboiements de chien qui se rapprochent)

Nono et Titi : Chut ! Couché les chiens, couché !

Enfant 1 (place le fauteuil devant lui et les autres enfants derrière comme pour les protéger) : Bon… euh… Merci Madame. On doit y aller maintenant… Merci hein ! (aux autres enfants) : Allez, on file !

Enfant 3 : Et Joyeux Noël !

Mimi, Nono et Titi : Ouais ouais joyeux Noël…

Narrateur : Ouf… Les enfants ont été impressionnés… La plupart des gens font un détour quand ils passent devant la maison de Mimi. Si les parents apprennent qu’ils sont allés dedans, ils ne seront vraiment pas  contents…

Un fauteuil, c’est plutôt une bonne idée. Mais pour la Mémère, ce n’est plus le moment de s’encombrer. Au soir de sa vie, il y a déjà tant d’objets dont elle doit se débarrasser. Les enfants le savent bien. Ils ont vu leurs parents ranger et vider la maison petit à petit, avec le Tonton et le Tati.

(Enfant 1 pose le fauteuil. Les enfants s’asseyent par terre, dépités)

La famille Karchaoui et les gâteaux (Porte 4)

Narrateur : La nuit va bientôt tomber. Et les enfants commencent à désespérer. Ils se sont arrêtés devant la maison de la famille Karchaoui. Ils connaissent bien cette famille. La petite Inès est leur amie. Dans la famille Karchaoui, on ne fête pas Noël. Ils ont d’autres fêtes. Celles de leur religion. Par exemple, à la fin du Ramadan. C’est la grande fête où ils offrent de bonnes choses à manger à tous les voisins. Alors tout le quartier se réjouit avec eux.  (Inès apparait)

Inès : Et ben, vous en faites une drôle de tête !

Enfant 2 : On est fatigués

Enfant 3 : On a passé l’après midi à chercher un cadeau pour notre arrière-grand-mère.

Inès : Et ?

Enfant 4 : Et on n’a pas trouvé.

Inès : Ah bon ? Ben peut-être qu’on peut vous aider ! Venez, ma grand-mère a surement une idée. (elle les emmène vers la 4e porte. Mimma se tient derrière)

Mimma : Bonjour les enfants ! Eh bien entrez, ne restez pas dehors !

Inès : Ils cherchent un cadeau pour leur arrière-grand-mère

Mimma : Pour Louise ! Comme c’est gentil !

Enfant 1 : On a cherché tout l’après midi…

Enfant 3 : On avait même trouvé une petite chanson…

Inès : Oh ! Vous pouvez nous la chanter ? s’il vous plait !

(Les enfants chantent encore la ritournelle. Les autres applaudissent)

Mimma : C’était magnifique ! Louise peut être fière de vous ! J’ai préparé des petits gâteaux aux amandes et au miel. Si vous voulez lui offrir, je vous en donne !

Tous les enfants : Oh oui ! Super !

Inès : et on pourrait aussi leur donner des fruits ! On a des clémentines. Et aussi du chocolat !

Tous les enfants : Super ! Merci !

(Elles préparent un petit paquet avec les gâteaux, les clémentines et le chocolat et leur donnent.)

Enfant 1 : Merci !

Enfant 3 : Merci beaucoup !

Mimma : Mais non c’est rien du tout. Allez, filez car il fait presque nuit !

Tous les enfants : Au revoir…

Mimma et Inès : Au revoir !

 

Le plus beau des cadeaux

Jingle

Narrateur : Des douceurs à manger ! Mais bien sur c’est ce qu’il fallait ! Tout simplement ! Les enfants sont ravis ! Ils se précipitent devant la maison de Louise. Tiens mais… Qui est-ce ? Ah. C’est l’infirmière. Elle vient tous les soirs.

Infirmière : Bonsoir les enfants !

Tous les enfants : Bonsoir !

Infirmière : Vous venez souhaiter un Joyeux Noël à votre Mémère ?

Tous les enfants : Oui !

Infirmière : Que c’est gentil ! Mais… Malheureusement, elle est déjà au lit.

Enfant 1 : Quoi ? Déjà ?

Enfant 3 : Mais il est beaucoup trop tôt !

Infirmière : C’est vrai. Mais les personnes âgées sont très fatiguées. Et Madame Louise est au début de ma tournée. Parfois, j’essaye de passer plus tard. Mais là, c’est Noël. Et mes enfants m’attendent. Je ne veux pas être en retard.

Enfant 1 : Alors on a fait tout ça pour rien ?

Infirmière : Tout quoi ?

Enfant 3 : On a passé l’après midi à chercher un cadeau pour elle. C’était difficile mais on a enfin trouvé. On a des gâteaux, des clémentines.

Enfant 2 : Et du chocolat !

Infirmière : Oh mes pauvres petits… Malheureusement, votre arrière-grand-mère n’a plus le droit de manger des choses aussi sucrées…

Tous les enfants : Oh non…

Infirmière : Ohlala que c’est triste ! Non mais attendez. Je ne peux pas vous laisser comme ça. Je vais vous accompagner. Tant pis si je prends du retard. On va voir si elle est encore réveillée. Elle sera si contente de vous embrasser. (Ils entrent tous. La lampe de chevet est allumée. Louise dans son lit est en train de lire.)

Infirmière : Madame Louise… C’est encore moi… Vous dormez ?

Mémère : Non pas encore. Je lis comme tous les soirs. Vous avez oublié quelque chose ? Mais, qu’est-ce que ? Oh mais qui est avec vous ?

Tous les enfants : Mémère ! (Ils vont lui faire un bisou, l’infirmière l’aide à se redresser et met plus de lumière)

Mémère : Oh mes petits chéris ! Ca me fait tellement plaisir de vous voir ! Mais qu’est ce que vous faites là ? Vous ne devriez pas être à la maison ?

Enfant 1 : On voulait te souhaiter un joyeux Noël.

Mémère : Mais asseyez vous, ne restez pas debout !

Infirmière : Ils voulaient vous faire un cadeau. Malheureusement c’était des gâteaux… Alors je leur ai expliqué…

Mémère : Que je ne pouvais plus en manger ! C’est vrai. Et c’est bien dommage car j’aime ce qui est sucré ! Mais ce n’est pas grave. Vous n’avez qu’à les manger !

Enfant 3 (triste) : On a passé tout l’après midi à te chercher un cadeau. Le plus beau des cadeaux ! On voulait vraiment te faire plaisir. Tous les habitants du quartier nous ont aidés. Ils te donnent tous le bonjour d’ailleurs. Mais on n’a pas trouvé ce qu’il nous fallait. Oh Mémère, on est tellement désolés…

Mémère : Oh mais ce n’est pas grave mes petits chéris. Mais non ! Il ne faut pas vous en faire. A mon âge, je n’ai plus besoin de rien…. Et je suis tellement heureuse de vous voir ce soir. Allez venez près de moi !

(Les enfants s’installent sur le lit, enlèvent leur manteaux et commencent à manger les gâteaux)

Mémère : Le plus beau des cadeaux… Ca c’est amusant. Parce que, le plus beau des cadeaux, je crois que je l’ai déjà reçu.

Tous les enfants : Ah bon ?

Enfant 1 : C’est quoi ? Raconte-nous Mémère !

Mémère : Vous voulez vraiment savoir ?

Tous les enfants : Oui !

Mémère : Et bien, pour moi, le plus beau de tous les cadeaux, c’est celui que nous fêtons cette nuit.

Enfant 1 : Qu’est ce que ça veut dire ?

Mémère : Et bien voilà. Il y a plus de 2000 ans, est né un enfant. Pas n’importe quel enfant. C’était celui que tout le monde attendait. Celui qui devait nous libérer. Celui qui devait consoler et encourager. Il s’appelle Jésus. C’est sa naissance que nous fêtons à Noël.

Enfant 3 : C’est son anniversaire ?

Mémère : Oui. En quelques sortes. Son histoire est dans ce livre que je lis tous les soirs. Vous voulez l’entendre ?

Tous les enfants : Oh oui !

(Mémère lit Luc 2, 1-7)

Enfant 1 : Un bébé dans une mangeoire ? C’est n’importe quoi cette histoire !

Mémère : Oui c’est vrai que c’est bizarre. Aujourd’hui, pour fêter Noël, on dépense beaucoup d’argent. Mais Jésus est venu tout simplement. Il était dans une mangeoire parce qu’il n’y avait pas de place pour lui. Mais attendez, ce n’est pas fini…

(Elle lit encore les versets 8 à 14)

Enfant 3 : Qu’est ce que ça veut dire ?

Mémère : Ca veut dire que depuis cette nuit-là, le ciel et la terre se sont rencontrés. Dieu nous aime tellement qu’il est venu vivre avec nous. Il est venu partager toute notre vie. C’est pour cela que nous ne sommes jamais seuls.

Enfant 3 : Jamais seuls ?

Mémère : Non. Jamais seuls. Jésus est toujours avec moi et il est aussi toujours avec toi. Même quand ça ne va pas. Même quand on ne le croit pas. Il est toujours avec nous, tous les jours de notre vie. Et ça, ça c’est vraiment, le plus beau de tous les cadeaux.

(Mémère pose la Bible. On baisse un peu la lumière. Silence)

Mémère : Je suis fatiguée mes enfants. Je vais me reposer maintenant. Merci de penser à moi. Je vous aime très très fort.

Enfant 3 : Nous aussi on t’aime ! (elle l’embrasse. Les enfants se lèvent et remettent doucement leurs manteaux)

Tous les enfants : Merci Mémère…

(Ils sortent et l’infirmière éteint la lumière)

Crédits : Sophie Letsch (UEPAL) – Point KT- photo Nadine Beller