image_pdfimage_print

Toujours plus ?!

Un culte pour réfléchir sur nos fonctionnements personnels et collectifs, pour déposer nos craintes et être encouragés!

Matériel :
Un arbre peint sur un grand carton
Post-it en forme de fleurs
Crayons
Panneaux avec des slogans vus dans les marches pour le climat

Préparation : Les textes des chœurs parlés ont été préparés avec les enfants de l’Ecole du Dimanche, les catéchumènes et des jeunes de la paroisse

Déroulement

• Prélude  et Accueil :
Je vous souhaite à tous et toutes la bienvenue dans cette église au nom du Seigneur, notre Dieu.
Au cours de ce culte, nous voulons nous prendre du temps pour  remercier Dieu pour la beauté et la générosité de sa Création, prendre le temps aussi pour réfléchir sur le rôle que Dieu nous a donné dans sa Création : l’admirer, la cultiver, la garder, en être responsable comme nous sommes responsables de nos frères et sœurs humains. Temps pour la Création, temps de réflexion, temps de prière, d’action, de protestation… au service et pour la gloire du Seigneur notre Dieu, Créateur de toute chose et Père de tous.
(tiré de Saison de la Création 2019, Toucher et être touché)
C’est lui qui vous souhaite la bienvenue pour ce culte.
Nous nous retrouvons ce matin en communion avec toute la création, nature puissante et fragile, féconde et bénie. Dieu, créateur et accompagnateur de nos vies et de notre monde, nous attend et nous accueille.
Nous voici invités à la louange et à la prière pour toute la Création, ce monde qui est autour de nous, en nous, et que nous connaissons parfois si peu.
Nous voici invités à l’écoute et la communion, enfants d’un même Père, nous sommes unis les uns aux autres et au monde pour toujours sous son soleil. Amen.

• Cantique : Laisse-nous, Seigneur, entrer (A 51-10/1-3)

• L’homme riche : (d’après Luc 12/16-21)
Voix 1 : Jésus raconte cette histoire :
Un homme riche a des terres qui produisent une bonne récolte.
Il se demande : « Qu’est-ce que je vais faire ? Je n’ai pas assez de place pour mettre ma récolte. »

Voix 2 : Il veut tout pour lui !
Voix 3 : Il ne pense qu’à lui !
Voix 2 : Il veut toujours plus !
Voix 3 : Il n’a rien compris !

Voix 4 : Alors, il se dit :
« Je vais démolir mes greniers et en construire de plus grands. J’y mettrai toute ma récolte et mes richesses. Ensuite, je me dirai : tu as là beaucoup de richesse, pour de nombreuses années. Repose-toi, mange bois et amuse-toi ! »

Voix 2 : Il veut tout pour lui !
Voix 3 : Il ne pense qu’à lui !
Voix 2 : Il veut toujours plus !
Voix 3 : Il n’a rien compris !

Voix 5 : Mais Dieu lui dit :
« Tu es fou ! Cette nuit, tu vas mourir. Et tout ce que tu as mis dans tes greniers, qui va l’avoir ? A quoi ça te servira?! »

Voix 6 : Il voulait tout pour lui !
Voix 7 : Il ne pensait qu’à lui !
Voix 6 : Il voulait toujours plus !
Voix 7 : Il n’avait rien compris !

• Interlude

• Plus ou plus ?
Voix 1 (adulte) : Cet homme riche dont parle Jésus, c’est nous en fait … ou en tout cas, nous lui ressemblons beaucoup ! Nous aussi nous en voulons toujours plus :
Voix 2 : Plus de jouets !
Voix 3 : Plus de vêtements !
Voix 4 : Plus de récoltes !
Voix 5 : Plus de rendements !
Voix 6 : Plus de productivité !
Voix 7 : Plus de richesses !
Voix 8 : Plus de pouvoir d’achat !
Voix 9 : Plus d’argent !
Voix 10 : Plus d’un tas de machins dont on n’a pas vraiment besoin…
Voix 11 : Sans oublier le dernier smartphone à la mode!

Voix 1 (adulte) : Nous sommes fous… Si nous mourons, qui aura ce que nous aurons accumulé ?
A quoi ça nous servira ?

Voix 9 : La planète n’en peut plus !
Voix 10 : La Création souffre…
Voix 11 : Les scientifiques tirent la sonnette d’alarme.
Voix 1 (adulte) : Et nos enfants sont dans la rue…

Manifestation silencieuse des enfants : les enfants défilent dans l’église avec les panneaux

• Prière : Prier en vérité (quelques phrases tirées de : Saison de la Création 2019, Toucher et être touché)
Seigneur, ce matin nous voulons avoir le courage de la lucidité sur nous-mêmes et notre façon de vivre :
C’est vrai, Seigneur, notre ignorance et notre orgueil, notre avidité et notre égoïsme ont abîmé ce monde que tu as créé pour le bonheur et pour la vie.
Tu as voulu faire de nous des partenaires, les gardiens et les jardiniers de ta Création. À quel moment l’avons-nous oublié ?
Pardonne-nous quand nous exploitons au lieu de cultiver, quand nous ravageons et anéantissons au lieu d’être les gardiens du foisonnement béni de ton jardin.
Pardonne-nous lorsque nous nous comportons comme des souverains absolus et égocentriques de ce monde, alors que tu en es le seul Seigneur et que nous n’en sommes qu’une infime partie.
Pardonne-nous lorsque nous ne reconnaissons pas ton amour à l’œuvre dans la terre fertile, dans l’eau qui arrose les sillons et la graine que tu fais germer et grandir.
Pardonne-nous lorsque nous ne voyons pas tes bénédictions dans le goût des fruits et le parfum des fleurs, dans la douceur des pluies et les couleurs de l’arc-en-ciel. Amen

• Chant : Maître des grands espaces (A 45-18/1-3)

• Prière : Remettre nos peurs
Quand je vois les terres agricoles se réduire comme peau de chagrin devant le béton et le bitume, je m’inquiète en me demandant ce que nous mangerons demain.

Quand je vois les espaces naturels sacrifiés pour le profit et l’argent, j’ai envie de pleurer sur ces chefs d’œuvre que la nature avait si patiemment construits.

Quand je vois mes frères et sœurs humains chassés de chez eux par les dérèglements climatiques, je suis triste pour eux et j’ai peur que ce soit mon tour, un jour.

Quand je vois la terre malade des pesticides, l’eau empoisonnée, l’air de moins en moins respirables, je me sens impuissant et désemparé.

Quand je vois tous les combats à mener pour que, demain, la vie soit encore possible et belle sur cette terre, j’ai peur de manquer de force et de courage.

Ces peurs, ces inquiétudes, ces découragements, ces colères, qui pourraient nous conduire au désespoir ou à la violence, nous te les remettons, Seigneur, pour que tu nous guides vers un chemin de vie. Amen

• Chant : Mon âme se repose en Dieu

• Ce que nous faisons :
Aujourd’hui, bien des voix s’élèvent pour dire que la terre, notre maison, la Création que le Seigneur nous a confiée est abîmée et en danger. Beaucoup d’entre nous ont entendu, compris et veulent agir.
Je suis sûre que parmi vous beaucoup font au moins un petit geste pour réduire les déchets, pour économiser l’énergie… un petit geste pour la planète. Je vais faire passer ces petits post-it (post-it en forme de fleur) et des crayons et je vous invite à écrire sur ce post-it un exemple de petit geste que vous faites. Et si vraiment vous ne faites rien, réfléchissez, trouvez quelque chose que vous pourriez faire et ensuite, vous écrivez sur le post-it ce que vous vous engagez à faire.

Au travail…

Les enfants ramassent les post-it et les collent sur l’arbre.

• Interlude

• Regarder vers le Christ :
Finalement, il y a beaucoup de petits gestes… et ce n’est déjà pas rien. Ce sont les petits ruisseaux qui en se rassemblant forment un jour les grandes rivières.
Mais nous savons que ce n’est pas encore assez : ce sont des changements plus profonds dans notre manière de pensée et dans notre mode de vie, qu’il nous faut opérer. Comment ?
Nous enfermer dans une culpabilité stérile ne servirait à rien.
Baisser les bras non plus… Alors ?
Musique de Mission impossible
Mission impossible, peut-être pas. Mission difficile, ça oui. Alors regardons vers le Christ qui nous ouvre des chemins de vie :

Voix 1 : Lorsque des gens inquiets pour aujourd’hui et demain interrogent Jésus, il leur répond de contempler les lys des champs et les petits oiseaux…
Voix 2 : Pour voir, dans la beauté de la Création, l’amour de Dieu à l’œuvre.
Voix 3 : Contempler.

Voix 1 : Lorsque Jésus prend un morceau de pain ou une gorgée d’eau, il remercie d’abord Dieu…
Voix 2 : Parce que dire merci, c’est recevoir toute chose comme un don et non comme un dû, comprendre qu’on en est bénéficiaire et non propriétaire.
Voix 3 : Dire merci.

Voix 1 : Lorsque Jésus parle des relations humaines, il insiste sur la solidarité, la fraternité, le partage, le souci de l’autre, l’amour.
Voix 2 : C’est notre vocation d’humain, notre vocation de chrétien, notre vocation d’enfant de Dieu et notre responsabilité.
Voix 3 : Partager.

Voix 1 : Contempler
Voix 2 : Dire merci
Voix 3 : Partager…

• Chant des enfants : Merci

• Prière : (Saison de la Création 2019, Toucher et être touché)
Dieu de la création et de la vie, nous voulons te dire merci pour le choix que tu nous donnes entre la vie et la mort, entre la bénédiction et la malédiction. Sans relâche, tu nous invites à choisir la vie, afin que nous puissions vivre, nous et nos enfants et les enfants de nos enfants. Tu nous rappelles qu’il est encore possible de faire le choix de la vie, en suivant ton grand commandement d’amour. De choisir la vie et d’y mettre toute notre énergie. (D’après Deutéronome 32.15–20.)

Seigneur, rappelle-nous de nous émerveiller chaque jour de la beauté de la nature. Aide-nous à prendre conscience du fragile équilibre qui régit la biodiversité dont nous ne sommes qu’une petite part.

Merci, Seigneur, pour toutes les merveilles de ta Création : merci pour la couleur des fleurs et le goût des fruits mûrs, merci pour le chant des oiseaux et le souffle du vent, merci pour la chaleur du soleil et la fraicheur des pluies, merci pour l’immensité des montagnes et l’ombre des forêts. Merci pour la vie !

Fais grandir en nous la détermination à respecter toute forme de vie et à prendre notre part de responsabilité dans la transformation du monde. Donne-nous un regard critique et constructif sur notre mode de vie.

Mets en nous le réalisme, la créativité et le courage dont nous avons besoin pour convertir nos consciences, changer nos modes de vie, porter des projets alternatifs, produire les changements nécessaires à la survie de notre terre et de notre humanité.

Ne laisse pas le fatalisme ni le défaitisme venir à bout de nos convictions. Ne laisse pas les obstacles atteindre notre espérance et notre engagement pour la sauvegarde de ta Création et le respect de la vie.
Et comme Jésus-Christ nous l’a enseigné, nous disons ensemble…

• Notre Père
qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent
le règne, la puissance et la gloire,
pour les siècles des siècles. Amen.

• Cantique : Psaume de la Création

• Annonces

• Offrande

• Prière d’offrande
Seigneur, nous te remettons notre offrande. Par nos dons, nous te disons merci pour tous les biens dont tu as comblé et nous partageons un peu de ce que nous avons avec nos frères et sœurs moins chanceux. Amen.

• Cantique : A 36-30 (modifié)

• Etre encouragé :
Toutes ces fleurs (post-it) sur cet arbre sont autant de petits gestes, aucun n’est suffisant, mais chacun est important. Alors en sortant, je vous invite à en prendre un, en choisir un et à vous laisser interpeller, encourager, inspirer pour essayer de faire ce qu’un autre que vous fait déjà et que vous pouvez peut-être faire aussi à l’avenir.

• Envoi et bénédiction : (d’après Saison de la Création 2019, Toucher et être touché)
Allons, comme des gens qui attendent l’aurore, puis le jour qui n’en finit plus. Allons, simples comme des enfants, prudents comme des sages ; allons et ne tremblons pas. Allons pour aimer la terre et ses vivants, avec au fond de nous l’éclat de l’amour, la chaleur de la joie, et la lumière de l’espérance.
Recevez la bénédiction de la part du Seigneur.
Que votre cœur se repose dans l’immense amour du Père. Que les années, les saisons et les heures ne puissent s’écouler sans vous rapprocher de lui. Que parole et silence ne vous séparent jamais de nos frères et sœurs. Et que sur la terre, vous soit toujours donné un cœur qui aime Dieu, ses enfants et sa Création toute entière. Amen.

Crédit : Claire De Lattre-Duchet (UEPAL)