Un noël à Strasbourg

« Un noël à Strasbourg » est un texte de la plume de Débora Mistretta (UEPAL). Le texte peut être lu  sous forme de prière ou joué  sous forme de tableau vivant durant la lecture. Il peut aussi être utilisé en guise de remise en question ( confession des pêché),  précéder une prière , ou servir de pièce de noël.

Scène  : Noël en ville.  Sur la scène : plusieurs personnes , des enfants de 7 ans à 11 ans. Ou des catéchumènes

  • Une maman,un papa et leurs enfants regardant autour d’eux le marché de Noël.
  • Un homme d’affaire au téléphone
  • Un homme avec beaucoup de paquets cadeaux à la main
  • Un mendiant
  • un vieillard
  • des marchands
  • Un étudiant
  • Un salutiste (Armée du Salut avec cloche)

MUSIQUE: “ Joy to the word the lord is come ” La chorale chante une chanson traditionnelle de Noël et diminue  doucement de ton lorsque le texte commence et que les gens rentrent doucement sur scène…

Clara : Bonjour! Enfin, plutôt, bonsoir tout le monde! Je viens d’un autre pays, pays où l’on ne se dit pas “Joyeux noël”. J’aimerai bien pouvoir dire un jours “Joyeux noël”, mais pour dire joyeux noël; il faudrait que je puisse savoir ce que c’est “noël” et aussi s’il est joyeux..

Un Noël à Strasbourg …

En voix off le texte est raconté.

« Strasbourg, capitale de Noël »Voilà ce qui est noté à l’entrée de ce célèbre marché de cette fière Strasbourg, ville lumière.

Alors, je suis partie m’y promener, je suis allée y faire un tour, un petit tour au marché de Noël. Comme il était noté « ville de Noël », je me suis mise à chercher Noël.

J’ai vu de grandes illuminations, des lumières colorées,

J’ai vu des gens parlant différentes langues,

J’ai senti l’odeur du pain d’épice, du vin chaud,

J’ai entendu le son de la flûte et de l’harmonica…

J’ai vu les papas, les mamans, les vieillards, les enfants, les étudiants, les touristes, les marchands…

J’ai senti, j’ai vu, j’ai entendu .

Et là, je me suis demandé : où est Noël ?

J’ai aussi vu le regard mal à l’aise des passants face aux sans abri demandant une pièce.

J’ai entendu le bruit des pièces dans le portefeuille des parents qui pensent ne pas pouvoir offrir un bon Noël à leurs enfants, j’ai entendu dire « joyeux Noël ».

“ Joyeux Noël, Joyeux Noël, Joyeux Noël. ”

Qui est joyeux? Qui est Noël?

Où sont les sourires, les cheminées chaudes et chaleureuses, les tapis rouges, les cadeaux scintillants sous les sapins, et la dinde appétissante?

J’ai trouvé! Dans les pubs! c’est dans les pubs! Dans les films, dans les panneaux publicitaires, dans les vitrines et magazines.   

J’ai vu les étudiants angoissés par leurs examens,

J’ai vu les adultes surmenés par toutes ces préparations,

J’ai vu les gens seuls,

J’ai vu les gens tristes d’être seuls,

J’ai entendu les disputes autour de la dinde,

J’ai vu les infirmiers, les pompiers, les cuisiniers, les pasteurs, les médecins travailler.

Où est Noël ?

 




Lumière où es-tu ?

« Lumière  où es tu? » est une  belle proposition de chœur parlé de Débora Mistretta (UEPAL). Ce texte peut être utilisé en guise de remise en question ( confession des pêché) et précéder une prière ou être une pièce de noël, narration Biblique. Lu ou joué. L’intérêt de la scène est de partir d’un fait de société pour aller vers l’annonce de l’Évangile.

Personnages : Une femme – Un homme  – Un journaliste  – Un jeune   – Un enfant

Les acteurs arrivent sur scène avec les personnages, et son histoire. Comme s’ils étaient face à une caméra, face au monde, face à Dieu. Concernant la mise en scène, ils sont assis comme dans une salle d’attente et chacun, à leur tour, s’avancent face au public pour parler.

Le chœur : Phrase qui peut être narrée, chantée, dictée, accompagnée d’un son musical comme l’orgue ou autre.

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, ce sont là de bien grands mots, pour un si petit  monde où chacun fait son nid.

Une femme « Je suis fatiguée, fatiguée de ces gens qui cours et cours partout, je suis fatiguée de ce temps qui passe ».

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, tu es bien connue, mais dis-moi, t’ai-je déjà rencontrée ?

Un homme «  Je n’ai pas le temps »

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, dans le monde tu dis tu es, je t’ai cherchée, je ne t’ai pas rencontrée, où es-tu ?

Un jeune  «  Que voulez-vous que je vous dise, je dois bosser, étudier, c’est comme cela, je n’ai pas le temps pour vos bêtises. Je dois continuer à avancer, peu importe les circonstances. Nora est enceinte, elle veut garder le petit. Et moi, et bien, je ne sais pas. Je n’ai pas grand-chose à dire de toute façon. C’est mon enfant, mais c’est son corps et puis, moi, je suis le père, et, je suis seul . »

Le chœur Oh, lumière et paix dans le monde, ce sont là de bien grands mots, pour un si petit monde où chacun fait son nid.

Un journaliste «  Ville détruite, ville bombardée, suicide, mort à annoncer, débats à continuer,  je ne dirai pas que le monde va mal, je dirai juste, j’ai besoin d’un café »

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, tu es bien connue, mais dis-moi, t’ai-je déjà rencontrée ?

Un enfant «  Papa s’est fâché avec maman. Maman pleure. Je ne sais pas pourquoi. Maman m’a dit d’aller dans la chambre de mon frère, mais il joue à l’ordinateur. Alors j’attends, et je voudrai consoler maman ».

Le chœur Oh lumière et paix dans le monde, dans le monde tu dis tu es, je t’ai cherchée, je  ne t’ai pas rencontrée, où es-tu ?

Lumière, ténèbres.

Une lumière n’a jamais autant brillé que dans l’obscurité.

«  Emmanuel » , Dieu est avec nous. Lorsque le vent souffle et que la pluie tombe, tu as toujours le choix d’allumer  ta bougie ou de la laisser, seule, éteinte. Ne la garde pas seule pour toi, car un feu réchauffe plus qu’une simple flamme.

Oh lumière ou es-tu ? Tu es avec nous «  Emmanuel » , Dieu est avec nous. Tu ne nous promets pas que tous les jours soient bonheur et gloire, mais tu nous donnes ta paix, ton Espérance, ton amour. Ce sont là de bien grands mots. Seuls ils ne sont que paroles envolées. Ensemble, ils déguisent de leurs plus beaux vêtements, de leurs plus belles couleurs. Ensemble, ils prennent vie par la prière, la communauté et le partage. Oh lumière où es-tu ?

Tu es la « Emmanuel », Dieu est avec nous.

Crédit : Débora Mistretta




Inviter – chant

Inviter, inviter, vous voulez m’inviter ?

Inviter inviter, à fêter Noël avec vous.

Les bergers, Jésus, Joseph et Marie

Les anges, les mages et tous ceux-ci

Ils parlaient vrai, ils parlaient Dieu

Un seul ennui, tout ça c’est vieux,

Mais cherche à mieux comprendre, viens avec nous l’attendre,

Ton Dieu s’est fait enfant, C’est NOEL maintenant.

 

Invité, invité, oui tu es invité

Invité, invité à fêter Noël avec nous

Entre sapins, guirlandes et tout ceci,

Ce serait triste qu’on l’oublie

Deviens prophète pour notre temps

Lève-toi  et marche car il t’attend

Viens chercher à mieux comprendre

Viens laisse-toi surprendre

Ton Dieu s’est fait enfant, C’est NOEL maintenant

 

Inviter, inviter, oui nous vous invitons

Inviter, inviter, à fêter Noël avec nous.

Nous, vous, toi et moi,

Nous n’aurons plus peur, Il est là

On dansera, on chantera, parce qu’il nous aime on aimera

Oui cherche à mieux comprendre, viens avec nous apprendre

Ton Dieu s’est fait enfant, c’est NOEL maintenant

Daniel Priss

partition du chant ici Inviter – partition




Notre Père qui es facétieux

Notre Père

qui es facétieux,

que ton rire soit débridé,

que ton sourire vienne,

que ton hilarité rayonne sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre blague de ce jour.

Pardonne-nous notre humour noir, comme nous pardonnons aussi à ceux  qui se prennent trop au sérieux.

Et ne nous laisse pas entrer en dérision, mais délivre-nous de la rigidité.

Car c’est à toi qu’appartiennent la joie, l’exubérance et l’humour, pour les siècles des siècles, amen.

Crédit : Comité de rédaction du Consistoire d’Ingwiller, UEPAL.

 




Psaume 151

Psaume 151 de  Barbara Guyonnet, pasteure UEPAL, et lu pendant le festival Heaven’s Door édition 2018.

Célébrant : Seigneur, donne-moi la force d’aimer

Assemblée : Tu veilles sur tes enfants, sur moi.

Célébrant : Où que je sois, tu es là.

Assemblée : Je désire te chanter ma vie

Célébrant : Mes joies et mes tristesses

Assemblée : Mes espoirs et mes coups de gueule.

Célébrant : Tu as toutes les cartes en main,

Assemblée : et moi que ferais-je sans toi ?

Célébrant : Tu nous invites à réaliser ton rêve…

Assemblée… devenir ton reflet.

Célébrant : Sans rancœur tu me pardonnes.

Assemblée : d’un seul cœur tu veux qu’on s’aime.

Célébrant : Ta volonté qu’elle soit mienne.

Assemblée : Si je flanche, relève-moi.

Célébrant : Si je t’en veux,

Assemblée : Parle- moi.

Célébrant : que ta force soit avec moi,

Assemblée, Ma vie, mes combats, c’est déjà ça,

Célébrant : Et ton royaume tu me dis qu’il est déjà là, Alors…

Assemblée … Soutiens-moi dans ma foi. AMEN

Pasteure Barbara Guyonnet, UEPAL. octobre  2018

 




Psaume 1 actualisé

Voici une belle proposition d’actualisation du  psaume 1   présenté sous la forme d’un arbre ( voir le fichier ici Psaume_1). Proposition du pasteur Frédéric Gangloff, UEPAL.

 

 

 

Heureux

est l’humain

parmi les siens et sur ses chemins

QUI NE HURLE PAS AVEC LES LOUPS

Ne s’acharne pas à rendre les mauvais coups

Ne se laisse pas embarquer sur des sentiers tortueux

Ne danse pas au rythme de l’argent extorqué au plus miséreux

ET N’ENTRE PAS AU CONSEIL DES VIOLENTS ET DES OISEAUX DE MAUVAISE AUGURE

Il sait que son for intérieur est bien plus fort que ce qu’il ne montre à l’extérieur

Ce petit plus qu’il a au fond des tripes et qu’il médite à toutes les heures

Il n’hésite pas à sourire pour faire signe lorsque tout semble figé par la peur

ET SURVEILLE DAVANTAGE SON DISCERNEMENT QUE LES COURS DE SA LIGNE DE COEUR.

Heureuse est l’humanité qui entre en résistance et se prépare à la guerre

CONTRE TOUTES LES FORMES DE MISERES ET DE DEFIS AMERS

Elle espère une issue heureuse pour que chacun retrouve la liberté

ET PERMET A TOUS DE REDECOUVRIR LA DIGNITE ET LE RESPECT

Heureux est l’enfant qui ne reste pas en rade dans la rue comme seule issue

DONT L’ECRAN NE NOIE PAS LES DERNIERS SOUBRESSAUTS DE SON IMAGINATION ET LA TUE

Et qui n’est pas jugé au seul prix des résultats scolaires et de sa performance

ENTHOUSIASME ET CURIOSITE FONT DE LUI UN DE CEUX QUI SE LANCENT

Heureuse est l’église qui aventure son amour, sa confiance et son espérance

AU CÔTÉ DES HUMAINS DE TOUTES CONFESSION ET APPARTENANCE.

La Bonne-Nouvelle est son remède quand les maux font mal.

TOUS SONT COMME DES ARBRES PLANTÉS AU BORD D’UNE EAU VITALE

Qui donnent en leur temps un fruit au goût génial.

JAMAIS LEUR FEUILLAGE NE SE RIDE, JAMAIS LEUR COURAGE NE CÈDE.

Ils entreprennent de partager tout ce qui leur réussit

ET S’ENGAGENT A APPORTER LEUR AIDE AUX PLUS DEMUNIS

Tel n’est pas le sort

DES MOQUEURS

Qui tiennent

Debout pour

Un temps et

Qui fuient

LES ENNUIS

Et trichent

AVEC LES

SENTIMENTS.

Au moindre

Coup de vent

Ils restent en plan

A la racine, Dieu

Irrigue abondamment jeunes et vieux

 

 

(Adaptation du Psaume 1 – Frédéric Gangloff)