image_pdfimage_print

 

Sur le thème de la fraternité quelques paroisses d’Alsace ont imaginé des animations bibliques pour un rassemblement d’enfants entre 5 et 12 ans. Ici, la présentation d’une de ces animations proposées par Hélène Marx (UEPAL)

La vie des apôtres

Animation : tous assis autour de la table avec une  Bible ouverte. Nous voici assis, tous autour d’une même table, comme en famille ! Tous différents, mais d’une même famille… Les uns et les autres … Les uns avec les autres et chacun fait attention à l’autre… Quand l’un parle, les autres écoutent. Quand l’un dit « tu peux me passer le pain ? »,  l’autre répond. Car, en famille, on est attentif les uns aux autres !  Les grands veillent sur les petits, par exemple, on aide les parents, on met la table, on fait passer la corbeille à pain… Tout cela, vous connaissez, n’est-ce pas ?

Deuxième animation interactive : chacun présente sa famille et se situe dans la fratrie.  Combien de frères et sœurs (le plus grand, le plus jeune, au milieu). Chacun, chacune est invité à dire  ce qui et bien  entre frères et sœurs, ce qui est moins bien…

Introduction au texte biblique : Aujourd’hui, on va découvrir une famille un peu particulière….Ecoutez, je vais vous lire quelque chose dans la Bible, dans un livre qui s’appelle « les actes des apôtres » et vous me direz comment s’appelle cette famille … ce n’est ni la famille Dupont, ni la famille Muller

Lecture de Actes 2/ 42 -47

Travail sur ce texte : Tous étaient réunis autour de l’apôtre Pierre pour l’écouter leur parler de Dieu et expliquer la bible ; ils chantaient ensemble, ils priaient ensemble et ils mangeaient ensemble. Avez-vous deviné comment s’appelle cette famille ? Savez-vous que c’est une grande, grande famille ?  Il y a les chrétiens, (frères et sœurs catholiques, protestants, orthodoxes)  et puis les grands-parents-juifs – et puis  les cousins musulmans. ce sont les plus connus ( et bien plus loin ,  des arrière petits cousins  – hindouistes, bouddhistes  et tous ceux qui croient en Dieu  – ) et tous ensemble , on est  la  grande famille des croyants ! Une famille répartie  à travers le monde entier !! Chez nous, dans chaque ville et même presque dans chaque village, il y une maison particulière où on se réunit pour les fêtes de famille importantes comme le baptême, le mariage et pour prier Dieu : savez-vous comment s’appelle cette maison ?

Et on s’y réunit quel jour?

Oui, c’est le dimanche qu’on se retrouve à l’église et chacun vient avec son envie de retrouver les autres (et oui, on a plaisir à se retrouver dans une famille, pour se parler, échanger). Chacun vient avec des choses à partager ! Pas seulement des nouvelles mais aussi ses joies et ses chagrins ; alors on chante ensemble, et pour partager ses peines on prie ensemble.  Ensemble on écoute les promesses de Dieu … Puis on se réunit autour d’une table (qu’on appelle ? l’autel) pour partager du pain et du vin (ça s’appelle ?la sainte cène) Parfois, on se voit aussi en semaine pour prier, lire la bible ensemble, partager, préparer des fêtes, rendre des visites… Mais revenons à notre texte qui parle des apôtres. Dans la bible on nous dit que les croyants veulent  vivre comme une vraie famille dans laquelle on partage tout. Il ne faut pas, disent –ils, qu’il y ait parmi nous des riches et d’autres qui sont pauvres ! Il ne faut  pas, disent –ils, qu’il y ait parmi nous des gens qui ont un travail et d ‘autres qui sont au chômage. Il ne faut pas que les uns aient une belle famille et d’autres se retrouvent tout seul; ni que les uns aient beaucoup… de tout ! –beaucoup d’argent, beaucoup de temps –  beaucoup de forces et d’autres qui n’en ont  pas assez !

Pour réaliser cette belle idée des apôtres comment faire ?

Partager tout … Chacun apporte tout ce qu’il a (sa voiture, son ordinateur, son Smartphone, ses CD, ses DVD, ses livres,  son lave vaisselle, sa télé, son argent)  … mais aussi ses idées, ses talents, ses forces, sans oublier sa bonne humeur et on met tout ensemble. Les apôtres  répartissent pour donner à chacun ce dont il a besoin ! Car on n’a pas tous besoin des mêmes choses ! Quelqu’un qui va à son travail à pied n’a pas besoin d’argent pour acheter un billet de train ou un billet de tram… Quelqu’un qui gagne plus peut donner un peu à celui qui gagne moins et qui a une grands famille à nourrir…Quelqu’un qui a une voiture peut la prêter à celui qui n’en as pas…Et tant d’exemples de choses possibles, pouvez vous m’en donner d’autres ?

Pourquoi les croyants ont-ils voulu faire cela ?  Et bien parce que Jésus nous a appris à dire à Dieu « Notre Père » … Il nous dit ainsi que nous sommes tous frères et sœurs, qu’on est tous une grande  famille…Alors nous aussi, chacun avec ses moyens, ce qui lui est possible de partager ou d’imaginer de vivre un peu soit il autrement,  alors essayons de vivre  comme une famille dans laquelle on partage!

Activité : après ce travail sur le sens du texte et son message et le sens du partage comme une grande famille, les enfants réalisent un calendrier de la fraternité. Voir modèle proposé : à perforer  et relier par un joli ruban, pour signifier que la fraternité est un cadeau à vivre chaque jour. Chaque page du calendrier est dans une couleur différente .

  • Lundi : nous sommes unis. Pas toujours d’accord mais ce n’est pas une raison pour se fâcher! Il y a tant de raisons de remercier
  • Mardi : nous sommes une grande famille. Tans de frères et de sœurs, chic ! quel beau cadeau ! Je ne serai plus jamais seul !
  • Mercredi : nous voulons partager. La joie est multipliée par deux quand chacun est heureux !
  • Jeudi : au lieu de dire « c’est à moi », ouvre-toi !  Ne sais-tu pas qu’en donnant, tu recevras ?
  • Vendredi : l’autre est ton frère ou ta sœur !  Alors, ce qui est à moi, est aussi à toi ! on a plus quand on échange, qu’on se prête et qu’on donne !
  • Samedi : et quand on s’est disputé? Je peux faire un grand pas par-dessus la dispute et continuer à donner… mon sourire, mon amitié.
  • Dimanche : enfants d’un même Père, nous formons un cercle, nous tenons par la main et prions « Notre Père »

au dos du calendrier : la prière du « Notre Père »

Toutes les feuilles du calendrier de la fraternité