image_pdfimage_print

1415_04-biblikids-300x225L’appel des disciples

Imaginez un beau lac aux eaux bleutée. L’eau y est transparente sur les rives du lac. Des petites vaguelettes viennent lécher les pieds nus des enfants qui jouent sur le sable.

Je vous emmène au bord du lac de Galilée, appelé ainsi, parce qu’il est dans la région de Galilée. C’est un peu curieux, mais ce lac porte encore d’autres noms ! Il est grand, alors on l’appelle aussi MER !

Mer de Tibériade, un nom qui vient du temps de l’occupation romaine, sans doute en souvenir du règne de Tibère. Ou encore lac de Génésareth parce que le plus grands des villages aux alentours se nomme ainsi.

Mais peu importe, c’est un lac ! Un lac heureux, clair, remplis de poissons, et donc il nourrit tous ceux qui y jettent leur ligne de pèche, leur canne à pêche ou leurs filets.

Le lac fait 20 kilomètres de long et 12 de large ! Immense, il se traverse à la rame ou, si on a de la chance d’en posséder une, à la voile ! Et avec cette distance, imaginez, c’est toute une expédition ! Là bas, vous voyez les collines verdoyantes de Galilée, et là, plus au nord, les sommets désertiques de Syrie.

Au bord du lac, sur les barques aux couleurs vives, jaunes, vertes , rouges ou bleues, il y a quelques gamins qui réparent des filets de pêche. Ils sont troués, soit parce que la pêche a été bonne, soit parce qu’au contraire, une vielle racine, un arbre englouti ou un pêcheur maladroit a déchiré le filet.

Matthieu s’active : un, deux, trois nœuds, et voila le premier trou réparé. Un deux, trois,… ha, là il en faut un quatrième et même recommencer : un, deux trois, quatre, un nœud et hop : le grand trou n’apparait plus !

Mais soudain, la main habile de Matthieu s’arrête en pleine couture, le geste est suspendu en l’air et l’oreille de Matthieu est attiré du coté de la plage. Un groupe se rassemble autour de cet homme qui vient de Nazareth et qu’on appelle Jésus, Jésus de Nazareth, fils de Joseph le charpentier et de Marie.

Matthieu a déjà entendu parler de Jésus, de sa gentillesse, de ses paroles rassurantes, de sa main qui bénit et guérit, de ses paroles parfois étonnantes qui racontent l’amour de Dieu.

Mais là, Matthieu écarquille les yeux et tend l’oreille : Jésus est entrain d’appeler deux pêcheurs qui viennent tout juste de jeter leur filet à la mer pour rapporter du poisson ; et qu’est ce qu’il entend ??

« Laissez là vos filets et venez à ma suite, je ferais de vous des pêcheurs d’hommes ».

Et il en est bien ainsi. Les deux pêcheurs le suivent en laissant leur barque. Un peu plus loin, Jésus voit aussi Jacques , fils de Zébédée et son frère Jean. Et Mathieu écarquille encore plus les yeux, car ces deux là laissent carrément leur père dans le bateau et vont aussi suivre Jésus.

Matthieu, le petit répareur de filets apprendra plus tard que ces 4 là, sont devenus les véritables disciples avec 8 autres, , c’est à dire les élèves désignés de Jésus, pour apprendre à mieux connaitre Dieu et plus tard annoncer à leur tour son amour pour le monde.

Crédit: Evelyne Schaller – Crédit photos:Evelyne Schaller