image_pdfimage_print

Le DVD « Luther » se prête bien pour un usage en catéchèse. Voici quelques informations qui peuvent être utiles.

Capture d’écran 2017-02-20 à 21.28.09

crédit photo de DVD Luther

(d’après une idée de « Bundeszentrale für politische Bildung/bpb » / Filmheft …un livre d’accompagnement pour son usage dans l’enseignement allemand.)

Pour commander le DVD dans la version francophone  cliquez ici

Introduction:   

Le Film « Luther » date de 2003. C’est une production allemande, mais le scénario a été écrit par des scénaristes hollywoodiens, expérimentés dans des films pour grand public. Le choix de Joseph Fiennes pour le rôle principal de Martin Luther souligne le fait que nous n’avons pas à faire à un documentaire historique, mais à une mise en scène cinématographique, avec au centre le personnage de Martin Luther, présenté comme un héros vivant tout un panel d’émotions : sa peur de la mort et du diable, sa peur de ne pas réussir, sa colère contre toute injustice, son engament à côté des faibles, son combat intérieur et extérieur contre des adversaires dans la politique et dans l’église, mais aussi le soutien ou l’incompréhension de ses amis, la défense de ses convictions … et vers la fin du film, un peu « d’amour dans les près» avec Katharina de Bora.

Le Luther « théologien » disparait presque derrière le drame de Luther « révolutionnaire ».  Malgré tout, le film peut être un bon outil en catéchèse. Il nous aide à rencontrer quelques protagonistes de la Réforme et à en faire apparaitre les étapes importantes. Le film est bien rythmé et permet de faire des coupures à l’aide de la démarche proposée ci-après pour approfondir quelques thèmes.

Certaines séquences vont si vite et résument tellement les épisodes que des clés de compréhension sont nécessaires : par exemple, il n’est pas dit explicitement que Luther traduit la Bible, ni pourquoi, ni ce que cela représentait à l’époque. Dans le film, on le voit juste en train d’écrire et de demander de meilleurs dictionnaires. En catéchèse, on devrait peut être ouvrir une parenthèse qui aborde ce point plus largement. 

Le film par séquences: 

I Martin Luther entre au monastère  (00:00-00:07)

En peu de temps sont ici rassemblés d’une façon très dense et presque sans dialogues : le serment que fait Martin Luther d’entrer au monastère s’il sort vivant de la tempête, la consécration de Luther comme ecclésiastique, sa première messe (par nervosité il renverse un peu du vin de l’eucharistie), le conflit avec son père qui lui reproche son choix de quitter la vie civile, le jeune Luther au monastère qui se sent persécuté par le diable et l’arrivée du vicaire général Johann von Staupitz qui s’adresse à Luther pour la première fois dans le film par son nom: « Frère Martin ».  Ces débuts très mouvementés montre un Martin Luther en quête de vie spirituelle, mais mal compris par sa famille, et qui trouve un premier lieu d’accueil et d’apaisement dans le personnage de Johann von Staupitz. 

II  Le voyage à Rome (00:07-00:12)

Luther est en pèlerinage à Rome. Contrairement au début de la première séquence, on voit ici un Luther détendu et confiant, heureux de pouvoir aller à Rome. Encore une séquence presque sans paroles. Le spectateur du film est amené à découvrir la Rome de l’époque avec tout ce qui peut irriter le jeune moine Luther : des prêtres et des moines dans les bras de prostituées, un chevalier en armure d’or qui traverse la ville à cheval à toute allure sans attention pour les personnes dans les rues, le pape Jules II, un flot de marchands de médailles de saints pour toutes circonstances de la vie, la visite payante des reliques sans le temps de pouvoir s’y recueillir et la vente des indulgences. Luther lui même va acheter une indulgence pour son grand-père, décédé, et fait pénitence en montant à genou les escaliers de la basilique. Arrivé en haut, en observant la foule autour de lui, il chiffonne le papier qu’il vient d’acheter et le jette.

III  Luther comme enseignant et prêtre à Wittenberg (00:12-00:27)

La troisième séquence est une interprétation du vécu de Luther. Il est de retour au Monastère d’Erfurt, mais visiblement le voyage et ce qu’il a vu l’ont beaucoup perturbé. Il s’en ouvre à Staupitz qui l’envoie à la faculté de Wittenberg pour étudier la théologie. Lors d’un cours avec l’enseignant Karlstadt, on parle de la doctrine selon laquelle il n’y a pas de salut hors de l’église. Dans son ministère de prêtre, il rencontre la pauvreté, notamment la situation d’une mère avec une enfant handicapée. Il accompagne aussi une famille dont le fils s’est suicidé : contre tout règlement, il l’enterre lui-même au cimetière pour montrer que Dieu pardonne, et qu’il vaut mieux avoir pitié face à la souffrance que de rester figé sur une stricte application de la loi. Dans une prédication, il développe sa conviction qu’en Jésus Christ Dieu a montré qu’il ne reste pas sur la colère et la punition, mais qu’il veut sauver et pardonner. Il y a aussi un dialogue sur le commerce des reliques, détesté par Luther.

IV La situation politique, économique et au sein de l’église de Rome  (00:27-00:37)

Le spectateur assiste à la présentation, en grande pompe, du nouveau pape Leon X, qui va devenir l’adversaire principal de Luther. Grâce à un échange entre le cardinal Cajetan et le nonce papal Jérôme Aléandre, on apprend que les papes se comportent de plus en plus en acteurs du pouvoir publique, et moins en hommes de la foi : ils engendrent des enfants, s’entourent de maitresses, se passionnent pour la chasse, la corrida ou la guerre … plus que pour l’état de l’Eglise. On apprend aussi qu’un certain Johann Tetzel est envoyé par l’évêque de Mayence qui s’est endetté pour pourvoir s’acheter le titre de cardinal. Par la vente des indulgences,  il espère rembourser la dette. Dans la séquence suivante, on voit avec quel succès Tetzel agit. Il met en place un spectacle impressionnant, mettant sous le yeux des gens les horreurs du purgatoire. Quand Luther apprend que même la pauvre mère citée auparavant a acheté un telle indulgence pour sa fille handicapée, il lui rend l’argent et la supplie de faire confiance en Dieu uniquement. Le conflit entre Luther et Tetzel est inévitable.

V Luther attaque la vente des indulgences  (00:37-01:03)

Luther affiche donc ses thèses contre la vente des indulgences.  Sans qu’il le sache, ses thèses vont être copiées et diffusées grâce à l’imprimerie dans toute la région. Le commerce des indulgences rencontre une forte baisse et provoque des réactions. Luther doit discuter avec Cajetan, qui représente le pape, à Augsburg. On voit un Martin Luther qui insiste sur ses convictions. En tant que porte-parole du pape, Cajetan est tiraillé entre son admiration pour les connaissances de Luther et son agacement devant son attitude.  Malgré tout, l’affaire devient politique et Luther est convoqué au rassemblement des princes électeurs à Worms.  Le prince Fréderic le Sage négocie auprès de Charles V pour des mesures de sécurité concernant Luther. Il est d’ailleurs montré de plus en plus comme un autre protecteur et une figure paternelle pour Luther. La fin dramatique de la séquence met en parallèle l’autodafé des écritures de Luther par ses adversaires et Luther qui brule de son côté la bulle du Pape qui lui demandait de revenir sur « ses erreurs ».

VI Luther à la diète de Wormes defend sa position  (01:03-01:18)

Deux fois, Luther comparait devant l’empereur et les princes et il finit par plaider et dire : je ne peux pas autrement.  Le film montre un Charles Quint dépassé par la situation, mais poussé par le légat du Pape  à se montrer ferme contre Luther et les princes qui semblent le soutenir. Les caméras montrent aussi  la foule du peuple rassemblé au même endroit devant le palais qui observe attentivement ce qui se passe et qui soutient Luther par des cris et des chants. Le film donne l’image d’une révolution qui se révèle autour de son personnage.

VII  La Bible, Les guerres des paysans,  Katharina … (01:18-01:42)

Beaucoup d’événements sont résumés ici en peu de temps :  Luther se retrouve kidnappé et se réfugie à la Wartburg, se faisant passer pour un chevalier. On le montre ici dans une sorte de grenier en train de traduire la bible, comme s’il était dans une autre monde.  En parallèle, on voit des villes dévastées et en ruine, des foules qui entrent dans des églises pour y détruire toute représentation (« Bildersturm »). Luther descend enfin de la forteresse de la Wartburg pour voir lui même et ne peut que constater la dévastation qu’il regrette profondément. Court dialogue entre lui et Karlstadt qui montre leur désaccord. Karlstadt : « Mais c’est ce que tu nous as enseigné. On accomplit ton oeuvre. » Luther : «Ce n’est pas cela que je voulais ».  L’image du Luther doux et paisible est ici soulignée par l’arrivée de Katharina de Bora. En chantant, elle lui fait des avances.  A la fin de la séquence, on met en parallèle la mort du pape Leon X et la mort d’un ami et collaborateur de Luther, condamné à mort pour hérésie.

VIII Augsburg 1530  (01:42-02:01)

Charles V et Aléandre tentent encore une fois de persuader les princes d’interdire la traduction de la Bible et de persécuter les « prêtres reformés ». Cette proposition ne trouve pas de majorité. Les princes qui y résistent se regroupent autour de Melanchthon qui fait savoir: « Nous avons écrit ce qui nous unit dans notre foi. » 

Luther se promène en amoureux avec Katharina dans la nature, décor idyllique. Il lui dit à quel point il est heureux de leur amour l’un pour l’autre. Arrive un chevalier, juste assez loin pour laisser un peu de suspense : Est-ce le signe que le bonheur des deux amoureux va être mis à l’épreuve??? Non, le chevalier s’approche et on reconnait Melanchthon qui apporte une bonne nouvelle: « Martin, nous avons réussi! » Dernière phrase du film.  La caméra montre une dernière fois Luther, tout content et apaisé, puis un texte de fin résume la suite de la Réforme et conclue en ces termes : Aujourd’hui plus 540 Millions de personnes célèbrent le culte protestant tel que Martin Luther l’avait l’imaginé.      FIN   

idée d’animation 1 :  Liste de personnages    

Après la vision du film :

a) donner des fiches A5 aux enfants / jeunes avec descriptif du personnage mais sans image : à eux de trouver la photo du film qui va avec la description

b) compléter avec d’autres observations et informations

c) faire d’autres fiches pour d’autres personnes : Karlstadt, Melanchthon, Spalatin …

  • Martin Luther (Joseph Fiennes)
images (12)

credit photo

images

credit photo

1483 – 1546 :

études de droit / monastère / théologien … réformateur

 






  • Johann von Staupitz  (Bruno Ganz)
Johann_von_Staupitz

credit photo

images (7)

credit photo

est un théologien et professeur d’université allemand, vicaire général de l’ordre des Augustins en Allemagne et supérieur de Martin Luther à un tournant de sa vie spirituelle. Il est présenté ici comme « le père que Luther n’avait pas » : à l’écoute, compréhensif, présent et de bon conseil dans des moments décisifs. Il fut considéré comme ayant eu une grande influence sur Luther et sur la Réforme protestante.

 




Girolamo Aleander (Jonathan Firth)

220px-Aleander,_Hieronymus

credit photo

images (3)

credit photo

Représentant du pape dans le conflit avec Martin Luther. Il essaie de convaincre Charles V de prendre au sérieux le danger de la cause défendue par Luther et de le faire taire une fois pour toute.

  • Johann Tetzel  (Alfred Molina)
images (2)

credit photo

téléchargement

credit photo

Mène avec succès une grande campagne de vente d’indulgences.

Leo X. (Uwe Ochsenknecht)

images (10)

crédit photo

jacopo-del-conte-bildnis-von-papst-leo-x-giovanni-de-medici

crédit photo

Le pape en face de Luther. Il veut faire taire « un petit moine » mais doit constater qu’il a à faire à tout un mouvement. 

Thomas Cajetan  (Mathieu Carrière)

images (11)

crédit photo

cajetan

crédit photo

Cardinal, envoyé pour interroger Martin Luther. Il finit par se laisser impressionner par ses arguments.

Friedrich der Weise / Fréderic le Sage (Sir Peter Ustinov)

images (1)

crédit photo

images (13)

crédit photo

Prince électeur de Saxe. En possession de la plus grande collection de reliques,  le conflit avec Martin Luther semble inévitable, mais il devient son protecteur principal.

Katharina von Bora (Claire Cox)

images (6)

crédit photo

katharina

crédit photo

 

Fuit le monastère dans un tonneau de poisson et devient l’épouse de Martin.

idée d’animation 2:  Thèmes     

Voici quelques thèmes d’observation à distribuer avant le visionnage du film …. au choix / par groupe :

  observer les émotions de Luther : peur, colère, compassion … quel événement provoque quelle émotion ?

  se concentrer sur les relations et caractéristiques des personnes : 

Luther et son père

Luther et von Staupitz

Luther et Cajetan

Luther et Karlstadt

– noter les villes dont il est question … plus tard à l’aide d’internet ou d’une fiche ajouter les années et établir ainsi des étapes de la vie de Luther

SSCP   CAS-002   9L0-066   350-050   642-999   220-801   74-678   642-732   400-051   ICGB   c2010-652   70-413   101-400   220-902   350-080   210-260   70-246   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   220-901   70-534   LX0-104   070-461   HP0-S42   1Z0-061   000-105   70-486   70-177   N10-006   500-260   640-692   70-980   CISM   VCP550   70-532   200-101   000-080   PR000041   2V0-621   70-411   352-001   70-480   70-461   ICBB   000-089   70-410   350-029   1Z0-060   2V0-620   210-065   70-463   70-483   CRISC   MB6-703   1z0-808   220-802   ITILFND   1Z0-804   LX0-103   MB2-704   210-060   101   200-310   640-911   200-120   EX300   300-209   1Z0-803   350-001   400-201   9L0-012   70-488   JN0-102   640-916   70-270   100-101   MB5-705   JK0-022   350-060   300-320   350-018   400-101   350-030   000-106   ADM-201   300-135   300-208   300-115   300-101   1Y0-201   200-125  , 200-125  , 100-105  , 100-105  , 200-310   350-050   70-532   200-310   70-411   100-105  ,""" SY0-401   000-080   70-480   200-101   70-461   ITILFND   000-017   EX300   200-125  ,""" 1z0-808   CAP   210-060   OG0-093   101   220-802   PR000041   300-206   200-101   74-678   220-801   MB6-703   9L0-012   CRISC   300-209   2V0-621   200-120   642-999   CISM   70-410   350-029   1Z0-060   2V0-620   210-065   70-463   70-483   9L0-066   ICGB   70-413   352-001   CISSP   JN0-102   1Z0-804   CAS-002   70-533   642-732   400-201   102-400   LX0-103   MB2-704   210-060   300-101   70-411   70-532   c2010-652   1Y0-201   70-461   200-125   ICBB   70-461   ICBB   350-029   1Z0-060   70-463   70-483   9L0-012   70-488   JN0-102   JK0-022   350-060   000-105   70-486   70-177   N10-006   VCP550   70-532   70-488   MB6-703   70-462   1V0-601   2V0-621   070-480   350-018   1Y0-201   98-364   ADM-201   352-001   200-120   400-051   NS0-157   400-201   70-410   2V0-621   070-480   300-115   70-414   642-874   101-400   070-486   70-246   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   1Z0-061   000-105   N10-006   500-260   1Z0-144   3002   AWS-SYSOPS   70-347   PEGACPBA71V1   220-901   70-534   1Z0-804   640-911   200-120   EX300   300-209   1z0-808   220-802   210-060   200-310   640-911   200-120   500-260   640-692   200-101   000-080   640-911   640-911   1Z0-803   000-080   100-105  , """ 300-070   400-051   2V0-621   M70-101   LX0-103   300-320   100-101   810-403   MB2-707   300-320   N10-006   MB2-707   352-001   300-135   NS0-157   400-101   300-320   210-060   200-120   400-101   CISSP   300-320   1Z0-803   400-101   810-403   CISSP   N10-006   CISSP   300-320   350-018   300-101   300-070   ADM-201   400-101   ADM-201   350-018   200-310