image_pdfimage_print

Culte de la Fête des Missions. 

– Orchestre des Jeunes et Accueil

– Chant : Seigneur, nous arrivons (Alléluia 21-19 ; 1-3)

– La louange de la création

Lorsque l’homme dit : L’Éternel m’abandonne, le Seigneur m’oublie,

le Saint, béni soit-il, répond : J’ai créé au firmament douze constellations ; pour chacune d’entre elles, j’ai créé treize armées d’étoiles ; pour chaque armée, j’ai créé treize légions ; pour chaque légion, j’ai créé treize routes ; pour chaque route, treize cohortes ; pour chaque cohorte, treize camps ; et chaque camp contient trois cent soixante-cinq mille myriades d’étoiles, selon le nombre de jours de l’année solaire.Tout cela, c’est pour toi que je l’ai créé, et tu dis que je t’ai abandonné et oublié !

Je vous invite à la louange avec le Psaume 148 : Louez le Seigneur !

Avec les anges et tous ses serviteurs, louez-le sur terre et dans les hauteurs ! Avec le soleil, la lune, les étoiles, que tous s’unissent pour le grand récital. Louez le Seigneur ! Avec les galaxies, la Voie Lactée, Aldébaran, Altaïr et Véga, que louent Sirius, Orion et Cassiopée, les étoiles naines et la supernova ! Louez le Seigneur !

Vous les créatures du ciel et de la terre et les monstres qui vivent au fond de la mer, que le feu, la grêle, la neige, le brouillard, entonnent une louange, en chant de victoire. Louez le Seigneur !

Que tout animal, oiseau ou poisson loue le Seigneur pour ses bénédictions. Garçons et jeunes filles, vieillards et enfants, dans une même louange, unissez vos chants. Louez le Seigneur !

Toi son peuple, appelé à la louange, Il a tout donné pour ton seul bonheur. De ses bienfaits tu recueilles la vendange. Que tout en toi bénisse le nom du Seigneur !

– Chant : Toi seul j’ai invoqué

– Prière d’illumination : L’eau et la pierre

Un Père du désert disait : La nature de l’eau est tendre, celle de la pierre, dure, mais si l’eau coule constamment goutte à goutte, elle creuse la pierre peu à peu, et cette dernière devient une vasque qui retient l’eau. De même, la Parole de Dieu est tendre et notre cœur est dur, mais l’homme qui entend fréquemment la Parole creuse son cœur pour accueillir la présence de Dieu.

  • Prions :

Seigneur, trop souvent notre cœur, notre esprit, notre intelligence sont durs comme de la pierre. Au moment où nous allons nous mettre à l’écoute de ta Parole, que ton Évangile soit comme une eauqui transperce notre cœur de pierre pour en faire un cœur de chair.

– Chant du Créa’Dim (Ecole du Dimanche)  : De l’eau

– Lecture biblique : Marc 9, 33-37

33 Ils arrivèrent à Capernaüm. Quand il fut à la maison, Jésus questionna ses disciples : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »

34 Mais ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir lequel était le plus grand.

35 Alors Jésus s’assit, il appela les douze disciples et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, il doit être le dernier de tous et le serviteur de tous. »

36 Puis il prit un petit enfant et le plaça au milieu d’eux ; il le serra dans ses bras et leur dit :

37 « Celui qui reçoit un enfant comme celui-ci par amour pour moi, me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit ne reçoit pas seulement moi-même, mais aussi celui qui m’a envoyé. »

– Chant : Il n’y a vraiment personne

– Partage biblique

– Chant : Qui es-tu ?

– Sur le Don ; extraits : Khalil Gibran

Le don du coeur est le véritable bien.
Que sont vos biens, sinon des choses que vous gardez et défendez, par crainte du besoin du lendemain ?…

Qu’est-ce que craindre de connaître le besoin, sinon vivre dans le besoin ?… Il y a ceux qui donnent peu de leur abondance…
Et il y a ceux qui ont peu, et le donnent entièrement.
Ceux-ci croient en la vie et en la bonté de la vie, leur fond n’est jamais vide.
Il en est qui donnent avec joie, et cette joie est leur récompense.
Et il en est qui donnent avec peine, et cette peine est leur baptême.
Il en est aussi qui donnent sans souffrir d’une peine, ni quérir une joie, mais encore sans être conscients de cette vertu;…
A travers le geste de leurs mains, Dieu nous parle et sourit à la terre du fond de leurs prunelles…
En vérité c’est la vie qui donne à la vie – et vous qui croyez être la source du don, vous n’en êtes que témoins.

– Collecte + Orchestre des Jeunes 

– Chant : Mon secours est en toi

– Intercession de Nabil MOUANNES (Liban), paru dans Terre Nouvelle, n° 72, Mars 1993, et dans Mission, n° 32.

Fais, Seigneur, se joindre toutes les mains, pour rendre plus humain le sol où tu insufflas la vie à un homme que tu modelas.

Que nous prenions TA MAIN NOIRE, Seigneur, pour que la terre porte les fruits de l’espoir.

Que nous prenions TA MAIN JAUNE, Seigneur, pour que le monde reste jeune et que chacun gagne dignement son pain.

Que nous prenions TA MAIN BLANCHE, Seigneur, pour que les bourgeons qui portent joie et justice éclosent sur toutes les branches.

Que nous prenions TA MAIN ROUGE, Seigneur, à la croisée des chemins, pour que les hommes de l’Afrique, de l’Asie, de l’Europe, de l’Amérique, de tous les temps, de tous les cieux, cultivent ensemble sur tous les continents, des chemins de développement, des champs de prière, de dévouement, et de service mutuel. Amen.

– Chant de la chorale : Viens parmi nous

– Notre Père

– Orchestre des jeunes : Les Lacs du Connemara

– Bénédiction

– Orchestre des Jeunes : Joshua

Crédits : Daniel Boessenbacher, (UEPAL )