image_pdfimage_print

Jonathan attend

« JONATHAN  ATTEND » est une narration de Marthe Balla, formatrice AFiBi (Association des Figurines Bibliques). Jonathan était le fils d’un berger. Il était souvent seul, pas parce que personne ne l’aimait, mais Jonathan, dans tout ce qu’il faisait, était très lent. Ses camarades perdaient souvent patience et allaient jouer ailleurs. Même chez le rabbin il lui […] ...lire la suite...

Le noël des anges

« LE NOEL DES ANGES » est une narration de Marthe Balla, formatrice AFiBi (Association des Figurines Bibliques) en trois tableaux. Dialogue entre anges… Personnages :  1 grand ange avec une grande épée –  1 grand ange avec une épée plus petite – 1 grand ange (Gabriel) – plusieurs anges plus petits *** 1er tableau*** Grand Ange grande […] ...lire la suite...

Le père Martin chanté

Le père Martin Le père Martin était un vieil homme qui un soir d’hiver avait lu, dans un livre non monotone que le sauveur était venu (ouh) Il lisait dans son vieux livre « Ne trouvant point de logis, c’est dans une étable qu’il dû naître entre un boeuf et un âne gris. Martin, Martin, mon […] ...lire la suite...

Anne : une nuit inoubliable

« ANNE :  UNE NUIT  INOUBLIABLE » est une narration écrite par Marthe Balla, formatrice AFiBi (Association des Figurines Bibliques). La narration a été écrite pour une utilisation avec des figurines bibliques… mais le conte peut aussi se vivre sans support visuel. Anne  regarde autour d’elle, non, ses frères ne l’ont pas suivie. Elle s’assied, s’adosse au muret […] ...lire la suite...

La crèche de Gehjetzheim

La crèche de Gehjetzheim est une narrration de la plume du pasteur retraité Christian Kempf, UEPAL.  Au lieu de « Gehjetzheim » (traduit littéralement « Rentre maintenant à la maison »), le village peut aussi s’appeler « Rhibovillé » ou « Chaulybourg ». Dans le même esprit, le nom du personnage de Mme Van Kom-Schweder ( littéralement  » Quand vas-tu revenir? ») peut s’appeler Mme […] ...lire la suite...

L’obus et la cloche

L’obus et la cloche est une courte saynète pour trois personnages. C’est une  manière de dédramatiser -tout en prenant en compte l’horreur de la grande guerre- les conflits entre nations européennes. Cette « fable » écrite pour le centenaire de 1914-18  peut être lue en de multiples circonstances ; même dans une Eglise… Frédéric Gangloff, UEPAL. Narrateur : Il y a plus […] ...lire la suite...