image_pdfimage_print

illustrations_Nicole_bateau repereLa barque de Pierre sur le  lac de Tibériade

Selon le temps dont vous disposez, construisez un paysage de Galilée, près du lac de Tibériade. Les enfants pourront visualiser l’environnement dans lequel vivaient Pierre et ses compagnons.

Attention, la fabrication de la petite barque de Pierre en papier exige du savoir-faire et le respect des consignes données !

Objectif catéchétique : « pêcheurs d’hommes »

Dans la première partie de la quatrième lettre – Narration 2 A et B – (… plus jamais seul), Pierre rappelle à ses parents  sa première rencontre avec Jésus et leur révèle la mission qui lui a été confiée : être « pêcheur d’hommes ». Il ne leur cache pas qu’il aurait été incapable d’expliquer pourquoi il avait suivi Jésus : la foi comporte une part de mystère.

Être pêcheur c’est un métier et la remarque de Pierre à Jésus montre qu’il connaissait son métier (Luc 5/5).

Être pêcheur d’hommes, rassembler des hommes, c’est a priori un travail auquel Pierre n’est pas préparé. D’ailleurs, Jésus ne donne aucune indication à Pierre, sur la façon dont il doit s’acquitter de sa nouvelle tâche. Il veut d’abord provoquer la mise en route de Pierre.

 Le déroulement miraculeux et les résultats extraordinaires de la pêche « contre nature » que Pierre et ses compagnons font avec Jésus laissent pressentir comme le germe d’une promesse : avec Jésus, cette pêche a réussi. La mission de « pêcheurs d’hommes », entreprise au nom de Jésus-Christ, pourra donc aussi avoir des résultats positifs.

Mais, au moment où Jésus lui confie ce nouveau travail, Pierre ne comprend pas ce qu’il aura à faire. Avec Jésus tout semblait facile. Maintenant qu’il les a quittés, Pierre comprend que ce que Jésus lui a dit de faire, il ne peut pas y arriver tout seul : il lui faudra l’aide de l’Esprit saint. Et comme pour être pêcheur sur le lac de Tibériade, pour être « pêcheur d’hommes », il faut que Pierre se consacre entièrement à cette tâche.

Image

 

La barque de Pierre,  les maisons, la synagogue, les personnages

  • Objectif

Si la fabrication de cette petite barque en papier exige du savoir-faire et le respect des consignes données, on peut en déduire combien le métier de pêcheur était exigeant et difficile : on ne s’improvisait pas pêcheur à Capernaüm et dans les autres villages au bord du lac.

On précise avec les enfants tout ce qu’un pêcheur doit savoir : connaitre le lac, la rivière, la mer, savoir lire la météorologie, manier le bateau et tous les accessoires utilisés, connaitre le poisson.

En construisant un paysage de Galilée, les enfants peuvent visualiser l’environnement dans lequel vivaient Pierre et ses compagnons.
Les plus petits voudront peut-être jouer des scènes du parcours qui se déroulent près du lac de Tibériade.

Image

  • Matériel

•    La fiche à télécharger qui permet de fabriquer la barque.
•    2 allumettes.
•    Un morceau de filet : on peut utiliser les filets d’oranges ou de citrons, par exemple.
•    De la colle, des ciseaux.
•    Des crayons de couleur ou des feutres.
•    Une planche, un carton rigide ou même une caisse qu’on remplit de sable.
•    Du papier aluminium pour simuler l’eau.
•    Des cailloux, de l’herbe sèche, des branches, etc. pour le décor.
•    Des boîtes d’allumettes de tailles différentes, pour les maisons ; on peut utiliser des chutes de bois clair qu’on trouve chez le menuisier, ou fabriquer des maisons de Palestine suivant le modèle à télécharger. C’est plus difficile et  cela pose un problème de proportions pour l’ensemble du paysage.
•    Une synagogue, modèle à télécharger.
•    Des personnages en corde armée ou cure pipe.

  • Réalisation

•  Suivant l’imagination et l’habileté des enfants et le temps dont on dispose, on installe un décor : le lac, la végétation, les chemins, les villages, etc.

•  Des illustrations et photos qu’on trouve dans les encyclopédies et atlas donneront les indications nécessaires.

•  On fabrique autant de barques qu’on veut en placer sur le lac : celle de Pierre selon le modèle fourni, et d’autres, plus petites, en pliage.

•  Ensuite selon le récit, rajouter des personnages.

•  Attention : il faut colorier les différents éléments avant de les assembler, ou utiliser directement du papier de couleurs.

Retour aux textes bibliques