image_pdfimage_print

Voici un culte pour tout-petits autour de l’histoire d’un homme paralysé que ses amis portent jusqu’à Jésus (Marc 2/1-12) faisant preuve de solidarité et d’inventivité.

Déroulement

Prélude et Accueil :
Le matin, nous disons : bonjour.
A midi, nous disons : bon appétit.
Le soir nous disons : bonne nuit.
Au début du culte, nous disons : bienvenue à tous de la part de Dieu, bienvenue pour partager des histoires qui parlent de Dieu, des chants et des prières qui s’adressent à Dieu.

Cantique : Tout le monde est bien arrivé  : partition Tout le monde…

Nous nous rassemblons autour de la Bible
Savez-vous comment s’appelle ce gros livre ?
C’est la bible, c’est un livre où il y a beaucoup d’histoires, beaucoup de personnages qui nous parlent de Dieu.
Il y a… (demander aux enfants de citer des personnages rencontrés lors des précédents culte pour tout-petits) Moïse, Pierre, Zachée… et plein d’autres dont on ne connaît pas le nom.

Aujourd’hui, ce n’est pas l’histoire d’une personne que nous allons raconter, c’est l’histoire d’une rencontre qui a failli ne pas avoir lieu. Mais avant que je vous raconte, on va apprendre la chanson qui illustre l’histoire.

Cantique : Je sais qu’il est merveilleux (Alléluia 51-05/2)

Expérience
Demander à un des enfants de faire avancer l’officiant. Puis à deux, trois… jusqu’à ce qu’ils arrivent à le faire bouger. On peut recommencer en demandant aux enfants de faire avancer un parent.
Conclusion : on est plus forts ensemble ! Ce qui est impossible à une personne devient possible si on est solidaire !

Récit : Le paralysé porté par quatre amis (d’après Marc 2/1-12) à télécharger ici Kamishibaï Tous pour UN – Marc 2
(imprimer en couleurs, Format A4 ou agrandir +141%, recto verso, reliure sur le plus petit côté)

Cantique : Je sais qu’il est merveilleux (Alléluia 51-05/2)

Prière
Seigneur, merci pour mes amis !
Avec eux, j’aime rire et jouer. Merci Seigneur, pour ces bons moments partagés !
Parfois avec mes amis, on se fâche, on se chamaille. Apprends-nous à nous pardonner et à nous accepter dans nos différences.
Quand j’ai des soucis ou que je suis triste, mes amis là pour moi, pour me consoler, m’encourager et même me faire rire. Merci pour leur présence qui me fait du bien
Seigneur, merci pour mes amis !

Et comme Jésus nous l’a appris nous prions ensemble :…
Notre Père qui est aux cieux, (monter lentement les mains ouvertes devant soi)
que ton nom soit sanctifié (retourner les mains vers le sol et les descendre jusqu’au niveau du torse),
que ton règne vienne (mains ouvertes vers le haut, ouvrir les bras vers la droite et gauche),
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel (ouvrir son bras gauche vers le sol, puis monter le bras droit en ouvrant la main, vers le ciel).
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour (les mains ouvertes devant soi, en position réceptive),
pardonne-nous nos offenses (poser les poings fermés mais non croisés sur la poitrine)
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés (ouvrir les bras en les tendant en avant pour accueillir son voisin),
et ne nous laisse pas entrer en tentation (croiser les bras devant sa poitrine, comme pour me protéger),
mais délivre-nous du mal (faire le geste de repousser le mal loin de soi),
car c’est à toi qu’appartiennent le règne, la puissance et la gloire (mouvement des bras vers le haut, geste de louange et d’acclamation),
pour les siècles des siècles (baisser les bras le long de mon corps). Amen.

Cantique : Tout le monde rentre à la maison : partition Tout le monde…

Bénédiction
Le matin, nous disons : bonjour.
A midi, nous disons : bon appétit.
Le soir nous disons : bonne nuit.
A la fin du culte, nous disons : merci, au revoir, à bientôt, bonne route, que Dieu te bénisse !

Postlude

Crédit : Claire de Lattre-Duchet (UEPAL), Point KT