image_pdfimage_print

« Lumière  où es tu? » est une  belle proposition de chœur parlé de Débora Mistretta (UEPAL). Ce texte peut être utilisé en guise de remise en question ( confession des pêché) et précéder une prière ou être une pièce de noël, narration Biblique. Lu ou joué. L’intérêt de la scène est de partir d’un fait de société pour aller vers l’annonce de l’Évangile.

Personnages : Une femme – Un homme  – Un journaliste  – Un jeune   – Un enfant

Les acteurs arrivent sur scène avec les personnages, et son histoire. Comme s’ils étaient face à une caméra, face au monde, face à Dieu. Concernant la mise en scène, ils sont assis comme dans une salle d’attente et chacun, à leur tour, s’avancent face au public pour parler.

Le chœur : Phrase qui peut être narrée, chantée, dictée, accompagnée d’un son musical comme l’orgue ou autre.

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, ce sont là de bien grands mots, pour un si petit  monde où chacun fait son nid.

Une femme « Je suis fatiguée, fatiguée de ces gens qui cours et cours partout, je suis fatiguée de ce temps qui passe ».

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, tu es bien connue, mais dis-moi, t’ai-je déjà rencontrée ?

Un homme «  Je n’ai pas le temps »

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, dans le monde tu dis tu es, je t’ai cherchée, je ne t’ai pas rencontrée, où es-tu ?

Un jeune  «  Que voulez-vous que je vous dise, je dois bosser, étudier, c’est comme cela, je n’ai pas le temps pour vos bêtises. Je dois continuer à avancer, peu importe les circonstances. Nora est enceinte, elle veut garder le petit. Et moi, et bien, je ne sais pas. Je n’ai pas grand-chose à dire de toute façon. C’est mon enfant, mais c’est son corps et puis, moi, je suis le père, et, je suis seul . »

Le chœur Oh, lumière et paix dans le monde, ce sont là de bien grands mots, pour un si petit monde où chacun fait son nid.

Un journaliste «  Ville détruite, ville bombardée, suicide, mort à annoncer, débats à continuer,  je ne dirai pas que le monde va mal, je dirai juste, j’ai besoin d’un café »

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, tu es bien connue, mais dis-moi, t’ai-je déjà rencontrée ?

Un enfant «  Papa s’est fâché avec maman. Maman pleure. Je ne sais pas pourquoi. Maman m’a dit d’aller dans la chambre de mon frère, mais il joue à l’ordinateur. Alors j’attends, et je voudrai consoler maman ».

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, dans le monde tu dis tu es, je t’ai cherchée, je  ne t’ai pas rencontrée, où es-tu ?

Lumière, ténèbres.

Une lumière n’a jamais autant brillé que dans l’obscurité.

«  Emmanuel » , Dieu est avec nous. Lorsque le vent souffle et que la pluie tombe, tu as toujours le choix d’allumer  ta bougie ou de la laisser, seule, éteinte. Ne la garde pas seule pour toi, car un feu réchauffe plus qu’une simple flamme.

Oh lumière ou es-tu ? Tu es avec nous «  Emmanuel » , Dieu est avec nous. Tu ne nous promets pas que tous les jours soient bonheur et gloire, mais tu nous donnes ta paix, ton Espérance, ton amour. Ce sont là de bien grands mots. Seuls ils ne sont que paroles envolées. Ensemble, ils déguisent de leurs plus beaux vêtements, de leurs plus belles couleurs. Ensemble, ils prennent vie par la prière, la communauté et le partage. Oh lumière où es-tu ?

Tu es la « Emmanuel », Dieu est avec nous.

Crédit : Débora Mistretta