image_pdfimage_print

Les apparences sont trompeuses: alors que Noé se croit arrivé en sécurité sur la terre ferme, à la fin du déluge, c’est une fameuse surprise qui l’attend, et il aura bien besoin de notre aide pour se sortir de ce pétrin là… Une célébration en famille, un plaidoyer pour une écologie participative où chacun a un rôle à jouer…

Préparation: une mer (bâche bleue chiffonnée), l’arche de Noé vide (en carton, jouet,…) à placer en évidence devant le ‘public’; Puis les animaux (jouets, carton, peluches…); des petits miroirs; beaucoup de déchets différents: papier, carton, feuille aluminium, barquette aluminium, boîte à conserve (sécurisée anti coupures), sacs plastiques, bouteilles plastiques, Tetra Pack (boîtes de jus, de soupe), vieux bics, déchets organiques, pinces à linge, coton-tiges, cure-dent plastique, piles, dentifrice à micro billes, pailles, cuillères plastiques, gobelets plastiques, assiettes plastique, frigolite… Bref, tout un tas de choses que l’on jette sans trop y penser. Animaux et déchets sont à déposer un peu partout dans le temple, accessibles aux enfants (ou alors il faut les aider !)
Prévoyez aussi des produits de remplacement plus écologiques: assiettes en carton, couverts en bois ou en bambou, verres ou gourdes réutilisables, coton-tige en papier, vinaigre, bicarbonate de soude, sacs en papier ou en fécule (de maïs), pots en verre, panier en osier… Vous garderez ses objets près de vous ou vous les confiez à un complice. Prévoyez des sacs poubelles en fonction des possibilités de tri dans votre région: déchets organiques(une poule en carton… ou une vraie poule !), papiers/cartons, ‘bulle à verre’ (symbolique), déchetterie (symbolique), tout-venant… CD: « La colombe et le déluge » Mannick

Accueil
Chant d’ouverture
Psaume 63,4-9
Chant: L’amour de Dieu est grand comme ça, Sœur Agathe
Lecture ou narration: Genèse 1,1-13: déplier (ou faire déplier) la bâche et lui donner un aspect de vagues. Poser l’arche sur la rive.
Lecture ou narration: Genèse 1,20-25: les enfants rassemblent les animaux près de la bâche/mer
Annonce de la grâce
L’écho du récit de la création nous rappelle que Dieu en apprécie les différentes étapes. Tout cela est ‘bon’. Nous recevons le cadeau de cette création que Tu as organisée pour la vie, Seigneur. C’est -aussi- parce qu’elle est si bonne et si belle que nous aspirons à recevoir sans cesse la promesse du salut que Jésus-Christ vient confirmer, dans ta paix et dans ton amour.

Les enfants sont invités à nommer tous les animaux (ceux que l’on a à l’église et d’autres)
Lecture ou narration: Genèse 1, 26: faites passer des miroirs dans les rangs…

Un temps plus tard, les hommes oublient qu’ils ressemblent à Dieu, et voilà qu’ils commencent à devenir méchants.
Je me demande ce que c’est que devenir méchant ? Et comment voit-on que quelqu’un est méchant ? Et qui peut devenir méchant ? Enfin, voilà, les hommes ne se sont pas bien préoccupé de la Création, et puis ils sont trop méchants les uns avec les autres, même les animaux semblent pris dans cette frénésie de méchanceté et Dieu décide de détruire tous les êtres vivants ! (Gn 6.5-7)
Repentance: Romains 11,22. Seigneur, Tu es sévère mais Tu es juste. Ta sévérité est remplie d’amour pour chacun et chacune de nous. Pardon, car nous oublions souvent le goût de ta bonté, la couleur de ta bonté, le parfum de ta bonté… Pardon de les oublier et de n’être alors plus capables de les partager avec les autres. Viens, ouvre mes yeux à ta bonté, et que je puisse vivre grâce à elle. Amen.

Dieu voit un homme bon et doux, qui obéit au Seigneur, c’est Noé. (Gn 6-8) Dieu décide de sauver Noé et sa famille, ainsi qu’un couple de tous les animaux !  Dieu décide d’envoyer beaucoup, beaucoup, beaucoup d’eau, beaucoup, beaucoup de pluie. Mais avant, Il ordonne à Noé de construire une arche, un énorme bateau dans lequel Noé, son épouse, ses trois fils et leurs épouses, et les animaux seront sauvés. Les enfants mettent les animaux dans l’arche !
Chant (en musique de fond) « La colombe et le déluge » Mannick, CD « Les animaux de la Bible » Stdio SM 1992; 3-133580-120831.

Il pleut, il pleut, l’arche de Noé vogue sur les flots avec à son bord tous les animaux et bien sûr, Noé, son épouse et ses trois enfants avec leurs épouses. Ils restent presque une année tous ensembles dans l’arche, jusqu’à ce que l’eau commence à descendre.
Alors Noé relâche un corbeau (v7) pour que celui-ci aille explorer autour de l’arche.
Et le corbeau part et revient, et chaque fois, il a dans son bec…
Demander aux enfants de ramener tout ce que le corbeau a trouvé et nommer les choses (les déchets): Une bouteille plastique, une canette, un sac plastique, une boîte à conserve, un Tetra pack, une paille, une cuillère plastique, un vieux cd cassé, du papier, etc…
Les enfants amassent ces déchets autour de l’arche, sur la bâche/mer.
Le corbeau a trouvé tout cela qui flotte dans l’eau. Il y a tellement de déchets autour de l’arche que le corbeau croit d’abord qu’ils sont arrivés près de la terre ferme ! C’est qu’un nouveau continent est apparu sur la terre, non pas un continent que Dieu a créé, mais un continent de déchets grand comme six fois la France !

Si vous le pouvez, préparez un diaporama de photos et/ou de vidéo de ce 7ième continent de déchets, on en trouve beaucoup sur le net. Soyez prudent dans le choix de photos d’animaux (morts ou vivants), le but est d’éveiller les consciences mais pas de traumatiser les enfants ! Insistez sur la profondeur du phénomène: il y a ce que l’on voit en surface et ce qui est sous l’eau ! Les micros billes des dentifrices ou des produits nettoyants visages passent entre les mails du filet de l’épuration et se retrouvent dans la mer…

Les plastiques et les canettes qui sont jetés par terre ici à (votre ville) tombent jusqu’à (la rivière ou le fleuve le plus proche), le vent les pousse jusque dans les rivières qui coulent jusqu’à la mer… Et là, les courants marins les emportent au loin, mais les déchets ne disparaissent pas ! Ils s’accumulent, ils se collent les uns aux autres à cause de la mer qui les emmène tous dans le même sens, et ils vont former une immense île de déchets dans l’Océan Pacifique entre autre.En chemin… il y a des animaux. Des animaux qui mangent des petits bouts de plastique, les tortues croient que les sacs sont des méduses qu’elles peuvent avaler… Les oiseaux de la mer, les mouettes, les goélands se coincent les ailes et les pattes dans les déchets ; les dauphins se prennent le nez dans les ronds de plastique ou les boîtes… On voit beaucoup de crasses à la surface, et il y en a encore plus sous l’eau, là où on ne les voit pas… Le corbeau a bien du mal à expliquer à Noé qu’il ne peut pas arrêter l’arche à cet endroit ! C’est trop sale, et c’est très dangereux pour tous les animaux : les papillons vont être prisonniers dans les bouteilles en plastique, les chats vont se coincer la tête dans les boites de conserve, les oiseaux vont s’emprisonner dans les plastiques qui volent partout… Un vrai déluge de saletés ! Noé est bien d’accord. Il ne veut pas débarquer tout le monde à cet endroit. Il est sûr que ce n’est pas ce que Dieu veut… Dieu il a fait une belle création, avec la mer, la terre, les plantes, les animaux…Il ne veut pas qu’elle reste là, cette île de crasses, qu’elle grandisse encore ! C’est très laid, très dangereux, ça pollue pour plusieurs années !!! Noé réfléchit : Que peut-il faire ? Il faudrait nettoyer tout cela et faire en sorte que cela n’arrive plus jamais !
Et nous, que pourrions nous faire pour l’aider ? Je me demande ce que nous pourrions faire pour aider Noé ?

Lancer une opération « TRI » : adultes et enfants, tout le monde s’y met (en fonction des consignes en vigueur dans votre région). Distribuez les différents sacs poubelles, établissez les lieux de tri, nommez les déchets avec les enfants. Pour eux, les Tetra Pack ressemblent à des cartons, ils ne savent pas toujours faire la différence. Prenez le temps tous ensemble de faire le tri sélectif. Signaler le danger des sacs plastiques pour les enfants: gare aux étouffements ! La poule est là pour les déchets organiques, et elle nous remercie avec des œufs frais.

Toute l’année, nous mangeons, nous buvons avec des bouteilles plastiques, des pailles, des cuillères en plastique… C’est assez facile, quand on va piqueniquer, quand on va à l’école… Nous ferons bien attention de jeter les déchets dans les poubelles prévues. Nous n’allons pas jeter sur la rue les barquettes et les cuillères du marchand de glace ! Nous n’allons pas laisser nos canettes sur le bord de la route ! Nous n’allons pas jeter nos bouteilles en plastique dans la nature, ni les appareils électro ménager, ni les piles ! Je me demande aussi si l’on pourrait utiliser d’autres choses pour qu’il y ait moins de plastique ?

Montrez à tous les solutions alternatives aux déchets trop vite générés; laissez les petits et les grands manipuler ces objets et en voir les qualités et les inconvénients: Panier/sac en papier/ sac réutilisable/sac en tissu/boîte à tartine/gourde… Même dans les magasin, nous pouvons aller avec notre panier, notre bouteille bien lavée, et acheter des choses « en vrac ».
Noé a pu, grâce à notre aide, faire en sorte que l’île de plastique devienne petite, puis disparaisse, grâce aux bons gestes que nous avons appris pour bien jeter les déchets.

Alors après encore 40 jours, Noé a lâché la colombe, pour voir si l’eau avait baissé, et oui, la colombe est revenue peu après avec une petite branche d’arbre, un rameau d’olivier annonçant que Noé pouvait ouvrir les portes de l’arche et laisser sortir tous les animaux en sécurité.
Les enfants peuvent ressortir les animaux de l’arche. Peut-être pourront-ils en reprendre à la maison ?

Illustration Renata Fucikova in ‘L’Ancien Testament’. Ed. Gründ1996

Noé a bien fait son travail, bien sauvé sa famille et les animaux, et Dieu voit aussi avec joie que les hommes ne sont plus si méchants, mais qu’ils font tous des efforts pour que la belle création de Dieu reste belle, avec moins de déchets, moins de disputes et plus d’entraide… Dieu apprécie: il voit que c’est de nouveau ‘bon’, alors il met dans le ciel un bel arc en ciel, comme signe de son Alliance avec nous, pour éclairer toute la création de belles couleurs et de joie !
Grâce confirmée: Dieu dit en montrant l’arc en ciel (Gn 9.12-17): « Voici le signe de mon alliance. Je le mets entre moi et vous, entre moi et tous les êtres vivants qui sont autour de vous. Ce signe sera valable pour tous ceux qui naîtront après vous. Je mets mon arc dans les nuages, il sera le signe de l’alliance entre moi et la terre. Quand je ferai venir les nuages au-dessus de la terre, quand l’arc-en-ciel apparaîtra dans les nuages, je penserai à mon alliance avec vous et avec tous les êtres vivants. Il n’y aura plus jamais de grande inondation pour détruire la vie. Quand l’arc sera dans les nuages, je le verrai. Et je me souviendrai de l’alliance que j’ai faite pour toujours avec tous les êtres vivants de la terre. » « L’arc-en-ciel est le signe de l’alliance que je fais entre moi et tous les êtres vivants qui sont sur la terre. » Amen !

Chant
(Cette partie n’est pas spécialement adaptée au jeune public. Prévoyez éventuellement un coloriage d’animaux que les enfants peuvent réaliser seuls ou un jeu pour continuer l’expérience du tri.)
Confession de foi
Avec tous nos frères et sœurs chrétiens, nous confessons que le Dieu unique est
Père -au-delà de tout et de tous
Fils- s’approchant de tout et de tous
et Saint-Esprit -au-dedans  de tout et de tous.
Nous confessons que le Dieu trois fois Saint, est mystère de communication et de communion, de Justice et de Tendresse, tout autre et tout proche
Comme nos frères et sœurs juifs, nous confessons que Dieuest le créateur de l’univers et qu’il est Saint.
Et dans la différence, nous confessons que le créateur s’est fait créature et que le Saint s’est incarné.
Comme nos frères et sœurs musulmans, nous confessons que Dieu est le tout puissant, le parfait et l’immortel.
Et dans la différence, nous confessons que le Tout-Puissant a accepté d’être fragile, que le parfait a porté nos imperfections
et que l’immortel a transfiguré notre mortalité  par la mort et la résurrection de Jésus,
Comme nos frères et sœurs hindous, nous confessons que Dieu est l’Un indescriptible.
Et dans la différence, nous confessons que son unité est multiple et que le monde multiple ne se résorbe pas dans l’Un.
Comme nos frères et sœurs bouddhistes, nous confessons que la réalité ultime est inexprimable,
et dans la différence, nous confessons que l’inexprimable s’est exprimé et que l’Invisible a pris visage.
Comme tous nos frères et sœurs en humanité, sans religion et de bonne volonté, nous confessons que les Droits de l’homme,
de la femme et de l’enfant sont inaliénables. Et dans la différence, nous confessons que l’humain est image du divin.
Avec les religions de l’Orient, nous confessons que Dieu est Silence et Souffle.
Et avec les religions juive et musulmane, que Dieu est Parole. Et cette confession commune nous réjouit. Abbé J. Dabin

Intercession: inviter l’assemblée à prier aussi pour toutes les personnes qui s’occupent de ces déchets dont on a parlé: les éboueurs et les travailleurs des centres de tri et des déchetteries, les personnes qui cherchent des matières alternatives au plastiques, toutes les personnes qui n’ont pas encore conscience des enjeux écologiques et des périls de ce continent de plastiques…
Notre Père (Composez un Notre Père écologique 🙂 et partagez-le sur Pointkt !)
Annonces
Offrande
Aujourd’hui, notre culte a été construit autour de gestes que nous avons posés pour la Création, en vue de l’éducation des enfants et des grands enfants que nous sommes… Chaque dimanche, nous faisons aussi le geste du partage, le geste de la collecte, selon nos possibilités, afin que tous ensemble nous soyons acteurs dans la proclamation de la parole de Dieu. Que chacun donne ce qui est possible, avec joie, et la prière des mains et du cœur.
Exhortation, bénédiction et envoi
Pour ce qui est des signes dans le ciel, Dieu l’a dit à Noé : « l’arc-en-ciel est le signe de l’alliance que je fais entre moi et tous les êtres vivants qui sont sur la terre. »
Pour ce qui est des signes sur la terre, (Actes 3.25-26) Dieu a fait alliance avec nos ancêtres, quand il a dit à Abraham : “Par les enfants de tes enfants, je bénirai toutes les familles de la terre.” Et cette alliance est pour nous aujourd’hui encore. C’est pour nous que Dieu a fait venir son serviteur Jésus. Il l’a envoyé pour nous bénir, et pour nous détourner de nos mauvaises actions. »
Cantique final « C’est Lui qui tient la terre »

Bonus: DVD Carlos Martinez: « Still my Bible »: l’Arche de Noé (Mime) Brunnen-Verlag.de; 4-250222-900251.

Crédits Marie-Pierre Tonnon