image_pdfimage_print

Dieu a appelé à Abraham à quitter son pays et a fait de lui un étranger, Dieu a fait entrer Ruth l’étrangère dans la lignée du roi David et donc dans celle du Messie…Et si « l’étranger » nous rassemblait pour un culte intergénérationnel ?

Préparation :

Ce culte intergénérationnel vient en conclusion d’une année paroissiale dont le thème fil rouge a été « Étrange étranger », thème développé avec les enfants de l’école du dimanche, avec les catéchumènes lors des retraites, et au cours d’une série d’études bibliques… Les enfants ont préparé le culte lors d’une séance d’école du dimanche : ils ont préparé la saynète, rédigé le texte « Qu’est-ce qu’un étranger ? », réalisé les « briques » avec leurs monitrices

Matériel :

11 grands cartons (si possible de même format car ils seront ainsi plus faciles à empiler) peints ou recouverts de papier
11 briques réalisées en papier plié et collé sur une feuille format A3
Sur ces 22 briques (11 grandes et 11 petites), on écrit quelques mots reprenant le texte « Qu’est-ce qu’un étranger ? » : différent, inconnu, pays étranger, autre nourriture, autre langue…

Déroulement :

Prélude

Accueil : Je vous souhaite à toutes et tous la bienvenue pour ce culte en plein air qui sera animé par les enfants de l’école du dimanche. C’est le Seigneur qui nous accueille, il se réjouit de nous voir réunis petits et grands, habitués et occasionnels, jeunes et moins jeunes pour ce culte où nous sommes rassemblés au nom du Seigneur. Amen.
Lorsque Dieu a voulu s’engager dans l’histoire humaine, il a commencé par s’adresser à un homme, Abraham et savez-vous ce qu’il lui a dit ?
[…] Dieu a dit à Abraham : « Quitte ton pays, ta famille et la maison de ton père et va dans le pays que je te montrerai. »
Il a invité Abraham à se mettre en route, à quitter ses habitudes et ses certitudes pour s’ouvrir à autre chose.
Et il a fait de lui un étranger pour qu’il apprenne à avoir plus confiance en Dieu qu’en lui-même, pour qu’il apprenne que rien ne lui appartient vraiment mais que tout qu’il lui est donné.
Son histoire est notre histoire : tous, nous sommes appelés à nous mettre en route pour rencontrer Dieu et cheminer avec lui tout au long de notre vie ; tous, nous sommes appelés à nous souvenir que le monde n’appartient qu’à Dieu, qu’il est le maître de toute vie, que nous recevons toute chose de Dieu et que rien ne nous appartient vraiment, en tout cas rien définitivement. Comme Abraham, nous sommes étrangers et voyageurs …

Cantique : Etranger et voyageur (Carillon 307/1-3)
Récit (préparé par les enfants l’école du dimanche)
Cette année, les enfants de l’école du dimanche ont rencontré des personnages de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament qui ont été considérés comme des étrangers, par exemple Ruth la Moabite. Ecoutez son histoire :
–    Enfant 1 : Je m’appelle Noémie. Avec mon mari et mes deux fils nous sommes allés vivre au pays de Moab parce que chez nous, à Bethléem, il y avait la famine. Mes fils ont épousé des Moabites. Mon mari est mort, mes deux fils aussi, alors j’ai voulu rentrer chez moi. Mes deux belles-filles ont voulu venir avec moi, mais comme je n’avais rien à leur offrir, j’ai voulu qu’elles rentrent chez elles. L’une d’elles, Orpa, est retournée dans sa famille, mais l’autre, Ruth, m’a dit :
–    Enfant 2 : Là où tu iras, j’irai, là où tu t’installeras, je m’installerai. Ton peuple sera mon peuple ; ton Dieu sera mon Dieu.
–    Enfant 1 : Et elle m’a suivi. Nous sommes arrivées jusqu’à Bethléem et nous nous sommes installées. Nous n’avions rien, alors Ruth a dit :
–    Enfant 2 : Je vais aller glaner dans les champs, je ramasserai ce que les moissonneurs laissent derrière eux.
–    Enfant 1 : La chance ou la providence l’ont aidé : elle a choisi le bon champ, celui de Booz qui est de la famille de mon mari. Dès qu’il l’a vue, il a été bon pour elle. J’ai pensé qu’il ferait un bon mari pour elle et j’ai encouragé Ruth à le séduire. Booz est un homme bien et comme Ruth lui plaisait bien, il a fait les choses dans les règles pour pouvoir l’épouser.
–    Enfant 3 : J’ai épousé Ruth et notre union a été bénie car Ruth a eu un fils que nous avons appelé Obed.
–    Enfant 2 : Obed, père de Jessé et grand-père de David qui, un jour, sera roi en Israël.
–    Enfant 1 : Ainsi Dieu a fait entrer Ruth la Moabite, une étrangère, dans son peuple et dans la lignée où naîtra le Messie. Son amour ne connaît pas de frontières.

Cantique : De tous les pays (Arc-en-ciel 701)

Qu’est-ce qu’un étranger ?

Ruth n’est pas née en Israël, elle est venue du pays de Moab avec Noémie pour vivre en Israël, pour vivre dans un pays qui n’est pas le sien, parmi un peuple qui n’est pas le sien : dans ce pays, parmi ce peuple, elle est une étrangère. Mais qu’est-ce qu’un étranger ?
Chaque phrase est lue par un enfant. Lorsque l’enfant a lu la phrase, il va dans l’assemblée porter la petite brique qui porte les mots clés qui reprennent sa phrase. Pendant ce temps on place, dans l’allée centrale la grande brique correspondante (l’idée est de construire l’ébauche d’un mur entre les deux parties de l’assemblée).
Un étranger c’est quelqu’un qui est différent.
Un étranger c’est quelqu’un qu’on ne connaît pas.
Un étranger c’est quelqu’un qui vient d’un autre pays.
Un étranger c’est quelqu’un qui mange autrement.
Un étranger c’est quelqu’un qui parle autrement.
Un étranger c’est quelqu’un qui écrit autrement.
Un étranger c’est quelqu’un qui a une autre couleur de peau ou de cheveux.
Un étranger c’est quelqu’un qui a une autre religion.
Un étranger c’est quelqu’un qui pense autrement.
Un étranger c’est quelqu’un vit autrement.
Un étranger c’est quelqu’un qui s’habille autrement.

Cantique : De tous les pays (Arc-en-ciel 701)

Travail en petits groupe (sur la thématique de l’étranger)

Dans l’assemblée, certains d’entre vous ont reçu une brique, une brique où sont inscrits un mot clef et une phrase tirés de ce que nous avons entendu il y a quelques instants. C’est autour de ces personnes que nous allons maintenant former des petits groupes pour réfléchir sur le mot clef et la phrase inscrits sur la brique. Il y a eu 11 briques distribuées dans l’assemblée, je vous invite donc à vous répartir à peu près équitablement en 11 groupes et si possible avec des personnes que vous ne connaissez pas ou pas bien pour partager ensemble sur ce qu’évoque, pour vous, le mot clef de la brique, ce qu’il signifie pour vous, quelle réaction il provoque en vous. Chaque groupe essaiera de résumer l’essentiel de la discussion en une phrase qui sera dite à l’assemblée par un membre du groupe. Pour faire cela, nous nous donnons un quart d’heure.

Mise en commun

Lecture biblique et temps de méditation : Galates 3 / 26 – 28

L’objectif de la méditation est de lier la gerbe de ce qui a été partagé par les groupes et de déconstruire le mur construit dans l’allée centrale.

On peut utiliser ce texte (ou une de ses variantes) : (Chantez au Seigneur un chant nouveau, 90.009)

Tes Adidas sont chinois
Ta voiture est japonaise
Ton maçon est portugais
Ta pizza est italienne
Ton t-shirt est coréen
Ton rouge à lèvres est allemand
Tes avions anglais, français, américains…
Ton café est brésilien
Ton cacao camerounais
Ton thé de Ceylan
Tes vacances sont ibériques
(…)
Ta discothèque est anglophone
Ton caviar est russe
Ton saumon norvégien
Ton design est finlandais
Ta démocratie est grecque
Tes chiffres sont arabes
Ton écriture est latine
(…)
Jésus est juif

Ne serais-tu pas, toi, l’étranger de quelqu’un, quelque part ?!

Interlude

Cantique : Evenou Shalom (Arc-en-ciel 741)

Annonces et Offrande

Prière d’intercession :

Seigneur, tu nous entends prier, ici à ….. Tu entends aussi nos frères et nos sœurs qui prient en Europe, en Afrique, en Asie, en Amérique, en Océanie. Seigneur, nous voulons être proches d’eux et proches de toi.
(Chantez au Seigneur un chant nouveau, 33.030)

Nous te demandons d’élargir l’espace de nos vies pour pouvoir cueillir, accueillir, recueillir les personnes et les événements qui surviennent sur nos chemins :
Chanter avec ceux rient, pleurer avec ceux qui souffrent.
Songer avec ceux qui rêvent, agir avec ceux qui transforment.
Marcher avec ceux qui se lèvent, camper avec ceux qui font halte.
Echanger avec ceux qui parlent, écouter ceux qui se taisent.
Accompagner ceux qui se sentent seuls, aimer ceux qui se sentent abandonnés.
Annoncer ton Evangile à ceux qui te cherchent, parler de ton amour à ceux qui ont peur.
Nous te demandons, Seigneur, de nous donner un cœur et un esprit nouveaux, un cœur et un esprit larges.

Seigneur, c’est avec confiance que nous t’adressons toutes nos prières, c’est vers toi que nous voulons dire :

Notre Père qui est aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent
le règne, la puissance et la gloire,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Cantique : Que la grâce de Dieu (Arc-en-ciel 882)

Bénédiction : Que le Seigneur élargisse vos cœurs et l’ouvrent à tous ceux que vous allez rencontrer. Que son amour porte en vous des fruits de bénédiction. Le Seigneur vous bénit et vous garde.    Amen

Postlude

Crédit : Claire de Lattre-Duchet (UEPAL) Point KT