image_pdfimage_print

Dossier de présentation des cours d’eau du pays de Jésus par le petit nuage Cumulus. Chaque séquence est indépendante des autres. Ensemble, elles forment un tout. En cas de présence épisodique des enfants, ils comprendront aisément le sens de la séquence, puisque aucune ne dépend de la précédente. Cumulus, le petit nuage est le fil conducteur de l’année.Ce dossier est adapté aux tout-petits (2-5 ans) et aux grands (6-10 ans). Une « introduction pour les adultes » ouvre chaque séquence. En fait, il serait plus juste de parler d’animateurs et d’animatrices ou de moniteurs et monitrices, les premiers étant ceux qui animent et les autres ceux qui montrent le chemin…

Synthèse du présent dossier :

 

Pour les petits, nous avons imaginé les animations en fonction du lieu. Quatre étapes rythment donc les « cultes à 4 pattes » ou « cultes pour tout-petits ».

  • Idéalement, l’espace 1 est dédié à l’accueil individuel et aux bricolages ou jeux. Ce lieu est imaginé à l’entrée de l’église ; il est convivial et fonctionnel.
  • L’espace 2 propose un déplacement jusqu’à l’orgue de l’église, que nous imaginons en hauteur. Le temps passé près de l’orgue permet de chanter chaque fois « Tout le monde est bien arrivé » et d’accueillir les familles, d’introduire au thème (fil rouge) du jour et d’apprendre un nouveau chant. Bien sûr, la sécurité des enfants est primordiale.
  • L’espace 3 représente l’église, l’allée, les bancs… c’est un lieu de passage qui nous guide vers l’espace 4, le chœur de l’église où l’on se rassemble, où on allume les bougies, chante « Tout le monde est bien arrivé » mais où l’histoire biblique se raconte et se discute à partir de questions « je me demande… » questions qui n’appellent pas de réponses « c’est vrai/faux » mais plutôt « merci ». Après la théologie vient le temps des prières et des chants sans oublier la bénédiction.
  • Enfin, le temps du goûter réinvestit l’espace 1 et invite déjà à la prochaine rencontre.

Pour les grands, nous proposons aussi un rythme régulier fait d’accueil, de prière puis de lecture biblique. Nous encourageons la lecture biblique dans la Bible (ou même plusieurs), par les enfants ; et cela, plusieurs fois, pour que les hésitations des uns et des autres ne soient pas un frein à la compréhension. Après la lecture, nous proposons un débat théologique, animé par Cumulus, le petit nuage… ceci pour permettre aux enfants de réfléchir aux questions bibliques. Le bricolage est au service du fil rouge, message de la séquence, de même que le chant. Dans la mesure du possible, nous avons sélectionné un chant en lien avec le fil rouge, avec refrain facile à chanter pour les petits.

Pour petits et grands, chaque séquence est construite sur un seul thème appelé « message ou fil rouge ». C’est LA phrase que les enfants devraient pouvoir restituer à la fin de la séquence, en rentrant à la maison. Ces messages sont des paroles positives pour avancer dans la vie. Pour une utilisation aisée de ce dossier, nous marquons en couleur verte ce qui devra être préparé à l’avance.

L’eau est l’élément le plus nécessaire à la vie. Ce n’est pas étonnant qu’une des premières œuvres du Créateur consiste en la séparation des eaux d’en haut d’avec celles d’en bas (Genèse 1,6). La Palestine est très riche en sources d’eau vive. Ces sources revêtaient une importance majeure aussi bien sur le plan de la vie matérielle que dans l’imaginaire biblique. Il est intéressant de noter que le mot hébreu qui désigne la source est le même qui signifie « œil ». Et c’est logique, car l’œil est la source des larmes [1]. Les Hébreux n’étaient pas des marins. La « grande mer » est toujours présentée dans la Bible comme une limite. Les seules aventures maritimes de la Bible sont celles de Jonas et de l’apôtre Paul [2].

Nous vous souhaitons une belle année de découvertes avec Cumulus,  Laurence Gangloff et Chirstian Kempf, UEPAL

 

[1] Dictionnaire de la Bible, Brepols 1985, page 405

[2] Dictionnaire de la Bible, Brepols 1985, page 290