image_pdfimage_print

Connais-tu le démon d’Indonésie ? N’aie pas peur, il s’agit d’un petit animal dont le corps, sans la queue, ne mesure qu’au maximum 15 cm ! C’est un tarsier, dont les yeux brillent pendant la nuit et qui, du coup, a une réputation d’Hantou (démon) mais, il n’est pas bien méchant, sauf pour les insectes dont il doit se nourrir…

Hantou et pour tout: Fabrique un ‘baromètre’ de la collecte de l’Offrande des écoles du dimanche !
Matériel nécessaire : dessin du tarsier sur sa branche et des feuilles exotiques, crayons de couleurs, ciseaux, colle, un tube en carton, du fil épais ou transparent (comme du fil de canne à pèche) 2x la hauteur du tube +15 cm.

Dessins à imprimer ici: Tarsier_impr

Colorie et découpe le tarsier. Normalement, il est plutôt brun ou gris, mais rien de t’empêche de créer une sous espèce multicolore ! Attention lors de la découpe, la queue est très fine et longue.

À l’aide d’un poinçon (ou de la pointe métallique d’un porte-mine), fait un trou au dessus de sa petite branche et un en dessous, trous que tu peux renforcer à l’arrière par du papier collant pour éviter les déchirures. Pour son arbre, peint un tube en carton ou entoure-le d’une feuille de papier coloré pour faire le tronc ; au pied de ce tronc, découpe une très petite encoche sous les feuilles pour que le fil y soit guidé ; colle des feuilles exotiques tout au long du tronc, celles du modèle et d’autres que tu peux inventer et colorier; fais passer le fil derrière la branche du tarsier au travers des trous, puis fais le passer à l’intérieur du tube-tronc. Parfois le fil donne… du fil à retordre ! Tu peux y attacher une clé ou même le porte-mine pour que ce petit poids entraîne le fil dans le tube. Tends +/- le fil et fais un bon nœud ; utilise la petite encoche en bas pour guider ton fil ; cache le nœud à l’intérieur du tube. L’Hantou est prêt ! Plus la somme rassemblée grandira, plus le petit tarsier grimpera haut dans son arbre ! Le but étant qu’il en atteigne le sommet, bien sûr…

Le tarsier est le plus petit des primates. Connais-tu l’un des plus grands primates ? C’est l’humain. Les singes sont des primates, ainsi que les lémuriens. Quels atouts avons-nous en commun ? Des yeux situés d’un côté et de l’autre de notre nez, de manière frontale, et cinq doigts aux mains et aux pieds, avec des ongles plats plutôt que des griffes. S’il y a plusieurs familles de singes, de lémuriens, de tarsiers, il ne reste sur terre qu’une seule famille d’humains : l’homo sapiens, l’homme de science, l’homme de savoir, de sagesse. Nous saurons dans quelques milliers d’années si nous portons bien le nom que l’on nous a attribué !

Revenons à notre tarsier. Il vit en Indonésie. Jeune, il se choisit un arbre sur lequel il passe pratiquement toute sa vie. La nuit, il chasse des insectes, éventuellement des petits oiseaux ou des lézards. Il est très rapide malgré une apparence placide. Ses oreilles sont mobiles en tous sens, ses yeux sont très grands, il peut tourner la tête à 180° ! Ce sont des animaux facilement stressés, au point qu’ils se blessent ou même se suicident s’ils n’ont pas leur tranquillité !

crédit : Marie-Pierre Tonnon,(EPUB), Point KT