Les mages avant leur voyage (célébration pour le temps de l’avent)

Les mages avant leur voyage  est une célébration de famille pour le temps de l’Avent (ou de Noël) , proposée par la pasteure Claire De Lattre-Duchet 

  • Accueil: (Wild Goose Resource Group : Petit Livres des Célébration, OPEC, Olivetan, Lyon 2017, p. 31)

Officiant : Parmi les pauvres, parmi les orgueilleux,
Parmi les persécutés, parmi les privilégiés

            Tous : Christ vient faire toutes choses nouvelles !

Officiant : A l’intérieur des maisons, sur les places publiques
Au festin du mariage, dans la salle du tribunal,

            Tous : Christ vient faire toutes choses nouvelles !

Officiant : Par une caresse pleine de tact, dans une parole de colère,
Par une conscience claire, par un amour brûlant,

            Tous : Christ vient faire toutes choses nouvelles !

Officiant : Pour que vienne son Règne, pour que le monde croie,
Pour que les puissants chancellent et que les ignorés soient reconnus,

            Tous : Christ vient faire toutes choses nouvelles !

Officiant : En nous et sans nous, avant nous et après nous,
Ici et partout, aujourd’hui et toujours,

            Tous : Christ vient faire toutes choses nouvelles !

  • Cantique: Ouvrez les portes du saint lieu (Alléluia 31-11/1-3)

SCENE 1 : T’AS TON PASS ?

3 voix off / 4 mages / 1 étoile

Voix off 1 : En ce temps-là, bien loin d’ici, quelques hommes observaient le ciel.

Voix off 2 : Pour comprendre le monde ou pour prévoir l’avenir.

Voix off 3 : Le nez en l’air, les yeux ouverts !

Voix off 1 : Ils observaient le ciel et ils ont vu :

Voix off 2 : Une étoile nouvelle !

Voix off 1 : Comme ils étaient savants et étudiaient les livres, ils ont cherché…

Voix off 2 : Elle annonçait une grande nouvelle !

Voix off 3 : La naissance d’un roi !

Voix off 1 : Alors ils ont voulu la suivre.

Voix off 2 : Mais ce n’était pas si simple !

Voix off 1 : Car pour la suivre…

Voix off 3 : Le nez en l’air, les yeux ouverts !

Voix off 2 : Il fallait partir, traverser des frontières, être des étrangers.

D’un côté, un enfant étoile. De l’autre côté, les mages

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route ! Suivez-moi et je vous conduirai au roi des Juifs !

Mage 1 : Elle est bien jolie cette étoile, mais elle ne se rend pas compte. On ne peut pas partir comme ça !

Mage 2 : C’est sûr ! Il nous faut préparer les bagages : emporter quelques habits, de quoi manger et boire pour la route.

Mage 3 : Sans oublier le passeport, le visa, le pass sanitaire…

Voix off 2 : Mais non, pas le pass sanitaire, ça n’existe pas encore !

Mage 4 : Bon ça va la voix off, on a déjà l’étoile sur le dos …

Mage 1 : Et en plus, avec ou sans pass, aujourd’hui comme demain, être un étranger, c’est rarement facile.

Mage 2 : Même si on suit l’étoile, pas sûr qu’on nous laisse entrer comme ça au pays des Juifs.

Mage 3 : On demandera au moins qui nous sommes et ce que nous faisons là.

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route ! Suivez-moi et je vous conduirai au roi des Juifs !

Mage 4 : Oui, oui, ça va ! On réfléchit !

Mage 1 : Pas sûr qu’ils aiment les étrangers dans ce pays où elle veut nous emmener !

Mage 2 : Et si on nous jetait en prison ?

Mage 3 : Et si on pensait que nous étions des espions ?

Mage 4 : Ou qu’on nous renvoyait chez nous par le premier avion ?

Voix off 3 : Mais non, pas en avion, ça n’existe pas encore !  Les mages soufflent en levant les bras au ciel !

Voix off 1 : Laissons provisoirement les mages à leurs inquiétudes et déposons les nôtres dans la prière…

  • Prière:

Seigneur, tu le sais nous aimons la sécurité : la sécurité de nos coutumes et de nos habitudes, la sécurité des relations avec celles et ceux qui nous ressemblent, la sécurité de ce que nous connaissons ou pensons savoir.

Mais toi, tu es un Dieu de vie qui bouscule nos idées toutes faites et qui n’est jamais là où on l’attend. Toute l’histoire du salut est faite de surprises qui bousculent nos certitudes et abattent les murs que nous construisons : de Sarah qui met au monde l’enfant de la promesse alors qu’elle se croyait trop vieille au buisson ardent depuis lequel tu parles à Moïse, de David l’enfant berger que tu choisis pour régner sur ton peuple jusqu’au charpentier que tu choisis pour aimer et élever ton Fils, des mages étrangers qui viennent adorer ton fils jusqu’au centurion romain qui au pied de la croix, le déclare Fils de Dieu. Toujours, tu nous surprends.

Ouvre notre cœur pour que nous puissions t’accueillir non pas juste par habitude, mais avec un cœur ouvert, avec émerveillement, avec éblouissement.

Ouvre notre cœur pour que nous puissions accueillir nos frères et sœurs humains tous différents, donc étrangers à leur manière, avec la même bienveillance dont tu fais preuve à notre égard.

Conduis-nous pour nous choisissions ce qui est bon et juste devant toi. Amen.

  • Cantique: Etrangers et voyageurs (refrain dans Carillon 307)

 

SCENE 2 : UN PETIT CADEAU OU DEUX OU TROIS...

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route ! Suivez-moi et je vous conduirai au roi des Juifs !

Mage 1 : Voilà qu’elle recommence… drôlement têtue cette étoile !

Mage 2 : Il faut lui expliquer que nous avons peur d’être mal accueillis au pays des Juifs.

Mage 3 : Mais en même temps, c’est pas sûr… Je crois que j’ai lu un ou deux trucs là-dessus… Il fouille dans une boite remplie de papiers…. Où est ma fiche ? Recette de chou-fleur au fromage, c’est pas ça ! Carte de fidélité du Babylone Market, c’est pas ça… Ah voilà ma fiche ! en sortant une rouleau de papier couvert d’écriture qui se déroule… Bon je relis mes notes !

Mage 4 : Fais-nous un résumé surtout, parce qu’on va pas y passer la nuit !

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route ! Suivez-moi et je vous conduirai au roi des Juifs ! Il va naître bientôt dans la descendance du roi David !

Mage 1 : David, je le connais celui-là : David, fils de Jessé, fils d’Obed, fils de Booz et de Ruth la Moabite.

Mage 2 : Une Moabite ! Ca alors, une étrangère est l’arrière-grand-mère du roi David !

Mage 3 continue de faire semblant de lire ses notes

Mage 4 : Ah oui, je me souviens de cette histoire ! La famille de Noémie avait fui Bethléem et s’était installée au pays de Moab. Quand le mari et les fils de Noémie sont morts, elle a voulu retourner à Bethléem. Sa belle-fille Ruth l’a accompagnée.

Mage 1 : Ah oui ! Et selon la coutume, elle a épousé un homme de la famille de son mari et elle a eu un fils Obed qui est le grand-père du roi David.

Mage 2 : Alors si une étrangère fait partie de la famille qui a donné un roi aux Juifs, ils ne devraient pas trop mal accueillir des étrangers !

Mage 4 : Faut voir !

Mage 3 : J’ai trouvé !

Mage 1 : Mieux vaut tard que jamais, mais si c’est pour nous parler du roi David et de son arrière-grand-mère Ruth la Moabite, c’est un peu tard !

Mage 3 : Ah non pas du tout ! Moi je pensais à la Reine de Saba qui a rendu visite au roi Salomon. Elle avait entendu parler de lui alors elle est venue de son lointain pays pour le rencontrer. Elle lui a apporté des cadeaux. Il l’a bien accueillie même si c’est une étrangère !

Mage 1 : Mais c’est une reine ! Et nous ne sommes que des mages.

Mage 2 : Sinon, « roi mage » ça sonne pas mal ! Ca me plait !

Voix off 2: Peut-être, mais ce n’est pas biblique !

Mage 2 : Zut, j’avais oublié la voix off !

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route ! Suivez-moi et je vous conduirai au roi des Juifs !

Mage 1 : Elle, on ne risque pas de l’oublier !

Mage 2 : Bon, nous ne sommes pas rois, mais si on apporte des cadeaux, on devrait être bien accueilli.

Mage 3 : Bonne idée, mais qu’est-ce qu’on apporte comme cadeau à un bébé ?! J’y connais rien moi en bébé !

Mage 4 : On devrait demander à nos femmes, elles s’y connaissent mieux en bébé.

Voix off 1 : Pas de remarques sexistes s’il-vous-plait !

Mage 1 : Désolés ! Mais, nous, notre truc, c’est les étoiles et les livres ! Pas les bébés…

Etoile : Ouh ouh les mages ! Dépêchez-vous ! Mettez-vous en route !

Mage 2 : Oui, oui, nous sommes presque prêts, on cherche une bonne idée cadeau et on vient !

Mage 3 : On devrait inventer une machine où on écrirait « idée cadeau pour bébé roi » et hop plein d’idées… et clic clic… livré en 24 à 48h.

Mage 4 : Arrête de raconter n’importe quoi et trouve-nous une bonne idée cadeau !

Voix off 1 : Laissons les mages provisoirement les mages à leur recherche et tournons-nous vers Dieu dans la prière…

  • Prière:

Seigneur, nous venons vers toi les mains vides. Nous n’avons rien à t’offrir car c’est toi qui nous as tout donné. Alors nous voulons te dire merci pour tous les cadeaux dont tu nous as comblés.

Tu nous as donné la Terre à garder et cultiver.
Merci pour les nuits paisibles et les cieux étoilés.
Merci pour le soleil éclatant et la fraicheur de ruisseaux
Merci pour les forêts profondes et les blés dorés.
Merci pour le rugissement des lions et le chant des oiseaux.
Merci pour la douceur des fruits et le sel des océans.

Cantique : Alléluia 41-38/1

Tu nous as donné des frères et sœurs humains à respecter et à aimer
Merci pour les couleurs et les cultures diverses de notre humanité.
Merci pour l’insouciance des enfants et l’expérience des aînés.
Merci pour l’inventivité des jeunes et la patience des parents.
Merci pour l’amour et la tendresse partagés dans les familles et entre amis.
Merci pour la solidarité et le partage.

Cantique : Alléluia 41-38/2

Tu nous as donné la vie et tu offres ton amour.
Chaque année, l’Avent et Noël nous rappellent que l’enfant de la Crèche porte tout ton amour.
En lui et par lui, tu t’offres pour la joie et la vie de l’humanité.
Merci, Seigneur, pour ton amour et ta présence à nos côtés !
Merci pour ces cadeaux que tu fais à l’humanité !

Cantique : Alléluia 41-38/3

SCENE 3 : EN ROUTE !

Les mages sont « le nez en l’air »

Voix off 1 : En ce temps-là, bien loin d’ici, quelques hommes observaient le ciel.

Voix off 2 : Pour comprendre le monde ou pour prévoir l’avenir.

Voix off 3 : Le nez en l’air, les yeux ouverts !

Voix off 1 : Ils observaient le ciel et ils ont vu :

Voix off 2 : Une étoile nouvelle !

Voix off 1 : Comme ils étaient savants et étudiaient les livres, ils ont cherché…

Voix off 2 : Elle annonçait une grande nouvelle !

Voix off 3 : La naissance d’un roi !

Voix off 1 : Alors ils ont voulu la suivre.

Voix off 2 : Ils ont beaucoup réfléchi pour savoir quoi emporter.

Voix off 3 : Et ils ont trouvé !

Voix off 1 : Dans leurs bagages, ils ont mis…

Voix off 2 : De l’or !

Voix off 1 : Pour signifier qu’il est roi.

Voix off 3 : De la myrrhe.

Voix off 1 : Pour signifier qu’il est un humain fragile et mortel.

Voix off 2 : De l’encens.

Voix off 1 : Pour signifier qu’il est Fils de Dieu.

Silence … L’étoile et les mages se mettent en route et quittent la scène

Voix off 2 : Les mages sont en route

Voix off 3 : Ils suivent l’étoile.

Voix off 1 : Le nez en l’air, les yeux ouverts !

  • Interlude + Annonces + Offrande
  • Prière d’offrande: Seigneur, nous te remettons notre offrande. Qu’elle soit le signe de notre reconnaissance pour tous les biens dont tu as comblés. Qu’elle soit le signe de notre désir de nous engager pour plus de solidarité et de partage avec nos frères et sœurs moins chanceux. Amen
  • Prière d’intercession: Texte de Claire Sixte-Gateuille dans Nicolas BAUD (dir.) : Au commencement (Textes liturgiques pour le culte), Olivetan, Lyon, 2008, p. 83.

Eclairés et rassemblés par la parole, nous portons maintenant devant Dieu ceux qui nous entourent :
Nous te prions, Seigneur, pour tous ceux qui marchent sur les chemins de la vie.
Que ceux qui courent apprennent à ralentir, à se reposer.
Que ceux qui marchent aient la force de continuer dans la durée, tout en prenant soin de ceux qu’ils croisent sur leur chemin.
Que ceux qui ne peuvent plus avancer soient relevés et remis en route par ta Parole,
Et que même dans leur immobilité, ils reçoivent de toi la grâce d’être capables d’accueil et d’ouverture.

Répons chanté : Alléluia 62-02

Nous te prions pour les exilés et pour ceux qui sont trop bien installés.
Donne aux uns un espace qui puisse devenir leur chez-soi,
Et aux autres le souffle du grand large, le désir de la découverte.

Répons chanté : Alléluia 62-02

Donne-nous de trouver sur nos pas la diversité et de rechercher l’unité.
Donne-nous le discernement et la force de prendre nos responsabilités dans les sociétés qui sont les nôtres,
Pour inventer de nouveaux modes de vie où les valeurs premières sont la vie, la paix et la dignité.

Répons chanté : Alléluia 62-02

Guéris notre peur d’aller vers les autres.
Montre-nous la richesse de découvrir leurs différences, la richesse des échanges et celle de l’étrangeté.
Et donne-nous d’être des témoins de ton amour et des chercheurs de ta volonté.

Et comme Jésus-Christ nous l’a enseigné, nous prions ensemble…

  • Notre Père qui est aux cieux,
    que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne,
    Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
    pardonne-nous nos offenses
    comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
    et ne nous laisse pas entrer en tentation,
    mais délivre-nous du mal,
    car c’est à toi qu’appartiennent
    le règne, la puissance et la gloire,
    pour les siècles des siècles. Amen.
  • Cantique: Viens, ô sauveur des païens (Alléluia 31-03/1, 2, 4)
  • Envoi – bénédiction (basé sur Wild Goose Resource Group : Petit Livres des Célébration, OPEC, Olivetan, Lyon 2017, pp. 36 et 117)

Officiant : De là où nous sommes, jusqu’à là où tu as besoin de nous Tous : Christ, conduis-nous.
Officiant : De la sécurité de ce que nous connaissons, jusqu’à l’aventure que tu révèleras Tous : Christ, accompagne-nous.
Officiant : De ce que nous sommes, à ce que tu peux faire de nous Tous : Christ, entraine-nous
Officiant : Pour façonner le tissu de ce monde jusqu’à ce qu’il ressemble à la forme de ton Royaume Tous : Christ, bénis-nous.
Officiant : Entoure-nous de ta présence, inspire-nous par tes projets, affermis-nous par ton amour. Tous : Amen !

Crédits : Claire De Lattre Duchet (UEPAL) Point KT




Jour de joie – chant de Daniel Priss

Une voix se fait entendre. Elle crie dans la tête du prophète. Elle dit va dans le désert pour préparer un chemin. La voix parle d’avenir, d’espérance.

A son tour elle résonne dans nos têtes.
Elle nous interroge.
Elle nous questionne.
Elle nous invite à la plénitude.

Daniel PRISS, nous parle de cette voix, qui en la période de l’Avent, annonce des temps nouveaux.

Le chant est très simple, il ne nécessite pas d’avoir les paroles sous les yeux. Les strophes sont écrites à la manière des work-songs que les esclaves noirs chantaient dans les chants de cotons, où le soliste chante une phrase et le groupe la répète. Le rythme est quant à lui un reggae.

Musique

 Extrait du CD Audio / CD ROM « Ca se fête » – Editions Olivétan

Télécharger la partition Jour de joie

 Texte  du chant Jour de joie – Paroles et musique : Daniel Priss

Refrain
Jour de joie, jour de bonheur,
Jour de vie qui éclaire mon cœur.
Jour de joie, jour de bonheur,
Jour de vie qui éclaire mon cœur.

1.Dans ma tête une voix dit :
Voici la peine est finie,
Réjouissez-vous mes amis,
Car Dieu nous réconcilie.

2. Non je ne peux la faire taire,
Elle me dit : va au désert,
Pour préparer un chemin,
Pour vivr’ un nouveau matin.

3.La voix me parle de paix,
Elle me parle de respect,
Ne voulez-vous pas sur terre
Que cessent les bruits de guerre.

4. La voix me dit que bientôt
Paraîtront des temps nouveaux,
Des temps où naîtra l’Amour,
Dans une crèche au petit jour.

Crédits : Daniel Priss (UEPAL) – Point KT




Petite recension autour des calendriers de l’avent

Cette petite recension autour des calendriers de l’avent a pour objectif de donner un aperçu des articles présents sur le site « Point KT » .  Bonne découverte !

Pour comprendre ce temps liturgique

 

Calendrier de l’avent prêt à servir

Calendrier à fabriquer soi-même

Prier

Le temps de l’Avent, une occasion pour apprendre les chants de Noël

Pour trouver d’autres idées

Crédits : Laurence Gangloff (UEPAL) – Point KT – photo Pixabay




Avent, fête liturgique

Pour les chrétiens d’Occident, l’année liturgique commence le premier dimanche de l’Avent. En consultant les recueils de liturgie, on peut découvrir qu’il y a un « avant-dernier » et un « dernier »  dimanche de l’année ecclésiastique… Et même un avant avant-dernier : celui-là porte le doux nom d’antépénultième.

L’année chrétienne s’ouvre donc avec le premier dimanche de l’Avent. Et ce temps veut célébrer ce qui advient, ce qui vient, et surtout Celui qui vient : Jésus. Ainsi, la nouvelle année chrétienne commence avec le rappel de ceux qui ont précédés la naissance de Jésus.

Quatre bougies sont allumées l’une après l’autre. Plus précisément : un dimanche après l’autre pendant les 4 semaines précédant la fête de Noël, qui célèbre la naissance de Jésus.  C’est le temps de l’avent, le temps de l’attente de la bonne nouvelle de la naissance de Jésus. On attribue traditionnellement à un pasteur protestant allemand l’invention de la couronne de l’avent. Allumer  une bougie chaque dimanche permettait d’attendre plus facilement la fête de Noël.  Peu à peu, on a attribué un sens théologique à ces quatre bougies.

Les plus connues :

  • Le premier dimanche, nous nous se souvenons d’Adam. il est le premier homme biblique, d’après le livre de la Genèse. Ce qui importe surtout, c’est de rappeler que nous sommes tous des créatures de Dieu. Dieu nous a placés en face de lui pour un dialogue d’amour dans la liberté.
  • Le deuxième dimanche, nous nous rappelons d’Abraham. Nous sommes invités à revivre avec lui la démarche première de la foi : Abraham crut Dieu. Il est appelé le « père des croyants ». Il a tout quitté pour se « mettre en marche ». Nous sommes invités à suivre le modèle d’Abraham et à faire confiance.
  • Le troisième dimanche, nous nous souvenons des prophètes. Nous revivons avec eux tout ce qu’ils ont prêché : revenir à Dieu, purifier sa vie, dire l’amour de Dieu.
  • Le quatrième dimanche, nous sommes avec Jean-le-Baptiseur, au milieu de la foule des repentants qui se préparent à accueillir le Messie.

Une autre source raconte sous forme de conte le nom de ces bougies :

  • paix,
  • confiance,
  • amour et
  • espérance. Lire ici

J’ai trouvé une autre progression sous forme active :

  • rester éveillé,
  • se mettre en route,
  • porter la joie,
  • accueillir Dieu (auteur inconnu) : cheminement d’avent 

Ces trois exemples trouvés ne sont certainement pas exhaustifs, ils montrent combien un symbole doit être porteur de sens pour être compris, et que le sens peut être renforcé si nécessaire.

Pour aider à patienter, on est passé de 4 bougies (représentant les 4 dimanches avant Noël)  à 24 fenêtres, représentant eux, les 24 jours de décembre. Les premiers calendriers de l’avent de mon enfance étaient en papier : chaque jour, une nouvelle image à découvrir. Et puis, révolution, sont apparus les calendriers avec du chocolat. Aujourd’hui, chaque enseigne ou marque rivalise d’inventivité pour offrir aux enfants et aux adultes de quoi attendre Noël : maquillage, boissons alcoolisées, bijoux, thés, jouets etc. Il est pourtant facile de créer son calendrier de l’avent personnel ou familial  pour le plus grand bonheur de tous … ou encore de détourner le principe de recevoir pour donner et préparer un colis avec 24 petits objets qu’on offrira à Noël à ceux qui en ont le plus besoin…

Pour aller plus loin : petite recension autour du thème de l’avent

Crédits : Laurence Gangloff(UEPAL) – Point KT – photo Pixabay




Mémoire de Joseph – chant de Daniel Priss

Mémoire de Joseph, paroles et musique de Daniel PRISS

Georges Moustaki avait écrit une chanson, « Mon vieux Joseph », dans laquelle il interroge Joseph au soir de sa vie, victime de son destin. Il est selon lui le « Pauvre Joseph »  dont on rit, qui n’avait demandé qu’à vivre heureux avec Marie, faire des petits et leur apprendre son métier. Mais au lieu de cela son enfant, a eu ces étranges idées, qui ont tant fait pleurer Marie. En somme un couple, dont la vie fut bousculée par la vie fantasque de leur fils.

Par sa chanson, « Mémoire de Joseph », Daniel Priss offre la parole à Joseph en dialogue avec Marie au soir de leur vie. Ce dernier évoque leur destin certes contrarié, certes tragique, mais aussi porteur d’espérance.

  • Ecouter la version audio 
  • Ecouter la version Playback 
  • Télécharger la Partition Mémoire de Joseph

Refrain :

Je me souviens des temps anciens.
Ils me reviennent à la mémoire.
Je me souviens des temps anciens.
Je me souviens de cette histoire.

Elle était  jeune et si jolie, Ma petite, petite Marie.
J’étais triste, j’étais trahi, Je n’avais rien compris.

Mais par un songe j’ai appris, Ma petite, petite Marie.
Que cet enfant sera béni, Il nous offre la vie.

A Bethléem en pleine nuit, Ma petite, petite Marie.
Nombreux bergers l’ont accueilli, Et il leur a souri.
 

Mais un jour triste a surgi, Ma petite, petite Marie.
C’est ton enfant, oui, ton petit, Qui a perdu la vie.

Oui, mais la vie a rejailli, Ma petite, petite Marie.
Il est celui qui aujourd’hui, Nous sauve et nous guérit. 
 

Tu te souviens des temps anciens.
Ils te reviennent à la mémoire
Tu te souviens des temps anciens.
Tu te souviens de cette histoire.

Cet enregistrement est extrait de l’album « Tissons la fraternité ».


Diffusion sur Point KT avec l’aimable autorisation de Daniel PRISS.

Crédit : Daniel Priss (UEPAL) Point KT