image_pdfimage_print

Quel look pour notre Église ?

« Je relooke, tu relookes, il relooke, nous relookons ! »L'heure est au relooking (doit-on dire relookage ?!?).Pas une personnalité publique, les starlettes, les pîpels, les hommes et les femmes politiques, rois, princes, et manants, pas une personnalité publique qui ne passe par les mains d'au moins une maquilleuse, une habilleuse, un coiffeur, un conseiller en maintien et gestuelle, un secrétaire pour affiner chaque virgule de toute communication écrite ou verbale, un disaïneur, un manadgeur... Il faut pouvoir jongler avec réseaux sociaux, les médias d'écrans et de papier, avec le son et l'image... Certains groupes religieux ne s'y trompent pas, qui engagent des professionnels du relooking pour s'imposer face aux exigences de la société actuelle.Nos Églises et notre catéchèse, doivent-elles se plier à la tyrannie du paraître ?Le paraître sera-t-il aujourd'hui le seul critère pour être entendus ? Si nous peinons sur le paraître, allons-nous dis-paraître ? C'est une question pour nos églises, et c'est une bonne question pour notre catéchèse.Souvenons-nous qu'au travers des siècles, la Parole de Dieu a été portée et apportée par des amateurs, dans le meilleur sens du mot, et par des bénévoles, au sens premier du mot.Souvenons-nous que si un pasteur réformé (par exemple) porte une sévère robe pastorale, c'est, d'une part, parce qu'il est formé pour être « docte » (personne qui a des connaissances étendues), mais aussi et surtout, parce que cette tenue neutre lui permet de mettre en avant une Parole qui n'est pas la sienne, un peu comme les conteurs ou ...lire la suite...

Les prophètes du retour de l’exil : Aggée, Zacharie et Malachie

ruelleLes derniers livres prophétiques dans nos bibles, Aggée, Zacharie et Malachie, se situent tous trois durant une période bien précise, celle du retour de l’exil à Babylone. Voici une Introduction générale, et des notes pour les moniteurs: Ces livres sont à étudier en parallèle avec les livres historiques d’Esdras, de Néhémie et d’Esther (voir aussi […] ...lire la suite...

Les enfants, portiers du Royaume

Caroline Baertschi-Lopez, Les enfants, portiers du Royaume. Accueillir leur spiritualité, Cabédita, 2017. Voilà enfin un livre en français d’une auteure francophone, genevoise, et excellente connaisseuse de toute la réflexion autour de la spiritualité de l’enfant théologien. Elle fait partie des premières formatrices Godly Play francophones reconnues (et formées) par l’association Godly Play international. En quelques […] ...lire la suite...

L’eau et sa symbolique biblique

L’eau et sa symbolique dans la Bible Définition et étymologie L’hébreu mayim se trouve plus de 500 fois dans l’Ancien Testament et une centaine de fois dans le Nouveau Testament. L’eau touche à la fois les sphères de la cosmologie, de la vie domestique et des rites. On trouve un terme identique dans pratiquement toutes les […] ...lire la suite...

Etranger dans la Bible

Voici un article de Frédéric Gangloff, présentant le grand champ sémantique de l’étranger dans la Bible. Dès les premières lois connues du Proche-Orient ancien, il a fallu légiférer au sujet des populations nomades traversant les voies de communications et s’établissant temporairement ou provisoirement en certains lieux. La condition de « l’étranger » et la définition de « l’émigré », […] ...lire la suite...

Culte intergénérationnel

Qu’est-ce que ça veut dire « INTERGÉNÉRATIONNEL » ? C’est un mot qui n’existe pas dans le dictionnaire, mais pour nous il exprime l’idée de « vivre des moments, des activités, toutes générations confondues » jeunes et vieux ensemble ! Cela signifie : Avoir envie d’aller à la rencontre (pour les découvrir ou mieux les connaître) de gens qui n’ont ni le même […] ...lire la suite...