image_pdfimage_print

imagesFilm et débat autour de : « La forteresse », de Avinash ARUN, film indien, ours de cristal au festival de Berlin. La démarche présentée à a été expérimentée avec des enfants de 9-12 ans, lors des journées « enfance » de PEF 2017 à Strasbourg.Proposition de Catherine Ulrich

Thèmes développés

  • la fraternité humaine, au-delà du vernis culturel.
  • grandir, suite à des épreuves (déménagement, trahison de l’amitié, deuil).

 

Les jeunes acteurs présentent un jeu très expressif et incarnent leur personnage avec beaucoup de sensibilité et de finesse. L’histoire est présentée dans un cadre et des paysages authentiques, avec un sens du détail et de l’évocation qui touchent les jeunes spectateurs s’identifiant alors facilement à cette équipe de garçons. Le sous titrage n’est pas gênant et permet aux enfants de bien rentrer dans la différence culturelle. Contrairement aux dessins animés où l’action est rapide et les expressions caricaturées, ce film fait l’éloge d’une certaine lenteur et d’une belle délicatesse. Le film peut être projeté dans son intégralité ou en trois étapes, avec des coupures, si on ne dispose pas de suffisamment de temps et qu’on souhaite en ménager pour les échanges avec les enfants.

 

Temps d’introduction

  • Se connaître : faire le jeu de la pelote (5-10 mn)

Matériel : une pelote de laine

Le groupe s’assied en cercle avec l’animateur. Chacun dit son prénom. On lance ensuite la pelote à un membre du groupe en disant son prénom. Chacun lance la pelote à quelqu’un, en gardant à chaque fois le fil dans une main, de manière à ce que tous soient finalement reliés par le fil de laine.

Faire remarquer qu’un tel lien, invisible, relie tous les êtres humains. Comment le nomme t’on ? Les participants proposent leurs réponses. On peut les guider pour faire ressortir le terme « fraternité ».

Ce terme est écrit par un enfant sur une affiche, ainsi que les mots déjà évoqués.

  • Repérage de l’Inde sur une carte ou un globe (5 mn)

Un globe gonflable, facilement transportable, permet de réaliser ce temps d’une manière ludique : les enfants s’envoient la « balle » et montrent à chaque fois l’Inde.

 

Étapes autour du film (environ 1 heure)

  • Présentation : En Inde, la maman de Chinmay, 11 ans, a été mutée pour un travail dans une toute petite ville au bord de la mer. Son papa est mort récemment. C’est difficile pour le garçon, car il vient d’une grande ville, Pune, où il était très bon élève. En Inde, les meilleurs élèves ont une bourse : les parents touchent une somme d’argent quand les enfants réussissent bien leurs examens en fin d’année.

 

  • Projection première partie : 8 mn à 23 mn : le premier jour d’école, la pêche au serpent, le cours de math, le projet de course à vélo.

– Discussion :

Quel est le caractère de Chinmay ? : timide, craintif, travailleur, sensible, pas habitué aux manières des garçons de son école,

Aurais-tu aimé être à la place de Chinmay ? Pourquoi ? Comment aurais-tu réagi ?

– Recherche par groupes :

Matériel : ardoises blanches et feutres, pour permettre l’expression de tous et les petites discussions internes au groupe.

Sur l’ardoise, par groupe de trois, noter :

D’un coté, trois différences entre notre mode de vie et celui de Chinmay : l’uniforme, la nourriture, la langue, l’écriture, la religion

De l’autre coté, trois ressemblances entre nous et Chinmay : le besoin d’amitié, la timidité, l’envie de réussir à l’école, le désir de s’intégrer à un groupe…

Montrer les ardoises aux autres groupes.

 

  • Projection seconde partie : 32mn à 44mn20 : le nouveau vélo, la course, la forteresse, l’abandon des amis.

Discussion : possibilité de distribuer la parole et de favoriser l’écoute à l’aide d’un objet symbolique de parole, par exemple un objet décoratif indien (éléphant …)

Que s’est-il passé ? Qu’a ressenti Chinmay ?

Pourquoi Chinmay change t’il de place à l’école ?

Comment imaginer la suite ?

Pouvons-nous parfois ressentir la même chose ?

Peut-on se sentir proche de Chinmay, malgré toutes les différences ?

C’est la fraternité.

 

  • Projection troisième partie : 59 mn 15 à la fin : l’examen, l’invitation des amis à la maison, l’annonce de la mutation, le plongeon, discussion au bord de l’eau, déménagement.

Discussion libre.

Temps de conclusion (5mn) Compléter l’affiche(sur laquelle le mot « FRATERNITE » a été écrit)  avec les mots ou des dessins.

Catherine ULRICH