image_pdfimage_print

ANGEL ACADEMY, scène de noël en 4 actes et pour 24 acteurs. Personnages : Voix off + 1 directrice d’école : Melle Primprenelle + Mmes les 4  Professeures : Balancel, Gargamel, Ariel, Rimmel + 8 Petits anges (tous leurs prénoms se terminent par « iel ») + 4 anges moyens + 6 grands anges

Voix off : chers amis qui êtes là ce soir, vous êtes-vous déjà penchés sur la question de l’existence des anges ? Vous êtes-vous déjà demandé comment les serviteurs ailés de Dieu acquéraient leurs compétences de vol, de discours, de charme ?

Peut-être que oui, mais sans doute que non…

Alors ce soir, nous allons vous donner des réponses aux questions que vous ne vous posez pas forcément… nous vous emmenons à l’école des anges, en l’an 3 millions 242 mille virgule 05 de l’éternité, ce qui correspond à l’an -1 de notre ère, à quelques poussières d’étoiles temporelles près…

Toute ressemblance avec des humains, grands ou petits, de votre connaissance seront purement fortuits.

Acte 1 – cours d’école 

Cour d’école (les 3 groupes d’anges arrivent les uns après les autres)

Petits anges, groupe des garçons :

  • Daniel, à Bretezel : yo Check, Bretzel !! Se font leur Check… arrive Martiniel.
  • Martiniel : Salut les poteaux, quoi de neuf?
  • Bretel : Matez ça, j’ai eu des nouvelles cartes de Pokéciel !!
  • Martiniel : ouah, la classe, j’y crois pas , t’as le Constructociel !!
  • Bretzel : ouais, t’as vu ses points de force ? Avec ça, je gagne des ailes dans toutes les arènes !

Petits anges, groupe des filles :

  • Mariniel : coucou les filles ! Alors, votre week-end?
  • Julianel : le paradis ! C’était notre univerciel, à Mathildiel et moi, alors nos parents nous ont emmené faire du rodéo d’étoiles vers Orion, c’était génial !
  • Mathildiel : on a fait la course avec la grande ourse sur des licornes, on a mangé des nuages roses, et dormi dans des arc-en-ciel !
  • Amandiniel : oh la chance! Moi, à mon univerciel, j’ai seulement eu une lyre électronique, c’est pas juste !!
  • Ciel : attention, les filles, poussez-vous, voilà les grands !!

Grands anges, arrivant :

  • Bretel, aux garçons : poussez-vous, les nabots, laissez passer les King du ciel !
  • Ansel, aux filles : du balai, les dindes, allez voleter ailleurs, vous faites tâche dans mon ciel !! Contents d’eux, les deux anges se font un Check de joie … les petits anges s’en vont.
  • Chanel : allez, les garçons, laissez les petits tranquilles, ou Melle Primprenelle va vous enguirlander !
  • Gretel : ouais, vous rigolerez moins tout-à-l’heure, quand Mme Gargamel rendra les copies de géographie terrestre !
  • Marcel : au diable, la géographie terrestre !! Ça ne nous servira jamais à rien !
  • Bretel : c’est vrai, ça, à quoi ça sert de savoir où est le Sahel, alors qu’on nous cantonne au ciel !
  • Ansel : pi de toute façon, moi j’ai aucune envie d’aller sur terre, c’est degueu, la terre ! Pi t’as vu la tête des humains ?! Beurk !!
  • Gretel : oh, vous exagérez, comme d’habitude…
  • Marcel : c’est ça, oui… bon, on a quoi, ce matin ?
  • Chanel : une heure de vol Angélique avec Mme Balancelle, deux heures de géographie terrestre avec M. Gargamel, et pi on commence maintenant avec Mme Ariel, cours de Courtoisie angélique à l’égard des humains…
  • Bretel : pfff, encore un truc qui sert à rien… singeant Mme Ariel : Bonjour, petit humain, n’aie pas peur, je suis un ange, j’ai éteint mon auréole pour ne pas t’éblouir, je suis gentil, je viens te parler de la part de Dieu, Dieu il est gentil, grand gnan gnan…tu parles d’un truc de crétins !!
  • Ansel : tu sais que sur terre, Ariel, c’est le nom d’une lessive ?
  • Bretel : ouais ben moi, c’est le cerveau, qu’elle me blanchit, la mère Ariel !
  • Gretel : allez, on y va, on va être en retard ! Un ange ne doit jamais être en retard, Melle Primprenelle le dit assez souvent !
  • Ansel : Mais quelle fayote tu fais, Gretel… allez, blanche colombe, on te suit ! Ils s’en vont.

 Les moyens anges arrivent :

  • Mathildiel : salut Clariel, salut Babybel, Salut Miel .
  • Les trois autres, en chœur : salut, Mathildiel !
  • Mathildiel, enthousiaste : alors, vous avez bossé votre chorégraphie, pendant votre week-end ? Moi, j’ai rendu fou mes parents, en volant partout dans la maison à la vitesse de l’éclair… j’ai renversé 2 fois mon petit frère, le chat s’est caché dans le frigo, ma mère n’était pas contente !
  • Clariel : la mienne, elle a fini par m’envoyer dehors, pour répéter… mais c’était cool, j’ai retrouvé Babybel, on a pu perfectionner la pirouette n43.
  • Miel : ah ouais, pas facile, celle-la… pour un vol plus fluide, je me demande s’il ne faudrait pas inverser le salto-arriere 22 par le turlututu 157, celui qui vient après le pic-en-l’air 73… je crois que ce serait vraiment impressionnant.
  • Babybel : on va présenter le projet à Mme Balancel. Une sonnerie retentit.
  • Clara : vite, il faut y aller, c’est l’heure, un ange ne doit jamais être en retard, Mme Primprenelle le dit assez souvent !
  • Babybel : ah, Clariel, qu’est-ce que vous êtes sérieux, dans ta famille !

Acte 2 : classes

Classe de musique Angélique avec les petits, et Mme Rimmel

  • Rimmel : Bonjour mes petits anges ! J’espère que vous avez bien révisé votre partition pour aujourd’hui !
  • Tous : oui, Mme Rimmel !
  • Rimmel : Très bien, nous allons voir Cela. Elle joue vive le vent sur une flûte. Voilà, alors, qui veut passer en premier ? Je vous rappelle que nous arrivons à la fin du premier trimestre, j’ai besoin d’encore une note pour pour calculer votre moyenne, alors concentrez-vous, d’accord ?
  • Amandiniel : Moi, moi !
  • Rimmel : très bien, Amandiniel, joue.  Amandiniel joue quelques notes maladroites à la flûte…
  • Rimmer : euh, c’est bien, Amandiniel, tu progresses, c’est certain, j’ai presque reconnu une note, je te mets 20 ! Ciel, à toi ? Ciel joue plusieurs fois la même note.
  • Rimmel : bon début, Ciel, bon début. Tu as assurément de la suite dans la partition. Je te mets 18, pour t’encourager. A qui le tour ? Tous les enfants lèvent la main.
  • Rimmel : oh que vous êtes adorables, mes petits anges… allez, hop, je vous mets tous 20 ! Une poussière d’éternité, et vous serez prêts pour le grand chœur angélique !

Classe des moyens, avec Ariel, professeur de communication humaine

  • Ariel : bonjour les enfants ! (Ton mielleux). Avez-vous passé un bon week-end ? Babybel?
  • Babybel : oui, madame !
  • Ariel : en humain, Babybel, tu le sais, pas en angelin !
  • Babybel : oui, madame, j’ai passé un bon week-end ! (Ton mielleux)
  • Ariel : très bien. Nous allons maintenant passer à des exercices pratiques d’improvisation. Cela peut vous servir si vous devez aller parler à des humains. Rappelez-vous la règle des trois A :
  • Miel : atterrissage !
  • Mathildiel : Auréole !
  • Clariel : amabilité !
  • Ariel : Très bien, c’est-à-dire ?
  • Miel : A comme atterrissage, on soigne son arrivée, on ne débarque pas n’importe où n’importe comment, on ne casse rien aux humains, parce qu’ils ont tendance à vite flipper !
  • Mathildiel : A comme auréole, on éteint son auréole, pour ne pas éblouir les humains, parce qu’ils ont tendance à vite s’épouvanter!
  • Clariel : A comme amabilité, on parle bien aux humains, avec gentillesse et respect, parce qu’ils ont tendance à vite s’affoler !
  • Ariel : parfait, mes anges. Allons, imaginez que vous devez porter un message . Babybel, essaie de parler à un humain, section garçon ?
  • Babybel, ton mielleux : Bonjour, petit petit. N’aie pas peur. Oui, je sais, même sans auréole, je suis éblouissante, mais pas flipper, petit petit, d’accord? Je suis un ange du Seigneur, je suis très très gentille…
  • Ariel : très bien, Babybel, la prononciation est très bonne. Mais fais attention à tes mouvements d’ailes, je les trouve un peu saccadés, ça pourrait faire flipper l’humain… Clariel, un essai, disons à un humain, section fille très très âgée ?
  • Clariel, se raclant la gorge, ton mielleux : bonjour, petite vieille dame aux cheveux tout blancs et à l’air un peu frippé… n’aie pas peur, je suis réelle, je suis un ange du Seigneur, tout jeune et tout lisse, et je resterai toute l’éternité tout jeune et tout lisse… tu vas bien, petite vieille dame aux cheveux tout blancs et à l’air beaucoup frippé ?
  • Ariel : pas mal, Clariel… mais en la situation, il faudra peut-être que tu élèves un petit chouïa la voix, et à plus dé-ta-cher les syl-labes, car les humains ont tendance à entendre moins bien, en vieillissant… Mathildiel, oui?
  • Mathildiel : et aux animaux, on apprendra aussi à parler ?
  • Babybel : oh oui, moi j’aimerais bien savoir parler aux animaux, ils ont l’air bien plus rigolo que les humains ! Parler l’humain, ça va bien un moment !
  • Ariel : Il y a un temps pour toutes choses, mes chers anges… allons, maintenant, un peu de conjugaison humaine , répétez après moi : j’ai-me, tu ai-mes, il ai-me, …

Classe des grands, avec Mme Gargamel prof de géographie humaine,

  • Mme Gargamel rendant les copies :
    • Monsieur Bretel, vous me pardonnerez de remonter les vôtres ! Humérus n’est pas une montagne de la Cordilliere des Andes, et l’Anapurna n’est pas un serpent ! 2/20
    • Monsieur Ansel, vous devriez éviter de copier sur Monsieur Marcel, son rase-motte culturel en matière d’humain s’est littéralement et lamentablement écrasé dans votre propre copie ! 3/20 chacun
    • MlleChanel, vos connaissances olfactives vous honorent, veillez cependant à réviser vos fondamentaux , les vaches ne font pas des cacas arc-en-ciel, vous m’en trouvez bien désolée ! 14/20, c’est bien
    • Mesdemoiselles Ciel et Gretel, encore une fois, votre travail est exceptionnel, puissiez-vous déteindre sur vos camarades ! 20/20, bravo.
  • Bretel, en tirant la langue : Fayottes !
  • Gargamel : il suffit, ange Bretel ! Si vous voulez avoir un jour la chance de descendre sur terre, mes enfants, il va falloir y mettre du vôtre ! La terre et ses merveilles, ça se mérite !! Si vous ne travaillez pas, vous allez passer l’éternité à balayer les plumes des coursiers pressés, remettre dans le droit chemin les astres qui ont la tête dans les étoiles, et réparer les néons des arc-en-ciel !!

Une sonnerie retentit, Mme Primprenelle passe dans les classes en criant : rassemblement exceptionnel, rassemblement exceptionnel !!

Voix off : oh la la, Mme Primprenelle a l’air de venir annoncer de grandes Nouvelles ! Donnons aux enfants le temps de se rassembler, pendant ce temps-là, pourquoi ne pas chanter !? Allons, unissons nos voix pour le cantique Aube nouvelle

Cantique « aube nouvelle » 

Acte 3 :  rassemblement

tous les enfants, Mme Pimprenelle, les profs (tableau)

  • Mme Pimprenelle : Mes chers petits anges, à rassemblement exceptionnel, bonnes nouvelles exceptionnelles !! Vous voulez deviner ?
  • Bretzel : des frites à la cantine tous les midis !
  • Martiniel  : on va essayer les orages !!
  • Daniel  : l’école va fermer !!
  • Julianel  : Mme Gargamel va être renvoyée !!
  • Mme Pimprenelle : Mieux que ça, mes chers petits anges !! Vous allez tous aller sur terre, pour une opération exceptionnelle !! Tout le monde applaudit et lance des hourras !!!
  • Mme Pimprenelle : vous allez aller annoncer que Dieu, à Bethléem, va devenir un humain, un humain bébé !!  Grand blanc, il n’y a que les profs qui applaudissent mollement
  • Mathildiel  : Dieu va devenir quoi, Madame?
  • Mme Primprenelle : un humain bébé !
  • Amandiniel : c’est quoi, un humain bébé ?
  • Mme Gargamel : nous n’avons pas encore étudié la chose, Mlle, pardonnez leur … Attendez, voilà, je cherche dans mes notes…. voilà, un humain bébé, c’est ça… (dessin sur le tableau) voyons voir, oui, là c’est la tête, là et là les pattes, euh non, les bras et les jambes, et là le reste… voilà, c’est ça…
  • Mariniel  : et ça fait quoi?
  • Mme Gargamel : ah, euh, alors, attendez, je consulte les notes… euh, pas grand-chose, apparemment… ça dort, ça mange, ça pleure, ça crie, ça…
  • Ciel  : ça bouge vite, au moins ?
  • Mme Gargamel : ah, euh, non, apparemment pas… je crois que ça, … que c’est un peu comme une tortue renversée, vous voyez, ça gigote les pattes, enfin, les bras et les jambes, mais ça n’avance pas… apparemment, il faudrait attendre que ça grandisse …
  • Mathildiel :  C’est un humain pas fini, quoi !
  • Mme Gargamel : ah, euh, oui, apparemment, on pourrait dire ça… c’est un humain pas fini…
  • Clariel  : et Dieu voudrait devenir ça ?
  • Mme Pimprenelle : en effet, Dieu, à Bethleem, veut devenir ça… je tiens à vous rappeler, et vos professeurs n’ont sans doute pas manqué de vous l’apprendre, que Dieu est très attaché à ces humains, les finis et les pas finis… et que ce n’est certainement pas à nous de discuter de ses divins plans !! Ainsi donc, il a décidé de devenir un humain bébé, et vous allez descendre en une belle cohorte pour l’annoncer ! N’est-ce pas, Mme Balancel ?
  • Balancel : Affirmatif, Mme Primprenelle, mes élèves sont de parfaits pilotes, capables de pirouetter dans tous les sens à la vitesse de la lumière sans y laisser une plume ! On va vous faire une chorégraphie d’enfer, à inverser l’axe terrestre ! Tous les humains finis, et les pas-finis, seront scotchés, foi de Balancel !! (Montre un plan de vol sur le tableau) voici ce que je suggère : on forme au minimum 5 escadrilles, A B C D E. Elles descendent d’un demi-ciel, toutes ensemble, puis les A et  E s’élancent, foncent l’une vers l’autre pour s’éviter au dernier moment, tandis que la C parvient en une Nano-seconde au ras du Ciel puis remontent fissa. Après ça, les escadrilles B et D font pétarader leur auréoles en descendant en tourbillons, pendant que… (hourras des anges)
  • Mme Primprenelle : oh là, il semblerait, d’après la volonté de Dieu, que cela ne soit pas si … pétaradant ? Un peu plus simple, peut-être ? Avec un peu moins de bruitages, peut-être ?
  • Rimmel: je ne peux être plus d’accord, dans tout ce bruit, on n’entendrait plus la musique des anges… je suggère justement un orchestre symphonique composé de tous les instruments qui existent sur la planète terre, afin que chacun entendre la musique dans son expression ! Avec des milliers d’instruments, ça va créer le concert Angélique de l’éternité, on va faire danser toute les constellations, on va nous entendre dans tout l’univers !! (Hourras des anges)
  • Mme Primprenelle : oh là, il semblerait, d’après la volonté de Dieu, que cela ne soit pas si… bruyant? Avec un peu moins d’instruments, peut-être ? Apparemment, il s’agirait de faire passer un message à un petit nombre de gens, seulement …
  • Mme Ariel : n’en dites pas plus, Mme Pimprenelle, je suis votre ange… je sais parler aux humains, et mes anges sont parfaitement formes à la chose… ils ont acquis le vocabulaire le plus châtié qui soit, et sauront parler aux grands terriens avec une poésie Angélique des plus élevées ! Je les y vois déjà : (voix mielleuse) Bonjour, grands humains, que vous êtes jolis, que vous nous semblez beaux! Sans mentir, si vos parures se rapportent à … »
  • Mme Pimprenelle : oh là, il semblerait, d’après la volonté de Dieu, que cela ne soit si… ampoulé ? Apparemment, il ne s’agirait pas de s’adresser à de grandes gens, mais à des… oui, je lis bien, c’est bien ça, de s’adresser à … des bergers…
  • Mme Ariel : des quoi? S’adresser à des quoi ?
  • Babybel  : c’est quoi, des bergers?
  • Mme Pimprenelle : euh… Mme Gargamel ?
  • Mme Gargamel : ah, euh, oui, attendez je regarde mes notes, B babas au rhum, non, b baleine, non, B  baraque à frite, bâtiment, bavanais , be, Berger, voilà… ah tiens, c’est un humain qui dort dehors, avec des animaux, qui est pauvre, mal-vu, et a la réputation de sentir des pieds… voilà, voilà…
  • Miel :  Quoi?
  • Chanel :  On doit faire des pirouettes pour des sans-logis?
  • Gretel :  On doit jouer pour des pauvres ?
  • Bretel :  On doit parler à des gens de mauvaise réputation?
  • Ansel :  On doit descendre voir des gens qui puent des pieds ?
  • Marcel :  Je veux pas aller sur terre !!!!
  • Ciel  :  Je veux pas me salir la plume !!
  • Mme Pimprenelle : allons mes anges, écoutez moi bien : vous le savez, Dieu aime les humains, tous les humains, les finis, les pas finis, les grands parurés et les petits qui n’ont pas de souliers… alors il veut descendre à Bethleem comme un petit pas fini et sans parure, parce que comme ça, chacun aura le choix de l’accueillir ou pas !! D’ailleurs, si je continue la note, il va naître dans du foin, dans une mangeoire !
  • Mariniel  : non !!
  • Mme Pimprenelle : dans une étable…
  • Amandiniel   : Oh la la…
  • Mme Pimprenelle : et il va être charpentier, il va se faire mal aux mains et travailler le bois…
  • Bretzel  : wahou…
  • Mme Pimprenelle : Et il va parler à tous les humains, les appeler à la bonté…
  • Julianiel  : oh…
  • Mme Primprenelle : A la fraternité, à l’amour !!
  • Daniel : yeah ! ( applaudit tout seul)
  • Mme Pimprenelle : alors quoi, mes chers petits anges ? Pourquoi croyez-vous qu’il vous demande, à vous, de l’accompagner dans cette magnifique aventure ?
  • Ciel : parce qu’on est les meilleurs ?
  • Mathildiel  : pour nous donner des vacances de Mme Gargamel ?
  • Mme Pimprenelle : pourquoi vous demande-t-il, à vous, d’annoncer à des bergers, des petits, qu’il va venir comme un bébé ?
  • Clariel  : parce qu’on est les plus petits des anges ?
  • Mme Pimprenelle : exactement, Clariel … oui, je crois qu’il vous a choisi, vous des anges écoliers, parce que vous êtes les plus petits d’entre les anges, parce que vous n’êtes pas finis, parce que vous avez encore plein de choses à apprendre et à découvrir…  il vous demande d’avoir du plaisir à descendre voir ces hommes qu’il aime tant, de les aimer, vous aussi, Et de prendre plaisir à leur joie ! Vous voulez bien descendre à Bethleem ? Ouais unanimes des anges…
  • Gretel :il veut avoir besoin des hommes, c’est pour ça qu’il vient comme un bébé humain ? Wah !
  • Ciel : et il veut avoir besoin de nous, parce qu’on est les plus petits ? Wah !
  • Marcel : y’a pas à dire, c’est puissant, c’est grand  !
  • Chanel  : vous êtes certaine que c’est pas pour nous dire qu’on pue des pieds, hein?
  • Mme Pimprenelle : Promis, Chanel… bon, mes chers petits anges, mes chers professeurs, vous avez exactement 9 mois humains pour préparer l’événement. A l’heure qu’il est Gabriel est sur terre, en train de tout mettre en place… bon, je veux les musiques, les paroles, et le plan de vol à temps sur mon bureau, c’est bien compris ?…
  • Mme Rimmel : sans fausse note, Mme Pimprenelle !
  • Mme Balancel : sans faux vol, Mme Pimprenelle !
  • Mme Ariel : sans faux mot, Mme Pimprenelle ! Hésitation de Mme Gargamel
  • Mme Pimprenelle : Mme Gargamel ?
  • Mme Gargamel : euh, j’ai juste une petite question : c’est où, Bethléem ?
  • Mme Pimprenelle, soupirant : hon, le plan de Dieu, ça doit valoir aussi pour les professeurs, pas que pour les écoliers…
  • Voix off : que de choses à préparer en quelques mois, pour tous ces petits anges et leurs courageux professeurs ! Voyons voir un peu leurs progrès !

Acte 4 : final

  • Jour J moins 8 mois : vol d’ange ( trois anges garçons volent dans tous les sens)
    • Balancel : Moins vite, moins vite, soyez aériens !
  • Jour J moins 7 mois : parler humain (trois anges filles s’exercent à parler humain, avec des voix mielleuses)
    • Julianel : bonjour, les humains,
    • Mathildeil : cool, n’ayez pas peur,
    • Amandiniel : on vient vous annoncer une bonne nouvelle !
    • Ariel : plus simple, plus franc, soyez plus naturels !
  • Jour J moins 6 mois : joueur de flûte (Mariniel et Ciel jouent de la flûte, plutôt mal)
    • Rimmel : oui, oui, continuez ainsi, ça devient mélodieux !
  • Jour J moins 5 mois : cours sur Bethleem ( Les anges moyens suivent le cours)
    • Gargamel : vous voyez, Bethleem est une ville très très importante, une charmante bourgade, un village très intéressant, un hameau qui vaut le détour, un trou perdu qui ne peut que grandir en renommée, vraiment,  je ne comprends pas que vous n’en ayez jamais encore entendu parler… voyez vous, en l’an humain…
  • Jour J moins 4 mois : vol d’ange (les trois anges garçons  volent gracieusement )
    • Balancel : oui, bravo, parfait !!
  • Jour J moins 3 mois : parler humain
    • Julianel : bonjour, les humains,
    • Mathildiel : cool, n’ayez pas peur,
    • Amandiniel : on vient vous annoncer une bonne nouvelle !
    • Ariel : bravo, parfait, quels progrès !!
  • Jour J moins 2 mois : joueur de flûte (Mariniel et Ciel, ou, joue un joli petit air de flûte)
    • Rimmel : bravo, parfait, vous êtes presque prêt !!
  • Jour J moins 1 mois : carte Bethleem (les anges moyens suivent le cours)
    • Mme Gargamel : pointant sur une carte… ben voilà, Bethleem, c’est là, ce n’était quand même pas si compliqué !
    • Babybel : Bravo, Mme Gargamel, vous avez fait de sacrés progrès !!
  • Jour J : enfin, c’est l’heure , le jour J ! Nous voilà en l’an 3 millions 242 mille virgule 06 de l’éternité, ce qui correspond à l’an 0 de notre ère, à quelques poussières d’étoiles temporaires près… voilà les anges prêts à donner leur concert aux bergers, vous les voyez arriver ? (Anges se mettent en place)… allez, aidez-les, soyez vous-mêmes des anges, chantez avec eux, que la nouvelle se répande à toutes les extrémités !!

Final anges : Les anges dans nos campagnes ( pancartes)-  le  public est invité à chanter avec les anges 

Final : Check entre Bretzel et Martinel :

  • Bretzel : même pas peur, on est trop forts, vous êtes trop forts !! on reviendra !
  • Martinel  : prenez soin de lui, d’accord ?
  • Daniel : en lui, vous et nous, on est liés à jamais, nom d’une poussière d’étoile !!

Voix off : voilà donc ce qu’il s’est passé à l’école des anges, en l’an 3 millions 242 mille virgule 06 de l’éternité, ce qui correspond à l’an 0 de notre ère, à quelques poussières d’étoiles temporaires près… maintenant, vous savez presque tout sur les anges ! Merci à eux d’avoir si bien préparé la grande nouvelle, il est temps de les remercier !!

Crédit : Corinne Scheele (EPUdF) – Point KT