histoire de famille : Joseph et ses frères

HISTOIRE DE FAMILLE : celle de Joseph et de ses frères et de son père, racontée et jouée au moyen de marionnettes. Culte avec les louveteaux,  inspiré d’autres documents

  • pointkt ( Evelyne Schaller et Corinne Schelle),
  • « la galette et la cruche » Antoine Nouis
  • « vivre la fraternité 2017 »

 

Activités préparatoires

GROUPE 1 : peindre des personnages : sur des assiettes en carton (ou sur des chutes de carton en forme de triangle, de rond ou d’ovale). Une fois secs, fixer sur un manche : bambou ou latte

GROUPE 2 : peindre les décors sur des grandes feuilles type paperboard, qu’on collera sur du papier  kraft

GROUPE 3 : travail du texte et des acteurs

MATERIEL : peintures gouache, pinceaux, assiettes carton, lattes ou morceaux de bambou et de quoi fixer l’assiette,  feuilles blanches paperboard, papier kraft

Les marionnettes sont tenues par ceux qui les ont fabriqués et le décor déroulé aussi par ses peintres, donc rôle actif pendant le culte..

 

CULTE  ET SAYNÈTES

  •  Accueil et présentation des jeunes
  • Chant 1 : je louerai l’Eternel
  • Prière d’entrée et psaume
  • Chant 2 : qui es-tu toi mon frère?

SCENE  1  décor: désert – marionnettes Jacob et Joseph – Lecteurs : 4

L1 : Voici le vieux Jacob, frère jumeau d’Esaü. Celui-là même qui échangea le droit d’être l’ainé grâce à un bon fumet aux lentilles. Il vient de perdre sa seconde épouse, Rachel, alors qu’elle donnait naissance à Benjamin.

L2 : Benjamin est le dernier de douze frères, tous fils de Jacob, et de Léa ou de Rachel. Une histoire de frères jaloux se terminent, mais déjà une autre commence. Jacob aime plus les fils de sa vieillesse, les enfants de Rachel: Joseph et le petit Benjamin.

L3 : Il y a d’abord cette histoire de rêves dans lesquels Joseph est toujours le premier, le plus fort, le plus brillant.

Joseph : mes frangins, ils aiment pas trop quand je leur raconte mes rêves, mais je vois pas pourquoi ça les gonflent comme ça ! « Prétentieux », qu’ils disent, « Tu crois quand même pas qu’on va se prosterner devant toi ?! »… Pfff… C’est que des jaloux!

L2 : Et puis cette fameuse tunique, cadeau de Papa, qui décide d’une histoire tragique.

Joseph : Yeah!! Matez-moi ça !! Vous avez vu le manteau que mon père vient de m’offrir ? Trop swag !! Je suis trop beau !! Sérieux, regardez comme il tombe bien : coupe parfaite, manches finement ciselées, coutures top mode…et quelles couleurs: ça flasch super !!!

SCENE 2  Décor: thème puits et désert –  marionnettes : Joseph + les 10 frères (en fait 5 silhouettes) + marchand de la caravane

L4 : Joseph est envoyé auprès de ses frères qui gardent les troupeaux, pour leur apporter le piquenique. Ils le voient arriver de loin, avec sa belle tunique qui brille au soleil. Alors ils complotent ;

Frère1 :  voilà l’homme aux songes de tout et n’importe quoi qui arrive !

Frère 2 : ha le doux rêveur, pour qui se prend-il ?

Frère 3 : en plus avec ses plus beaux vêtements, et ça, pour aller travailler !

Frère 4 : nous narguer, plutôt !

Frère 1: ce crâneur, tuons-le  et jetons-le dans n’importe quelle citerne !

Frère 2 : nous dirons qu’une bête sauvage l’a dévorée !

Ruben, l’ainé : d’accord les frangins, jetons-le dans une citerne pour l’effrayer, ça c’est d’accord, mais je vous préviens ! nous ne toucherons pas à un cheveu de sa tête !

L4: Et c’est ce qu’ils font. Ils se saisissent de lui, le déshabille de sa belle tunique, le jettent dans un puits profond. Puis ils déchirent la tunique. C’est là qu’une caravane passe.

Frère 2 : ohé marchand, où va tu avec ta caravane ?

Marchand : je vais faire des affaires en Égypte

Frère 3 : et tu vends quoi ? Un jeune esclave, cela pourrait-il t’intéresser ?

Marchand : pourquoi pas, s’il a bonne apparence !

Frère 4 : voilà une affaire qui se conclue bien ; nous te confions ce vaurien contre quelque petit bétail !

Marchand : tout est ok pour moi, voilà quelques moutons et j’emporte votre serviteur !

Frère 1 : salut l’ami, bonnes affaires et en route !

Marchand : c’est un bel esclave que je viens d’acheter là, mais quand même, je suis mal à l’aise : ce jeune homme ressemble drôlement à ceux qui l’ont vendu!!On dirait presque que c’est un frère!  Curieuse histoire !!

L4: Et c’est ainsi que Joseph fut emmené en Égypte pour être revendu à un haut fonctionnaire égyptien nommé Putiphar.

  • Confession des péchés
  • Chant 3: Dieu tu es ma force et ma consolation

SCENE 3 Décor Égypte,  – marionnettes : Joseph et soldat – texte : 3 lecteurs

L1 : Dans sa nouvelle vie, comme esclave de Potiphar, Joseph devient rapidement un homme de confiance. Il est intelligent, perspicace et beau de surcroit. Mais c’est bien de là que viennent ses nouveaux ennuis. La femme de Potiphar s’éprend de lui.

L2 : Joseph est droit, fidèle à la confiance que lui donne son patron. Alors il résiste aux avances de la belle.

L3 : Mais la justice est réservée aux puissants de ce monde, et c’est l’injustice qui l’entraine au fond du cachot.  (soldat)+ décor prison

L2 : La belle éconduite s’est vengée bassement, mais c’est Joseph qui se retrouve en bas ! Pas dans une citerne cette fois mais au fond d’un trou : la prison du Pharaon !

SCENE  4 Décor : Égypte, pyramides, palmiers, sable, delta du Nil, verdure – marionnettes : Pharaon+ échanson+ Joseph – Texte : 2 lecteurs

L1 : Joseph en prison rendait des services, car lui le rêveur, il savait comprendre et expliquer les rêves des autres.

Echanson : oui, j’ai été en prison avec ce jeune homme, parce que j’étais soupçonné d’avoir voulu empoisonner le pharaon. Tourmenté par un rêve, Joseph a su me l’expliquer. J’ai maintenant retrouvé une place importante près de Pharaon.

L1 : Joseph était toujours en prison; et ce fut au tour de Pharaon d’être tourmenté par des rêves. Le rêve de vaches maigres qui surgissaient du Nil pour dévorer sept vaches grasses.

L2 : Ou encore ce rêve d’épis de blé maigrichons qui bousillaient des épis magnifiques. Sept également.

L1 : L’échanson se souvint de Joseph qui expliquait des rêves dans sa prison.

Pharaon : encore une nuit pénible rempli de ces 7 vaches maigres

Echanson : je vous conseille d’appeler Joseph dans sa prison, c’est un liseur de rêves.  (On fait venir Joseph  )

Joseph : o Pharaon, le rêve des épis de blé comme celui des vaches annonce 7 années pleines de bonnes récoltes mais qui seront suivies de 7 années de terrible famine !

Pharaon : pour cette situation de crise, il me faut un nouveau conseiller économique. Alors je vais te nommer ministre ! Cher Joseph. Et puisses- tu, par tes conseils, sauver notre pays de la famine.

  • Chant 4: laisserons nous à notre table

SCENE 5  Décor Égypte – marionnettes: Joseph égyptien +frères silhouettes+ soldat – Texte : 4 lecteurs

L1 : Quand vinrent les 7 années de famine, tous les pays voisins vinrent acheter le blé que l’Égypte avait mis en réserve. Et voilà que les frères de Joseph vinrent aussi de Canaan pour acheter du Blé.

L2 : Joseph reconnut ses frères, mais il fit semblant de les prendre pour des espions et pour des voleurs.

L1 : Il avait fait glisser une coupe en argent dans leurs sacs. Il exigea qu’ils ramènent aussi leur plus jeune frère en Égypte en échange du blé.

L3 : Mais Joseph reconnut l’amour que les ainés portaient à Benjamin, et combien ils avaient eu honte de ce qu’ils lui avaient fait autrefois. Alors il se fit reconnaître.  (silhouettes frères se mettent à genou)

L4 : Ses frères se jetèrent à ses pieds pour lui demander pardon. Il les releva et les emmena pour fêter leurs retrouvailles. Jacob aussi monta du pays de Canaan au pays d’Égypte pour la durée de ses vieux jours, auprès de ses fils réunis.

Joseph : Oui, ils avaient bien changé mes frères… Et moi aussi… Nous avons tous pleuré de joie et d’émotion, lorsque je leur ai révélé ma véritable identité… Ils sont allés chercher mon vieux père, et aujourd’hui, tout le monde vit ici ; et mes frères, comme je le disais, sont devenus mes amis, tous…

FRERE 1 : Et depuis, tous les cananéens sont les bienvenus dans ce pays…

JOSEPH : Oui, vous voyez, Dieu a toujours été à mes côtés, et il m’a fait grandir en sagesse et en bonté…

FRERE 2 : Nous avons grandi également et combien nous avons pleuré notre crime! Mais Dieu est resté notre guide , grâce à un malheur, la famine, ils nous a sauvé!

JOSEPH : moi Joseph, le petit prétentieux d’habit et de rêves, de vêtements en vêtements, je me suis dévêtu de ceux de l’égoïsme et du nombrilisme, pour revêtir ceux de la fraternité et du partage, et je n’ai aucun regret ni amertume quand je regarde le passé, bien au contraire, je suis rempli de louange et de gratitude

  • Prière , Notre Père
  • Annonces Offrande
  • Envoi bénédiction
  • Sortie

Crédit : Evelyne Schaller (EPUDF)