image_pdfimage_print

Proposition de culte des familles. Ce culte a initialement été célébré à l’occasion d’un culte des familles de l’Eglise protestante unie du Havre – Etretat – Montivilliers. Préparé par l’équipe des catéchètes, il s’inscrivait dans un long temps de suspension des activités catéchétiques en raison de la pandémie de Covid-19. L’objectif était de rassembler les enfants, jeunes et leur famille et de réfléchir ensemble aux « perles de nos vies » qui se cachent parfois derrière les situations compliquées que nous traversons. Vous trouverez ici les éléments qui ont accompagnés cette réflexion autour de la parabole de Mattieu 13,45 à 46 ainsi qu’une proposition de déroulement de culte.

 

Déroulement du culte : Au début du culte, chaque personne présente reçoit une boite (voir photo). A l’intérieur de cette boîte, se trouvent : une ou plusieurs perles ; un bandeau sur lequel il est possible d’enfiler les perles pour en faire un bracelet/collier ; un petit médaillon en papier ou autre support sur lequel il est possible d’écrire. La boîte est entourée d’une ficelle sur laquelle se trouve de multiples nœuds.

Musique d’entrée – Accueil liturgique et introduction à la thématique

En ce moment, nous sommes privés de beaucoup de choses qui constituaient notre quotidien. Ce qui nous donnait de la joie ne peut plus être vécu comme avant. C’est un peu comme si depuis presque un an il y avait plein de nœuds dans nos vies, des nœuds qui nous empêchent de vivre normalement et qui rendent les choses bien difficiles. Mais derrière ces nœuds, nous croyons qu’il peut y avoir de la place pour de belles choses… et c’est ce que nous allons voir ensemble ce matin !

Chant  et Jeu – première étape

Chacun est invité à commencer à défaire les nœuds de sa boîte, pour réussir à l’ouvrir. Laisser pour cette première partie un temps limité afin qu’éventuellement quelques personnes arrivent à ouvrir la boîte mais que la plupart n’aient pas le temps de finir. A la fin de ce temps, prendre le temps d’échanger avec l’assemblée : Où en êtes-vous ? Est-ce que vous avez réussi à défaire tous les nœuds ? Est-ce que c’est facile, difficile ? On peut faire ensemble le constat que nous n’avançons pas tous au même rythme, que certains nœuds sont plus faciles à ouvrir que d’autres, que c’est frustrant de rester bloquer sur un nœud…

Partage du texte biblique : Matthieu 13, 45 à 46

La parabole est partagée sous la forme d’un récit (voir  La perle – texte biblique) et peut être accompagnée d’illustrations (préparées par les enfants, tirées d’une bible pour enfants illustrée). La numérotation du texte téléchargé correspond à une image affichée en parallèle à la lecture. Le récit est adapté de Die wunderschöne Perle (Nick Butterworth & Mick Inkpen, « Von Schafen, Perlen und Häusern – Jesus erzählt », Brockhaus, 5e édition allemande 2007).

Jeu – Deuxième étape

Proposer aux gens de continuer à ouvrir leur boîte. Leur laisser cette fois-ci le temps de terminer et de découvrir leur perle. On peut aussi proposer aux gens de s’entraider, d’utiliser si besoin des ciseaux pour défaire les nœuds les plus difficiles

 Chant : La perle 

Prière : Merci pour les perles de nos vies…

Chant d’action de grâce

Méditation

La méditation s’inscrit dans l’actualité de ce qui se vit dans le culte. Lorsque nous avons proposé ce temps, elle était introduite par la réalité que nous traversons, celle de la pandémie de Covid-19, et de toutes les privations qui y sont liées. Mais elle peut (doit !) être adaptée au contexte.

Quelques éléments peuvent toutefois la guider :

  • Rappeler que le marchand de l’histoire est démuni, perd ce qui faisait sa vie d’avant, mais qu’en échange il gagne une perle de très grande valeur… Et soudain, tout le reste n’a plus trop d’importance : il peut finalement apprendre à s’en passer. Ce qui compte maintenant, ce qui compte plus que tout, c’est justement cette perle. Cette perle pour laquelle il est prêt à quitter tout le reste.
  • Jésus nous dit que le royaume des cieux est comme cet homme. Comme cet homme qui est capable de voir toute la valeur d’une seule petite perle et dont la joie est très grande quand cette perle, quand ce trésor, est à lui. Alors, il n’a plus besoin de tout le reste – pas même de son chapeau préféré – et il se rend compte que tout ce qu’il possédait avant n’était finalement pas grand-chose à coté de cette perle-là, ou en tout cas qu’il peut apprendre à s’en passer.
  • Nous aussi, nous avons appris ce matin que les perles sont parfois difficiles à trouver. Que beaucoup de nœuds peuvent nous empêcher d’y accéder. Certains sont faciles à ouvrir, d’autres plus difficiles… Certaines personnes arrivent à les ouvrir sans trop de difficultés ; d’autres personnes trouvent ça plus difficile ou mettent plus de temps à défaire les nœuds. Mais pour tout le monde, il y a une perle cachée derrière ces nœuds !
  • Tout à l’heure, vous en avez trouvé dans votre boîte. Si on essayait de les vendre, elles ne vaudraient sans doute pas grand-chose… Mais elles peuvent nous rappeler ce qui est important pour nous, dans nos vies. Alors je vous propose maintenant de prendre un petit moment pour réfléchir avec moi, en prenant ces perles dans vos mains par exemple… On va réfléchir d’abord en silence, chacun pour soi, puis si vous avez envie en échangeant avec les personnes qui sont assises à côté de vous, avec vos parents ou vos frères et sœurs. Et ensuite – si vous le souhaitez-  vous pourrez partager à tout le monde ce à quoi vous avez pensé…
    • Je me demande… ce que représente cette perle pour moi…
    • Je me demande ce qui est tellement important pour moi que je pourrai vendre tout le reste pour ça..
    • Je me demande ce qui me donne beaucoup de joie comme cette perle en a donnée au marchand de l’histoire.
    • Je me demande pourquoi j’ai envie de dire merci à Dieu aujourd’hui.

Moment musical + temps de silence + Proposition de partager ce qu’on a envie de sa réflexion

Invitation à fabriquer son bracelet/collier de perle(s)

Tous ont trouvé une perle derrière les nœuds ! Aujourd’hui, dans la situation que nous vivons, il y a aussi des choses qui comptent plus que d’autres, qui sont précieuses comme cette perle. Pour nous en souvenir, nous pouvons enfiler les perles que nous avons trouvé sur le bracelet/collier. Quand nous avons l’impression que tout est difficile, ils nous aideront à nous souvenir de ces choses de valeur qui nous donnent de la joie !

 

Chant + Prière d’intercession – Notre Père + Annonces

Envoi. L’envoi, dans nos cultes, n’est pas que le moment où le culte se termine. Il est surtout le moment où nous pouvons réaliser que nous sommes maintenant un peu différents, enrichis de ce que nous avons vécu pendant le culte, enrichis par la Parole de Dieu. Et cette richesse nous l’emmenons avec nous et elle va nous accompagner dans notre quotidien. Aussi, on peut proposer à l’assemblée de prendre le temps de se demander ce qu’elle retient de cette célébration et de noter sur la médaille/le post-it qui était dans la boîte un mot, une phrase, un dessin… : comme un pense-bête pour ne pas oublier comment nous avons été transformés.

Bénédiction – Chant  – Musique de sortie

Crédits : Marion Heyl et léquipe des catéchètes de l’Eglise protestante unie du Havre – Etretat – Montivilliers. Point KT