Amène ta bonne humeur et sors de ta boite !

« Amène ta bonne humeur et sors de ta boite ! »  est un  CULTE  écrit pour l’Ecole Du Dimanche à partir de Cumulus. Merci au pasteur Frédéric Gangloff et aux monitrices (UEPAL). Les numéros entre parenthèses renvoient aux diapositives du powerpoint : Culte EDD boite à humeurs 2019

Postlude (1)

Noir (2)

Accueil (3) Présentation du thème de la boîte à humeurs. Faire la paix avec soi et les autres. Exprimer sa météo intérieure ! C’est Cumulus qui nous entraîne !

Noir (4)

Louange antiphonée (5-7)

Pasteur : Seigneur, merci pour les familles avec de jeunes enfants !

Parents : Seigneur, ce n’est pas simple, le dimanche est un peu agité !

Enfants : Seigneur, oui, on a souvent envie de rester bien au chaud au lit !

Parents : Seigneur, c’est un peu galère le matin pour arriver à l’heure au culte !

Pasteur : Seigneur, merci pour ces familles qui te consacre ce matin dans leur planning surchargé !

Enfants : Seigneur, il arrive que je me couche un peu plus tard le samedi soir, alors tu comprendras que le lever est plus difficile !

Pasteur : Lorsqu’un marcheur avance dans le froid, par une forte gelée !

Parents : Il allonge le pas et même court un peu !

Enfants : Jusqu’à ce qu’il rentre chez lui, à la chaleur du feu !

Pasteur : Là, chacun se réjouit !

Parents : Il se remet à vivre…

Enfants : C’est ce que Dieu veut pour nous ce matin !

Pasteur : Nous sommes dans l’une de ses maisons !

Parents : Merci de pouvoir nous poser et nous asseoir confortablement sur les nouveaux coussins !

Enfants : Aide-nous à déposer notre agitation !

Parents : Aide-nous à te remettre nos soucis !

Pasteur : Que la paix de Dieu soit en nous tous !

Noir (8)

Chant de l’assemblée Arc 271, 1-4 « Louange et gloire à ton nom » (9-12)

  1. Louange et gloire à ton nom alléluia, alléluia, Seigneur Dieu de l’univers, alléluia, alléluia

Ref : Gloire à Dieu, gloire à Dieu, au plus haut des cieux (2x)

2. Venez, chantons notre Dieu, alléluia, alléluia,  C’’est lui notre créateur, alléluia, alléluia,

3. Pour nous, il fit des merveilles, alléluia, alléluia, Eternel est son amour alléluia, alléluia,

4. Je veux chanter pour mon Dieu alléluia, alléluia, Tous les jours de ma vie alléluia, alléluia, 

Noir (13)

Lecture de Matthieu 21, 28-32 (14)

Répons Arc 164 (15) : Ah ! Qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble. Dans l’unité, la prière, par l’Esprit qui rassemble. Ah ! Qu’il est doux de demeurer ensemble. Ah ! Qu’il est doux de demeurer ensemble ! 

Noir (16)

  1. Winter is coming : Jill Snow (17)

 C’est dans l’air, nous la sentons ; un point c’est tout ! Winter is coming, le froid et la neige en nous ! Terreur des grands et joie des petits enfants ! Alerte rouge. Elle arrive ! Jill Snow avec son beau manteau blanc !Hier nous étions encore en jaune, à réclamer plus de privilèges ! Pendant que le monde se glace et se fige sous le règne de la reine des neiges ! (18)

Le sents-tu, ce froid qui s’insinue en toi et te rends transparent ! C’est comme si une épaisse couche de glace t’isolait entièrement ! Pour que tu restes la tête fourrée dans tes écrans ! Insensible à tous ceux qui t’entourent, le genre poupée qui dit nan ! (19)

Toute la journée, cette poupée glacée fait ce qui lui plaît Personne ne lui avait appris qu’elle était aimée,Libérée, délivrée, décidée… Mais comment avec un cœur congelé ?Personne ne lui avait jamais vraiment dit, qu’elle pouvait dire oui ! Sans même écouter, elle a choisi le froid de la nuit ! Sans même regarder, elle fait tout par habitude et ennui ! Et ce matin d’hiver, j’en suis où moi, dans mon état ! Il neige dans mon cœur comme une vague de froid qui s’abat ? Normal que j’deviens engourdi et que j’rêve de dormir pour longtemps ! A celui qui te dit : « Fait ceci, ou cela », tu réponds par principe nan !Ça fait du bien de remballer ceux qui disent à longueur de journée ! « Faites comme je dis, mais ne dites surtout pas ce que je fais ! »Mais pour éviter de rester prisonnier à jamais de mes clichés ! (20)

Il me faut trouver quelqu’un ou quelque chose pour briser entre nous la glace ! J’ai besoin de chaleur pour me réchauffer et retrouver ma place !

Noir (21)

Prière de réchauffement (22) Viens, Esprit-Saint, et envoie-nous des rayons de ta lumière. Ce matin, nous aurions vraiment besoin de tes langues de feu en nous. Viens chaleur de nos cœurs et irradie en nous ! Nous avons l’impression d’être complètement frigorifiés, pétrifié, sans n’être plus capable de réfléchir ou de réagir en cette période. Viens opérer un changement climatique en nous ! Renouvelle ce qui est mort ! Arrose ce qui est sec ! Guéris ce qui est blessé ! Assouplis ce qui est raide ! Réchauffe ce qui devient froid ! Recourbe ce qui est en train de se tordre ! Viens nous redonner vie, chaleur, espoir et courage ! 

Petit acte symbolique (23)Je vous propose de nous réchauffer mutuellement ! Soit par des paroles ou des actes qui donnent chaud à notre cœur. A chacun de trouver son petit réchaud…

Noir (24)

Chant gestué « Ma petite lumière » (peut être accompagné à la guitare) (25) 

Ma petite lumière, je la ferai briller (x3) (26)  Chaque jour, chaque jour Chaque jour et de toute manière Je ferai briller ma petite lumière

Lundi, j’ai son amour immense Mardi, il me donne sa puissance Mercredi, il me remplit de sa paix Jeudi, il m’enseigne à aimer Vendredi, je grandis dans la foi Samedi, il me remplit de sa joie Dimanche, l’esprit de Dieu me libère Pour faire briller ma lumière

Noir (27)

Lecture biblique de 1 Corinthiens 1, 4-9 (28)

Répons Arc 153, 1 (29) : Refrain : Tournez les yeux vers le Seigneur et rayonnez de joie. Chantez son nom de tout votre cœur, il est votre Sauveur d’est lui vitre Seigneur

1 J’ai cherché le Seigneur, et il m’a a écouté, il m’a a guéri de mes peurs, et sans fin je le louerai.

Noir (30)

  1. La tête dans les nuages : Mec Cloud (31)

 Après la neige, j’ai le moral souvent en mode ciel de traîne…Le genre d’expression qu’ils disent à la météo lorsque les nuages se déchaînent Si j’étais un pays, je serais l’Ecosse et son ciel voilé sur fond de lac magnifiques J’me baladerai en kilt, avec pour nom : Mec Cloud le nuagique ! C’est que ma tête n’en peut plus de toutes ces données stockées à tour de bras (32)

A longueur de temps j’mange, à haute dose, les MacDo du big data J’suis plus qu’un entonnoir où se bousculent les infos à l’heure du bouchon Au secours, tout s’embrouille en moi, suis bien plus qu’un simple bouffon J’suis pas qu’un pion à qui on donne des ordres : « Mec Cloud ouvre-toi ! » C’est un envoi vers la vie que je demande et non de faire un logi-ciel de moi !Vous qui cherchez à me soûler de données chaque jour ! Je dis stop ! Game over ! Aujourd’hui la tonne d’infonuagiques n’a plus cours ! Je veux la possibilité de chasser les nuages et de voir clair demain ! Vous n’êtes plus propriétaire de ma tête, je viens de reprendre la main ! (33)

J’en ai marre de travailler et bosser, et maintenant je commencer à œuvrer ! Enfin la possibilité d’être créatif, inventif, m’épanouir sans crever ! J’ai décidé qu’en’ voilà assez et que même si j’avais parfois la tête dans les nuages (34)

Mes pieds sont bien enracinés dans la confiance et comme a dit le sage Les épreuves sont semblables à des nuages qui ne sont que de passage Après la pluie, le beau temps… Mais le lourd en nous donne aussi de l’orage

Noir (35)

Texte : Derrière les nuages (36) Vous êtes en avion et vous traversez une épaisse couche de nuage. Et là, une vue à couper le souffle ! En prenant de la hauteur, l’espérance fait place au découragement une fois la barrière de grisaille dépassée, il existe une belle lumière éblouissante ! Derrière nos obstacles sa lumière brille toujours ! A condition de lever mon regard et de faire attention ! Attention travaux ! Attention route glissante ! Les panneaux de signalisation ne manquent pas ! Mais où sont les appels à la délicatesse, au respect, au partage ? Comment pourrais-je les entendre d’ailleurs ? Je suis préoccupé par ma santé, mes rêves ! Epuisé par mon travail, fasciné par les écrans ! Je ne perçois plus les appels et les signes qui me sont envoyés ! Il faut que je réapprenne à regarder derrière les écrans de fumée, tout ce qui vit et tout ce qui se meurt ! J’ai besoin d’un nouveau regard, d’un chasse-nuages, de me tourner vers les autres et toi !

Noir (37)

 Chant de l’assemblée Arc 613, 1-3 « J’ai besoin de ta confiance » (38-39) J’ai besoin de ta confiance pour vivre chaque jour. J’ai besoin de ta présence, j’ai besoin d’être sûr de ton amour. Pouvoir frapper à ta porte, parler en vérité. Savoir que tu réconfortes et chez toi être toujours invité. J’ai besoin de ta patience, de ta sincérité. Tu entends mes confidences, et chez toi, je suis en sécurité.

Noir (40)

  1. Orage et moi : Besse L’éclair (41) C’est vrai qu’on porte tous du lourd en nous qui nous déprime Le genre de truc qui nous électrice ; on tient plus en place, ça nous mine ! On se sent prisonnier d’une image dont on ne veut plus, c’est cuit ! Tu m’étonnes que de temps en temps on pète un ou deux circuits ! Et ce trop plein de courant, il doit bien sortir d’une manière ou d’une autre Je suis Besse l’éclair qui frappe plus vite que mon ombre !Nul ne connaît mon point d’impact par avance. Une fois lancé, j’y vais ! (42) 

Car s’opposer et dire non n’est pas qu’un caprice, mais un acte de liberté ! Être capable de décider de soi, c’est ne plus subir mais choisir d’y aller ! ! Comme la foudre qui s’en va où elle veut, frapper, c’est sa volonté ! Impossible de prévoir le point d’impact, il faut la laisser filer ! Imaginez un éclair bien dressé, qui répond oui, dès qu’on l’appelle avec un gros Moi ! (43)

En réalité, il n’en fait rien, même si apparemment, il file bien droit ! Lui-même est complètement infantilisé et soumis à son nuage qui fait la loi ! Ses rapports à son nuage sont tout, sauf une question de libre choix !Il n’est pas devenu Besse l’éclair par vocation, mais plutôt par soumission ! Et pourtant : « Vers l’infini, et plus loin encore ! » C’est pas ça notre mission ? (44)

Petit acte symbolique : décharge-toi sur moi : Je vous propose de nous passer une nouvelle énergie. Comme l’orage est électrique, je suggère que nous nous donnions la main et nous allons nous faire passer un nouveau courant de vie les uns aux autres pour de nouvelles impulsions !

Noir (45)

Confession de foi (46-48)

Je crois en Dieu, notre Père et notre mère, qui nous prend pour ses enfants et nous aime comme nous sommes !  Je crois en Jésus-Christ, le fils de Dieu, qui s’est fait humain pour que nous ayons le pardon, la joie, et le droit, tout comme lui, d’être fille et fils de Dieu !Je crois en l’Esprit Saint qui désire habiter en nous et nous redit que nous sommes enfant de Dieu ; il nous aide à comprendre les mots de Jésus ! Je crois que l’Église du Christ est universelle ; on peut la voir et pourtant, elle est bien plus encore ! Je crois que tous les humains sont unis en Jésus-Christ. Je crois à la vie qui ne s’arrêtera jamais.

Noir (49)

  1. Après la pluie le beau temps ? : Gris Sun (50) 

 Et maintenant ? Après l’orage, le retour du plein soleil ? C’est vrai que nous en aurions besoin qu’il sorte, celui-ci, de son sommeil ! D’un air pur, de cette chaleur d’hiver qui nous envelopperait doucement Pour enfin nous réveiller et nous nourrir de sa chaleur intérieurement ! Mais surtout pas de ce soleil dents blanches, avec son sourire de façade de pub Plutôt un soleil, genre gris sun, entre autonomie gagnée et pertes de nos certitudes ! (51)

Car, même en matière de religion et de foi, la sécurité il n’y en a pas ! Jésus-Christ offre à chaque petit soleil la possibilité de briller et de grandir comme il veut ! Ainsi, aucune Jill Snow, Mec Cloud ou Bess l’éclair ne pourra t’obliger à jouer leur jeu ! C’est à toutes nos humeurs, que Dieu s’offre, sans attendre une foi héroïque ! Il nous offre un nouveau départ, un instant de grâce sans rien ; surtout pas pour bonne conduite !Dieu nous laisse ce temps suspendu ; ce qu’à la météo y appellent temps incertain ! (52)

Il est lui-même bien placé pour changer d’avis, ce retour sur nous-même peut être demain ? Chacun de ces personnages de nos boites à humeur, il faut les vivre authentiquement ! Et pour sûr, rien n’est jamais fini pour nous et nous vivrons des tas de petits recommencements ! Alors, toutes tes humeurs sont bonnes à prendre lorsque tu arrives à les sortir de la boîte où tu les tiens prisonnières ! (53)

Tu es en chacune et chacune est en toi et c’est ce tout qui te rend unique, aimé (e) et tu peux en être fier (fière)

Noir (54)

Interlude Musical (55)

Noir (56)

Annonces & Offrande (57-58)

Noir (59)

Chant de l’assemblée Arc 723, 3-5 « C’est lui qui tient la terre » (60-62)

C’est lui qui tient la vie, dans ses mains, d’un nouveau-né qui rit, dans ses mains, de sa maman ravie, dans ses mains : Nos lendemains sont dans ses mains !

C’est lui qui tient les pages, dans ses mains, des jours clairs, des orages, dans ses mains, du méchant ou du sage, dans ses mains : début ou fin sont dans ses mains !

C’est lui qui tient la clef, dans ses mains, de ton éternité, dans ses mains, si tu veux l’accepter, dans ses mains : Oui, ton salut est dans ses mains.

Noir (63)

Prière d’intercession « Jour de pluie et jour de vent » (Par les enfants) (64)

Notre Père qui es aux cieux, nous te remercions de nous avoir donné la pluie ; merci de nous l’envoyer parce qu’elle fait pousser les arbres et les fleurs et parce que grâce à elle nous avons de l’eau à boire ; merci pour les pluies d’été qui rafraîchissent la terre desséchée. Merci Ô Dieu pour la pluie et l’eau fraîche car nous en avons besoin tous les jours pour nous laver et nous baigner. Aide-nous à ne pas grogner quand la pluie nous empêche d’aller jouer dehors. Merci, Père, pour le vent qui sèche et réchauffe la terre et qui permet aux graines de pousser et de devenir des plantes qui nous nourrissent ou des fleurs qui sont belles et qui sentent bon. Loué soit notre Seigneur pour le vent et la pluie, pour les nuages, l’air et la rosée, pour l’arc-en-ciel qui tout là-haut déploie sa précieuse et magnifique beauté, pour le soleil qui nous réchauffe car tous chantent l’amour du Seigneur, l’amour infini de Dieu.

Notre Père

Noir (65)

Chant gestué avec bande son : « Sous la pluie » (66) Sous la pluie, dans la tempête Où que je sois, ma confiance est en toi Quand le ciel est bleu, quand tout est gris Je te ferai confiance toute ma vie Tout mon espoir est en toi (x4)

Noir (67)

Bénédiction (68) Merci pour les enfants que tu nous as donnés. Chacun est unique. Parfois, j’ai du mal à les comprendre et je me sens dépassé, lorsque je suis trop préoccupé. Bénis nos enfants et accompagne-les sur les chemins qu’ils prendront ! Pose ta main pleine de bonté sur eux ! Que les talents dont tu les as comblés deviennent une bénédiction pour eux-mêmes et pour ceux qui les entourent. Donne-moi aussi assez de confiance, pour laisser libres les enfants, car je serai sûr qu’ils ont ta bénédiction. Tu prends soin d’eux. Ouvre-moi les yeux, fais-moi comprendre combien ils sont une bénédiction pour nous tous. Et Puissions-nous être tous une bénédiction les uns pour les autres. Amen

Noir (69)

Postlude

Bon Dimanche (70)