image_pdfimage_print

champs 2

Voici le déroulement d’un après-midi catéchétique organisé par les paroisses catholique et protestante à Marly-le-Roi en octobre 2017. Nous avons invité des enfants de l’âge de l’école primaire avec leurs parents. Des petits frères et sœurs étaient également les bienvenus.

Démarrage (environ 30 à 40 minutes) 

Accueil à l’entrée de la salle: 

Pour faire connaissance plus facilement, nous avions préparé des badges que chacun pouvait personnaliser avec son nom.

Entrée dans le thème dans une grande salle ou église/temple:

  • Un représentant connu de chaque communauté prononce quelques mots d’accueil.

Chant avec mouvement : Alleluia Gloire au Seigneur  

allelu allelu ... - copie 2

 Il faut diviser le groupe en deux. Un moitié se lève pour chanter « Alléluia »  puis s’assoit, ensuite l’autre moitié se lève pour chanter le texte. Changer de temps en temps.

Introduction : Une monitrice montre deux saladiers en verre qui contiennent tous les deux une pâte à pain. Elle explique qu’on va faire une expérience tout au long de l’après-midi. Dans un saladier, on va ajouter du levain, dans l’autre non. Elle ajoute du levain dans une pâte et pas dans l’autre. Les deux vont être couverts et être mise de côté.

la pâte levée

(Pour être sûr de l’expérimentation, nous avons triché un peu et la monitrice avait, en réalité, préparé une troisième pâte, gardée bien au chaud …c’était notre garantie d’avoir vraiment une version de pâte bien levée à la fin. Il faut juste les intervertir discrètement).

Une deuxième monitrice affiche une banderole : « Donne-nous notre pain de ce jour ».

Elle explique : « Jésus nous a enseigné de prier ainsi. » Nous allons entendre une histoire de la Bible où des personnes manquent de pain et en retrouvent … peut-être autrement que prévu.

Narration : Le livre de Ruth

Un conteur biblique raconte l’histoire de Ruth. Des images sont projetées.

Pascale ROZE Ruth

Il est important qu’il dise lors de la narration que Bethléem veut dire « maison du pain » et qu’il l’explique que le coutume du « Goël » qui sera repris dans un jeu plus tard.

champs 2

II.  Tourner dans des ateliers (90 minutes environ)

Nous avons demandé aux participants de se mettre en petits groupes de 6 personnes maximum. Nous avons accepté des préférences mais aussi aidé à ce que personne ne se sente exclu.

Nous avons expliqué où on peut trouver les ateliers, mais que chaque groupe veille à aller où il n’y a pas déjà un autre groupe. Dans notre cas, on avait un atelier de trop par rapport aux groupes, ce qui permettait un bon roulement.

Voici les ateliers proposés. Il suffit d’avoir deux animateurs par atelier.

  • Atelier 1 : Qui cherche quoi ?                                

Donner aux enfants la grille ci-dessus avec les colonnes 2 & 3 vierges. (Ou faire un grand tableau avec images)   Les faire  remplir la première, puis la seconde colonne, avec les mots (ou images) suivants :

colonne 1 : moissons d’orge et de blé, justice, de quoi manger, pays de Moab, la terre de sa famille, sa terre et son peuple, le pays avec le peuple et le Dieu de Noémi, moissons, miséricorde.

colonne 2 : moissons, la mort, de l’orge et du blé, rien, un mari, la terre de sa famille + Ruth, un pays et un peuple, le pays et les dieux de Moab, un fils, de l’orge et du blé, du pain, un fils, un petit-fils.

Questionnement sur « tout est don « 

  • Qu’est-ce qui est pris, acheté dans ce récit ?
  • Qu’est-ce qui est don gratuit, désintéressé, fécond ?
  • constater que tout a été donné tout est DON
  • Atelier 2 : l’arbre de Jessé          

Afficher  l’arbre sans les personnages. 

arbre 4

Donner chacun des 6 personnages (images) à un ou deux membres de l’équipe.

Pascale ROZE figurines arbre de Jesse

Les participants  cherchent (seuls ou à 2) dans une bible ce qui est dit de chacun :

Cherche dans une bible ce qui est dit de chacun :                                                                        

· Booz,  (Matthieu 1,5 ; Luc 3,32 ;  Ruth 2,1-3 et 4,13-15)

· Ruth et Obed (Ruth : Matthieu 1,5 ;   Ruth 1,16-18)

· Jessé  (Matthieu 1,5-6 ;  Isaïe 11,1 et 11,10 ;  Luc 3,32 ;   Actes 13,22 ; Romains 15,12)

· David : (Actes 13,22  Matthieu 1,6  Luc 3,31  I Samuel 16,1-13  Ruth 4,18-22)

· Salomon :     (Matthieu 1,6  2 Samuel 12,24; I Rois 13, 16)

· Marie : (Matthieu 1,16    et  1, 18-25 ;  Luc 1, 26-28 ;  Jean 19, 25-27)                                                                  

· Jésus (naissance): Matthieu    1,16 et 1,18-25 et 27,54 

· Psaume 130,8  Marc 15,39

Une fois toutes les recherches faites, placer les personnages dans l’ordre, dans l’arbre (voir image) en expliquant ce qu’il en est dit dans la Bible.

Questionnement :

Que signifie le geste de chacun ?

Quels personnages se ressemblent ? Pourquoi ?

Que signifient les palmes, plumes de paon (symboles d’éternité) entourant Jésus ? (cf Es. 11,1-4)

voici les images de l’atelier en PDF Pascale ROZE arbre de Jesse

  • Atelier 3 : Jeu de sandales

jeu des sandales

Historique : Quand un homme mourait sans enfant, son frère ou son parent le plus proche devait épouser la veuve pour lui donner un fils (qui portait le nom du mort, lui assurant ainsi une descendance). Ce « repreneur » s’appelait un « goël ». Il était de coutume, que si le « goël » ne pouvait ou ne voulait pas répondre à cette exigence, un autre frère ou membre de la famille prenait la sandale du goël officiel, devenant ainsi le vrai goël (la transmission de la sandale de l’ancien au nouveau goël signant cet accord). Ici c’est Booz qui reprend la sandale de celui qui ne voulait pas prendre Ruth pour femme, et devient donc le goël, le « défenseur », le « racheteur’, le « rédempteur » de Ruth la moabite.

Déroulé du jeu : Sur le schéma du jeu de la « Chandelle » (éventuellement sur l’air de : « il cherche, il cherche le goël, le goël de Bethléem…. » sur l’air du Furet du Bois joli ?)

Avoir préalablement désigné (à l’insu des autres) un Booz parmi les participants.

Tous les participants s’asseyent en rond autour du « goël » qui cherche à se débarrasser de la sandale qu’il tient à la main. Il sort du cercle et tourne autour pour la poser derrière quelqu’un. Cette personne (hormis si c’est Booz) dit : « je ne suis pas le « goël », se lève et, à son tour dépose la sandale derrière un autre participant…. jusqu’à ce que la sandale arrive derrière le Booz désigné à l’insu des autres. Il se lève alors, prend la sandale et déclare vouloir épouser Ruth. On peut recommencer autant de fois qu’on veut. Nous avons remarqué que le jeu était très important pour les enfants, pour permettre de se défouler un peu.

  • Atelier 4 : Parabole de la Graine

Raconter le Grain de sénevé (Mt 13,31-32)

Jésus propose à ses disciples une autre parabole :

Le royaume des cieux est semblable à une graine de moutarde qu’un humain a prise et semée dans son champ. Certes, c’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a grandi, elle est la plus grande des plantes potagères et elle devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches.

Questions

Pensez-vous qu’un grain de sénevé, qui ne devient qu’un arbuste, puisse devenir un très grand arbre ? un arbre aussi grand que celui que vous voyez.  Pascale ROZE arbre oiseaux

Tous les oiseaux du ciel peuvent-ils venir y faire leur nid ?

Les oiseaux sont-ils des animaux des cieux ou de la terre ?

Et nous ? Sommes-nous comme des oiseaux ? Quand ?

Dans quel arbre sommes-nous bien ? (arbre généalogique de la famille, arbre de nos activités, relations…)

Activité

Chaque enfant choisit un oiseau, (modèles joints)  y inscrit son nom, colorie l’oiseau et le place dans l’arbre.

oiseaux dans l'arbre

 

 

 

 

  • Atelier 5 : Parabole de levain  Mt 13,33

L’animateur cite une fois le parabole en ajoutant des gestes.   « Il leur dit une autre parabole :   Le royaume des cieux est semblable à de la levure qu’une femme a pris et qu’elle a caché dans trois mesures de farine jusqu’à ce que tout ait levé. »

Reprise de la parabole ensemble,  mimée par tous.

Activité :

dominos pain table 1Sur la table sont étalées des cartes qui racontent la chaine de fabrication du pain. C’est au groupe de les mettre en ordre chronologique : depuis le semeur, grain de blé qui germe en terre, la pluie, la moisson, le battage du grain, le moulin qui broie les grains, la farine, le boulanger, eau, levure, pâte, cuisson, pain, repas familial, puis à la fin …. un chemin allant vers l’église/temple  Où on partage aussi du pain au moment de la cène/communion.   dominos pain Pascale ROZE

dominos pain table 2

III.  Pause commune

Nous avons proposé un goûter avec pain et chocolat ou vache qui rit et du jus et de l’eau.

IV Fin de la rencontre

Chant : Comme un souffle fragile 

Refrain : Comme un souffle fragile   Ta Parole se donne  Comme un vase d’argile Ton amour nous façonne.

1 – Ta Parole est murmure Comme un secret d’amour. Ta Parole est blessure Qui nous ouvre le jour.
2 – Ta Parole est naissance Comme on sort de prison Ta Parole est semence Qui promet la moisson.
3 – Ta Parole est partage Comme on coupe du vin Ta Parole est passage Qui nous dit un chemin

Retour sur quelques objets :

  • les deux saladiers. Effectivement dans un saladier la pâte est bien montée.
  • l’arbre de Jessé … Rajouter Jessé tout en bas 
  • l’arbre avec les oiseaux, voir tous les noms des participants qui peuplent l’arbre

Prière 

Seigneur, nous te remercions.

La bible est pleine d’exemples de manières dont tu viens en aide.

Tu veux la vie et tu donnes de l’espace à vivre.

Tu accompagnes celles et ceux qui sont en difficultés et tu envoies des personnes pour venir en aide.

Même ce qui semble tout petit pour nous peut devenir grand comme un arbre grâce à toi.

Nous voici rassemblés,

comme tes oiseaux assis sur des branches,

rassemblés grâce à toi.

Et ta parole nous nourrit,

ta parole nous fait grandir

et nous pouvons venir en aide les uns les autres.

Ensemble nous prions comme Jésus nous l’a enseigné:

Notre Père qui es aux cieux,

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ;

pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

Ne nous soumets pas à la tentation

mais délivre-nous du mal,

car c’est à toi qu’appartiennent 

le règne, la puissance et la gloire,

aux siècles des siècles.  Amen.

Danse :   pas de danse breton AN DRO

cf:  https://www.youtube.com/watch?v=O_hIfObzRtQ

D’abord apprendre les pas. :

Le cycle du pas de la danse est de quatre temps.

Le rythme du pas de la ronde est le suivant : GDG DGD. (G = pied gauche et D= pied droit)

Les danseurs avancent sur les deux premiers temps et

                                 restent sur la ligne de danse sur les deux temps suivants.

Au départ les danseurs viennent de différents points et à la fin de la danse ils forment une ronde.

                                           ——————————————————–

1er temps = 1ère partie

2 séries de pas avant de commencer le chant puis pendant les couplets 1 et 2 plus 2 fois le refrain

2ème temps = 2ème partie

Les bras accompagneront les pas

Temps 1
Le poids du corps est sur le pied droit.                      
Le pied gauche se lève, avance d’une longueur de pied et

se pose à plat légèrement vers la gauche

Temps 1 et
Le poids du corps est sur le pied gauche.
Le pied droit se lève, avance et se pose à plat à côté du pied gauche, légèrement en retrait.

Temps 2                                                                                                        

Le poids du corps est sur le pied droit.
Le pied gauche se lève, avance légèrement et se pose à plat.

Le poids du corps est sur le pied gauche.
Le pied droit se lève, avance et se place en l’air à côté du pied gauche au niveau de la cheville.

Temps 3
Le poids du corps est sur le pied gauche. Le pied droit est en l’air.
Le pied droit se lève et se pose à plat à l’emplacement précédent.

Temps 3 et
Le poids du corps est sur le pied droit.
Le pied gauche se lève et se pose à plat à l’emplacement précédent.

Temps 4
Le poids du corps est sur le pied gauche.                                                                
Le pied droit se lève et se pose à plat à l’emplacement précédent

pendant les couplets n°3 et 4 plus 2 fois le refrain.

Ensuite, ils forment une ronde en posant leur main droite sur la main gauche de leur voisin

pendant les couplets 6 et 7.

Ensuite afficher les paroles et danser avec les paroles, sur la mélodie de l’Air traditionnel breton  » la jument de Michao  »

https://www.youtube.com/watch?v=BRLfx5vr5rA

Paroles du chant:   Ruth

 -1- Aujourd’hui Ruth s’en va glaner  dans l’ champ de Booz  l’orge moissonné.

Refrain Du matin jusqu’au soir tu as bien travaillé  parce que du pain il faut tous en manger.              

  -2-  Dans le champ Booz, l’a remarquée    Ruth courageuse et acharnée.

  -3- Aux moissonneurs a ordonné  de lui donner plus à glaner

  – 4- Sa belle-mère l’attendait  merci pour cet orge glané

 -5- Booz d’la famille est un goël  peut-être il va nous libérer

 -6- Dans l’ champ où l’orge a poussé  Peut-être va-t-il te marier 

-7- De cette union  voici qu’est né Oved le serviteur, père de Jessé