image_pdfimage_print

illustrations_Claire_rameaux

Jésus entre à Jérusalem : autour de lui, c’est la joie, on l’acclame comme un roi. Comme la foule, ce jour-là, s’est réjouie de l’accueillir, réjouissons-nous ensemble, toutes générations rassemblées pour ce culte de famille qui veut nous permettre de faire résonner autrement le récit de l’entrée de Jésus à Jérusalem.

1. Préparation et matériel :

Prévoir :
–    Une feuille programme pour l’assemblée avec les chants, le texte de louange, la confession de foi, le descriptif des différents ateliers qui remplacent la prédication (avec un plan de l’église précisant où ils auront lieu)
–    Des rameaux à distribuer à l’entrée avec les feuilles programmes
–    Des pierres (des galets de préférence)
–    Des marqueurs
–    De grandes branches devant l’autel
–    Des ½ feuilles de papier vert
–    Des pinces à linge ou du fil de fer (pour accrocher les ½ feuilles dans les branches)
–    Des crayons ou stylos
–    1 coloriage ou 1 bricolage pour les enfants avec tout le nécessaire à la réalisation
–    matériel pour diffuser de la musique

Et bien sûr, rassembler une petite équipe d’animation : pour encadrer les enfants à l’atelier bricolage, pour animer l’atelier « représenter l’entrée de Jésus à Jérusalem avec des figurines bibliques » et éventuellement pour aider des catéchumènes et des enfants qui souhaiteraient participer aux ateliers « faire crier les pierres » et « déposer ses craintes… ».

 

2. Célébration : Se réjouir devant Dieu

Prélude

Accueil :
Je vous souhaite à toutes et tous la bienvenue en ce dimanche des Rameaux, pour ce culte de famille, que nous voulons vivre ensemble, toutes générations confondues.
Ce temps de culte nous est donné pour prier, pour chanter et remercier Dieu, pour l’accueillir car il vient vers nous en Jésus-Christ. Peut-être serez-vous surpris, agréablement, ou au contraire dérangés par ce qui va se dire, se faire, se vivre ici aujourd’hui, mais puisque Jésus se prenait parfois la liberté de surprendre ses disciples et encore plus les religieux de son temps, alors prenons-nous nous aussi la liberté de bousculer nos habitudes, la liberté de célébrer Dieu autrement, la liberté des enfants de Dieu.
Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit comme il était au commencement, comme il est maintenant et comme il sera éternellement.
Le Christ vient, réjouissons-nous !    Amen.

Cantique : Seigneur, tu nous appelles (Arc-en-ciel 212/1-3)

Récit : (d’après Luc 19/28-40)
Pasteur : Jésus et ses disciples approchent de Jérusalem. Ils arrivent près de Bethphagé, au mont des Oliviers. Jésus y envoie deux disciples :
Lecteur : «  Allez au village qui est devant vous ; vous trouverez tout de suite une ânesse attachée et un ânon avec elle ; détachez-la et amenez-les-moi. Et si quelqu’un dit quelque chose, vous répondrez : ″Le Seigneur en a besoin″ et on les laissera partir tout de suite. »
Un temps court
Pasteur : Les choses se passent ainsi pour que s’accomplisse ce qu’a dit le prophète Zacharie :
Lecteur : « Dites à Jérusalem : Regarde ! Ton roi vient vers toi ! Il est plein de douceur. Il est monté sur une ânesse et sur un ânon, le petit d’une bête de somme. »
Un court temps de silence
Pasteur : Les disciples s’en vont et font ce que Jésus leur a commandé. Ils amènent l’ânesse et l’ânon ; puis ils posent sur eux leurs vêtements et Jésus s’assoit dessus. Sur le chemin, beaucoup de gens étendent des vêtements sur le chemin, d’autres coupent des branches d’arbres et ils les mettent  sur le chemin. Il y a beaucoup de monde parce que le peuple se rend en foule à Jérusalem pour célébrer la Pâque. Et les foules qui marchent devant Jésus et celles qui le suivent l’acclament comme un roi avec ces mots venus de leur histoire :
Lecteur : Hosanna au Fils de David !
Que Dieu bénisse celui qui vient en son nom !
Hosanna au plus haut des cieux !

Louange :
Nous aussi acclamons notre Seigneur comme la foule l’a acclamé alors qu’il entrait à Jérusalem.
Pasteur : Portes, ouvrez-vous largement ! Ouvrez-vous, portes anciennes ! Laissez entrer le roi glorieux !
Assemblée (en agitant les rameaux) : Hosanna ! Hosanna !
Les enfants : Qui est ce roi glorieux ?
Pasteur : C’est le Seigneur, notre Sauveur : Il vient. Il bouscule nos habitudes, il balaie nos idées fausses, il pardonne notre péché, il nous parle de l’amour de Dieu.
Portes, ouvrez-vous largement ! Ouvrez-vous, portes anciennes ! Laissez entrer le roi glorieux !
Assemblée (en agitant les rameaux) : Hosanna ! Hosanna !
Les enfants : Qui est ce roi glorieux ?
Pasteur : C’est le Seigneur, le Messie : Il vient. Il est juste et victorieux, humble et monté sur un âne. Semblable au soleil levant, il a fait briller sur nous la lumière pour nous éclairer et diriger nos pas sur le chemin de la paix.
Portes, ouvrez-vous largement ! Ouvrez-vous, portes anciennes ! Laissez entrer le roi glorieux !
Assemblée (en agitant les rameaux) : Hosanna ! Hosanna !
Les enfants : Qui est ce roi glorieux ?
Pasteur : C’est le Seigneur, le Fils de Dieu. Il est venu dans l’humilité pour dénoncer notre orgueil, il a vécu dans la pauvreté pour nous enseigner la vraie richesse, il a proclamé parmi nous la bonne nouvelle de l’amour de Dieu.
Portes, ouvrez-vous largement ! Ouvrez-vous, portes anciennes ! Laissez entrer le roi glorieux !
Assemblée (en agitant les rameaux) : Hosanna ! Hosanna !
Les enfants : Qui est ce roi glorieux ?
Pasteur : Pasteur : C’est le Seigneur de l’univers, le roi de paix, c’est Jésus-Christ ! C’est lui ce roi glorieux ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna !
Assemblée (en agitant les rameaux) : Hosanna ! Hosanna !

Répons : Hosanna, béni soit (Arc-en-ciel 442)

 

3. Célébration : Accueillir le Seigneur

Récit 2 :
Pasteur : La foule a acclamé Jésus.
Lecteur : Dans cette foule, il y avait ses disciples, il y avait ceux qui l’avaient entendu enseigner, parler de l’amour de Dieu, il y en avait qui l’avaient vu accomplir des miracles, guérir des malades, il y avait ceux qui avaient besoin de croire et d’espérer.
Pasteur : D’autres n’ont pas acclamé Jésus, parce qu’ils se méfiaient de lui, parce que son enseignement les dérangeait, parce qu’ils croyaient que la religion et Dieu leur appartenaient, parce qu’ils croyaient pouvoir enfermer la foi dans des règles et des rituels immuables alors que Jésus parlait d’amour et de la liberté que Dieu donne à ses enfants.
Lecteur : Certains étaient savants, ils connaissaient bien la Bible. Ils attendaient le Messie, le Sauveur que Dieu avait promis à son peuple. Ils n’ont pas compris que c’était Jésus. D’ailleurs, à ce moment là, personne n’a vraiment compris qui était Jésus…
Pasteur : Il nous arrive à nous  aussi de ne pas comprendre ou de ne pas vouloir comprendre ce que Dieu veut pour nous ou ce qu’il attend de nous. Pour cela, nous lui demandons pardon.

Confession du péché : (d’après Chantez en l’honneur du Seigneur un chant nouveau, 13.012)
Seigneur,
Ta joie éclate dans la création, lorsque nous ne la voyons pas, pardonne-nous.
Ton Fils vient parmi nous, lorsque nous ne le recevons pas, pardonne-nous.
Tu nous parles, lorsque nous ne t’écoutons pas, pardonne-nous.
Tu nous aimes, lorsque nous n’en faisons pas une fête, pardonne-nous.
Tu nous sauves, lorsque nous n’en tenons pas compte, pardonne-nous.
Nous voici devant toi tels que nous sommes.
Aide-nous à recevoir ton pardon.

Répons : Hosanna, béni soit (Arc-en-ciel 442)

Annonce de la grâce :
Dieu le Père nous a envoyé son Fils qui nous aime comme on n’a jamais aimé.
Par son amour, il nous pardonne.
Par sa vérité, il nous libère.
Par sa justice, il nous sauve.
Par sa paix, il nous bénit.    Amen

Répons : Hosanna, béni soit (Arc-en-ciel 442)

 

4. Célébration : Proclamer le Seigneur

Récit 3 :
Pasteur : En entendant que les acclamations de la foule, certains ont dit à Jésus :
Lecteur : « Maître, ordonne à tes disciples de se taire. »
Pasteur : Mais Jésus leur a répondu :
Lecteur : « Je vous le déclare, s’ils se taisent, les pierres crieront ! »
Pasteur : Si les disciples se taisent, les pierres crieront… Et nous, chrétiens du XXIe siècle, disciples d’aujourd’hui, que disons-nous de Jésus ? Qui est-il pour nous ? Proclamons-le !

Confession de foi (d’après Antoine Nouis, la Galette et la Cruche, tome III, pp. 106 – 109)
Je crois en Jésus de Nazareth,
le nourrisson né dans une étable,
d’un couple d’étrangers poussé sur les routes de l’exil
pour obéir aux ordres d‘un empereur.

Je crois en Jésus de Nazareth,
l’homme qui a pleuré devant la tombe de son ami Lazarre,
qui a touché le lépreux pour protester contre son rejet,
qui a arrêté les religieux qui voulaient lapider la femme adultère.

Je crois en Jésus de Nazareth,
qui, pour entrer à Jérusalem,
a pris soin de choisir un âne,
une monture humble qui parle de service
plutôt que de glorieuse victoire.

Je crois en Jésus de Nazareth,
Le prisonnier d’un procès inique,
cet homme de souffrance,
abandonné, humilié, flagellé, crucifié,
suivi par quelques femmes jusqu’à la croix,
mais qui trouve encore la force
de pardonner à ses bourreaux.

Je crois en Jésus de Nazareth,
Qui n’est pas au tombeau
lorsque les femmes veulent l’embaumer,
mais qui partage la route des pèlerins découragés,
et qui se révèle dans le pain rompu et partagé.

Je crois en Jésus de Nazareth,
Je crois qu’il est le Christ de Dieu le Père.
Je crois que par son Esprit, il est avec nous tous les jours.    Amen

Cantique : Hosanna, Hosanna! (Arc-en-ciel 441/1-3)

 

5. Célébration : Espace ouvert

 (de 20 à 30 minutes)

Différents « ateliers » sont proposés dans différents endroits de l’église ou salles attenantes (à préciser sur un plan imprimé sur les feuilles programmes : libre à chacun de se déplacer vers un ou plusieurs ateliers). Ils sont à adapter en fonction des lieux dont on dispose, on peut en imaginer d’autres…

Se prendre du temps pour…
1.    Représenter l’entrée de Jésus à Jérusalem avec des figurines bibliques
2.    Faire crier les pierres par la prière : écrire sur une pierre ce qui me réjouit, ce pour quoi je veux dire merci à Dieu, puis placer les pierres le long de l’allée centrale de l’église.
3.    Déposer ses craintes, sa révolte, ses peines, ses soucis…  comme des rameaux aux pieds de Jésus : écrire ses craintes, sa révolte, ses peines, ses soucis… sur une feuille verte et l’accrocher dans les rameaux posés devant l’autel
4.    Ecouter une méditation entrecoupée de musique (par exemple des extraits de la cantate pour le dimanche des Rameaux de J-S Bach)
5.    (Enfants) Réaliser un bricolage représentant l’entrée de Jésus à Jérusalem
6.    Méditer en silence en restant à sa place
Sentez-vous libre de passer d’un « atelier » à l’autre si vous le souhaitez…

Musique de rassemblement

 

6. Célébration : Prier les uns pour les autres

Prière d’intercession (Antoine Nouis : La Galette et la Cruche, Tome III, pp. 130-131)

Texte à partager entre différents lecteurs

Seigneur, toi qui es notre Dieu et notre Père, en Jésus-Christ tu es venu habiter notre terre.

Dans l’Evangile, nous lisons que tu as guéri le paralysé qui était porté par quatre amis.
Nous te prions pour ceux qui sont malades et alités, pour ceux qui ont peur de l’avenir, dont l’espérance est blessée.

Tu es allé à la rencontre de Marthe et de Marie dans leur deuil.
Nous te prions pour ceux qui ont perdu un être aimé, qui se battent contre le vertige du silence et de l’absence.

Tu as parlé à la veuve de Naïn qui avait perdu son fils unique.
Nous te prions pour ceux qui sont seuls, qui n’ont personne pour partager leurs joies, leurs peines, leurs rires et leurs questions.

Tu as été adopté par Joseph, tu as donné du souci à tes parents, tu as confié Marie à ton disciple.
Nous te prions pour les familles, pour qu’elles soient des espaces de parole et de vie, des refuges où chacun se découvre inconditionnellement aimé.

Tu t’es arrêté chez Zachée qui était à la fois riche, petit et méprisé parce qu’il était collecteur d’impôts.
Nous te prions pour ceux qui sont victimes de préjugés et pour ceux qui luttent contre les préjugés, qui savent reconnaître la personne derrière le personnage.

Tu as lavé les pieds de tes disciples rassemblés pour ton dernier repas.
Nous te prions pour ceux qui se mettent au service des autres, qui ont le courage de s’agenouiller devant leur prochain.

Tu as multiplié les pains pour la foule venue t’écouter.
Nous te prions pour ceux qui ont faim et pour ceux qui luttent contre la faim, qui réparent, soignent et tendent la main.

Tu as pardonné aux soldats qui te crucifiaient.
Nous te prions pour ceux qui œuvrent pour la réconciliation, qui lancent des passerelles et qui osent le pardon.

Tu as dis à tes disciples que c’est à l’amour qu’ils auront les uns pour les autres qu’ils seront reconnus comme tes disciples.
Nous te prions pour notre Eglise et pour te ceux qui te suivent, pour que l’amour soit la motivation de toutes nos actions.

Et comme Jésus-Christ l’a enseigné à ses disciples, nous disons…
Notre Père qui est aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre-nous du mal,
car c’est à toi qu’appartiennent
le règne, la puissance et la gloire,
pour les siècles des siècles. Amen.

 

7. Célébration : Sortir accompagnés de Dieu

Cantique : Que la grâce de Dieu (Arc-en-ciel 882)

Envoi et bénédiction : (Antoine Nouis : La Galette et la Cruche, tome III, p. 145)
Durant notre culte,
nous avons reconnu la présence du Christ,
nous avons fait mémoire de sa vie et de sa parole,
nous avons confessé notre foi et dit notre amour.

Il nous envoie maintenant comme disciples,
pour prendre soin les uns des autres,
pour vivre l’Evangile,
pour habiter l’espérance.

Que le Seigneur vous bénisse de toutes ses bénédictions.
Que sa volonté soit faite en vous et par vous !
Que sa miséricorde rayonne en vous et par vous !
Que son Evangile se répande en vous et par vous !
Que son règne vienne en vous et par vous !    Amen.

Postlude

 

8. Remarques et conseils

Certaines personnes refuseront peut-être de se déplacer pendant l’espace ouvert. Il n’est pas inutile de prévenir les membres de l’équipe d’animation : ils peuvent encourager les « récalcitrants » mais il ne faut pas être frustrés si certains refusent d’entrer dans la démarche. C’est dommage, mais c’est leur liberté…

Si l’on veut mettre tous les ateliers de l’espace ouvert sur le même pied d’égalité, il est préférable que la méditation soit dite ailleurs que là où est donnée la prédication habituellement (chaire ou lutrin). Ainsi ceux qui souhaitent écouter la méditation devront se déplacer comme ceux qui choisissent un autre atelier.

Prévoir une musique de rassemblement assez longue pour que chacun ait le temps, tranquillement, de terminer ce qu’il fait avant de retourner à sa place.

Crédit : Claire de Lattre-Duchet

SSCP   CAS-002   9L0-066   350-050   642-999   220-801   74-678   642-732   400-051   ICGB   c2010-652   70-413   101-400   220-902   350-080   210-260   70-246   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   220-901   70-534   LX0-104   070-461   HP0-S42   1Z0-061   000-105   70-486   70-177   N10-006   500-260   640-692   70-980   CISM   VCP550   70-532   200-101   000-080   PR000041   2V0-621   70-411   352-001   70-480   70-461   ICBB   000-089   70-410   350-029   1Z0-060   2V0-620   210-065   70-463   70-483   CRISC   MB6-703   1z0-808   220-802   ITILFND   1Z0-804   LX0-103   MB2-704   210-060   101   200-310   640-911   200-120   EX300   300-209   1Z0-803   350-001   400-201   9L0-012   70-488   JN0-102   640-916   70-270   100-101   MB5-705   JK0-022   350-060   300-320   350-018   400-101   350-030   000-106   ADM-201   300-135   300-208   300-115   300-101   1Y0-201   200-125  , 200-125  , 100-105  , 100-105  , 200-310   350-050   70-532   200-310   70-411   100-105  ,""" SY0-401   000-080   70-480   200-101   70-461   ITILFND   000-017   EX300   200-125  ,""" 1z0-808   CAP   210-060   OG0-093   101   220-802   PR000041   300-206   200-101   74-678   220-801   MB6-703   9L0-012   CRISC   300-209   2V0-621   200-120   642-999   CISM   70-410   350-029   1Z0-060   2V0-620   210-065   70-463   70-483   9L0-066   ICGB   70-413   352-001   CISSP   JN0-102   1Z0-804   CAS-002   70-533   642-732   400-201   102-400   LX0-103   MB2-704   210-060   300-101   70-411   70-532   c2010-652   1Y0-201   70-461   200-125   ICBB   70-461   ICBB   350-029   1Z0-060   70-463   70-483   9L0-012   70-488   JN0-102   JK0-022   350-060   000-105   70-486   70-177   N10-006   VCP550   70-532   70-488   MB6-703   70-462   1V0-601   2V0-621   070-480   350-018   1Y0-201   98-364   ADM-201   352-001   200-120   400-051   NS0-157   400-201   70-410   2V0-621   070-480   300-115   70-414   642-874   101-400   070-486   70-246   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   1Z0-061   000-105   N10-006   500-260   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   220-901   70-534   1Z0-804   640-911   200-120   EX300   300-209   1z0-808   220-802   210-060   200-310   640-911   200-120   500-260   640-692   200-101   000-080   640-911   640-911   1Z0-803   000-080   100-105  , """ 300-070   400-051   2V0-621   M70-101   LX0-103   300-320   100-101   810-403   MB2-707   300-320   N10-006   MB2-707   352-001   300-135   NS0-157   400-101   300-320   210-060   200-120   400-101   CISSP   300-320   1Z0-803   400-101   810-403   CISSP   N10-006   CISSP   300-320   350-018   300-101   300-070   ADM-201   400-101   ADM-201   350-018   200-310