L’histoire, vraiment trop injuste, des deux frères !

L’histoire, vraiment trop injuste, des deux frères daprès Genèse 4, 1-8.  Ce texte est un récit ancien qui parle de la vie humaine ! Qu’il soit vrai ou non, toute ressemblance avec nos vies est bien réelle. Les noms des personnages ont été changés pour préserver leur identité…

Narrateur-trice- : Avant, c’était la belle vie côté jardin ! Mais ça c’était avant ! Maintenant, c’est la vie de confinement à côté du paradis en mode : couvre-feu. Tout ça, à cause d’un tube de DJ Snake sur une story de « pomme », de deux « poires » et d’un tas de pépins ! Bref, aujourd’hui, de son union avec son homme, Eeva devient enceinte pour la première fois ! C’est une sacrée surprise pour elle, qui n’en revient toujours pas ! Ecoutez-là plutôt !

Eeva : P… J’ai fait un homme avec Donnadieu… Youpi ! Ça marche !

Narrateur-trice- : Ah ! Oui ! Pour ceux qui n’auraient pas compris du premier coup ! Et j’avoue que ce n’est pas simple ! Donnadieu c’est « Dieu donna » en verlan… Exit son homme ! Monsieur Adam ! Comme si Dieu était le père… Mais, voyons la suite…

Eeva : « J’ai fait un homme, un vrai » ! On va l’appeler : « Caïd »

Narrateur-trice- : Et sans transition, pour ne pas perdre l’habitude, voilà qu’elle fait un petit frère à Caïd !

Eeva : C’est pas sorcier de faire des gosses ! Mais ça m’a tout de même un peu fatigué ! Je vais me reposer maintenant et les laisser se débrouiller ! J’ai pas trop le temps de les élever !

Narrateur-trice- : Et Eeva s’est posée pour souffler un peu. Vous voulez peut-être connaître le nom du petit frère ? C’est Bebel ! Le genre qui parle pas, très discret, un courant d’air… Comme la fumée, il ne fait que passer ! Les deux gamins traînent tout le temps dehors et personne pour les éduquer… Caïd, plus tard, va…

Caïd : C’est bon là ! J’suis assez grand maintenant pour dire ce que j’veux faire plus tard ! Je vais me reconvertir dans la culture bio. Avec les VG et les Végan, tout ce qui pousse sous la terre, naturellement, va revenir en force sur le marché ! C’est l’avenir…

Narrateur-trice- : Son petit frère, Bebel, s’est investi dans l’élevage intensif ! Tout ce qui a quatre pattes ou même deux et qui bouffe de l’herbe sur la terre ! Il veut devenir fournisseur exclusif pour les burgers, les méchouis et les BBQ ! Vous voyez deux frères, avec des métiers aux opposés et sans aucune relation… Jusqu’au jour où Donnadieu s’en mêle… Certains appellent cela la Baraka, la chance, la veine, la fortune… A l’époque on pensait que Dieu assurait un max de production !

Donnadieu : Allez les gars ! Présentez-moi les best off de vos produits et je triple les gains du gagnant !

Caïd : Je vais lui offrir un panier garni de mes meilleures fruits et légumes, garantis sans pesticides, issus de mon commerce de proximité ! On peut dire que j’en ai sué pour les faire pousser !

Narrateur-trice- : Bebel a choisi les bêtes les plus grasses et les a préparées à Donnadieu en version : bleues, saignantes ou à point ! Un vrai régal pour les narines et de quoi faire baver d’envie !

Donnadieu :  » Humm ! Même si cha râle ! Rien ne remplace une bonne viande bien grasse ! »

Narrateur-trice- : Faut croire que Donnadieu n’aime pas les choux de Bruxelles ni les épinards… Ce serait un carnivore ? Bebel s’est fait remarquer et c’est le Fastfood, le grand gagnant ! Mais voyons comment Caïd digère la nouvelle ?

Caïd : C’est injuste ! C’est vraiment trop injuste ! Comment vous voulez, sans pesticide ni polluants, que je maîtrise la fertilité de la terre ? J’y peux rien ! Je me tue à essayer de produire sans nuire et voilà le résultat ! J’ai trop le seum, la haine, la rage… Et c’est l’autre qui l’emporte, cash !

Narrateur-trice- : Bon, une fois qu’il avait bien mangé, Donnadieu a bien vu que Caïd avait la tête des mauvais jours et qu’il tirait la tronche jusque parterre ! Tout cela n’était pas bon pour le business, il fallait réagir… Il le convoqua dans son bureau !

Donnadieu : Yoh ! le Caïd des champs ! Je vois bien que tu fais la gueule ! Mais c’est comme ça ! Il y a des injustices et des inégalités ! Personne n’est semblable à l’autre ! C’est aussi cela la différence ! Ne te laisse pas abattre ! Cette fois c’est ton frère, mais la prochaine fois…

Caïd : Tu ne m’as pas laissé de choix ! J’ai pas choisi d’avoir un frère ou une sœur, mais je peux choisir d’être un frère ou une sœur pour un autre ! J’ai rien de commun avec ce Bebel ! On ne vient pas de la même planète !

Donnadieu : Mais tu peux décider maintenant de ne pas rester la face contre terre et de ne pas mariner dans ta colère ! Si tu te décides à te relever, à regarder Bebel, à lui parler… Tu reprendras le dessus…

Caïd : Je ne sais pas ! J’y arrive pas ! J’ai trop la haine ! C’est comme si cette colère était devenue un aliène qui me dévore de l’intérieur et que je n’arrive plus à calmer ! Je suis en train de péter un câble ! Je vais en faire de la viande froide… Du Bebel !

Donnadieu : Prends garde de pas tomber du côté obscur ! Une fois le pas franchi, tu ne pourras plus revenir… Tu as toujours le choix… Je suis partout avec tous ! Mais c’est toi qui décides de ta relation avec moi et avec l’autre ! Alors tu préfères jouer au gamin qui casse tout ou devenir adulte dans ta manière de te comporter ? Sache que, peu importe ce que tu vas faire, je serai toujours avec toi, n’importe où ! Même si tu deviens le Caïd de la cité !

Narrateur-trice- : Lorsque Caïd quitta le bureau ovale de Donnadieu, il décida enfin de parler à son frère ! Il lui dit :  » Sortons… »

Et à ce stade du récit, il y a plusieurs possibilités :

  • Les jeunes inventent et improvisent la suite
  • Les spectateurs décident de la suite
  • On s’arrête là !

Crédits : Frédéric Gangloff (UEPAL), Point kt – photo Pixabay




Laissez grandir la lumière

L’Avent Autrement  propose chaque jour pendant le temps de l’Avent une réflexion biblique avec des animations pour les personnes seules, comme pour les familles.

Aujourd’hui, l’équipe  œcuménique de l’Avent Autrement nous invite à laisser grandir la lumière en nous. Pour cela ils nous proposent une célébration à vivre chez soi ou dans la nature.

Pour repousser nos obscurités Pour tracer des chemins de lumière dans nos vies

 

Ils nous invitent à créer notre propre couronne de l’Avent en laissant libre cours à notre imagination, par exemple :
avec des végétaux de saison
avec des éléments de la cuisine

Et ils nous font découvrir le sens et les origines des couronnes de l’Avent : Un peu d’histoire : d’où vient cette tradition ?

Ils nous donnent une autre idée : confectionner un herbier de plantes bibliques :

Un calendrier évolutif pour découvrir chaque jour une nouvelle plante de la Bible
Mode d’emploi
Mes fiches pour chaque plante à imprimer 
Un choix d’étiquettes à imprimer pour mon cahier 
Pour aller sur leur page, cliquer ici  et découvrez aussi leurs archives : une vraie caverne de trésors !

 

Crédit : L’équipe d’Avent Autrement : Annick, Géraldine, Laurence, Marie-Laure & Nicolas – Point KT



Jeu de l’oie autour de la création

Voici un jeu de l’oie imaginé par Marjorie Moreau et Sarah Foxx pour jouer avec des jeunes adolescents sur le thème de la création ou de l’éco-théologie. Ce jeu de l’oie est proposé par la Médiathèque protestante de Strasbourg dans le cadre d’une exposition « Saison de la Création ». Ce jeu peut être mis en place sans avoir vu l’exposition.

Pour jouer, plusieurs possibilités

Option 1 : télécharger le plateau de jeu, l’assembler et jouer !

  • télécharger  le plateau de jeu et l’assembler ici : Jeu de l’oie V2 colorisé
  • rassembler des pions  et un dé
  • former les équipes … et jouer en suivant les règles ci-dessous.

Option 2 : construire le plateau de jeu et imaginer les épreuves avant de jouer !

  • télécharger  la proposition initiale (la planche 10 propose une version « plein air » ): Jeu de l’oie Version 2
  • colorier les cases,
  • remplacer les textes et imaginer de nouvelles épreuves
  • découper, coller … et jouer en équipes.

Les règles du jeuRègles

Idées de fabrication de pions (à partir de graines de haricots blancs) – voir la photo ci-dessous

Le jeu peut être joué au catéchisme, dans le cadre des festivités autour de la création :

 

Crédit : Marjorie Moreau et Sarah Foxx (UEPAL) – Point KT




Un temps de jubilé pour la Terre

Un temps de jubilé pour la Terre

Déclinaison catéchétique du thème 2020 de la saison de la Création : un temps de jubilé pour la terre.
Plus d’informations et là. 

Doc 1 : (à télécharger)

Lire le texte et répondre aux questions (en grand groupe). Constater que ce qui posait problème au temps d’Esaïe nous pose toujours problème. Faire remarquer que la plupart des problèmes sont d’origine humaine : la pauvreté, la violence, l’injustice…

• Imaginer une terre idéale : dessiner et décrire par groupe de 2 ou 3.

• Présentation au grand groupe et débat.
Selon les contributions des jeunes, on pourra faire remarquer tout ce qui dépend de nous les humains, pour être amélioré.

Mes catéchumènes ont imaginé une terre nouvelle avec des forêts, des animaux, des cabanes dans les arbres, des cascades d’eau pure, une humanité solidaire, sans violence ni injustice… Réjouissant !!!!

Doc 2 : (à télécharger)
Lecture du premier texte et discussion à partir du texte 1 : d’accord / pas d’accord
Lecture de la parabole : appel à notre responsabilité → est-ce qu’il est facile d’agir, de parler pour plus de justice sociale, pour plus de protection de l’environnement ? Pourquoi ? Quels sont les freins ?
Lecture de la prière

• Raconter Lévitique 25/1-25 : Récitdoc

• Réflexion en petits groupes autour de trois questions :
Qu’est-ce qui surprend dans cette histoire ? Qu’est-ce que choque dans cette histoire ?
Quels avantages voyez-vous au repos de la terre tous les sept ans et au jubilé tous les cinquante ans (pour la nature, pour les humains) ?

• Présentation au grand groupe et débat notamment autour des thèmes :
prendre conscience que la terre appartient à Dieu et non aux humains (et en général on fait plus attention à ce qui nous est prêté !), prendre conscience de la générosité de la Terre (il y assez pour tous si on partage plus justement !), prendre conscience de l’injustice de notre système socio-économique où les riches deviennent toujours plus riches et les pauvres toujours plus pauvres…

• Illustrer le Psaume 104 (Doc 3) avec des dessins ou des images (Doc4), puis le dire ensemble.

Crédit : Claire de Lattre-Duchet (UEPAL) – Point KT




DétoX’ la terre

Mobilisation œcuménique des jeunes

du 5 au 20 mars 2021

PROJET

Deux semaines de jeûne pour se confronter ensemble devant Dieu à la crise écologique actuelle et vivre une transformation dans notre rapport à la Création.

POURQUOI UN JEÛNE?

C’est un temps de recul mis à part pour faire face à ces réalités dans la prière. Le jeûne favorise la reconnaissance et la sobriété sur le long terme, avec un impact direct également (je peux donner l’argent non dépensé et je diminue des consommations nuisibles pour la Création).

2 choix de jeûne: nourriture ou de biens de consommation

DÉROULEMENT

5 mars: rassemblement d’ouverture
Jeûne personnel avec des rencontres par petit groupe

de suivi pour s’encourager durant ce temps 20 mars: rassemblement de fin

COMMENT S’INVESTIR?

Demander une visite dans ton groupe ou église (présentation ou animation/prédication)

S’inscrire comme animateur·rice de groupe durant le jeûne

Contacter Elisa, jeune responsable du projet

PAPILLON A TELECHARGER