image_pdfimage_print

une-chouette-placeIl y avait là un petit garçon, Nathaniel, qui avait toujours dans sa poche un morceau de rien, mais quand même un morceau de pain ! Ce jour là, il le serre très fort dans sa poche parce qu’il est un peu nerveux, c’est comme avant une fête : on annonce l’arrivée de Jésus dans le village !

Le voila ! Jésus  s’installe sous le grand sycomore de la place du village et tous se pressent ! Mais surtout les plus grands ! Oh qu’ils sont tellement  nombreux tous ces gens ! Certains semblent plus importants que d’autres ; ils ont de plus riches vêtements et Nathaniel voit bien comment ils jouent du coude pour mieux voir Jésus. Pas étonnant que les amis de Jésus, ses disciples, sont obligés de faire régner un peu d’ordre ! Seulement voila, Nathaniel et ses petits amis ne voient pas grand-chose et  ils n’entendent pas grand chose ! Ils ont beau se hisser sur la pointe de leurs pieds, un petit bout de tète, un morceau des sa tunique, mais  ça devient vite ennuyeux ! Heureusement qu’il y a là des mamans : elles mettent les plus petits sur leurs épaules !

Soudain, la maman de Nathaniel  voit  une petite ouverture dans cette foule, un peu comme un chemin qui  permet de voir enfin Jésus assis sous le sycomore. Alors, elle prend la main de Marie son amie, et toutes deux avec tous leurs enfants, Nataniel, Jonas  qui a déjà pris  la main de Suzanne et de Pierrot, Noémie et Benjamin le plus petit, avancent au milieu des gens.

Tout se passe très vite et les deux mamans  arrivent à se faufiler tout près de Jésus.  « Seigneur, pourrais-tu bénir nos enfants », demandent-elles  simplement! Mais les disciples ont fait attention, ils sont déjà là pour remettre un peu d’ordre. Nathaniel a même un peu peur mais il n’en croit pas ses oreilles : Jésus se fâche : « laissez les enfants venir à moi, ne les empêchez pas ! Car le royaume de Dieu est pour tous ceux qui leur ressemblent. »

Nathaniel éclate de rire lorsqu’il voit les yeux ronds des disciples. Tout en serrant son petit bout de pain dans sa poche, il s’approche de Jésus et avec les autres enfants, il grimpe sur ses genoux. Jésus rit aussi, il sert tout ce petit monde dans ses bras et bénit  Noémie et Benjamin, Suzanne et Pierrot, Jonas et Nathaniel en posant sa main sur toutes leurs petites têtes.

Quelle chouette place,  ils sont à côté de Jésus !

Viens t’asseoir avec nous !

Auteurs : Anne-Sophie Hahn, Stéphanie Ferber, Evelyne Schaller pasteures Uepal