Séjour « 61 campeurs et moi »

 « 61 Campeurs et moi » est le titre donné à un séjour de camp de ski de six jours.  Les animations détaillées de chaque jour sont à télécharger ci-dessous. Merci à la pasteure Agathe Douay pour ce partage !

Objectifs du camp

  • permettre aux participants d’échanger à partir d’eux-mêmes et de leurs expériences
  • participer à leur construction personnelle au travers des temps de réflexion sur la thématique « appelé à grandir »
  • réfléchir à ce qui me construit, ce dont j’ai besoin, mes rêves, ce qui me porte / m’inspire
  •  favoriser la circulation de la parole et l’échange qui enrichit
  • découvrir que l’on peut apprendre les uns des autres (surtout si âges différents)
  •  ouvrir les horizons
  • favoriser un climat de confiance au sein des/du groupe

Cette année, au camp de ski, les temps de partage portent sur une réflexion personnelle et existentielle. Voici les 3 grandes questions que nous vous proposons d’aborder dans les groupes :

  • > Qui suis-je ?

  • > Qui m’inspire ? Quels sont mes modèles et Pourquoi ?

  • > Quelle personne ai-je envie de devenir ?

Projet transversal : créer un visuel participatif qui retrace notre évolution de la semaine (fresque sur laquelle on colle photos, mots….) : un chemin arc-en-ciel, un arbre (racine et les branches qui nous tournent vers plus haut/loin),

REGLES DE BASE pour les groupes :

  • sur ce sujet: il n’y a pas de réponse juste ou fausse, il s’agit de partager son expérience, les animateurs doivent veiller à ce qu’il n’y a pas de jugements, moqueries, rires sur les paroles des uns et des autres
  • veiller à ce que chacun parle en -JE- et pas en -« on »/ »nous »- ( encourager la parole personnelle)
  • Être à l’écoute des doutes, de ceux qui ont une réponse comme de ceux qui ne savent pas quoi dire… #bienveillance et #respect
  • susciter un climat de confiance dans le groupe
  • objectif des groupes : apprendre à s ‘écouter, à partager, à s’enrichir du point de vue des autres > ça peut être dit le premier jour
  • HUMILITE 😉
  • Si des difficultés sont rencontrées dans l’animation, les nommer dans le groupe : dire vos peurs aux jeunes, dire votre difficulté à animer ce groupe si personne ne parle…. Peut-être qu’elles sont partagées 😉

crédits : Agathe Douay