image_pdfimage_print

illustrations_Nicole_bateau repereBâtisseurs d’Église Fiche technique n° 5: Les briques

L’événement décrit en Matthieu 16/1-23, où Pierre est à la fois investi d’une mission et « remis en place », est un encouragement pour nous : tels que nous sommes, nous faisons partie de l’Église dont Jésus-Christ est le chef. La brique, que chaque enfant va confectionner, en sera le signe : nos faiblesses, nos doutes et nos révoltes ont autant leur place dans l’Église que nos enthousiasmes et nos compétences.
Objectif catéchétique

 Dans la troisième partie de la 4ème lettre, Pierre raconte « la confession de Césarée » et son côté paradoxal : lui, le pêcheur de Galilée, reçoit la révélation que Jésus est le Fils de Dieu. Mais il ne peut pas comprendre que celui-ci doit passer par la souffrance et la mort. Devant cette attitude, Jésus le rabroue : il n’appartient pas à Pierre de décider ce qui doit ou ne doit pas arriver. Sa place est derrière Jésus, à sa suite.

Cet événement où Pierre est à la fois investi d’une mission et « remis en place », est un encouragement pour nous : tels que nous sommes, nous faisons partie de l’Église dont Jésus-Christ est le chef. La brique, que chaque enfant va confectionner, en sera le signe : nos faiblesses, nos doutes et nos révoltes ont autant leur place dans l’Église que nos enthousiasmes et nos compétences. Si nous ne voulons ou ne pouvons pas les partager avec d’autres, ils resteront entre Dieu et nous.

Bâtisseurs d’Église

  • Les briques
Chaque enfant fabrique sa brique, différente de celle du voisin ; chaque brique comporte la partie extérieure, visible par tous, peut-être joliment décorée, et l’intérieur caché, mais présent quand-même.
Dans la famille des amis de Jésus-Christ, nous pouvons tout emporter, ce que nous voulons partager avec tout le monde et ce que nous voulons seulement dire à Dieu. Mais tels que nous sommes, nous sommes acceptés.
illustrations_Nicole_1053147_old_stone_textureMatériel

Des cartons de jus de fruits ou de lait UHT.
Du papier blanc, des ciseaux, de la colle, des crayons et feutres, éventuellement du ruban adhésif.

  • Réalisation

Chaque enfant reçoit un papier blanc suffisamment grand pour qu’on puisse ensuite en recouvrir un carton de jus de fruits.

Sur une face, il dessinera ou écrira ce qu’il a envie de ne dire qu’à Dieu, ce dont il voudrait se défaire sans avoir à le dire à son entourage. Il est important que les enfants se sentent tout-à-fait libres de faire de cette page ce qu’ils veulent, sans contrôle.

Cet « exercice » leur permet de formuler librement certaines choses difficiles à extérioriser. Ensuite, on emballe les cartons, face écrite à l’intérieur. L’extérieur de la brique sera décoré avec des dessins et des inscriptions qu’on a envie de partager avec les autres : les briques sont ainsi un moyen de communiquer avec Dieu et un trait d’union avec les autres.

Retour aux textes bibliques