image_pdfimage_print

Quelques symboles chrétiens : des symboles ouverts et des points de rencontres

Animation-découverte, ou étude biblique, ou encore sujet pour la prédication, nous vous proposons ici une observation de quelques symboles chrétiens, symboles qui nous amènent à la rencontre avec le Christ, avec Dieu et avec notre prochain. Le symbole, petit rappel : Prenez un objet cassable (poterie, vase, feuille de papier…) et cassez-le soigneusement en plusieurs grands […] ...lire la suite...

Parler d’Amour et de la Sexualité

L’association des Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France a publié quatre numéros spéciaux des revues pour ses adhérents,  selon son âge, sur le thème «Amours et sexualités». Voici ce qu’on peut lire sur le site  http://eeudf.org/blog/parlons-sexualite-dans-le-scoutisme/: « Ces hors-séries ont été rédigés par la Commission Mixité du mouvement, à la suite d’une demande de l’Assemblée Générale et […] ...lire la suite...

Une petite pièce… 32 833,41€

Le trimestriel « Nouvelles de la Cause » vient de publier quelques nouvelles à propos de l’offrande des Ecoles du Dimanche 2015-2016. Le projet a  financé des vacances aux enfants du centre d’accueil et de transit des jumeaux abandonnés, à Mananjary et aux enfants du centre Akany Soa, d’Antsirabé, mais aussi d’autres travaux, toujours pour le confort […] ...lire la suite...

Gérer et accompagner une équipe en catéchèse

Plusieurs éléments de cet article sont de l’ordre de la répétition. Une répétition bien utile, tant la routine et la pression de l’agenda nous font oublier des éléments essentiels pour le fonctionnement d’une équipe en catéchèse. Avant la rentrée, avec l’aide du pasteur et du conseil presbytéral (‘consistoire’ en Belgique), pressentir des membres pour former […] ...lire la suite...

Nul ne peut servir deux maîtres

« Nul ne peut servir deux maîtres » ou Dieu versus Mamon ou Jésus et l’argent. Le dollar américain porte l’inscription “In God we trust” (nous mettons notre confiance en Dieu) et sur la tranche de la pièce de cinq francs suisse, on peut lire “Dominus providebit” (Dieu pourvoira). La banque du Vatican n’est-elle pas nommée « Banco […] ...lire la suite...

Quel look pour notre Église ?

« Je relooke, tu relookes, il relooke, nous relookons ! »L'heure est au relooking (doit-on dire relookage ?!?).Pas une personnalité publique, les starlettes, les pîpels, les hommes et les femmes politiques, rois, princes, et manants, pas une personnalité publique qui ne passe par les mains d'au moins une maquilleuse, une habilleuse, un coiffeur, un conseiller en maintien et gestuelle, un secrétaire pour affiner chaque virgule de toute communication écrite ou verbale, un disaïneur, un manadgeur... Il faut pouvoir jongler avec réseaux sociaux, les médias d'écrans et de papier, avec le son et l'image... Certains groupes religieux ne s'y trompent pas, qui engagent des professionnels du relooking pour s'imposer face aux exigences de la société actuelle.Nos Églises et notre catéchèse, doivent-elles se plier à la tyrannie du paraître ?Le paraître sera-t-il aujourd'hui le seul critère pour être entendus ? Si nous peinons sur le paraître, allons-nous dis-paraître ? C'est une question pour nos églises, et c'est une bonne question pour notre catéchèse.Souvenons-nous qu'au travers des siècles, la Parole de Dieu a été portée et apportée par des amateurs, dans le meilleur sens du mot, et par des bénévoles, au sens premier du mot.Souvenons-nous que si un pasteur réformé (par exemple) porte une sévère robe pastorale, c'est, d'une part, parce qu'il est formé pour être « docte » (personne qui a des connaissances étendues), mais aussi et surtout, parce que cette tenue neutre lui permet de mettre en avant une Parole qui n'est pas la sienne, un peu comme les conteurs ou ...lire la suite...