Culte pour des familles « Chanter un chant nouveau au Seigneur »

images_Capture_decran_2016-04-12_a_15.04.10Culte pour des familles « Chanter un chant nouveau au Seigneur »

 Idée :  Dans nos communautés nous trouvons parfois une assemblée très diverse : diversité d’origines, de cultures, d’âges et de goûts … Et si l’exemple de la musique nous aidait à former, au-delà de nos différences, une chorale, où chaque voix chante à sa façon « Alleluia» au même Seigneur Dieu? Ce culte a été préparé avec des membres de l’EPUdF Houilles – Sartrouville – Maisons Lafitte venant de différentes pays et qui apportent au culte un chant spécifique de chez eux.


Musique 
Déroulement de la célébration: 

 Accueil et Ouverture

« La grâce et la paix sont vous données

de la part de Dieu qui nous rassemble

et de Jésus Christ qui nous aime et nous conduit. »

Prière

Seigneur,

nous voici rassemblés dans la joie de ta présence. 

Tu connais chacun d’entre nous, 

nos désirs, nos joies et nos peines.

Nous venons vers toi, entrons dans ta maison.

Et nous te remercions d’être là pour nous,

Et de nous accueillir par ta présence.

Que nos cœurs viennent à ta rencontre dans la prière.

Amen ! 

Chant :  « Veux-tu briser du péché le pouvoir? » (Ailes de la Foi, Nr.609) – tradition camerounaise

Louange :  Psaume 96* « Chantez pour le Seigneur un chant nouveau »

Que tout l’univers célèbre l’Eternel, son roi1 ! Chantez à l’Eternel un cantique nouveau ! Chantez à l’Eternel, vous, gens du monde entier ! 

2 Chantez à l’Eternel et louez-le pour ce qu’il est ! Annoncez chaque jour la joyeuse nouvelle de son salut ! 

3 Oui, publiez sa gloire au milieu des nations ! Racontez ses merveilles chez tous les peuples ! 

4 Car l’Eternel est grand et comblé de louanges, et il est redoutable bien plus que tous les dieux. 

5 Car tous les dieux des peuples ne sont que du néant, alors que l’Eternel a fait le ciel. 

6 Splendeur et majesté rayonnent de son être, et puissance et beauté ornent son sanctuaire. 

7 Célébrez l’Eternel, vous, nations de la terre, célébrez l’Eternel en proclamant sa gloire et sa puissance. 

8 Célébrez l’Eternel et son nom glorieux !

Chant (tous) : ( avec des mouvements)  Allélu, Alléluia, Alléluia…

(d’abord en français uniquement ; peut être repris à plusieurs reprises en ajoutant des langues; extrait de « Das Kindergesangbuch, Ulrike Adelbert, édition Claudius)  ) 

allelu allelu - copie

Par la lecture du texte qui j’ai choisi, nous avons une vue dans le ciel.

C’est Jean qui voit la porte ouverte et l’Esprit lui a permis d’y regarder, d’y voir.

Alors, je vous lis ce qu’il a vu :

Apc 4,1-4.8-11 (souligner l’aspect de « chant »)

1 Après cela, je vis une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue me parler au début et qui résonnait comme une trompette me dit : Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver après cela. 

2 à l’instant, l’Esprit se saisit de moi. Et voici : il y avait un trône dans le ciel. Et sur ce trône quelqu’un siégeait. 

3 Celui qui siégeait avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine. Un arc-en-ciel entourait le trône, brillant comme l’émeraude. 

4 Autour du trône se trouvaient vingt-quatre trônes. Et sur ces trônes siégeaient vingt-quatre vieillards. Ils étaient vêtus de blanc, et portaient des couronnes d’or sur la tête. 

8 Chacun de ces quatre êtres vivants avait six ailes couvertes d’yeux par-dessus et par-dessous. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : Saint, saint, saint le Seigneur, le Dieu tout-puissant, celui qui était, qui est et qui vient. 

9 Et chaque fois que les êtres vivants présentent leur adoration, leur hommage et leur reconnaissance à celui qui siège sur le trône, à celui qui vit éternellement,

10 les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui siège sur le trône et adorent celui qui vit éternellement. Ils déposent leurs couronnes devant le trône, 

11 en disant : Tu es digne, Seigneur notre Dieu, qu’on te donne gloire, honneur et puissance, car tu as créé tout ce qui existe, l’univers entier doit son existence et sa création à ta volonté.

Au ciel, ceux qui sont autour du trône, chantent. Les quatre êtres vivants pleins d’yeux devant et derrière. Les vingt-quatre habillés de vêtement blanc, sur leurs têtes, des couronnes d’or. Ils chantent, donnent gloire à Dieu : « Tu es digne, notre Seigneur, notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car c’est toi qui as tout créé ! »

–> Nous aussi, sur la terre, nous sommes invités à chanter la gloire du Seigneur, notre Dieu !

Mais d’abord, je vous invite à la prière !

Prière de louange – Le cosmos est son sanctuaire

Louez le Seigneur dans le cosmos,

Son sanctuaire d’un rayon de 100 000 millions d’années lumière.

Louez-le par les étoiles et les espaces interstellaires.

Louez-le par les galaxies et les espaces intergalactiques.

Louez-le par les atomes et les vides intra-atomiques.

Louez-le avec le violon et la flûte et avec le saxophone.

Louez-le avez les clarinettes et le cor,

Avec des clairons et des trombones.

Louez-les avec des violes et des violoncelles,

Avec des pianos et des synthétiseurs.

Louez-le avec le blues et le jazz, le rock et le rap,

Et avec des orchestres symphoniques,

Avec des slams et la 5e de Beethoven,

Avec des guitares et des percussions.

Louez-le avec des CD et des enregistrements numériques.

Que tout ce qui respire loue le Seigneur,

Toute cellule vivante,

Alléluia !

(d’après Ernesto Cardenal, dans : Livre des Prières, Soc.Lutherienne, p.212)

Chant : en Congolais par des membres congolais de la paroisse 

« Prédication »   Interview avec Mme Musique (I : Interviewer ; M : Mme Musique)

Interview Mme Musique

I : Bonjour Madame Musique, je suis heureux d’avoir l’occasion aujourd’hui de vous parler une fois personnellement. Puis-je…excusez moi…commencer avec une question indiscrète ? Je sais que, normalement, on ne pose pas cette question…mais… Puis-je vous demander votre âge ?

M : Ne vous inquiétez pas, à partir d’un certain âge – au contraire – c’est un honneur de répondre. Je suis déjà bien vieille… aussi âgée que l’homme lui-même, le chant du vent dans les forêts, le vacarme des tempêtes, le murmure  des arbres creux ou le bruissement des vagues de la mer… Les hommes se sont inspirés des chants de la nature. Mais vous savez : je suis toujours restée jeune, d’une certaine manière.

I : Vous voulez dire, que depuis des milliers d’années, à chaque époque vous avez de nouveau reçu une apparence nouvelle, une beauté nouvelle ?

M : Mais oui ! Dans ma garde-robe, il y a de tout… Il y a eu les tuniques de l’antiquité, les ternes des troubadours, les robes élégantes du style classique ou les costumes à paillettes des années 80, les tee-shirts et casquettes des rappers ou les queues de pie des grands chefs d’orchestres…et j’en passe.

J’ai vraiment porté toutes les garde-robes de toutes les époques, …vraiment, je peux vous l’assurer.

I : C’est vrai, vous avez des fans enthousiastes. Vous touchez les cœurs des jeunes et des personnes âgées, les solitaires ou les grandes foules…

M : Hélas, il existe aussi des souvenirs difficiles et douloureux : Les gens m’utilisent aussi pour faire la guerre, pour attirer les foules ou pour faire de la propagande.

I : Permettez moi encore de poser une autre question personnelle ? Est-ce que vous vivez seule ou en famille ?

M : Je ne suis jamais seule. J’ai une sœur et nous nous entendons vraiment bien. Nous sommes inséparables, vraiment : Ma sœur s’appelle :  Joie. Elle m’accompagne déjà, quand le petit garçon à la maternelle frappe pour la première fois avec de simples baguettes sur la table. Il faut voir le bonheur des petits quand ils entendent leur propre musique. Je crois que ma sœur est en grande partie la raison de mon succès !

I : Ah, oui ! Et avez-vous encore d’autres membres de votre famille que vous aimez bien ?

M : Oui, j’ai encore un frère – il s’appelle : Ensemble. Il nous réunit tous ensemble, on fait une super équipe. Vous pouvez le remarquer partout : Mon frère, l’esprit d’ensemble, parle à droite et à gauche, aux gens de tous les âges, de toutes les professions…et il les réunit pour faire une communauté, un ensemble ! J’apprécie beaucoup mon frère, je vous l’avoue. Il crée l’harmonie des sons, c’est la vie même.

I : Il me semble que vous avez alors une famille parfaite, sans soucis.

M : Eh ben… La famille n’est pas toujours rigolote non plus. J’ai un demi-frère qui est assez fatigant, vous savez. Il s’appelle monsieur Bruit. Vous savez : ma mère, Madame Acoustique, a eu un jour une aventure avec M. Sonore (M. Fracas),… Bon, le résultat, c’est mon demi-frère… Il est difficile et fatiguant. Ce que lui manque, c’est de la finesse. Et du coup, il compense presque tout par les décibels… Plus fort, plus sonore..  Depuis qu’il s’est marié avec Madame Civilisation, une dame très dominante et… bon, je passe : il est très difficile. Madame Civilisation lui finance tout ce qui est technique et cela lui ouvre des tas de possibilités. Mon frère Bruit me pousse dans des bars, des discothèques et utilise des amplificateurs. Je ne le comprends pas. Moi, je préfère les tons doux….. Mais il faut avouer qu’il a quand même un certain succès… Il a des adorateurs…

I: Je vous remercie pour votre franchise et pour ce que vous partagez avec moi. Est-ce que vous avez aussi une connaissance dans votre vie qui est très importante?

M: Oh, oui, j’en ai une. C’est quelque chose qui me touche profondément. J’ai une relation très ancienne avec le secret, le mystère. Il m’a toujours accompagné quand j’ai fréquenté l’humanité, à toutes les époques. Le mystère traverse avec moi le monde et les coeurs des hommes. J’aime être présente dans des chansons d’enfant ou sur les planches pour danser, je me promène quand il y a des défilés festifs et je m’arrête dans des salles de concert. Je tourne autour de la table de communion et j’invite les cœurs au voyage de l’indicible. Et cela, je ne saurai le faire qu’en pleine communion avec mon compagnon, le mystère et la sainteté.

I: Ah oui, je vois… Une dernière question: Comment voyez-vous l’avenir?

M: Je suis complètement sereine. Dans le futur aussi, il y aura des personnes qui m’apprécieront. Je suis vraiment confiante en ce qui concerne l’avenir.

I: Pardon, je ne comprends pas complètement….

M: Vous savez… Vous connaissez certainement les hommes. Pour tous, viendra le moment où différentes choses perdront leur intérêt. L’argent et l’économie. L’information et les sensations deviendront futiles. Nous tous devrons lâcher prise puisque nous ne pourrons les garder dans l’au-delà! « La dernière chemise n’a pas de poches. » dit un proverbe.

Mais, moi, la musique, j’accompagnerai les personnes dans ce nouveau monde. Puisque j’y suis invitée. Là-bas,  ils feront de la musique… Ce sera très, très différent, certes. Des grands concerts et des orchestres extraordinaires ne seront que peu de choses par rapport à la musique que nous entendrons. Une chose est sûre: il y aura l’harmonie des harmonies. Et c’est la raison pour laquelle j’y serai aussi, c’est pourquoi j’y suis invitée.

Vous savez, je ne suis pas seulement une vieille dame. Peut-être que vous trouverez cela un peu pathétique, mais je vous le dis quand même: Je porte – comme une sorte de collier – le chant de l’éternité à travers le temps.

I: Chère Madame Musique, je vous remercie pour cet entretien.

Silence

Confession de foi (sur la musique pour louer Dieu)

Dieu,

Tu es à l’origine du monde,

Et tu es son aboutissement.

Tu as créé toutes les choses visibles,

Même l’amour, la joie et la musique.

Jésus,

Tu es venu vers nous

Pour partager la réalité de notre vie :

Avec ses différentes mélodies,

Une musique de joie, une en caractère mineur.

Tu es venu nous apporter des nouveaux accords,

des nouveaux rythmes.

Esprit,

Toi, le souffle de nos mélodies,

Tu nous pousses à la vie.

Tu vis en nous, 

Tu fais chanter à nos cœurs des louanges.

Et tu nous relies à ton Eglise,

Frères et sœurs qui unissent leur voix.

Chant (tous) :  Alléluia 12-01 Je louerai l’Eternel

Offrande

Annonces, informations, nouvelles

Prière d’intercession:

Seigneur, notre Dieu, aide les églises, pour que nous ressentions ta présence dans les cultes, dans la musique et les chants… Que la musique de l’éternité nous touche dans notre temps, notre quotidien.

Seigneur, notre Dieu, Réunis les pays et nations par des fêtes avec des chants, de la danse et de la musique. Réunis les, fais que les différences ne gênent pas l’union des cœurs, mais montrent plutôt la richesse de ta création.

Bénis l’utilisation du piano…des instruments pour ta louange…

Encourage, par de belles mélodies et de chants profonds, les hommes et femmes qui sont dans la détresse, qui sont découragés par la maladie ou les coups durs de la vie.

Par nos chants et nos louanges, nous nous unissons aux hymnes de gloire dont a parlé Jean quand il a vu les portes entrouvertes, quand il a pu entendre cette musique céleste, harmonieuse de ton royaume que nous attendons. Nous l’attendons, et nous te prions pour sa venue avec la prière que ton fils nous a enseignée :

« Notre Père »

Notre Père qui es aux cieux, 

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne, 

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous soumets pas à la tentation 

mais délivre-nous du mal, 

car c’est à toi qu’appartiennent  

le règne, la puissance et la gloire, 

aux siècles des siècles. Amen.

Envoi:

S’il existe une sorte de musique du futur,

Elle est venue vers nous le jour de Pâques.

Pour saluer le monde nouveau,

Où la mort et la souffrance ne seront plus.

Cette musique devrait être une musique extraordinaire,

Qui n’est pas écrite pour des trompettes, des orgues ou des pianos,

mais qui est composée pour ta création entière :

Pour chaque créature qui gémit -,

Afin que le monde entier s’y accorde,

Et que grands et petits, même encore les larmes aux yeux,

poussent des crie d’allégresse.

Bénédiction

Que le Seigneur te bénisse et te garde !

Que le Seigneur fasse briller sa face sur toi et t’accorde sa grâce !

Que le Seigneur lève sa face vers toi 

Chant (tous) : Alléluia   62-86 Toi, lève-toi…

 

Capture decran 2016-04-12 a 15.04.10

Culte pour des familles « Chanter un chant nouveau au Seigneur »

 Idée :  Dans nos communautés nous trouvons parfois une assemblée très diverse : diversité d’origines, de cultures, d’âges et de goûts … Et si l’exemple de la musique nous aidait à former, au-delà de nos différences, une chorale, où chaque voix chante à sa façon « Alleluia» au même Seigneur Dieu? Ce culte a été préparé avec des membres de l’EPUdF Houilles – Sartrouville – Maisons Lafitte venant de différentes pays et qui apportent au culte un chant spécifique de chez eux.


Déroulement de la célébration: 

Musique 

Accueil et Ouverture

« La grâce et la paix sont vous données

de la part de Dieu qui nous rassemble

et de Jésus Christ qui nous aime et nous conduit. »

Prière

Seigneur,

nous voici rassemblés dans la joie de ta présence. 

Tu connais chacun d’entre nous, 

nos désirs, nos joies et nos peines.

Nous venons vers toi, entrons dans ta maison.

Et nous te remercions d’être là pour nous,

Et de nous accueillir par ta présence.

Que nos cœurs viennent à ta rencontre dans la prière.

Amen ! 

Chant :  « Veux-tu briser du péché le pouvoir? » (Ailes de la Foi, Nr.609) – tradition camerounaise

Louange :  Psaume 96* « Chantez pour le Seigneur un chant nouveau »

Que tout l’univers célèbre l’Eternel, son roi1 ! Chantez à l’Eternel un cantique nouveau ! Chantez à l’Eternel, vous, gens du monde entier ! 

2 Chantez à l’Eternel et louez-le pour ce qu’il est ! Annoncez chaque jour la joyeuse nouvelle de son salut ! 

3 Oui, publiez sa gloire au milieu des nations ! Racontez ses merveilles chez tous les peuples ! 

4 Car l’Eternel est grand et comblé de louanges, et il est redoutable bien plus que tous les dieux. 

5 Car tous les dieux des peuples ne sont que du néant, alors que l’Eternel a fait le ciel. 

6 Splendeur et majesté rayonnent de son être, et puissance et beauté ornent son sanctuaire. 

7 Célébrez l’Eternel, vous, nations de la terre, célébrez l’Eternel en proclamant sa gloire et sa puissance. 

8 Célébrez l’Eternel et son nom glorieux !

Chant (tous) : ( avec des mouvements)  Allélu, Alléluia, Alléluia…

(d’abord en français uniquement ; peut être repris à plusieurs reprises en ajoutant des langues; extrait de « Das Kindergesangbuch, Ulrike Adelbert, édition Claudius)  ) 

allelu allelu - copie

Par la lecture du texte qui j’ai choisi, nous avons une vue dans le ciel.

C’est Jean qui voit la porte ouverte et l’Esprit lui a permis d’y regarder, d’y voir.

Alors, je vous lis ce qu’il a vu :

Apc 4,1-4.8-11 (souligner l’aspect de « chant »)

1 Après cela, je vis une porte ouverte dans le ciel. Et la voix que j’avais entendue me parler au début et qui résonnait comme une trompette me dit : Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver après cela. 

2 à l’instant, l’Esprit se saisit de moi. Et voici : il y avait un trône dans le ciel. Et sur ce trône quelqu’un siégeait. 

3 Celui qui siégeait avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine. Un arc-en-ciel entourait le trône, brillant comme l’émeraude. 

4 Autour du trône se trouvaient vingt-quatre trônes. Et sur ces trônes siégeaient vingt-quatre vieillards. Ils étaient vêtus de blanc, et portaient des couronnes d’or sur la tête. 

8 Chacun de ces quatre êtres vivants avait six ailes couvertes d’yeux par-dessus et par-dessous. Jour et nuit, ils ne cessent de dire : Saint, saint, saint le Seigneur, le Dieu tout-puissant, celui qui était, qui est et qui vient. 

9 Et chaque fois que les êtres vivants présentent leur adoration, leur hommage et leur reconnaissance à celui qui siège sur le trône, à celui qui vit éternellement,

10 les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui siège sur le trône et adorent celui qui vit éternellement. Ils déposent leurs couronnes devant le trône, 

11 en disant : Tu es digne, Seigneur notre Dieu, qu’on te donne gloire, honneur et puissance, car tu as créé tout ce qui existe, l’univers entier doit son existence et sa création à ta volonté.

Au ciel, ceux qui sont autour du trône, chantent. Les quatre êtres vivants pleins d’yeux devant et derrière. Les vingt-quatre habillés de vêtement blanc, sur leurs têtes, des couronnes d’or. Ils chantent, donnent gloire à Dieu : « Tu es digne, notre Seigneur, notre Dieu, de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance, car c’est toi qui as tout créé ! »

–> Nous aussi, sur la terre, nous sommes invités à chanter la gloire du Seigneur, notre Dieu !

Mais d’abord, je vous invite à la prière !

Prière de louange – Le cosmos est son sanctuaire

Louez le Seigneur dans le cosmos,

Son sanctuaire d’un rayon de 100 000 millions d’années lumière.

Louez-le par les étoiles et les espaces interstellaires.

Louez-le par les galaxies et les espaces intergalactiques.

Louez-le par les atomes et les vides intra-atomiques.

Louez-le avec le violon et la flûte et avec le saxophone.

Louez-le avez les clarinettes et le cor,

Avec des clairons et des trombones.

Louez-les avec des violes et des violoncelles,

Avec des pianos et des synthétiseurs.

Louez-le avec le blues et le jazz, le rock et le rap,

Et avec des orchestres symphoniques,

Avec des slams et la 5e de Beethoven,

Avec des guitares et des percussions.

Louez-le avec des CD et des enregistrements numériques.

Que tout ce qui respire loue le Seigneur,

Toute cellule vivante,

Alléluia !

(d’après Ernesto Cardenal, dans : Livre des Prières, Soc.Lutherienne, p.212)

Chant : en Congolais par des membres congolais de la paroisse 

« Prédication »   Interview avec Mme Musique (I : Interviewer ; M : Mme Musique)

Interview Mme Musique

I : Bonjour Madame Musique, je suis heureux d’avoir l’occasion aujourd’hui de vous parler une fois personnellement. Puis-je…excusez moi…commencer avec une question indiscrète ? Je sais que, normalement, on ne pose pas cette question…mais… Puis-je vous demander votre âge ?

M : Ne vous inquiétez pas, à partir d’un certain âge – au contraire – c’est un honneur de répondre. Je suis déjà bien vieille… aussi âgée que l’homme lui-même, le chant du vent dans les forêts, le vacarme des tempêtes, le murmure  des arbres creux ou le bruissement des vagues de la mer… Les hommes se sont inspirés des chants de la nature. Mais vous savez : je suis toujours restée jeune, d’une certaine manière.

I : Vous voulez dire, que depuis des milliers d’années, à chaque époque vous avez de nouveau reçu une apparence nouvelle, une beauté nouvelle ?

M : Mais oui ! Dans ma garde-robe, il y a de tout… Il y a eu les tuniques de l’antiquité, les ternes des troubadours, les robes élégantes du style classique ou les costumes à paillettes des années 80, les tee-shirts et casquettes des rappers ou les queues de pie des grands chefs d’orchestres…et j’en passe.

J’ai vraiment porté toutes les garde-robes de toutes les époques, …vraiment, je peux vous l’assurer.

I : C’est vrai, vous avez des fans enthousiastes. Vous touchez les cœurs des jeunes et des personnes âgées, les solitaires ou les grandes foules…

M : Hélas, il existe aussi des souvenirs difficiles et douloureux : Les gens m’utilisent aussi pour faire la guerre, pour attirer les foules ou pour faire de la propagande.

I : Permettez moi encore de poser une autre question personnelle ? Est-ce que vous vivez seule ou en famille ?

M : Je ne suis jamais seule. J’ai une sœur et nous nous entendons vraiment bien. Nous sommes inséparables, vraiment : Ma sœur s’appelle :  Joie. Elle m’accompagne déjà, quand le petit garçon à la maternelle frappe pour la première fois avec de simples baguettes sur la table. Il faut voir le bonheur des petits quand ils entendent leur propre musique. Je crois que ma sœur est en grande partie la raison de mon succès !

I : Ah, oui ! Et avez-vous encore d’autres membres de votre famille que vous aimez bien ?

M : Oui, j’ai encore un frère – il s’appelle : Ensemble. Il nous réunit tous ensemble, on fait une super équipe. Vous pouvez le remarquer partout : Mon frère, l’esprit d’ensemble, parle à droite et à gauche, aux gens de tous les âges, de toutes les professions…et il les réunit pour faire une communauté, un ensemble ! J’apprécie beaucoup mon frère, je vous l’avoue. Il crée l’harmonie des sons, c’est la vie même.

I : Il me semble que vous avez alors une famille parfaite, sans soucis.

M : Eh ben… La famille n’est pas toujours rigolote non plus. J’ai un demi-frère qui est assez fatigant, vous savez. Il s’appelle monsieur Bruit. Vous savez : ma mère, Madame Acoustique, a eu un jour une aventure avec M. Sonore (M. Fracas),… Bon, le résultat, c’est mon demi-frère… Il est difficile et fatiguant. Ce que lui manque, c’est de la finesse. Et du coup, il compense presque tout par les décibels… Plus fort, plus sonore..  Depuis qu’il s’est marié avec Madame Civilisation, une dame très dominante et… bon, je passe : il est très difficile. Madame Civilisation lui finance tout ce qui est technique et cela lui ouvre des tas de possibilités. Mon frère Bruit me pousse dans des bars, des discothèques et utilise des amplificateurs. Je ne le comprends pas. Moi, je préfère les tons doux….. Mais il faut avouer qu’il a quand même un certain succès… Il a des adorateurs…

I: Je vous remercie pour votre franchise et pour ce que vous partagez avec moi. Est-ce que vous avez aussi une connaissance dans votre vie qui est très importante?

M: Oh, oui, j’en ai une. C’est quelque chose qui me touche profondément. J’ai une relation très ancienne avec le secret, le mystère. Il m’a toujours accompagné quand j’ai fréquenté l’humanité, à toutes les époques. Le mystère traverse avec moi le monde et les coeurs des hommes. J’aime être présente dans des chansons d’enfant ou sur les planches pour danser, je me promène quand il y a des défilés festifs et je m’arrête dans des salles de concert. Je tourne autour de la table de communion et j’invite les cœurs au voyage de l’indicible. Et cela, je ne saurai le faire qu’en pleine communion avec mon compagnon, le mystère et la sainteté.

I: Ah oui, je vois… Une dernière question: Comment voyez-vous l’avenir?

M: Je suis complètement sereine. Dans le futur aussi, il y aura des personnes qui m’apprécieront. Je suis vraiment confiante en ce qui concerne l’avenir.

I: Pardon, je ne comprends pas complètement….

M: Vous savez… Vous connaissez certainement les hommes. Pour tous, viendra le moment où différentes choses perdront leur intérêt. L’argent et l’économie. L’information et les sensations deviendront futiles. Nous tous devrons lâcher prise puisque nous ne pourrons les garder dans l’au-delà! « La dernière chemise n’a pas de poches. » dit un proverbe.

Mais, moi, la musique, j’accompagnerai les personnes dans ce nouveau monde. Puisque j’y suis invitée. Là-bas,  ils feront de la musique… Ce sera très, très différent, certes. Des grands concerts et des orchestres extraordinaires ne seront que peu de choses par rapport à la musique que nous entendrons. Une chose est sûre: il y aura l’harmonie des harmonies. Et c’est la raison pour laquelle j’y serai aussi, c’est pourquoi j’y suis invitée.

Vous savez, je ne suis pas seulement une vieille dame. Peut-être que vous trouverez cela un peu pathétique, mais je vous le dis quand même: Je porte – comme une sorte de collier – le chant de l’éternité à travers le temps.

I: Chère Madame Musique, je vous remercie pour cet entretien.

Silence

Confession de foi (sur la musique pour louer Dieu)

Dieu,

Tu es à l’origine du monde,

Et tu es son aboutissement.

Tu as créé toutes les choses visibles,

Même l’amour, la joie et la musique.

Jésus,

Tu es venu vers nous

Pour partager la réalité de notre vie :

Avec ses différentes mélodies,

Une musique de joie, une en caractère mineur.

Tu es venu nous apporter des nouveaux accords,

des nouveaux rythmes.

Esprit,

Toi, le souffle de nos mélodies,

Tu nous pousses à la vie.

Tu vis en nous, 

Tu fais chanter à nos cœurs des louanges.

Et tu nous relies à ton Eglise,

Frères et sœurs qui unissent leur voix.

Chant (tous) :  Alléluia 12-01 Je louerai l’Eternel

Offrande

Annonces, informations, nouvelles

Prière d’intercession:

Seigneur, notre Dieu, aide les églises, pour que nous ressentions ta présence dans les cultes, dans la musique et les chants… Que la musique de l’éternité nous touche dans notre temps, notre quotidien.

Seigneur, notre Dieu, Réunis les pays et nations par des fêtes avec des chants, de la danse et de la musique. Réunis les, fais que les différences ne gênent pas l’union des cœurs, mais montrent plutôt la richesse de ta création.

Bénis l’utilisation du piano…des instruments pour ta louange…

Encourage, par de belles mélodies et de chants profonds, les hommes et femmes qui sont dans la détresse, qui sont découragés par la maladie ou les coups durs de la vie.

Par nos chants et nos louanges, nous nous unissons aux hymnes de gloire dont a parlé Jean quand il a vu les portes entrouvertes, quand il a pu entendre cette musique céleste, harmonieuse de ton royaume que nous attendons. Nous l’attendons, et nous te prions pour sa venue avec la prière que ton fils nous a enseignée :

« Notre Père »

Notre Père qui es aux cieux, 

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne, 

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous soumets pas à la tentation 

mais délivre-nous du mal, 

car c’est à toi qu’appartiennent  

le règne, la puissance et la gloire, 

aux siècles des siècles. Amen.

Envoi:

S’il existe une sorte de musique du futur,

Elle est venue vers nous le jour de Pâques.

Pour saluer le monde nouveau,

Où la mort et la souffrance ne seront plus.

Cette musique devrait être une musique extraordinaire,

Qui n’est pas écrite pour des trompettes, des orgues ou des pianos,

mais qui est composée pour ta création entière :

Pour chaque créature qui gémit -,

Afin que le monde entier s’y accorde,

Et que grands et petits, même encore les larmes aux yeux,

poussent des crie d’allégresse.

Bénédiction

Que le Seigneur te bénisse et te garde !

Que le Seigneur fasse briller sa face sur toi et t’accorde sa grâce !

Que le Seigneur lève sa face vers toi 

Chant (tous) : Alléluia   62-86 Toi, lève-toi…