image_pdfimage_print

 » LES APPRENTIS DU MAGE » est une narration  de noël proposée par Marthe Balla, formatrice de Figurines bibliques de l’association AFIBI

Il était une fois, dans un lointain pays de l’orient, un mage très renommé pour ses grandes connaissances et sa bonté. Un jour, deux jeunes gens vinrent chez lui.  « Maître, nous venons de très loin, nous avons beaucoup entendu parler de vous et nous voudrions apprendre avec vous à devenir de bons mages ! » dirent-ils ensemble.  Le mage hésita, puis décida de les mettre à l’épreuve. A chaque question les deux jeunes donnèrent, en même temps, la même réponse. Alors le mage les prit tous les deux pour apprentis.

Ce n’était pas tous les jours facile : il y avait tant de choses à apprendre, les noms et les vertus des plantes, comment guérir les maladies, reconnaître une eau bonne à boire et beaucoup d’autres choses encore. La seule chose que les apprentis n’aimaient pas c’était l’étude des étoiles : retenir le nom et la place de toutes ces étoiles leur paraissait impossible et aussi un peu inutile. Alors, pour les encourager le mage leur dit « Si vous trouvez une étoile que je ne connais pas encore vous aurez une belle récompense ! »

A partir de ce moment ils n’allèrent plus se coucher sans avoir étudié le ciel. Bien des fois ils couraient vers le maître en disant : « Venez voir cette étoile », et le maître riait en leur montrant sa carte du ciel et en leur disant le nom de l’étoile. Bientôt ils en surent presque autant que le mage.

Un soir, ils se demandaient s’il n’était pas impossible qu’il y ait une nouvelle étoile et leur regard fut attiré vers l’ouest. Ensemble ils tendirent les doigts en disant, toujours ensemble : cette fois, j’en suis sûr, cette étoile là n’était pas là hier ! Ils allèrent chercher le maître. Celui-ci regarda longuement l’étoile et finit par dire :  » Vous avez gagné, c’est une nouvelle étoile, elle annonce la naissance d’une personne très importante…. Je vous ai promis une récompense et je tiens mes promesses, que désirez-vous ? »

-Vous irez sûrement voir cette personne importante, emmenez-nous !

Leur chemin fut long, très long, mais un soir l’étoile brilla au-dessus d’une maison d’un petit village nommé Bethléem. Ils entrèrent, trouvèrent l’enfant et le mage lui offrit des cadeaux. Le lendemain matin, le mage appela ses apprentis et leur dit : « Nous devons partir très vite par un autre chemin, l’enfant est en danger ». Les apprentis hochèrent la tête et répondirent : « Nous savons, nous avons fait le même rêve. Ton chameau est prêt. Allons vers Jéricho et remontons le Jourdain, le roi Hérode ne nous cherchera pas sur ce chemin là, et nous pourrons voyager de nuit…. »

Ils firent ainsi et arrivèrent près du lac de Galilée. Le soir au moment de partir, les apprentis s’approchèrent du mage et lui dirent : « Maître, tu as été un très bon maître pour nous, mais cet enfant, nous voudrions savoir ce qu’il deviendra. Permets-nous de nous installer à l’ouest du lac, nous trouverons un village et deviendrons pêcheurs. »

Le mage accepta et contourna le lac par l’est pour rentrer chez lui. Les apprentis se dirent l’un à l’autre : « Nous ne devons pas nous faire remarquer, prenons des noms d’ici, moi je m’appellerai… et pour une fois ils ne dirent pas la même chose…l’un dit Jean, et l’autre Zébédée…. Ils trouvèrent sur leur route un village de pêcheurs et y furent accueillis comme des amis rentrés d’un très, très long voyage, ils s’y installèrent. Bientôt ils se marièrent, eurent des enfants, Jean fut père de Simon et André, et Zébédée de Jacques et Jean….

Environ 30 ans plus tard Simon et André, et Jacques et Jean furent les premiers à suivre celui qui était né, une nuit à Bethléem, quand une nouvelle étoile avait brillé.

Crédits : Marthe Balla – photo AFIBI