image_pdfimage_print

Traverser à pied sec une rivière sans pont : mission impossible ? Pas du tout, on peut improviser un gué en faisant preuve d’agilité, d’organisation et de solidarité. A vous de jouer !

Matériel :
– Des rondelles de bois (suffisamment grandes pour qu’un enfant y tienne à l’aise à pieds joints et pas trop épaisses pour qu’elles soient bien stables) qu’on peut aussi remplacer par des assiettes en carton, des revues…
– De quoi délimiter ce qui sera la rivière à traverser (foulards, cônes…)
– Chronomètre (si l’on choisit la version contre-la-montre)

Déroulement de l’animation

Former les équipes (au moins deux). On peut ensuite jouer soit une équipe contre une autre (en plusieurs manches s’il y a plus de deux équipes), soit sous forme de jeu contre-la-montre (l’équipe la plus rapide gagne).
Délimiter un espace qui sera la rivière à traverser. Donner à chaque équipe les rondelles de bois dont elle dispose pour traverser la rivière sans mettre le pied dans « l’eau ». Chaque équipe doit ensuite utiliser les rondelles de bois pour traverser la rivière le plus vite possible, sans jamais poser un pied ailleurs que sur une rondelle de bois.

En fonction de l’âge des enfants, on peut varier la difficulté :
– Avec les plus petits : donner une rondelle de plus que de membres de l’équipe. Ainsi pour avancer, ils devront juste se passer une rondelle du dernier enfant jusqu’au premier.
– Avec des plus grands : on peut donner autant de rondelles que de membres de l’équipe ou même moins de rondelles que de membres de l’équipe. Ainsi, ils devront trouver des stratégies pour avancer : faire de la place pour trois pieds sur une rondelle, porter l’un d’eux, …

Crédit : Point KT