image_pdfimage_print

star-2926581_640

Voici une proposition de narration en rimes à deux voix à partir de 1 Jean 1, 1-5, par Frédéric Gangloff et Claude Mourlam.

  1. Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie
  2. Car la vie s’est manifestée et nous avons vu et nous rendons témoignage et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était tournée vers le Père et s’est manifestée à nous,
  3. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Et notre communion est communion avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.
  4. Et voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous dévoilons : Dieu est lumière, et de ténèbres, il n’y a pas de trace en lui.

 

Prof : Ce texte biblique parle beaucoup de « voir » !

Loustic : Ah ? Vu qu’j’avais pas vu ; c’est bon à savoir !

Prof : Ce qui était au commencement…

Loustic : Au commencement, nous le savons bien, nous l’avons tous entendu, bon sang !

Prof : On l’a même vu de nos petits yeux !

Loustic : Certains l’ont même tellement contemplé qu’ils en sont aux cieux !

Prof : Certaines l’ont tellement touché, qu’elles voulaient le retenir alors qu’il devait partir…

Loustic : Mais avant que tout cela ne commence ? Que dire ?

Prof : Oui ! Qu’est-ce qu’il y avait ?

Loustic : Le big bazar ? Le hasard ?

Prof : Une volonté extraterrestre ? Un principe organisateur céleste ?

Loustic : Au commencement, il y a l’eau de vie !

Prof : Non, il y a une parole de Vie !

Loustic : C’est un peu clair obscur ce que tu me racontes là !

Prof : C’est du Jean. Il ne cherche qu’à traduire la diversité de ce qu’il a appris, voilà ! Et cela tient en deux mots !

Loustic : Deux mots chez Jean c’est l’équivalent d’un dico !

Prof : Jésus est le verbe divin !

Loustic : Quoi ! Jésus ne parle pas divin ! C’est pour moi du latin !

Prof : Parfaitement ! Et, Jésus n’est pas le support du verbe Divin !

Loustic : Comment ! Jésus n’est pas supporter du vin ?

Prof : Je répète pour les malentendants et les embouchés : Jésus est le Verbe divin

Loustic : Mais alors les autres ont raison : Jésus n’est pas vraiment humain ! Si toute sa vie n’est que : « Paroles, Paroles, paroles, rien que des paroles… »

Prof : Mais non justement ! Son message réside autant dans sa vie que dans ses actes, espèce de mariole !

Loustic : Qui nous dit que c’est lui qui a dit et fait ce qui est écrit ? Tu y étais toi ?

Prof : Bien sûr que non, mais je fais confiance aux témoins qui ont vu, entendu, mangé, bu, fêté avec lui sous le même toit !

Loustic : Autrement dit, pour connaître la joie et restaurer la communion…

Prof : Il suffit de raconter la vie de Jésus et de se rappeler…comme ses compagnons…

Loustic : De ses blagues ?

Prof : T’en connais toi ? Je pensais plutôt à ses plus banales paroles…

Loustic : Du style : « Heureux les imbéciles, le royaume des cieux est à eux » : J’en rigole…

Prof : Je ne connaissais pas cette version. Je préfère raconter ses paraboles…

Loustic : J’espère que t’as le décodeur qui va avec parce que sinon t’as pas de bol !

Prof : Il te suffit de te servir des oreilles de ton cœur et tu comprendras que nous sommes tous reliés les uns aux autres, à travers le Fils jusqu’au Père…

Loustic : Oui, oui, on connait tous le refrain : connecting people et « Je suis ton Père »

Prof : Ceci explique que de simples humains puissent communiquer la Parole de vie,

Loustic : Et le fait qu’elle soit parvenue jusqu’à nous, c’est pas de la simple survie ?

Prof : Pour écrire un évangile, il suffit de noter par écrit le résultat d’une expérience toute humaine !

Loustic : En voilà une Bonne Nouvelle. C’est archi connu. Il y en a des tas qui ont écrit des bouquins sur ce qu’ils ont vécu de la même veine !

Prof : Oui, mais ceux là n’ont pas côtoyé une parole de Vie !

Loustic : Il suffit donc de faire l’expérience banale par les sens, celle de l’ouïe…

Prof : C’est pour cela que Jésus dit : « Que celui qui a des oreilles entende ! »

Loustic : Du toucher ? Ça me tente !

Prof : C’est pour cela que Jésus c’est même laissé caresser par cette femme aux longs cheveux au sus et aux vus…

Loustic : De la vue ?

Prof : C’est pour cela que Jésus a rendu la vue aux aveugles et a aveuglé ceux qui pensaient voir clair…

Loustic : Mais pourquoi avoir alors écrit, pourquoi ne pas avoir continué à le raconter. Écrire n’est-ce pas un peu trahir, mon cher ?

Prof : Oui et non ! Car lorsque tu écris tu t’impliques, tu y mets de ton for intérieur…

Loustic : Finalement grâce à l’écrit, y a de la joie dans nos cœurs !

Prof : Oui ! Car lorsque tu le lis tu te fais ton film dans ta tête et ça vaut toutes les histoires…

Loustic : Pour annoncer la vie éternelle et chasser nos idées noires

Prof : Il suffit de raconter celle de Jésus…

Loustic : Fin des messages ? C’est reçu ?

Prof : Pas tout à fait ! Dieu est lumière et entrons dans cette lumière

Loustic : Comme des insectes fous, venons respirer la Bonne Nouvelle, qui vous mettra debout

Prof : Entendre la voix et devenir soudain capables de réaliser ce royaume insaisissable

Loustic : Toucher le cœur des humains, rendre le sourire à des visages

Prof : Parler au fond des êtres, bien loin du look et de l’image

Loustic : Etre là, certes de passage, mais au bon moment sans avoir rendez vous

Prof : Prendre à deux mains son courage de se donner pleinement en s’y noyant jusqu’au cou !

Loustic : Et nous laisser venir, chacun à son rythme, pour sortir de nos tunnels si noirs

Prof : Telle un aimant qui attire et qui libère de tous les artifices et les fards

Loustic : Pour entrer dans la lumière doucement et sans peur de mal faire

Prof : Suivre cette voix de celui qui fait de nous des sœurs et des frères lumière

Loustic : En Dieu, il n’y a pas de côté obscur !

Prof : Soyons-en sûr !

Prof : Tiens ! Une dernière chose encore pour terminer

Loustic : Genre conclusion ouverte sur l’actualité ?

Prof : Exact ! As-tu vu, tous ces panneaux publicitaires ?

Loustic : Oui ! Je crois qu’ils parlent d’un site de rencontres pour célibataire !

Prof : C’est ça et leur slogan, un brin provocateur, dans la période de Noël, que dit-il ?

Loustic : « L’amour ne tombe pas du ciel » Sacré style !

Prof : Le message est clair, il faut faire une démarche : s’inscrire chez eux pour sortir !

Loustic : mais pour l’Eglise, c’est pareil, non ? Il faut s’engager pour ne pas subir !

Prof : Oui, il faut annoncer Noël autour de nous : l’amour de Dieu venu du ciel !

Loustic : Pourvu que ça marche nos annonces… sans publicité démentielle !

Prof : Amen !

Frédéric Gangloff et Claude Mourlam