image_pdfimage_print

pastels gras 5L’atelier de pastels gras à pour objectif de faire prendre conscience et de partager son ressenti en s’appuyant sur une expérience de dessin. A partir de 6 ans.  Procéder de préférence par atelier de 4 à 6 enfants autour d’une table. Proposition de Catherine Ulrich

 

 

 

 

 

pastels gras 1Matériel :

  • une carte blanche 10x10cm environ par enfant, grammage 200 minimum
  • des craies grasses, en particulier les coloris vifs et gais, et des craies noires
  • des ciseaux
  • une bombe de fixatif
  • des lingettes humides
  • une nappe plastique pour couvrir la table

 

 

 

Procédure :Appliquer des aplats de couleurs vives pour former un dessin simple : arc en ciel, fleur, soleil…

pastels gras 2

 

 

 

 

 

Avec le bâtonnet de craie noire tenu horizontalement, appliquer le noir sur toute la surface de la carte. Le dessin initial disparaît

pastels gras 3

 

 

 

 

Échanger le dessin noirci avec son voisin. A l’aide des ciseaux, gratter l’épaisseur noire pour faire apparaître au moins en partie le dessin initial. Vaporiser avec du fixatif

pastels gras 4

 

 

 

 

 

Temps de réflexion et de dialogue Pendant l’activité ou à la suite de celle-ci, amorcer un dialogue avec les enfants, de manière individuelle ou collective. Il ne s’agit pas de donner une leçon, mais d’encourager les enfants à mettre des mots sur ce qu’ils ont fait et ressenti. Au dos de leur dessin, les enfants peuvent écrire une phrase résumant leur pensée.

Exemples :

Parfois l’obscurité envahit la lumière et cache ce qui est beau et joyeux.

C’est ce qui est arrivé au temps de Martin Luther.

C’est ce qui arrive parfois dans la vie.

Mais la clarté est toujours là, même si on ne la voit plus.

Martin Luther a été un de ceux qui ont aidé à retrouver la lumière dans l’église.

On peut être celui qui aide à retrouver la lumière.

Les enfants peuvent aussi s’exprimer d’après les questions :

Qu’as-tu ressenti quand… ? J’ai trouvé dommage de cacher le beau dessin.

Qu’as-tu aimé ? J’ai aimé quand le dessin est réapparu. J’ai aimé rendre le dessin à mon voisin.
pastels gras 6

 

 

 

 

 

Catherine ULRICH, Service de l’enseignement religieux et de la catéchèse, UEPAL, novembre 2016,

catherine.ulrich@uepal.fr