Ce que j’ai vu

« Ce que j’ai vu », chant de noël de Daniel VERMEILLE (Mission Populaire Évangélique), fait de nous des témoins actifs de cette naissance. Publié avec autorisation.

  1. J’ai vu dans la nuit une étoile qui semblait me parler. J’ai vu dans la nuit une étoile qui voulait m’entraîner. Je l’ai suivie pendant des heures. Précédant mes moutons jusqu’à une simple demeure et là dans la maison,
  2. j’ai vu entre le bœuf et l’âne, un homme, un artisan. J’ai vu près de lui une femme penchée sur un enfant. Et moi, je restais là, tout bête, sans trop vouloir bouger. C’était une bien étrange fête pour nous autres les bergers.
  3. J’ai vu entrer trois personnages venus d’on ne sait où. J’ai vu, paraît-il, des Rois Mages qui tombaient à genoux. C’était très extraordinaire d’être ainsi réunis, les pauvr’ et les grands de la terre devant ce petit nid.
  4. J’ai vu grandir une espérance avec les yeux du cœur. J’ai vu ce qu’une humble naissance apportait de chaleur. Pendant cette nuit mémorable, sentant confusément qu’il se produisait dans l’étable un grand événement.
  5. J’ai vu par delà cette crèche celui qui doit venir. j’ai vu s’entr’ouvrir une brèche éclairant l’avenir. J’avais du soleil plein la tête, j’étais au rendez-vous. Celui qu’annonçaient des prophètes, était là, parmi nous.

La partition ici Ce que j’ai vu

Le texte du chant ici ce que j’ai vu 2