Fabriquer le jeu du Méhen

Regine LEHNER (UEPAL) propoose la fabrication d’un plateau de jeu… et puis de jouer au Méhen, antique jeu égyptien !  Mehen – règle du jeu

Matériel :

  • Argile autodurcissante ou argile à cuire (partenariat avec un potier), environ 300 gr par personnes selon le diamètre du plateau de jeu.
  • Baguette en bois
  • Planche et rouleau pour étaler l’argile

 

Préparation –  déroulement

 

 

 

 

 

Étaler l’argile sur une planche avec le rouleau. Pour un résultat  plus esthétique, veiller à obtenir une épaisseur régulière de la plaque.

 

 

 

 

 

Découper un cercle A l’aide d’un gabarit,  (environ 20 cm de diamètre).

 

 

 

 

 

Graver une spirale pour représenter le corps du serpent avec la baguette en bois. Dessiner les cases (au moins 30) pour le jeu  ainsi que la tête et la queue.

 

 

 

 

Modeler deux séries de 3 pions. Laisser sécher




Saint Jacques…La Mecque

Au décès de leur mère, deux frères et une sœur apprennent qu’ils ne toucheront leur héritage que s’ils font ensemble, à pied, la marche du Puy-en-Velay à Saint-Jacques-de-Compostelle. Mais ils se détestent autant qu’ils détestent la marche. Ils se mettent pourtant en route, mus par l’appât du gain. Ils rejoignent leur guide au Puy et découvrent qu’ils marcheront avec un groupe de six autres personnes, dont un jeune beur qui fait croire à son cousin un peu naïf qu’il l’emmène à La Mecque, alors qu’il poursuit une jeune pèlerine, l’amour de sa vie…

FICHE catéchétique de Nadia Savin cinekt-saintjacques-lamecque




Les Seigneurs

Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. S’ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

fiche catéchétique de Nadia Savin cinekt-les-seigneurs




Invictus

 En 1994, l’élection de Nelson Mandela consacre la fin de l’Apartheid, mais l’Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995…
fiche catéchétique proposée par Nadia Savin cinekt-invictus



Les mystères de l’amour

Ce message, en trois volets, a été donné dans une ferme, lors d’un culte en plein air. Le début de chaque « émission » était indiqué par un jingle musical. Enfin, le texte de 1 Pierre 3.8-15  se trouvait à la fin des programmes de culte sous cette forme : Charte de la communauté des mystères de l’amour « Soyez tous en parfait accord, sensibles aux autres, pleins d’affection fraternelle, d’une tendre bienveillance, d’humilité. Ne rendez pas mal pour mal, ni insulte pour insulte ; au contraire, bénissez (…) Mais, dans votre cœur, consacrez le Christ comme Seigneur ; Soyez toujours prêts à présenter votre défense devant quiconque vous demande de rendre compte de l’espérance qui est en vous ! »

Présentateur : Chers téléspectateurs, bonsoir ! Vous attendez avec impatience votre série culte dominicale : « Les mystères de l’amour ». N’en faites pas une maladie ; je veux dire de l’amour, mais elle court toujours… Pour tout vous dire cela fait à peu près 2000 ans et rien ne semble pouvoir l’arrêter ! Le fait que vous soyez encore là, audimat fidèle, entre le fer à repasser et l’apéritif à vider, nous incite à vous raconter les débuts. Impossible de narrer toutes ces saisons riches en rebondissements, intrigues, tensions, séparations et réconciliations… Mais, revenons brièvement sur la saison 1. L’action se passe à Rome, dont le nom de code dans notre série est « Babylone avant les temps derniers ». Pierre y a mal fini sa carrière, ou plutôt la tête à l’envers sur une croix, où il a fait le sacrifice de sa vie pour ses amis ! Quant à Paul, qui n’a donné aucune nouvelle depuis ses dernières lettres, une rumeur circulant le fait passer pour mort également. Et c’est dans une situation de grande détresse et de fragilité, qu’un inconnu adresse des messages d’encouragement aux membres de la communauté des mystères de l’amour.

Cher téléspectateur, ce message s’adresse à toi, oui ! A moi ! A tous ceux qui le veulent et qui pensent être de moins en moins nombreux, dispersés, en voie d’extinction, dans le doute, fragilisés… Tu n’es pas seul à oser témoigner ! Tu n’es pas seul à porter la Bonne Nouvelle. Et même si tu penses le contraire, c’est dans un environnement hostile, lorsque tu tombes le plus bas, à terre, que la graine a plus de chance de donner du fruit ! Courage, toi et moi et tous ceux qui le veulent, faisons parties de cette chaîne d’amour… Et pour ne pas être enchaîné, mais plutôt déchaîné, notre inconnu, que nous nommerons frère courage, nous livre cinq astuces pour resserrer notre bande autour des mystères de l’amour… Mais auparavant, comme la production ne peut pas vivre que d’amour, notre séquence boutique. 5 trucs à faire, rien que pour soi, avant l’été pour être au top sur la plage :

A  : Massez-vous avec le gel anti-rétention d’eau « Splatch ». Hydratez bien, ne pratiquez pas de sport trop violent. Achevez vos gambettes par un jet d’eau froide et élevez vos jambes vers le plafond tous les soirs pendant 10 minutes (démo). Vous aurez des jambes nickel !

B  : Le top du top c’est l’épilation définitive ! Quel instant de bonheur que de ne plus avoir de poils ! Choisissez bien la technique ! La cire et le rasoir c’est du passé ! Optez pour le laser, là ou il passe, le poil trépasse ! Ensuite, utilisez une crème anti-repousse. Alors avant de se mettre à poil ! Mort aux poils !

A : Afin de ne pas choquer avec vos rondeurs mises à nu, testez une cure minceur dans des jolis Spa et instituts. Vous aurez accès à un camp de transpiration avec les meilleurs coachs et professeurs de danse du moment. Vous apprendrez les astuces minceur -comme ne plus manger de pain avec les nouilles- et une nutrition plus efficace. Vous ne reconnaîtrez même plus votre silhouette dans une glace que vous aurez d’ailleurs envie de dévorer !

B : Boostez votre immunité avec des fruits et légumes. Exit le café, l’alcool et la clope ! le zinc -pas celui du bar- l’autre, est extra pour la peau. Le must c’est le magnésium. Vous pouvez l’avaler en comprimés. Perso, je préfère le chocolat noir, les fruits secs et les crustacés surtout au petit déj le matin ! Essayez aussi le guarana, le pollen, la gelée royale et vous deviendrez une reine !

A : Trouvez votre crème hydratante adaptée à votre type de peau avec une protection contre les UV. Idem pour les cheveux. Coupez les pointes, profitez-en pour changer de tête et accumulez les masques. Vous en sortirez transformés !

Présentateur : Merci la boutique. N’est-ce pas mesdames et messieurs que nous le valons bien ? Tout est donc dans la façade qu’il suffirait de ravaler ! Mais qu’en est-il de notre intérieur, de nos tripes, de nos relations aux autres ? (Blague). Nous verrons cela dans notre prochaine émission : les cinq piliers des mystères de l’amour ! Tchao bonsoir !

***

Présentateur : Chers téléspectateurs, bonjour ! Bienvenues à notre émission du Dimanche matin : « la source de vie ». Sur notre plateau, en prime time, nous recevons deux membres de la communauté des mystères de l’amour. Tout d’abord, A, pasteure-stagiaire. Et puis, B, pasteur. Alors première question, à vous A ! Les mystères de l’amour existe depuis 2000 ans ? Selon la police ou les organisateurs ? Non parce que c’est fou ça ! Vous devez avoir de sacrées fondations ? Vous m’avez même parlé de 5 piliers, n’est-ce pas ?

A : Oui parfaitement. Nous n’avons pas à suivre chacun son chemin en nous isolant les uns des autres. Nous sommes tous dans les mêmes dispositions en ne faisant pas passer d’abord nos points de vue personnels. Chacun de nous est différent, mais nous sommes d’accord sur le point essentiel ! Nous recherchons les good vibes ! Ce qui nous fait vibrer ensemble, tous tendus vers un même but !

Présentateur : Oui, je comprends ! A propos de buts, moi ce qui me fait vibrer c’est la coupe du monde ou les concerts lorsque tout le monde danse et chante !

A : Sauf que nous vibrons même dans la défaite ou le malheur. Nous communions d’un même cœur, même ceux qui ne savent ni chanter ni danser.

B : C’est le second pilier : l’empathie ! On a tous une coque pour nous protéger et qu’il faut savoir briser en reconnaissant l’émotion de l’autre et en y répondant. Pourvoir se mettre à la place de l’autre en changeant de point de vue. C’est de la sympathie. Pour cela il faut pouvoir accepter ses propres états psychiques et leur donner un sens. Et cela c’est un autre qui pourra uniquement me faire découvrir les aspects de moi qui me permettront d’avancer. C’est le carburant qui me fera vivre !

Présentateur : A force de capter les émotions des autres, vous risquez de devenir une éponge émotionnelle, non, en mode St Bernard ?

B : Il faut trouver un juste milieu. Apprendre à être plus sensible, s’émouvoir mais ne pas se faire submerger ! Tout un apprentissage qui ne pourra se faire que dans un climat de confiance et de fraternité.

A : C’est tout naturellement le 3e  pilier. Établir petit à petit cette confiance parmi nous avec affection lorsque nous échouons. Et pour ce faire nous avons besoin d’un regard extérieur. Pour nous, c’est le Christ…

Présentateur : Vous parlez bien de Jésus le Christ en chair et en os ? (Inquiet) Parce qu’il nous regarde là en ce moment, en direct ?

A : Son regard d’amour et d’accueil aide à nous regarder nous-mêmes dans notre vérité. Il nous apprend à nous accepter tels que nous sommes et pas comme les autres désirent que nous soyons. Ensuite, nous regarderons nos sœurs et frères avec un regard nouveau. Celui d’une tendre bienveillance…

Présentateur : Ah oui, ça je connais ! C’est à la mode en ce moment ! Il y a même des formations pour cela avec des exercices pratiques !

B : Effectivement ! Mais il ne faut pas seulement les pratiquer au travail, mais vivre vraiment le souci de l’autre, lui vouloir du bien et le faire à travers une relation humaine de qualité ! Il ne suffit pas d’attendre, mais il faut se lancer et donner de soi ! Ensuite, lorsque tu reçois, il faut aussi être reconnaissant et dire merci ! S’entraider, se soutenir, bien plus que simplement se supporter. Et surtout pas la pratiquer superficiellement, mais la vivre pleinement, non pas pour favoriser une meilleure ambiance de travail et plus de fric, mais que chacun se sente valorisé et reconnu comme faisant partie d’un tout.

Présentateur : Si je comprends bien dans votre communauté des mystères de l’amour, il faut que je reste à ma place, bien sage, humble, effacé quoi ?

A : Pas du tout ! Le 5e pilier est bien l’humilité. C’est pas du tout être une carpette ! Parce que se dénigrer c’est aussi un manque d’estime de soi, de la fausse modestie ou une manière de camoufler mon égo trip ! Il faut être lucide avec soi. Avoir conscience de sa valeur et aussi de ses limites ! Et on en revient toujours aux mystères de l’amour. Si j’ai été soit négligé ou maltraité affectivement ou aimé avec trop de conditions, je ne suis pas sécurisé sur ma valeur personnelle ! D’où l’amour inconditionnel porté à tous ! L’humilité c’est pas de penser moins, mais de penser moins à soi et plus aux autres ! L’humble de la communauté des mystères de l’amour ne se déprécie pas en s’aplatissant, mais porte un regard sur lui et les autres plus affûté et tout de même doux !

Présentateur : Si je résume bien vos cinq piliers, il s’agit : 1. Vibrer ensemble d’un parfait accord ; 2. Empathie ; 3. Affection fraternelle ; 4. Bienveillance ; 5. Humilité ! Mais c’est rien de neuf ça ! Tout les magazines people et psycho en sont pleins de vos conseils à la noix !

B : Cela fait 2000 ans qu’ils existent et que ces piliers sont les fondements du vivre ensemble dans la communauté des mystères de l’amour. C’est bizarre que tous font semblants de redécouvrir d’anciens encouragements et de réinventer la poudre à aimer ! Car il manque, tout de même, deux choses essentielles que nos médias ne mentionnent pas !

Présentateur : Ah oui ? Et lesquels ? Je serai bien curieux ?

A : Mais tout simplement dire du bien et témoigner de l’espérance !

Présentateur : Mais c’est pas avec ces ingrédients là que nous allons vendre ni faire de l’audimat ! Enfin je rends l’antenne… Sans transition !

***

Présentateur : Chers téléspectateurs, bonjours ! Bienvenue à notre émission du programme de nuit : « Les clefs de l’avenir ». A l’heure où foisonnent médium, voyants, numérologues ou coachs à gogo, vous avez l’embarras du choix ! Etes-vous enceinte ? Fille ou garçon ? M’aime-t-elle ? Va-t-il me quitter ? Est-ce que je vais être augmenté ? Est-ce qu’il a une maîtresse ? Est-ce que je vais avoir mon bac ? Qui va être champion du monde ? Tant de questions existentielles qui nous agitent et auxquelles nous aimerions une réponse claire afin de pouvoir tout planifier et déterminer nos existences ! Nos invités sont deux grands gourous de la communauté des mystères de l’amour. Vous pouvez leur poser des questions par sms, envoyez conseil au 5858 (5 euro par sms) ! En attendant, je vais chatter avec B au coût d’un appel local (ligne directe oblige) :

Présentateur : Cher B je suis désespéré ! Je fais tout pour être poli, serviable, aimable, prévenant… Et pourtant elle me repousse, me rabaisse, n’en perd pas une pour me critiquer et me dévaloriser ! Je ne sais plus quoi faire ! Je voudrai tant lui rendre le mal pour le mal…

B : Dans la communauté des mystères de l’amour il semble normal que règne un esprit de fraternité et pourtant, ce n’est pas forcément plus rose qu’ailleurs ! Répondre par une bénédiction à l’insulte et au mal est presque impossible ou tout juste possible ! Renoncer à rendre justice ou avoir le dernier mot qui tue, voilà bien la chose la plus compliquée !

Présentateur : Oh oui ! Surtout lorsqu’il s’agit de la Belle-mère !

A : Belle-mère ou n’importe qui, tout est une question de priorité ! Est-ce que je reste dans le système du donnant-donnant et va que j’te renvoie la baballe, ou je l’explose ? Est-ce que je me mesure à celui qui me veut du mal ou bien je le déstabilise en lui voulant du bien ? Nous sommes invités à ne pas nous arrêter au strict minimum, mais à dépasser les doses prescrites en…

B : Générosité ! En disant du bien et en l’appliquant ! Ne plus enfermer les humains dans des catégories ou des codes-barres. Aimer c’est osé un sacré risque ! Transformer le mal en bénédiction pour le renvoyer pourrait changer le monde.

Présentateur : Vous délirez vraiment tous les deux ! Il faut arrêter d’avoir la tête dans les étoiles ! Ce qui intéresse les gens ce n’est que le présent ! Le passé on s’en fout et l’avenir n’a pas vraiment de futur !

A : Dans la communauté des mystères de l’amour, nous croyons que le temps de ma vie est dans la main de Dieu, que nous sommes les héritiers d’une promesse qui nous projette vers un avenir et une espérance ! Et que cela change notre regard sur le monde et les autres !

Présentateur : La seule chose que je vois moi, c’est que le monde court à sa perte avec la pollution, l’extinction des espèces, le nucléaire, les populismes, les catastrophe climatiques et que je dois annoncer tout cela, avec un sourire de pro, et zapper d’une mauvaise nouvelle à une autre !

B : Maintenant que vous vous êtes presque confessé, vous pouvez vous préparer à l’espérance. Devant des humains sans espérance véritable autre que l’espoir d’une réussite ou d’un succès éphémère ou pour d’autres, une évasion de ce monde de souffrance, celui qui rejoint la communauté des mystères de l’amour peut montrer une autre voie, faire que les autres partagent notre regard : un regard tendre et humoristique qui ne désespère même pas de ceux qui souvent cherchent à le voiler et à lui faire perdre sa propre espérance !

A : Je vous rassure ! Cette espérance n’est pas un truc qui va vous faire moins souffrir que les autres, au contraire ! Mais dire et faire du bien c’est pas moins souffrir mais peut-être mieux vivre ensemble dans la solidarité et non plus la compétition forcenée ! C’est cela la Bonne Nouvelle à annoncer avec joie de vivre, passion et à fond !

Présentateur : Oui…Enfin cela est une autre histoire… L’essentiel n’est-il pas de doper la croissance ?

B : Vous m’avez demandé et je vous réponds : se rendre compte de l’espérance qui est en vous, c’est pouvoir rendre compte de l’espérance à tous moments et toujours prêt ! Et que Dieu nous vienne en aide !

Présentateur : Et sans transition, notre émission avec Karine Lemachin : « L’amour est dans le pré » !