image_pdfimage_print

Redonner sens au message de Noël : Dieu nous a fait don de son fils né à Bethléem… Spectacle inspiré par le dessin animé de Dan Faussett “Les bottines de Noël”, le film “Joyeux Noël” de Christian Caron et par la Bible.

Personnages :
Le pasteur
Le maire
Brigitte
Claire
Jean, le cordonnier
Laurent
Lʼange

Musique :  Prologue (Christmas prologue – Christmas in Vienna V)  Le pasteur porte la crèche. Arrive le maire.

Le maire : Bonjour M. le pasteur, comment allez vous ?
Le pasteur : En plein préparatifs comme vous le voyez, M. le Maire .
Le maire : Voulez-vous que je vous donne un coup de main ?
Le pasteur : Cʼest pas de refus. Cette crèche est bien lourde.

Ils soulèvent la crèche à deux et la posent à lʼemplacement prévu. Plus loin, une femme avec un panier sʼapproche dʼune amie. Le maire et le pasteur continuent à se parler, les acteurs font semblant. La musique sʼarrête pendant la conversation

Brigitte : Tu tʼen sors Claire, tu veux que je tʼaide ?
Claire : Ca va merci, jʼai fini.
Brigitte : Ca brille de partout cette année, tout le monde sʼest donné du mal pour décorer sa maison
Claire : Oui, tout le monde, à part… Jean le cordonnier

Musique 

Elles regardent en direction de la maison du cordonnier qui regarde par la porte et la ferme plusieurs fois en la claquant. Claquement de portes en musique. Un client sʼapproche de la boutique avec une paire de bottes en main, il frappe. Le cordonnier ouvre en ronchonnant. Le maire et le pasteur sortent.

Jean : Mmmm
Laurent : Ca ne va pas, Jean ? Dans deux jours cʼest Noël et cʼest ça qui te mets dans cet état ?
Jean : Plus vite ça sera fini, mieux ce sera.
Laurent : Franchement, Jean, je ne comprends, Noël est une fête tellement belle.
Jean : Ne parlons pas de ça, ça me met de mauvaise humeur. Cʼest quoi ces bottes ?
Laurent : Jʼaimerais que tu me les répares pour le réveillon, jʼaimerais les mettre pour le culte de Noël, est-ce que cʼest possible ?
Jean : Oui, bon, je mʼen occupe et maintenant laisse moi tranquille, jʼai du travail moi. Je nʼai pas le temps de mʼamuser avec vos stupides histoires de Noël.

Il ferme la porte. Laurent sʼen va. Les autres personnages sʼeffacent aussi.
La musique baisse. Arrêter quelques secondes, le temps que Jean se remette au travail.

Musique 

Jean est seul, il se met au travail…

Violon

…mais son travail ne marche pas et il jette la chaussure. Il se tient la tête entre les mains.
Soudain une lumière. Jean lève la tête, il est effrayé. Il voit un ange.

Lʼange : Jean… Jean !
Jean : Qui êtes vous ?
Lʼange : Voyons, Jean nʼai pas peur, je tʼapporte une bonne nouvelle.
Jean : Ce nʼest pas possible, vous êtes, vous êtes vraiment…
Lʼange : Oui, je suis vraiment un ange. Jean, cette année, toi aussi tu connaîtras un vrai Noël.
Jean : Ah ! mais je dois rêver, ou plutôt non, çʼest un cauchemar.
Lʼange : Regarde Jean, tu vas comprendre pourquoi tant de gens fêtent Noël.
Jean : Quʼas-tu de si important à me dire ?
Lʼange (dʼun geste ample) : Regarde le monde autour de toi et tu comprendras ce quʼest en réalité Noël.
(Un temps) Lʼange : Je vais te raconter une histoire qui sʼest passée il y a 95 ans quelque part sur un champ de bataille en France.

Mise en place des décorations “Joyeux Noël”. Les soldats se mettent en place.

JOYEUX NOËL  Un champ de bataille le soir de Noël. Deux tranchées, à gauche les Francais, à droite les Allemands. Ils ont un campement de fortune, une bâche pour les protéger du froid et de la pluie, quelques bougies.
Une fois que tout est en place et immobile
.  

Musique

La guerre : “Si nous pouvions lire lʼhistoire secrète de nos ennemis, nous trouverions dans la vie de chaque homme un chagrin et une souffrance suffisants pour désarmer toute hostilité” Henry Wodsworth Longfellow
Lorsque la guerre surgit au creux de lʼhiver de 1914, elle surprend et emporte dans son tourbillon des milliers d’hommes. Les batailles sont acharnées, les morts se comptent par milliers. Dans les tranchées des hommes, français, écossais et allemands s’affrontent pour gagner quelques mètres d’un terrain qui, au fil du temps se transforme en bourbier et en charnier. Le soir de Noël 1914, en de multiples endroits du fronts, les armes se taisent. Les cœurs des hommes sont ailleurs. Ils pensent à leurs familles. Ils écrivent des lettres à leurs enfants. Ils regardent les lanternes et les bougies qui vacillent au gré du vent froid qui pénètre leurs habits. Dans les tranchées allemandes et française, britanniques et écossaises leur cœur n’est pas à la bataille.

Ce soir de Noël, les soldats vont se retrouver au cœur dʼune fraternisation sans précédent entre allemands, français et britanniques. Ils laisseront le fusil au fond de la tranchée pour aller voir celui dʼen face, lui souhaiter Joyeux Noël. Après ce soir, la guerre ne s’est pas terminée, mais les hommes qui ont partagé quelques moments d’humanité ont pris conscience de la futilité de leur combat. Certains ont été fusillés pour trahison, d’autres ont combattu, beaucoup sont morts, mais dans leur cœur, il y avait une parcelle d’humanité que les balles n’ont pas pu taire. Les soldats sont assis. Certains regardent simplement le feu, d’autres écrivent au crayon, une lettre à leurs familles. D’autres marchent un fusil à la main. Un chant résonne dans le camp allemand. Les français lèvent la tête et écoutent le “Stille Nacht”. Après quelques instants, ils entament eux aussi le chant en français. Quand le chant sʼarrête, la musique reprend Hymne des fraternisés.

Les soldats se lèvent et s’avancent vers le milieu. Ils se regardent. Certains posent leurs armes. Des mains se serrent. Ils échangent des bonbons, des chocolats. Ils se serrent plus fort, se donnent leurs noms. Les soldats reviennent à leur place, lentement, ils se font des au revoir de la main. Ils reprennent leur position du début.

Lʼange : Dans le monde entier, les armes se taisent le soir de Noël comme pour se mettre dans l’attente de cette paix que tout humain est en droit de gagner.
Jean : Je vois, même ceux qui se battent peuvent trouver le moyen de se réconcilier s’ils acceptent de regarder lʼautre comme un frère et non comme un ennemi.
Les enfants se mettent en place

Chant : ENFANT DE PALESTINE  Les enfants reprennent place en silence.

Lʼange : Au delà de la fraternité entre les hommes, il y a aussi le partage. Nous ne sommes pas venus sur cette terre pour accumuler des trésors.
Jean : Mais je nʼai pas de trésors
Lʼange : Non, mais tu gardes tout ce que tu as pour toi. As-tu jamais aidé donné des chaussures à un pauvre qui en est démuni ?
Jean : Euh, non !
Lʼange : Le partage permet de ne pas oublier dʼoù nous venons et où nous allons. Le partage nous rappelle que, nous aussi, pourrions être à la place de celui qui est dans le besoin. Regarde.

PARTAGE
Le groupe des jeunes a fait des photos sur le thème du partage. Diaporama PowerPoint ou Keynote.
Pendant la projection, les enfants chantent un chant de Noël en murmurant.

 Chant (murmuré) : DOUCE NUIT

Lʼange : Noël cʼest aussi la joie et toi Jean, tu nʼavais pas lʼair très heureux quand je suis arrivé ici.
Jean : Cʼest le moins que lʼon puisse dire. Mais je dois dire que jʼapprécie ta visite, jʼaurais été bien seul si tu nʼétais pas venu.
Lʼange : Noël cʼest aussi la joie de donner.
Jean : Je nʼai jamais eu de cadeau
Lʼange : Tu as reçu le plus beau des cadeaux, mais tu ne le savais pas, cʼest tout. Voici lʼhistoire de Jésus.

LA CRÈCHE
Personnages : Lʼange + Jean + 7 nains + Marie + Joseph + Les anges et les bergers + Les mages + Narrateur + Fumée.

Musique – Les lutins arrivent pendant que la crèche est mise en place. Arrivent sept lutins habillés en rouge avec des bonnets blancs (ils chantent “hé ho hé ho on rentre du boulot”). Ils portent chacun un cadeau et sʼavancent vers la crèche. Ils sʼarrêtent.

Jean : Tiens cʼest nouveau ça. Tu es sûr quʼon trouve ça dans la Bible ?
Lʼange (embêté) : Attend, il doit y avoir un problème dans mes fiches. Jʼai un assistant qui est un peu distrait.
Jean : Tu veux que je tʼaide ?
Lʼange : Non, non, ça devrait aller, je remets de lʼordre dans mes fiches.
Un temps
Lʼange : Ah, ça y est, celle-ci parle de rois mages, ça devrait être bon.
Fumée. Les nains disparaissent.

Musique 

Le Roi mage. Arrive un roi mage, le quatrième ! Il se présente en chantant. Il est coupé par le voleur.

Explosion

Lʼange : Stop ! Arrêtez. Ça, cʼest le spectacle de l’année dernière !
Jean : Attend jʼai une Bible dans un coin, je vais rétablir la vérité.
Lʼange : Je tʼécoute
Fumée. Le roi mage et le voleur disparaissent. Arrivent Marie et Joseph
Narrateur : Joseph et Marie étaient partis de Nazareth, un bourg de Galilée, pour se rendre en Judée, à Bethléem, où est né le roi David. Pendant qu’ils étaient à Bethléem, le jour de la naissance arriva. Elle mit au monde un fils, son premier né. Elle l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans lʼabri destiné aux voyageurs.
Dans cette même région, il y avait des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leur troupeau. Un ange du Seigneur leur apparut…
Lʼange : Cʼest moi ça
Les acteurs ensemble : Bon on peut continuer.
Lʼange : euh pardon, allez y.
Narrateur : Un ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur les entoura de lumière. Ils eurent alors très peur. Mais lʼange leur dit :
Lʼange (coupe la parole) : Nʼayez pas peur, car je vous apporte une bonne nouvelle
Narrateur : Hum, hum, une bonne nouvelle qui réjouira beaucoup le peuple. Cette nuit dans la ville de David est né, pour vous, un Sauveur, cʼest le Christ, le Seigneur. Et voici le signe qui vous le fera reconnaître : vous trouverez un petit enfant enveloppé de langes et couché dans une crèche. Tout à coup, il y eut avec lʼange, une troupe nombreuse dʼanges du ciel…
Lʼange (appelle) : Ouh, ouh, les copains… (regarde Jean) cʼest les copains…
Narrateur (ou pasteur) : Un peu de sérieux quand même.
Lʼange : Mais Noël cʼest aussi la joie !
Narrateur : Oui, dʼaccord, mais là je raconte une histoire et on nʼaura pas fini si tu ne cesses de mʼinterrompre !
(Il ou elle continue) ...
Narrateur : Les bergers se dépêchèrent dʼy aller et ils trouvèrent Marie et Joseph et le petit enfant couché dans la crèche… Ils célébraient la grandeur de Dieu et le louaient pour tout ce quʼils avaient entendu et vu, car tout cʼétait passé comme lʼange le leur avait annoncé. Après sa naissance, des savants, spécialistes des étoiles, vinrent dʼOrient… Ils virent alors lʼétoile quʼils avaient déjà remarquée en Orient : elle allait devant eux, et quand elle arriva au-dessus de lʼendroit où se trouvait lʼenfant, elle sʼarrêta. Ils furent remplis dʼune très grande joie en la voyant là. Ils entrèrent dans la maison et virent lʼenfant avec sa mère, Marie. Ils se mirent à genoux pour adorer lʼenfant; puis il ouvrirent leurs bagages et lui offrirent des cadeaux : de lʼor, de lʼencens et de la myrrhe.

Musique  The first Noël – André Rieu pendant que les enfants se mettent en place.

Chant des enfants : Noël Noël  Les enfants retournent à leur place.

Jean : Jʼai bien compris que Noël est le reflet de la fraternité entre les hommes, quʼils doivent se parler pour sʼapprécier. Jʼai aussi compris que la joie du partage et du don est une notion importante. Mais ne trouves-tu pas que toutes ces lumières, ces décorations sont de trop par rapport à la naissance de Jésus, pauvre et couché dans une crèche, dans une étable ?
Lʼange : Les symboles sont importants et on ne pense pas toujours à eux quand on voit les décorations, les magasins remplis de cadeaux et les marchés de Noël. Je vais te montrer…
Jean : Tu ne te trompes pas de fiche cette fois-ci, hein ?
Lʼange : Hé oh, nʼoublie pas que tu parles à un ange.
Jean : Bon, bon, mais tu tʼes quand même loupé tout à lʼheure.
Lʼange : Regarde, ça devrait te plaire.

LUMIÈRE Jeux de lumière, de couleurs et visuel.
Musique : Lumière

Exemple de sujets :
Le blanc (Pastorale – Le Messie de Haendel)
Le sapin (Mon beau sapin – Alexandre Lagoya)
L’étoile (Jésus que ma joie demeure – Alexandre Lagoya)
La bougie (Symphonie n°9 Schubert)
Le noeud (A song for the life – Waterboys)
La couronne (A man is in love – Waterboys)
Le rouge (Jérusalem – Vangelis)

La musique continue
Sur la fin de la musique
Jean : Le message de Noël cʼest que Dieu nous a fait don de son fils né à Bethléem.
Lʼange : Tu as compris Jean, échanger des cadeaux avec des amis cʼest très agréable, mais le don de Dieu, cʼest cela le véritable message de Noël ! Aujourdʼhui, comme il y a 2000 ans, dans la ville de David, nous est né un sauveur qui est le Christ, le Seigneur.
Placement des enfants 

Chant : NOUS SOMMES TES ENFANTS

Librement adapté à partir dʼun scénario de Dan Fausett : “Les bottines de Noël”.
(Musique : Michael Jackson/Lionel Richie paroles adaptées par Serge Kuhm dʼaprès We are the world)

Nous sommes ensemble et nous sommes en chemin
Dʼune traite, nous allons main dans la main
Cʼest le monde en grand
Nous chantons pour les enfants
De cette terre
Et nous disons cette prière
Pouvons-nous aller, de par le monde, pour chanter
La paix, lʼamour et la vérité
Ce nʼest pas facile
Mais je veux essayer
Je suis petit
Mais je me sens utile
Voici la terre
Et nous sommes Tes enfants
Nous devons préserver la nature et Ta création
Cʼest cela le message de cette fête de Noël
Et nous voulons chanter cette chanson
Au plus profond de nos coeurs, nous entendons
Cet appel, cette voix et nous répondons
Nous sommes tous présents
Et nous sentons dans notre coeur
Cet élan qui soulève les montagnes
Voici la terre
Et nous sommes Tes enfants
Nous devons préserver la nature et Ta création
Cʼest cela le message de cette fête de Noël
Et nous voulons chanter cette chanson
(Break)
Levons nous tous pour chanter ce refrain
Apprenons à aimer notre prochain
La naissance de Jésus est le symbole de cet amour
Qui est là, qui est là pour toujours
Voici la terre
Et nous sommes Tes enfants
Nous devons préserver la nature et Ta création
Cʼest cela le message de cette fête de Noël
Et nous voulons chanter cette chanson
(4x)

MATERIEL – Accessoires  Une robe de pasteur  + Des décorations de Noël + Une crèche + des bottes et des chaussures + Des outils pour le cordonnier + Une table pour le cordonnier + Un habit dʼange + Des habits de militaires Des fusils Des bougies Des lanternes + Machine à fumée + Habits de mages + Habits de bergers + Les cadeaux des lutins+  Les cadeaux des mages +  Vidéoprojecteur + Projecteur transparents pour Jeux de lumières +  Lampes de poche (colorées)

Des images : sapin, étoile, bougies, nœuds, couronne, rouge

Crédit : Serge Kuhm inspiré par le dessin animé de Dan Faussett “Les bottines de Noël”, le film “Joyeux Noël” de Christian Caron et par la Bible – Point KT