Noé

Le chant « Noé » de Daniel VERMEILLE (Mission Populaire Évangélique) pourrait être comparé au texte biblique pour mettre en évidence la poésie apportée  par l’artiste. Partition publiée avec autorisation.

  1. Quand Noé sentit sur son front tomber la première goutte, il comprit que Dieu lui disait : « Allons, c’est le moment ; préparez-vous il faut partir pour une longue route, ce monde est mort voici venu le grand chambardement. Que ton épouse et tes enfants soient sauvés du naufrage, prends avec toi un couple de tous les êtres vivants. Un nouveau monde vous attend tout au bout du voyage, soyez confiants, n’ayez pas peur et en avant ». Marche marche jusqu’à l’arche tu verras, tout ira bien. Marche, marche, Patriarche, tu verras, tout sera bien.
  2.  Quarante jours, quarante nuits, le ciel ouvrit ses vanne, changeant tout’ l’humanité en cimetière marin. Par la colère d’un Dieu jaloux, qui juge et qui condamne, des millions d’hommes vont mourir. Il n’en restera rien. Noé regardait en pleurant ce monde disparaître  : « Ne restera-t-il donc que moi avec mes animaux? » . « Regarde devant toi » dit Dieu, « Car la vie va renaître. tu ne finiras pas tes jours sur ce bateau »
  3. Quand la colombe s’en revint, pantelante et frileuse, Noé sentit monter en lui le découragement. Quand la colombe s’en revint, frétillante et joyeuse un rameau d’olivier  au bec, quel grand soulagement : tout allait bientôt refleurir, les prés et les campagnes. Hommes et bêtes, enfin unis, pourraient rire et danser. De sont inutile bateau, échoué sur la montagne. Dieu souriant lui dit : « Tout va recommencer ».

Partition NOE, page 1 ici NOE partition page 1

 

 

 

 

Partition NOE, page 2 ici NOE partition page 2

 

 




Moïse

Le chant de Daniel VERMEILLE ( Mission Populaire Évangélique) présente une partie de la vie de Moïse… c’est un bon moyen mnémotechnique  pour retenir en chanson ! Publié avec autorisation

Refrain : courage Moïse, ton Peuple suit tes pas vers la terre promise ou tu n’entreras pas

  1. Les arrachant aux mains de Pharaon, tu les as conduits, accompagné de ton frère Aaron, jusqu’à leur patrie. Pour eux les flots se sont ouverts soudain, leur livrant passage. Ils sont partis tous en battant des mains pour leur long voyage.
  2. Ils ont crié en réclamant du pain, tu les as nourris. Ils ont eu peur d’assumer leur destin, et ils t’ont trahi. Ils ont voulu se fabriquer sans toi un Dieu qu’on adore, et se sont tous prosternés avec joie devant un veau d’or.
  3. Seul, face à Dieu, tu as traduit sa voix au mont Sinaï, en leur donnant les tables de la loi pour règle de vie. Bientôt le jour tant attendu viendra, où bénis du ciel, ils vivront au pays où coulera le lait et le miel.

Dernier refrain : courage Moïse, ton Peuple est arrivé sur la terre promise, ton oeuvre est achevée.

Partition ici Moïse

Texte ici Moïse texte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Le fils prodigue

Le fils prodigue est en très beau chant de Daniel Vermeille (Mission Populaire Évangélique) – à lire avec les adolescents, sans oublier de relire le texte biblique de Luc 10 ! Publié avec autorisation.

  1. Je reviens du bout du monde, fatigué des trahisons, las de ma vie vagabonde, je reviens à la maison
  2. En partant vers l’aventure, je rêvais de paradis, n’ai reçu que des blessures, et connu que des taudis
  3. J’ai noyé mon héritage, dans l’ivresse de mes nuits, recevant pour tout partage, la pesanteur de l’ennui
  4. Me voici devant la porte où mon père doit venir, j’aimerai tant faire en sorte, qu’il oublie ses souvenirs
  5. Le seul bonheur que j’envie, ce n’est ni l’or ni l’argent, mais de partager la vie du plus pauvre de ses gens
  6. Il est là, il me regarde éperdu et silencieux, je reçois comme une écharde, la lumière de ses yeux
  7. Puis il crie « C’est jour de fête, allons tuer le veau gras! » – Je relève un peu la tête et il me prend dans ses bras

 

 

la partition ici  Le fils prodigue




L’étranger

« L’étranger » est un chant de Daniel Vermeille (Mission Populaire Évangélique), mis à disposition de PointKT. Texte à travailler avec les adolescents !

  1. Je suis venu chez vous, conduit par l’espérance, venu d’un peu partout pour travailler en France : je suis un étranger.
  2. Je suis venu sans rien, pas le moindre bagage, je ne sais pas très bien parler votre langage : je suis un étranger
  3. J’étais près à donner de mon temps, de ma peine. On me fait travailler soixante heures par semaine : je suis un étranger
  4. Je fais tous les métiers que plus personne n’aime, pour ça je suis payé beaucoup moins que vous-mêmes : je suis un étranger
  5. Pour réchauffer mes nuits, je n’ai pour domicile qu’un tout petit taudis dans quelque bidonville : je suis un étranger
  6. Vous avez peur parfois qu’on prenne trop de place, vous vous vengez sur moi, traitant ceux de ma race de sales étrangers
  7. Vous n’êtes pas méchants, ni racistes, on l’affirme, pourvu que nos enfants ne soient pas trop intimes avec des étrangers
  8. Pourtant vous les chrétiens, rappelez-vous l’histoire du bon Samaritain qui vous donna à boire : c’était un étranger
  9. Peut-être un jour viendra où l’homme sur la terre enfin reconnaîtra en l’étranger son frère et tout sera changé.

 

Partition ici L’étranger partitions

La suite du texte du chant ici L’étranger texte




Gloria

Gloria,   » gloire », c’est reconnaître la première place à Dieu, son Fils, le Saint Esprit, pour les chrétiens. Chantons à Dieu, mais vivons-le aussi, pour être des témoins vivants auprès des enfants ! Merci à Frédéric HUMBER pour ce beau canon offert à PointKT pour diffusion.

« Gloire soit au Père, gloire au Fils, gloire au Saint Esprit comme au commencement, maintenant  et toujours ! D’éternité en éternité (2x) Alléluia (4x) »

partition ici : Gloria